L’étiquette du travail en Allemagne

Cinq choses à savoir si vous voulez travailler en Allemagne.  Evidemment, un comportement adéquat et des manières correctes au travail sont attendus de tout un chacun dans le monde entier. Mais qu’est-ce qui est spécifique en Allemagne ? Selon le pays dont vous venez. Les différences culturelles peuvent être importantes. Christina Röttgers, experte en compétence culturelle à Cologne, explique ce qu’il faut savoir sur l’étiquette au travail pour éviter les malentendus.
Des hiérarchies horizontales

Les structures hiérarchiques au travail existent dans de nombreux pays. Mme Röttgers : « Le chef ne délègue pas des responsabilités mais des tâches. » En Allemagne, la plupart des entreprises ont une organisation faiblement hiérarchique, elles demandent que l’on travaille en toute autonomie. Le supérieur donne à son collaborateur la responsabilité d’une tâche ou d’un projet et attend de lui qu’il l’accomplisse dans un délai adéquat. S’il rencontre un problème le collaborateur le signale à temps.
Le travail et la vie privée

En Asie, en Afrique, en Amérique du Sud ou en Europe du Sud-Est, la vie professionnelle s’orient souvent sur le groupe, estime la spécialiste. En Allemagne, les salariés séparent vie professionnelle et vie privée. « Cela explique pourquoi nombre de personnes venant en Allemagne sont isolées, elles n’ont guère l‘opportunité de nouer des relations privées au travail, dit Mme Röttgers.
La fiabilité

Les Allemands attendent que tous les participants à une réunion soient ponctuels et préparés. Quiconque a un empêchement doit en avertir. « Les Allemands ont intériorisé les structures, ils tiennent leur parole et les délais. »
Le contact visuel et la poignée de main

Pour se saluer, les partenaires professionnels se serrent la main mais, outre cette poignée de main, les contacts physiques sont inappropriés au travail. Se regarder dans les yeux est normal en Allemagne, c’est un signe d’attention et d’intérêt.
La communication directe

Au travail, les Allemands ont en général des discussions objectives. Les discussions professionnelles sont centrées sur le sujet, on aborde rapidement le problème après quelques phrases anodines. « Les Allemands veulent convaincre par leur compétence et la montrer, cela inspire la confiance », dit la spécialiste. Son conseil : ne pas prendre à titre personnel une critique portant sur le travail.

© www.deutschland.de
voir vidéo en anglais  https://youtu.be/3yB7CjUXldg

Nouvelle discussion