SMART Visas : travailler sans permis de travail

Le gouvernement thaïlandais a approuvé mardi un projet de loi autorisant des étrangers bien rémunérés à travailler en Thaïlande sans permis de travail.
Cependant, les nouvelles règles ne s'appliqueraient qu'aux détenteurs d'un Smart Visa, dont les exigences incluent l'emploi dans l'un des domaines spécialisés tels que la robotique, les produits biochimiques, le tourisme médical et de bien-être, l'agriculture et la biotechnologie. Le détenteur doit travailler dans une entreprise passer par le BOI pour s'installer en Thaïlande.
Pour pouvoir prétendre à un Smart Visa, les étrangers doivent également gagner un salaire mensuel d'au moins 200 000 bahts.
Les nouvelles règles permettraient aux détenteurs d'un Smart Visa de travailler en Thaïlande en dehors de leur domaine de spécialité sans avoir besoin d'un permis de travail, a déclaré le général Werachon Sukondhapatipak, porte-parole du gouvernement adjoint.
Les enfants âgés de plus de 18 ans et les conjoints de titulaires d'un visa Smart Visa peuvent également travailler en Thaïlande pendant un an sans permis de travail.
Il a également été annoncé que la gestion de l'environnement et la gestion des énergies renouvelables, seraient ajoutées à la liste des domaines de compétences des personnes éligibles au Smart Visa.
Le Smart Visa est un visa de 4 ans destiné aux entrepreneurs qui investissent dans de nouvelles entreprises, aux experts du secteur, aux professionnels hautement qualifiés ou aux dirigeants.
Le Smart Visa a été lancé en février 2018 sous le slogan «Pousser la Thaïlande vers de nouveaux sommets avec des talents étrangers».
«Smart Visa est un nouveau type de visa spécialement conçu pour attirer une main-d'œuvre hautement qualifiée, des investisseurs, des dirigeants souhaitant travailler ou investir dans les industries ciblées, indique le BOI sur son site Web. «Les titulaires de Smart Visa bénéficieront d'une autorisation de séjour maximale de 4 ans, d'une exemption de l'obligation de permis de travail et de privilèges supplémentaires».

Source: Thaivisa

Nouvelle discussion