Assurance pour PVT

Salut à tous,

Petite question.
J’aurai aimé savoir si le contrat Praxis Solutions (MAIF) correspond aux critères recherchés pour l’obtention du visa. Vous trouverez ci-joint le descriptif de la couverture pour l’étranger. 
Vous trouverez ci-joint le détail du contrat Praxis solution.
Merci infiniment d’avance.

Quand les garanties s’appliquent-elles ?
> En cas de :
maladie ou d’accident corporel   d’un bénéficiaire,
– décès d’un bénéficiaire,
d’un ascendant, d’un descendant, ou d’un frère ou d’une sœur d’un des bénéficiaires, – vol ou perte des papiers d’identité ou d’argent d’un bénéficiaire.
La maladie est une altération soudaine et imprévisible de la santé, consécutive ou non à une situation préexistante, n’ayant pas pour origine un accident corporel, constatée par une autorité médicale compétente et qui empêche la continuation normale du voyage ou du séjour.
N. B.: ni les voyages à visée diagnostique et/ou thérapeutique, c’est-à-dire ayant pour objectif de consulter un praticien ou d’être hospitalisé, ni les retours pour greffe d’organe ne peuvent être considérés comme des événements donnant droit à une assistance au titre de la maladie, si celle-ci n’est pas justifiée par une altération soudaine et imprévisible de l’état de santé au cours du voyage.

> À l’occasion :
– d’un déplacement en France, quels que soient la durée et le motif du déplacement, à condition que
l’événement se produise à plus de 50 km du domicile du bénéficiaire;
– d’un déplacement à l’étranger, dans le monde entier, d’une durée maximum d’un an, que le déplacement
soit à but touristique, humanitaire, ou effectué dans le cadre d’études universitaires ou de séjours au pair, ou dans un cadre professionnel. Les garanties s’appliquent alors sans franchise kilométrique.



> Les prestations d’assistance aux personnes En cas d’accident corporel ou maladie
Rapatriement sanitaire du bénéficiaire blessé ou malade
Organisation et prise en charge du rapatriement du blessé ou du malade, en cas de nécessité médicalement établie par les médecins de MAIF Assistance, après consultation des médecins locaux et, si nécessaire, du médecin traitant. Dans la mesure du possible, le voyage d’un accompagnant sera également pris en charge. Le retour du patient est organisé jusqu’à son domicile ou dans un hôpital adapté proche, par ambulance, train, avion de ligne, avion sanitaire ou tout autre moyen approprié.
• Rapatriement des autres bénéficiaires en cas de rapatriement sanitaire d’un blessé ou malade Organisation et prise en charge du retour des autres bénéficiaires, lorsque le transport sanitaire d’un bénéficiaire est décidé et si le moyen de retour prévu initialement ne peut être utilisé.
• Hébergement sur place d’un accompagnant
Organisation et participation à l’hébergement d’une personne attendant sur place le rapatriement, à concurrence de 50 euros par jour, pour une durée maximale de 7 jours, lorsque le bénéficiaire blessé ou malade, non transportable, doit rester hospitalisé au-delà de la date initialement prévue pour son retour.
• Voyage aller-retour d’un proche
Organisation et prise en charge du transport aller-retour d’un proche lorsque le bénéficiaire blessé ou malade, non transportable, doit rester hospitalisé pendant plus de 7 jours, et dès lors qu’il est isolé de tout membre de sa famille. L’hébergement du proche est pris en charge à concurrence de 50 euros par jour, dans la limite de 7 jours.
Cette prestation s’applique, quelle que soit la durée de l’hospitalisation, lorsque le bénéficiaire blessé ou malade est âgé de moins de 15 ans, et à condition que son état de santé le justifie.
Frais médicaux et d’hospitalisation à l’étranger
Prise en charge des frais médicaux et d’hospitalisation engagés sur place à concurrence de 80 000 euros € par bénéficiaire, sous réserve que le bénéficiaire ait la qualité d’assuré auprès d’un organisme d’assurance
maladie. La prise en charge intervient en complément des prestations dues par les organismes sociaux.
Les soins devront avoir été prescrits en accord avec les médecins de MAIF Assistance et seront limités
à la période pendant laquelle ils jugeront le patient intransportable.
Dès son retour en France, le bénéficiaire s’engage à effectuer toute démarche nécessaire au recouvrement ! de ses frais auprès des organismes sociaux concernés, à reverser à MAIF Assistance les remboursements
obtenus et à fournir les décomptes originaux correspondants.
Recherche et expédition de médicaments et prothèses
En cas de nécessité, recherche sur le lieu de séjour des médicaments (prescrits ou leurs équivalents) indispensables à la santé du patient.
À défaut de pouvoir se les procurer sur le lieu de séjour, et dans la mesure où le délai d’acheminement est compatible avec la nature du problème, organisation et prise en charge de l’expédition de ces médicaments. L’expédition de lunettes, lentilles de contact, appareillages médicaux et prothèses est, si nécessaire, également organisée et prise en charge. ! Le coût de ces médicaments et matériels reste à la charge du bénéficiaire, mais peut faire l’objet d’une
avance par MAIF Assistance, si nécessaire.
• Frais de secours en montagne
Prise en charge, sans application de la franchise kilométrique, des frais de secours appropriés du lieu de € l’accident jusqu’à la structure médicale adaptée :
– en France, à la condition que ces frais soient liés à la pratique du ski alpin ou de fond, dans le domaine
skiable autorisé et hors compétition sportive ;
– à l’étranger, que ces frais soient ou non liés à la pratique du ski.

Nouvelle discussion