Les jeunes plus nombreux à recevoir une aide à la formation

C’est ce que prévoit le projet de réforme de la loi en question qui vient d’être adopté en Conseil des ministres.

L’Allemagne n’a jamais compté autant d’étudiants. L’aide connue sous le nom de BAföG et dont peuvent bénéficier ceux qui n’ont pas les moyens de financer eux-mêmes leurs études y est pour quelque chose.

La Loi fédérale sur l’aide à l’éducation et la formation (BAföG) réglemente depuis 40 ans le soutien apporté par l’État à la formation des élèves et des étudiants. Le montant des dépenses de la Fédération pour cette allocation atteint entre-temps près de 2,9 milliards d’euros par an.

Le gouvernement fédéral considère néanmoins qu’il faut agir si l’on veut que le BAföG conserve sa place essentielle comme moyen d’assurer l’égalité des chances dans le domaine de l’éducation et de la formation. Le montant de l’aide doit en particulier suivre l’évolution des prix, notamment sur le marché du logement.

Compte tenu de l’évolution positive de l’économie et du marché du travail ces dernières années, le nombre des personnes bénéficiant de cette aide de l’État a diminué. En adoptant une réforme de la loi, le gouvernement fédéral entend atteindre d’ici à 2021 un renversement de tendance et augmenter à nouveau le nombre de personnes éligibles au BAföG. 1,233 milliard d’euros au total sont prévus à cet effet durant l’actuelle législature.
Les principales modifications prévues

Pour répondre aux besoins, l’adaptation du BAföG à la situation actuelle exige dans un premier temps une nette augmentation des barèmes et des montants exonérés d’impôt :

Les barèmes augmentent en deux temps, en 2019 et 2020, au début de l’année scolaire ou du semestre d’hiver. L’allocation au logement est également augmentée. Le plafond passera donc de 735 euros à l’heure actuelle à 861 euros en 2020.

Les allocations à l’assurance maladie et dépendance sont également augmentées.

Pour élargir le groupe des bénéficiaires, le montant exonéré d’impôt pour les parents – le calcul de l’allocation étant basé sur le revenu de ces derniers – est relevé. D’ici à 2021, il augmentera en tout de 16 % en trois étapes.
Rembourser les prêts au titre du BAföG

De plus, les conditions de remboursement pour les étudiants seront ajustées et plus « sociales ». En principe, la moitié de l’aide obtenue doit être remboursée après la fin des études. La nouvelle loi prévoit que notamment ceux qui « malgré tous leurs efforts » n’ont pas été en mesure de rembourser même après 20 ans la part de l’aide accordée comme prêt seront dispensés de verser le reste dû.

Le but de cette nouvelle disposition est de rassurer ceux qui craignent de s’endetter. Car cette crainte représente un handicap qu’il ne faut pas sous-estimer pour ceux qui sont tributaires d’une aide de l’État pour pouvoir faire des études.

Les modifications prévues entreront en vigueur – sous réserve de l’approbation du Bundestag – au début de l’année scolaire ou du semestre d’hiver 2019.   https://allemagne.diplo.de/frdz-fr/aktu … /-/2185620 

jean luc  ;) 

ps : C' est un crédit que tu dois remboursé , donc les jeunes commencent leurs vie proféssionelle avec des dettes .

Nouvelle discussion