Psychanalyste désire ouvrir un cabinet à Bangkok

Bonjour à toutes et tous,
Avant toute chose, merci pour l’opportunité offerte, par ce website, d’entrer en contact avec les diverses communautés françaises installées de par le monde.
Psychologue clinicien, et psychanalyste, je désire ouvrir un cabinet à Bangkok mais il semble que la fonction de psychologue soit intégrée aux divers emplois protégés. Seriez-vous en mesure de me communiquer des informations précises sur le contexte : puis-je m’installer comme psychologue clinicien ou non ? Le métier de psychanalyste est-il protégé en Thaïlande ? Le royaume est un grand pays en perpétuel développement et je ne doute pas de la qualité des thérapeutes formés par les diverses universités locales toutefois, il me semble que la possibilité d’offrir des services spécifiques à la communauté française installée à Bangkok prend de plus en plus de sens dans ce contexte. Après avoir mené diverses recherches, je ne trouve rien sur la profession de paychanalyste en Thaïlande. Merci de votre disponibilité. Amitiés, Alexandre.

Etant donné que le statut de travailleur indépendant est interdit dans le pays pour un étranger et que les professions du domaine médicale sont fotement encadrées, je ne vois pas comment vous pourriez ouvrir un cabinet... Éventuellement être embauché par une clinique mais là encore, rien d'évident !
La psychanalyse n'est pas spécialement à la mode ici et pour les consultations, il faut aller dans une clinique ou dans les hôpitaux spécialisés

Il y a de la clientèle potentielle en tout cas; en Septembre 2017 le magazine Gavroche a publié un article sur les troubles mentaux  des expatriés en Thaïlande , surtout à Bangkok
il faudrait retrouver ce magazine ( N° 275 ) http://gavroche-thailande.com/downloads

j'ai retrouvé mon message à l'époque
https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=710851

Je suis toujours surpris de decouvrir qu'il y a dans telle ou telle ville un médecin, un dentiste , un ostéopathe....tous farangs.
Le problème est de savoir s'ils sont tous indépendants....

Je me suis souvent demandé comment la psychanalyse, fortement basée sur une société judeo-chrétienne , peut être transposée en Thaïlande ? (pour les Thaïlandais)

thiof2 :

Je me suis souvent demandé comment la psychanalyse, fortement basée sur une société judeo-chrétienne , peut être transposée en Thaïlande ? (pour les Thaïlandais)

Le 1er message parle bien de clientèle française , car il faut bien sûr parfaitement maîtriser la langue, et vu le nombre de francophones en Thaïlande, sur le tas, il doit y en avoir un bon nombre qui ne vont pas bien, pas de raison que ce soit différent de la métropole
par contre, de là à s'installer , c'est autre chose ...

Oui. Je parle pas de la demande d'AlexDavi mais des psychiatres thaïs.

Je suppose que ce ne sont pas tous des "mécaniciens" du cerveau mais qu'il y en a qui ont une approche plus psychologique et donc qui font appel à l'enseignement de Freud et compagnie.

Autre besoin pour la population farangs ...des conseillers conjugaux ,des addictologues pour l'alcool.Dans ce dernier cas la clientèle thaïe ne manquerait pas.

Nouvelle discussion