cout de la vie et salaires

BONJOUR
je suis hébergé une partie de l'année chez ma belle mère a majunga
ma belle mère paye sa femme de ménage 60 centimes d'euro par jour avec un repas le midi
cette personne employé travail de 6h du matin à 16 h
pouvez vous me dire si c'est le salaire moyen pour une femme de ménage
car je me pose la question entre la location de son logement  elle lui reste un fils à élever   un fils a nourrir en prison    son eau  son électricité   son charbon de bois et la nourriture du soir

POUVEZ VOUS ME REPONDRE

PATRICK BILLIG

si j'ai bien compté, elle paye sa femme de ménage 72 000 ariary par mois... pour 9 heures de travail par jour (peut être une pause pour le repas)... et un repas composé de riz, j'imagine, et de restes... mais peut être votre belle-mère fait elle le bazar tous les jours pour offrir un repas digne de son nom à sa salariée !
Au fait, elle travaille 7/7 jours aussi où elle a droit à un jour de repos et des congés annuels ?
J'imagine aussi qu'elle n'est pas déclarée !

Le smic est à 165 000 ariary... je vous laisse trouver la conclusion tout seul !!!

Pour ma part j'ai déclaré deux femmes de ménages (deux belles-sœurs) qui se partagent le travail avec ma femme. elles "travaillent" du lundi matin quand elles se réveillent après une nuit "agitée" jusqu'au samedi après-midi où elles partent en vadrouille.
Elles sont nourries, logées, blanchies au même titre que nous et je leur attribue un salaire de 96 000 ariary par mois. et si elles tombent malade je me charge de tous les frais et de temps en temps elles ont droit à un jour de congé en dehors du samedi après-midi du dimanche et du lundi matin. Elles ont la télé dans une des deux chambres et paraissent satisfaites de leur sort car je les entends souvent rires et je n'ai jamais eu a entendre des pleurs ou des réclamations.
D'ailleurs c'est ma femme qui gère l'intendance et je ne m'en mêle pas. Comme elles sont célibataires toutes les deux sans enfants, elles n'ont pratiquement pas de frais à part l'habillement et les produits de beauté. Par contre c'est moi qui me plains auprès de ma femme quand elles s'aspergent avec une bouteille de parfum tombé du camion qui sent tellement fort et tellement mauvais que je suis obligé d'aérer toute la maison en me bouchant le nez. Et Chanel 5 c'est du pipi de chat à côté de la puanteur que je dois supporter parfois.

http://20zgondes.20minutes-blogs.fr/media/01/02/882441726.jpg

Un travailleur doit être déclarer à OSTI et à la CNAPS (18 000 Ar et 880 Ar par mois).

Un travailleur doit avoir un salaire minimum de 165 000 Ar par mois (6 jours sur 7, 8h max par jour), possible augmentation à 200 000 Ar cette année...

Un travailleur doit cotiser 30 jours de congé payé par an soit 5 semaines (le samedi compte dans le décompte des jours).

Un travailleur doit avoir accès à un point d'eau.

Un travailleur doit avoir 1 heure de pause journalière sauf cas particulier.

Un travailleur doit avoir un contrat de travail.

Il existe un code du travail malgache plus généreux que le français...

Chacun est libre de faire ce qu'il veut. Mais personne ne doit utiliser une autre personne tel un esclave. Et après toutes les revendications lues (gilets jaunes et autres), ils sembleraient que vous êtes comme le patron sur lequel vous êtes en train de cracher...

Comme je le disais, un peu d’empathie et moins d'hypocrisie ça ferait un bien fou...

PS : la cotisation CNAPS est faible pour les employés de maison mais très bonne une fois à la retraite, pas d'excuses svp...

"Et après toutes les revendications lues (gilets jaunes et autres), ils sembleraient que vous êtes comme le patron sur lequel vous êtes en train de cracher..."

Vous parlez de qui Nook ???

Seuls ceux qui se sentent visé par cette accusation sont coupables...

Les salariés doivent vivre dignement selon les lois malgaches. Et il parait que les personnes originaires de Diégo à Nosy Be sont bien loties ))))

Oui, ils le sont... et comme je l'expiquais dans un ancien post, ce n'est pas forcément la loi malgache que j'ai appliqué... mais du simple bon sens avec une calculette !
Je ne me sentais pas visée, mais un doute tout de même car j'ai participé à la discussion des gilets jaunes !!!
L'auto culpabilisation... c'est toute une forme d'éducation !!!! :sosad:
Et je n'ai jamais craché sur un de mes patrons en plus... même s'il y a très peu que j'ai reconnu comme des chefs !

Bonsoir;
Je crois qu'un peu de bon sens et de pragmatisme de la part des employeurs tels que peuvent l'être des expatriés, retraités ou non, plutôt fortunés- comparativement aux malgaches-serait tout simplement de faire un calcul du coût de la vie sur place pour un salarié et de leur verser au minimum cette somme, voir un peu plus...
Je ne connais pas ce montant, ne vivant pas encore sur place,mais je crois qu'un salaire de 200 000 Ar ( 50€) en comptant les cotisations CNAPS et OSTI ainsi que les congés payés ne serait pas un luxe pour le salarié et pas une ruine pour l'employeur...
Je laisse aux experts que sont certains d'entre vous, du fait de votre connaissance plus approfondie de la vie sur place, le loisir de m'informer si je fais erreur...

Merci.

Bonjour a tous

Dans les post ci dessus il y a confusion entre 2 problèmes différents a savoir
1 La loi
2 Le respect d'autrui

La loi : Il me semble que le personnel de maison n'est pas soumis au règles des employés d'entreprises, a savoir qu'il n'est pas obligatoire de les declarer ni de payer Cnaps, Ostie etc...  Il n'y a pas de salaire minimum

Le respect d'autrui : décrire comment est traité un employé en 2 lignes est restrictif, il peut y avoir un petit salaire avec divers avantages et beaucoup de respect.
Il peut y avoir un salaire plus important et peu de respect. des conditions de vie difficiles etc..

Cette femme est elle malheureuse chez son employeur ?
Mérite elle un salaire supérieur car elle est très compétente ?

J'entends bien tes argument qui sont tout à fait justes...cependant, tout travailleur peut être en droit d'avoir Et une couverture santé ET une retraite...d'ou le CNAPS et l'OSTI...si j'ai bien tout compris...quant au salaire, avec ou sans avantages en nature, j'entends là nourriture, logement, etc...le salaire minimum étant de +/- 200 000 Ar, ça ne ruinera pas l'employeur de le verser, indépendamment des qualités de l'employé...
Salaire minimum, compétences minimales...et tâches à accomplir allant de paire...
Si j'étais dans la position du salarié, je n'accepterai pas de travailler dur pour n'avoir qu'un salaire "minimum"...
Après, pour ce qui est de la loi, n'étant pas au fait de ces choses là, je crois qu'un employeur se doit de la respecter,et si celui-ci paye plus que ce que la loi prévoit, je ne pense pas que ça pose problème...

Effectivement autant Fredo et Le lemurien ont raison tous les deux mais tous les cas ne sont pas identiques et si je déclare mes deux belles sœurs et mes deux beaux-frères qui travaillent chez nous, c'est pour qu'un jour ils puissent toucher une retraite et je leur répète toujours de travailler doucement mais bien. Les deux beaux-frères viennent le matin entre huit et neuf heures puis à midi ils font la pose déjeuner puis une petite sieste puis vers treize heures, treize heures trente ils reprennent leur activité jusqu'à quinze heures trente seize heures selon leur envie. Ma femme leur donne 192 000 ariary par mois et naturellement à manger à midi ce qui leur évite l'aller-retour chez eux entre midi. L'un des deux est préposé au lapins et veille à ce que les cages soient toujours propres et que les lapins aient assez à manger et quand il lui reste du temps libre il vient aider son frère à d'autres tâches.
Les deux belles-sœurs ne travaillent pas plus que si elles étaient chez elles car entre balayer, faire la vaisselle et le linge, elles trouvent le temps de papoter à leur guise avec ma femme ou de se faire des tresses sur la tête etc.
Avec ma femme elles sont occupées tous les jours toutes les trois à préparer le manger et l'après-midi c'est souvent "plus belle la vie" et autres téléfilms jusqu'au soir avant dîner. Si elles étaient resté chez leur mère dans la brousse elles devraient se laver, laver la vaisselle et le linge dans le fleuve et en ce qui concerne les wc c'est dans la nature et elles pataugeraient tous les jours dans les rizières pour produire du riz ou d'aller attraper un peu de blanchaille dans le fleuve ou en bord de mer avec des moustiquaires.
Ici il n'y a pas de travail et on voit tous les jours des personnes dont le seul travail est d'aller chercher du bois dans la brousse pour faire cuire le riz puis de rester assis toute la journée et attendre que ça passe. On ne peut pas se rendre compte du dénuement de la population des campagnes et ceux qui ont de la chance d'avoir un travail même mal rémunéré ne se plaignent que rarement.
J'avais embauché deux ouvriers avant que les deux beaux-frères viennent travailler et tous les jours il y avait des vols et cela m'exaspérait. Parfois c'était du ciment puis des clous qui manquaient, puis une dizaine de lapins qui disparaissaient dans la nuit puis un panneau solaire etc. et du jour où ma femme les a viré, comme par enchantement les vols ont cessé alors qu'ils étaient payés 60 euros par mois chacun il y a deux ans de cela.
Voici quelques images du village non loin de chez moi:

https://i.ibb.co/xh0yBPQ/04-10-09-013.jpg

https://i.ibb.co/cDvKX7B/04-10-09-016.jpg

https://i.ibb.co/MS1cmXP/04-10-09-052.jpg

https://i.ibb.co/vv8QChr/04-10-09-053.jpg

https://i.ibb.co/h1qhzHC/DSC00675.jpg

https://i.ibb.co/WVXTL3v/DSC02822.jpg

:(   Aiiie  ! les villages sont modernes en Côte d'Ivoire à comparer ceux de Mada, quand je vois certains qui paie 60 centimes d'euros par jour, pas étonnant, en ce qui me concerne une prestation de 2 heures, exemple: un électricien je paie 15 € à Abidjan, en général une femme de ménage est payée 185 € mensuel. Notre pays est très pauvre mais le votre alors !

Effectivement Eugénie, Madagascar fait partie des pays parmi les plus pauvres de la planète (ne me demandez pas pourquoi car je ne veux pas m'attirer d'ennuis avec les hommes politiques).
En fait si les gens sont très pauvres dans les campagnes, ce n'est pas général car ici dans la petite ville quand je fais venir un mécanicien chez moi pour nettoyer les pistons de freins de la voiture qui grippent à cause du sable et de l'eau, il va passer deux ou trois heures et va me facturer sa prestation à 6 ou 7 euros et s'il a trois clients dans la journée cela lui fait tout de même aux alentours de 20 euros mais il est évident aussi qu'il peut très bien passer plusieurs journées sans un seul client...

https://i.ibb.co/NVNs1gP/Sans-titre-2.jpg

le lemurien :

La loi : Il me semble que le personnel de maison n'est pas soumis au règles des employés d'entreprises, a savoir qu'il n'est pas obligatoire de les declarer ni de payer Cnaps, Ostie etc...  Il n'y a pas de salaire minimum

Dans le "il me semble", tout est dit...

Le salaire minimum est valable pour TOUS les salariés même à Madagascar.

http://www.cnaps.mg/FR/documentation.php
http://www.cnaps.mg/FR/fichiers/2018-260.pdf

La déclaration des employés de maison est obligatoire également vu que les grilles existent à savoir pour la Cnaps 800 + 80 Ar par mois code d'activité 851 Nature J et pour l'OSTI de 27 994,14 Ar par trimestre pour une couverture complète pour toute sa famille.

"Pour toute la famille du salarié", c'est important comme phrase ça. Car quand un enfant est malade, l'OSTI est gratuite (si l'employeur est à jour), cela prend en compte tous les corps médicaux. De plus, quand un enfant a plus de 15 ans continue à aller à l'école (justificatif à fournir), la CNAPS verse à l'employeur pour le salarié la somme de 5 000 Ar par mois par enfant.

Enfin, j'avais oublié de parler de l'augmentation de salaire d'ancienneté. Si j'ai bien compris (ça demande vérification tout de même), pour un employé de maison c'est 4 000 Ar par mois à partir de la 4eme année.

Il existe une dérogation quand tous les salariés appartiennent à la même famille.

C'est à nous de montrer l'exemple, c'est à nous de connaitre les lois du pays qui nous accueille, c'est à nous par nos petites actions de faire en sorte d'aider à construire l'avenir.

Nook369 :
le lemurien :

La loi : Il me semble que le personnel de maison n'est pas soumis au règles des employés d'entreprises, a savoir qu'il n'est pas obligatoire de les declarer ni de payer Cnaps, Ostie etc...  Il n'y a pas de salaire minimum

Dans le "il me semble", tout est dit...

Le salaire minimum est valable pour TOUS les salariés même à Madagascar.

http://www.cnaps.mg/FR/documentation.php
http://www.cnaps.mg/FR/fichiers/2018-260.pdf

La déclaration des employés de maison est obligatoire également vu que les grilles existent à savoir pour la Cnaps 800 + 80 Ar par mois code d'activité 851 Nature J et pour l'OSTI de 27 994,14 Ar par trimestre pour une couverture complète pour toute sa famille.

"Pour toute la famille du salarié", c'est important comme phrase ça. Car quand un enfant est malade, l'OSTI est gratuite (si l'employeur est à jour), cela prend en compte tous les corps médicaux. De plus, quand un enfant a plus de 15 ans continue à aller à l'école (justificatif à fournir), la CNAPS verse à l'employeur pour le salarié la somme de 5 000 Ar par mois par enfant.

Enfin, j'avais oublié de parler de l'augmentation de salaire d'ancienneté. Si j'ai bien compris (ça demande vérification tout de même), pour un employé de maison c'est 4 000 Ar par mois à partir de la 4eme année.

Il existe une dérogation quand tous les salariés appartiennent à la même famille.

C'est à nous de montrer l'exemple, c'est à nous de connaitre les lois du pays qui nous accueille, c'est à nous par nos petites actions de faire en sorte d'aider à construire l'avenir.

Je suis tout à fait d'accord pour l'obligation d'emplois déclarés, par contre pas du tout sur le "c'est à nous de montrer l'exemple", il n'y en a aucun à donner, vous faites ce qu'il y a à faire par rapport à votre conscience et fonctionnement, mais certainement pas pour montrer un quelconque exemple!

Sachez tout de même qu'en connaissance de cause bcp de personnels de maison ont des salaires qui tournent souvent aux alentours des 70.000 ar, à ça l'employeur donnant en sup le couvert ainsi que frais médicaux dans le cas de maladie, et je ne parle pas des laveuses de linge aux lavoirs ou bords de rivières.

Aussi je ne sais plus qui disait plus haut parce que nous vazaha avons plus de moyens que les locaux ils faut pouvoir donner plus, sachez qu'il y a bien plus de fortunés locaux que de vazaha qui le sont, c'est avant tout une question de morale, fonctionnement, conscience, mais pas de logique.

BONJOUR
merci pour la réponse
ma belle mère paye sa bonne 72000 ariary par mois + un repas le midi pour 6 jours de travail  par semaine
et parfois un dimanche quand il y a des invités
elle n'est pas déclarée comme surement la plupart des bonnes qui travaillent dans une maison privée
ma femme me dis que ma belle mère l'aide quand elle est malade
bonne réception

BONJOUR
merci pour la réponse
ma belle mère paye sa bonne 72000 ariary par mois + un repas le midi pour 6 jours de travail  par semaine
et parfois un dimanche quand il y a des invités
elle n'est pas déclarée comme surement la plupart des bonnes qui travaillent dans une maison privée
ma femme me dis que ma belle mère l'aide quand elle est malade
bonne réception

En fait, déclarer du personnel de maison ne nous arrache pas un bras car cela revient à 800 ariary de charges patronales et 80 ariary par mois ce qui nous donne 22 cents d'euro par mois. Donc il n'y a vraiment pas de raison de ne pas déclarer son personnel de maison.
D'autre part, plutôt que de payer plus et que la personne soit stressée et lui demander de travailler plus, il vaut mieux qu'elle se sente bien en aimant faire ce qu'elle fait et surtout qu'elle se sente protégée en cas de problèmes.
Ainsi par exemple j'ai acheté deux vélos pour mes beau-frères qui venaient à pied tous les jours et ils me remboursent à raison de 2,50 euros par mois, puis j'ai prêté de l'argent pour rapatrier le corps d'un membre de la famille décédé et ils me remboursent à raison de 2 euros par mois chacun.
Je sais on va me dire que je pourrai leur faire cadeau de cet argent mais je préfère avoir des comptes bien cadrés afin d'éviter de rentrer dans un cercle vicieux où on pourrait dire: c'est le vazaha qui paye donc profitons-en.
Bien entendu quand une personne tombe malade et que je paye les soins je n'irai pas jusqu'à leur demander de me rembourser.

Nook369 :

La déclaration des employés de maison est obligatoire également vu que les grilles existent à savoir pour la Cnaps 800 + 80 Ar par mois code d'activité 851 Nature J et pour l'OSTI de 27 994,14 Ar par trimestre pour une couverture complète pour toute sa famille.

"Pour toute la famille du salarié", c'est important comme phrase ça. Car quand un enfant est malade, l'OSTI est gratuite (si l'employeur est à jour), cela prend en compte tous les corps médicaux. De plus, quand un enfant a plus de 15 ans continue à aller à l'école (justificatif à fournir), la CNAPS verse à l'employeur pour le salarié la somme de 5 000 Ar par mois par enfant.

Enfin, j'avais oublié de parler de l'augmentation de salaire d'ancienneté. Si j'ai bien compris (ça demande vérification tout de même), pour un employé de maison c'est 4 000 Ar par mois à partir de la 4eme année.

Il existe une dérogation quand tous les salariés appartiennent à la même famille.

C'est à nous de montrer l'exemple, c'est à nous de connaitre les lois du pays qui nous accueille, c'est à nous par nos petites actions de faire en sorte d'aider à construire l'avenir.

Bien entendu que même les salariés de maison doivent être déclarés !
Le sont ils ? Non ! ce qui est un comble effectivement quand on voit le peu de charges qu'il y a payer...
Mais les déclarer revient à leur donner au moins le salaire minimum... et peu de personnes le font !

J'ai je ne sais combien d'anecdotes sur le traitement des salariés... les pauvres salaires versés... et dans un couple mixte, comme c'est Madame qui s'occupe de ses employés sous prétexte qu'ils sont entre malgaches... Monsieur Vahaza ferme les yeux sur les conditions lamentables de travail et de vie de la pauvre bonne !
J'en ai même connu une qui vivait sur un matelas dans le garage, son matelas posé à coté de celui du chien sans que la famille en rangeant sa voiture quasi sur sa couche n'y voit un quelconque inconvénient !!!!

Certains me disaient à Diégo, que vu le niveau des retraites versées au gens de maison (1500 ariary par mois versés tous les 3 mois), déclarer ou pas revenait au même !!!
Ca ne revient pas au même... toucher une retraite, c'est avoir la rétribution d'une vie de travail, ces longues années reconnues... et même si effectivement, on ne peut pas vivre avec çà, c'est un droit légitime...
Quant je suis partie à Nosy Bé, l'un de mes gardiens, âgé de 70 ans, pensait que je le licencierais... Je l'ai pris avec moi ici. Il est donc retraité officiel chez moi, ne touche pas de retraite car il n'a jamais été déclaré avant chez moi et moi je n'ai pas pu le faire car il avait dépassé les 60 ans....
Il touche son salaire d'avant... et fait ce qu"il veut de ses journées... Comme c'est un bosseur, il s'occupe des abeilles, de mes moutons, chasse les zébus de ma propriété la nuit... a planté près de 50 pieds de vanille (j'ai des gousses je vous raconte pas la taille)... première récolte d'ici quelques mois et nous ferons  50/50 si j'arrive à la vendre...
Il est mon "boudha" à moi perso... toujours souriant, toujours de bonne humeur...
Sa famille qui compte 3 enfants encore scolarisés viendra s'installer ici à la fin de l'année scolaire avec sa femme... et ils resteront ici après son décès s'ils le veulent...
Ma famille en Afrique procédait comme cela... et nous avions nombre de retraités chez nous... je ne fais que perpétuer ce que j'ai toujours connu ! Je ne saurais faire autrement !

Concernant la prise en charge de la famille pour la maladie, le conjoint n'est pris en charge que s'il est effectivement marié officiellement avec le salarié... et ne sont pris en charge que les enfants déclarés... enfin à Diégo c'est la règle du SMIDS (nous n’avons pas l'OSTI)...
Coté visites, les salariés voient un médecin... aucun des miens n'a jamais pu voir un dentiste (ils allaient chez le mien)... jamais de médicament...

Par contre mes salariés n'ont jamais touché le moindre sous de la CNAPS pour les enfants scolarisés.... Je vais me rapprocher de ma comptable préférée pour savoir ce qu'il en est... si c'est un droit pour eux, il n'est pas normal qu'ils n'en profitent pas !
Merci pour cette info !

Concernant les augmentations de salaires, j'augmente chaque année au mois d'anniversaire d'entrée le salaire de 10 000 ariary... je pense être dans les clous concernant la réglementation même si je procède autrement !

Etre exemplaire ou pas dans ce pays... je ne sais même pas si c'est la bonne question :
C'est juste que je me demande comment, alors que nous avons toujours vécu avec ces avantages, nous pouvons fermer les yeux...pire... faire comme si les malgaches, sous prétexte qu'ils sont d'un pays pauvre, ne sont pas des êtres humains au même titre que nous !
Après, c'est une question de conscience personnelle !!!

JacquesVB. :

Je suis tout à fait d'accord pour l'obligation d'emplois déclarés, par contre pas du tout sur le "c'est à nous de montrer l'exemple", il n'y en a aucun à donner, vous faites ce qu'il y a à faire par rapport à votre conscience et fonctionnement, mais certainement pas pour montrer un quelconque exemple!

Sachez tout de même qu'en connaissance de cause bcp de personnels de maison ont des salaires qui tournent souvent aux alentours des 70.000 ar, à ça l'employeur donnant en sup le couvert ainsi que frais médicaux dans le cas de maladie, et je ne parle pas des laveuses de linge aux lavoirs ou bords de rivières.

Aussi je ne sais plus qui disait plus haut parce que nous vazaha avons plus de moyens que les locaux ils faut pouvoir donner plus, sachez qu'il y a bien plus de fortunés locaux que de vazaha qui le sont, c'est avant tout une question de morale, fonctionnement, conscience, mais pas de logique.

Donc si je comprends bien votre logique, c'est de donner 200 000 Ar et retirer le prix du repas, de l'eau consommé, les frais médicaux, le mal de tête que ça procure au patron, des vêtements usés par le lavage main, et on arrive péniblement à 70 000 Ar... bel effort !!!

Au lieu de ne voir qu'au bout de vos lorgnons, commencez par éduquer le salarié, car il ne sera pas chez vous tout au long de sa vie active.

Dans votre logique, vous avez oublié de prendre en charge la famille, les écolages, les déplacements, la fatigue, les repos et surtout le respect.

Sachez Monsieur, que bientôt il va y avoir le droit de dénonciation. Pas celui de dire que le vilain Vahaza suce le sang (clin d’œil), mais celui de vérifier la concordance entre le nombre d'employés de maison et ses déclarations. Alors si un jour, vous recevez une lettre de mise en demeure vous demandant prestement de prendre vos affaires et de quitter l'ile, ne vous étonnez pas, et surtout ne venez pas râler ici...

Éduquer le salarié, c'est lui apprendre à gérer son argent, gérer son temps, connaitre ses droits, apprendre à faire de la prévention, assurer son moyen de locomotion, être en bonne santé pour continuer à travailler pour faire vivre sa famille en toute dignité.

Le temps de la colonisation est terminé, commencez par vous comporter comme un occidental, et ne faites pas subir aux autres ce que vous n'acceptez pas de subir. Sinon une douche froide va finir par vous arriver...

Et au final, si tout est une question d'argent, arrêtez de vous justifier en disant, si je n'avais pas à la maison cette personne n'aurait rien, alors chez moi c'est Byzance. Dites juste, j'ai pas de sous pour les payer plus !!!

Trois de mes salariés ont  un compte en banque... depuis plus de deux ans !
Trois autres  sont en instance de l'avoir !
Je leur verse leur salaire par virement et prend en charge pendant une année les frais de gestion de compte..
Avec leur compte courant, un compte épargne est d'office créé et ils en profitent pour verser les primes diverses que je leur verse... et qui peuvent être très conséquentes en cas de chantier... et en fin d'année lorsque je dresse le bilan des ventes de la pépinière... car tous y ont droit... même les femmes de ménage !
Ils ont une carte pour les retraits et font des économies... qui leur rapportent !
Mon but c'est que chaque ouvrier chez moi puisse acheter un jour un terrain, y construire sa maison et puisse vivre dignement lors de sa retraite...

Je ne désespère pas de voir un jour tous mes salariés avoir leur compte en banque...Je pense que c'est une évolution significative et qu'un jour, si je disparais, cela fera la différence face à un nouvel employeur !!!

Effectivement le bien être des salariés est primordial, mais il ne faut pas aller dans l'excès car certains profiteront de ces "largesses" et en voudront toujours plus. C'était le cas des deux ouvriers que j'avais auparavant et qui gagnaient largement au-dessus du Smic et ont commencé à me voler car ils pensaient naïvement que si j'étais bon avec eux que c'était de la faiblesse de ma part.
Heureusement ma femme était là pour mettre un terme à cela. Plusieurs fois j'ai surpris des ouvriers en train de dormir alors qu'ils étaient censé travailler. Je ne disais rien puis j'ai pris l'habitude de tousser ou de faire du bruit avant que je vienne contrôler ce qu'ils faisaient car je ne voulais pas créer de malaise.
Pour ma part pendant mes quarante deux ans et demi que j'ai travaillé hormis les cinq années en tant que libéral, je n'ai demandé qu'une seule fois d'entrer en catégorie supérieure à mon patron, mais je n'ai jamais demandé d'augmentation car je me sentais bien dans ma peau et le travail me plaisait donc, j'en conclue donc que ce n'est pas toujours avec de l'argent qu'on motive une personne à se sentir bien dans ce qu'elle fait mais plutôt avec la considération qu'on a pour elle. Bien entendu une petite prime de temps en temps n'est pas mauvais à prendre non plus car un jour j'ai eu la surprise de recevoir une enveloppe qui m'était adressée avec l'en-tête de mon entreprise où je travaillais depuis quelques années et dans cette enveloppe il y avait un chèque de 10 000 Fr sans aucune explication.
Je ne sais toujours pas aujourd'hui pourquoi j'ai reçu cette somme qui était très importante à l'époque et qui m'a permis de faire grandement avancer les travaux que j'avais entrepris dans le vieux moulin que j'avais acheté.
J'ai toujours eu d'excellentes relations avec mes différents patrons et je me suis toujours tenu à l'écart des syndicats quels qu'ils soient car je considérais que souvent ils exagéraient dans leur façon de se comporter en prenant en otages ceux qui n'avaient rien à voir avec leurs revendications.

Nook369 :
JacquesVB. :

Je suis tout à fait d'accord pour l'obligation d'emplois déclarés, par contre pas du tout sur le "c'est à nous de montrer l'exemple", il n'y en a aucun à donner, vous faites ce qu'il y a à faire par rapport à votre conscience et fonctionnement, mais certainement pas pour montrer un quelconque exemple!

Sachez tout de même qu'en connaissance de cause bcp de personnels de maison ont des salaires qui tournent souvent aux alentours des 70.000 ar, à ça l'employeur donnant en sup le couvert ainsi que frais médicaux dans le cas de maladie, et je ne parle pas des laveuses de linge aux lavoirs ou bords de rivières.

Aussi je ne sais plus qui disait plus haut parce que nous vazaha avons plus de moyens que les locaux ils faut pouvoir donner plus, sachez qu'il y a bien plus de fortunés locaux que de vazaha qui le sont, c'est avant tout une question de morale, fonctionnement, conscience, mais pas de logique.

Donc si je comprends bien votre logique, c'est de donner 200 000 Ar et retirer le prix du repas, de l'eau consommé, les frais médicaux, le mal de tête que ça procure au patron, des vêtements usés par le lavage main, et on arrive péniblement à 70 000 Ar... bel effort !!!

Au lieu de ne voir qu'au bout de vos lorgnons, commencez par éduquer le salarié, car il ne sera pas chez vous tout au long de sa vie active.

Dans votre logique, vous avez oublié de prendre en charge la famille, les écolages, les déplacements, la fatigue, les repos et surtout le respect.

Sachez Monsieur, que bientôt il va y avoir le droit de dénonciation. Pas celui de dire que le vilain Vahaza suce le sang (clin d’œil), mais celui de vérifier la concordance entre le nombre d'employés de maison et ses déclarations. Alors si un jour, vous recevez une lettre de mise en demeure vous demandant prestement de prendre vos affaires et de quitter l'ile, ne vous étonnez pas, et surtout ne venez pas râler ici...

Éduquer le salarié, c'est lui apprendre à gérer son argent, gérer son temps, connaitre ses droits, apprendre à faire de la prévention, assurer son moyen de locomotion, être en bonne santé pour continuer à travailler pour faire vivre sa famille en toute dignité.

Le temps de la colonisation est terminé, commencez par vous comporter comme un occidental, et ne faites pas subir aux autres ce que vous n'acceptez pas de subir. Sinon une douche froide va finir par vous arriver...

Et au final, si tout est une question d'argent, arrêtez de vous justifier en disant, si je n'avais pas à la maison cette personne n'aurait rien, alors chez moi c'est Byzance. Dites juste, j'ai pas de sous pour les payer plus !!!

Je dis simplement que nous étrangers ne sommes pas là pour donner l'une ou l'autre leçon, que si certaines personnes ne suivent pas la lois c'est à eux de regarder devant leur porte, personnellement je n'ai rien à me reprocher. À bon entendeur...

Pardon, je vais mettre de l'huile sur le feu, il faut dire aussi quand on à pas les moyens de payer du personnel, tout s'explique  :lol:

D'accord je sors, votre vie à Mada  ne me regarde pas  :(

Le soucis n'est pas tant de payer ses salariés, mais de réussir à les former, les stabiliser, et à les faire progresser...

Et quand certaines familles réussissent, ils s'aperçoivent qu'il est impossible de s'en passer, et vient le danger principal.

A court terme, le problème c'est que l'expatrié perd pieds au niveau de la réalité. Il est dans sa tour d'ivoire, et ne voit plus ce qui est juste ou injuste, il oublie la valeur de l'argent et du travail.

Si bien qu'à long terme, un problème plus grave arrive. C'est le retour volontaire ou non en France. Comment va faire cet expatrié pour avoir une nounou pour s'occuper des enfants, avoir une femme de ménage pour nettoyer derrière lui, avoir une cuisinière pour lui préparer un repas équilibré, avoir un chauffeur pour rentabiliser ses déplacements, etc... La solution de facilité que certains font, c'est de ramener toute l'équipe en France.

Monsieur l'agent faut comprendre que je fais du social en ramenant avec moi ces personnes, ils gagnent plus avec moi que chez eux... Sinon, ces personnes vont finir dans la rue, alors ne m'en voulait si je les paie que 100 € par mois en France. Mais ne vous inquiétez pas, ils sont nourris, logés, blanchis, prises en charge médicale, et tous les 2 ans, je leur offre un billet aller retour chez eux pour 2 mois...

En parlant d'expatrié, je ne parle que des cas que je connais. Mais certaines familles africaines font pire encore...

Mais non, mais non Eugénie, bien au contraire Madagascar est un pays très accueillant et nous sommes heureux d'accueillir des membres du monde entier d'autant que je suis plus que ravi qu'une animatrice même si elle venait du pôle sud s'intéresse à notre forum.
Donc Tonga soa comme on dit bienvenu chez nous et surtout ne partez pas car si vous n'avez pas assez d'animation en Afrique je vous convie cordialement à venir mettre votre grain de sel à Madagascar et je pense que personne n'y trouvera à redire..


http://www.philippetastet.com/wp-content/uploads/2014/04/l-humour-est-dans-les-pres.jpg

Eugénie16 :

Pardon, je vais mettre de l'huile sur le feu, il faut dire aussi quand on à pas les moyens de payer du personnel, tout s'explique  :lol:

D'accord je sors, votre vie à Mada  ne me regarde pas  :(

Je pense que si on a pas les moyens de prendre du personnel... et bien on s'en passe !!!

Ben... cet après-midi je m'en passe du personnel car j'ai donné le salaire de la semaine à midi et tout le monde s'est barré... certainement pour pouvoir dépenser plus vite ce qu'ils ont gagné cette semaine.
Les lapins m'ont demandé ce qui se passait et j'ai été obligé de leur répondre que je n'en savais fichtrement rien.

https://bouzou.files.wordpress.com/2015/04/photo-lapins.jpg

Povvv Gastounettttttttt !!!

raza0000 :

BONJOUR
je suis hébergé une partie de l'année chez ma belle mère a majunga
ma belle mère paye sa femme de ménage 60 centimes d'euro par jour avec un repas le midi
cette personne employé travail de 6h du matin à 16 h
pouvez vous me dire si c'est le salaire moyen pour une femme de ménage
car je me pose la question entre la location de son logement  elle lui reste un fils à élever   un fils a nourrir en prison    son eau  son électricité   son charbon de bois et la nourriture du soir

POUVEZ VOUS ME REPONDRE

PATRICK BILLIG

Et vous finalement... vous en pensez quoi ? Parce que j'imagine que si vous avez ouvert une discussion sur ce sujet.... c'est que vous aviez, tout de même un petit avis sur le sujet !!!!

Raza nous dit que :"ma belle mère paye sa femme de ménage 60 centimes d'euro par jour avec un repas le midi"
Cela me fait penser à Mama ny Cambana que j'avais embauché comme cuisinière dans la brousse, elle avait une poitrine qui était beaucoup plus opulente quand elle partait chez elle que lorsqu'elle arrivait chaque jour le matin avec le sourire au lèvres.
Plus tard j'ai compris qu'elle cachait les restes de nourriture de midi entre ses deux seins qui, s'ils ne nourrissaient plus directement  ses nombreux enfants permettaient encore de nourrir une partie de ses enfants devenus grands et qui ne crachaient pas sur la bonne cuisine à l'européenne non plus.

https://i.ibb.co/q7d84Q6/Sans-titre-1.jpg

Au delà de l'anecdote qui peut faire sourire, mon tit Gaston... t'es tu demandé pourquoi elle ne te demandait pas les restes pour les emporter dans un sac plastique... et non en les "volant" et en les plaçant entre ses seins ?

Mes femmes de ménage m'ont toujours demandé... et j'ai toujours dit "oui"... mais elles me demandaient... car elle savaient aussi que je dirais "oui"...
Si j'avais choppé une de mes femmes emportant quelque chose entre les seins ou dans la culotte, franchement, c'est contre moi que j'aurais été le plus en colère... pas contre elle !!!

En fait tu as encore raison Lys et quand j'ai remarqué qu'elle chipait les restes alors qu'on les donnait généralement aux poules, j'ai dis à tout le monde que ce qu'ils n'arrivaient pas à manger à midi qu'ils pouvaient l'emporter chez eux. Donc à partir de ce jour là, il n'y avait plus de restes car les quatre personnes qui mangeaient avec moi, y compris Mama Kambana ne laissaient jamais rien dans la marmite de midi et chacun emportait chez lui ce qu'il n'arrivait pas à manger c'est ce qu'on appelle de nos jours: le "doggy bag" qui pourrait devenir obligatoire en France pour lutter contre le gaspillage alimentaire.
https://www.europe1.fr/societe/le-doggy … ts-3617843

https://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/restauration/2014-10/img/doggy-bag.jpg

Je n'en attendais pas moins de toi mon tit Gaston ! :D

Allez une petite anecdote en passant....
Un jour un de mes ouvriers vient me voir et demande si je peux employer sa jeune sœur, maman isolée de 2 enfants, qui venait de quitter son travail...
Déjà pourvu de 3 femmes de ménage... mais sensible à sa situation, je lui ai proposé un temps partiel chez moi...... 4 jours travaillés pour 150 000 ariary.
Donc Marie est arrivée chez moi...
Donc Marie par ci, Marie par là, terrorisée en permanence...
Quand je lui ai demandé ses papiers pour la déclarer, j'ai vu que son prénom n'était pas Marie, mais Charlotte...
Donc je lui demande pourquoi elle se fait appeler Marie... peut être préférait elle ?
Elle me répond que non, elle préfère Charlotte, mais que chez ses anciens employeurs, toutes les femmes de ménage s'appellent "Marie".
J'en ai su un peu plus ensuite :
- Donc privée de son prénom déjà (ce qui pour moi n'est pas anodin...), Charlotte travaillait à temps complet, 6 jours sur 7, de 7h du matin à 17h, avec une pause le midi le temps de manger une petite gamelle de riz...
- Un salaire royal de 80 000 ariary par mois, qu'il fallait attendre parfois jusqu'au mois suivant... et qui parfois n'arrivait jamais...
- Le pire.... la patronne n'autorisait pas qu'on prenne les restes... sauf si les salariées allaient les prendre dans la poubelle...
- Chaque soir, quasi fouille au corps...
Et bien entendu, pas de congés... la moindre absence décomptée... pas de soins...

Je vous laisse deviner chez qui travaillait cette jeune femme...

Charlotte ne m'a pas suivi à Nosy Bé car elle s'occupe aussi de ses parents âgés... mais son frère lui est venu...
Elle n'a pas recherché un autre travail, mais avec ses droits elle s'est ouverte une petite gargotte - épicerie dans son petit coin de brousse...

Après çà... il fait beau distribuer aux mendiants des paquets de billets de 100 ariary le vendredi par devoir de charité... qui ne précise si la dignité est une option !!!!

Il y a bien pire que cela, mais je vois laisse lire.
Le vazaha habite toujours à Mahanoro et il se serait fait libérer avec un "certificat de maladie" et des gendarmes m'ont raconté qu'il aurait été viré de Madagascar plusieurs fois mais qu'à chaque fois il est revenu, la rumeur court court court...:
http://www.leparisien.fr/faits-divers/u … 492342.php

cocasse qu'un sympathisant du FN vive à Madagascar...

J'ai un principe de vie que je pense vous aimerez sans aucun doute : Quand on sème de bonnes choses on en récolte tous les fruits, mais quand on sème des mauvaises choses, ça finit toujours par nous retomber dessus )))))

Effectivement qui sème le vent récolte la tempête ainsi la personne sus-nommée était un jour en visite chez un autre vazaha qui m'a raconté que les gentilés jetaient des pierres sur le toit en tôle de sa maison ce jour là pour montrer leur mécontentement.
En fait sa discothèque-pizzéria n'a jamais fait d'affaires car il n'avait pas de clients et au bout de quelques années il a cédé et a rendu le bâtiment à son propriétaire car il attendait vainement qu'un pigeon reprenne le bail afin d'amortir ses dépenses.
D'autre part il n'a jamais été dans la légion mais simplement maître chien à l'armée.
Il a eu des tas d'histoires puis finalement il a vendu son 4x4 3 litres de cylindrée et son gros quad et maintenant il roule avec un tout petit soucoutaire comme ils disent ici.

Bofredo :

cocasse qu'un sympathisant du FN vive à Madagascar...

Alors là mon tit Bofredo... je peux te dire qu'il y en a un paquet... et même des activistes...
Une fois j'ai assisté à une scène très drôle (j'ai vécu la même à Tahiti aussi)... Un gros tas goguenard a dit, devant sa femme malgache et ses deux enfants métis, qu'il ne voyait pas la différence entre un malgache et un singe...
Avant même que j'ai pu ouvrir la bouche, car en général j'ai du mal à rester silencieuse dans ce genre de cas, sa femme lui a dit vertement..
"Alors moi je suis un singe et tes enfants sont à moitié singe".... !
Lui : "Non mais toi tu es métis et puis tu es Mérina..."
Elle : "Je suis métis, je suis Mérina... mais je suis malgache et tes enfants aussi !"
Et sur ce, elle est parti avec ses enfants, laissant son mari le nez dans sa THB.... devant l'assistance très très souriante !!!!

Les FN s'exportent très bien... généralement dans les pays dont ils ne supportent pas les représentants chez eux... certainement pour donner une chance à ces peuples d'accéder à un niveau de civilisation plus élevée !!!!  :huh:

Nouvelle discussion