L'armée à Madagascar

BONJOUR
il me semble qu'il y a un très grand nombre de militaires à Madagascar avec beaucoup de gradés qui
n'ont pas une fonction définie
la fonction que je connais est de mettre des militaires à l'entrée et à la sortie des villes pour controler
les papiers des véhicules qu'ils laissent repartir contre un petit cadeau
si c'est cela la fonction d'un militaire avec le fait que Madagascar n'a jamais été en conflit avec un autre pays depuis l'indépendance il serait intérressant de dissoudre une bonne partie de l'armée avec la
mise en place d'une cellule de reclassement     cela a été fait dans d'autres pays avec succès
par contre il faut étendre les fonctions de la gendarmerie
prévoir de former et d'équiper un groupe de gendarmes motivés et volontaires pour éradiquer
le brigandage
qu en pensez vous j'aimerais avoir votre avis

Bonjour Raza0000,

J'avais discuté de ça à Tananarive avec un avocat membre du conseil de l'ordre des avocats qui semblait connaitre certaines choses concernant ce sujet sur la sécurité et la corruption.

Je lui ai parlé que par exemple dans un pays comme le Sénégal il y a un accord entre le gouvernement Sénégalais et le gouvernement français sur certains sujets comme la sécurité notamment.

Mais cet avocat m'a répondu qu'a Madagascar ça serait considéré comme de l'ingérence de la part de la France.

Donc bon a partir de là que voulez-vous faire?

Soit madagascar essaie de garder au maximum son indépendance au détriment de la sécurité de son peuple.

Soit Madagascar prend le risque de faire confiance en la France pour qu'il y est des gendarmes formateurs français qui viennent former de nouveaux gendarmes à Madagascar.

Ensuite cette habitude assez répandu chez certains dépositaires de l'ordre à Madagascar de prendre des bakchiches ne pourra être réglé que si leur salaire augmente.

Et pour que leur salaire augmente il faudrait que le gouvernement malgache est plus d'argent dans ses caisses (et que cette argent soit beaucoup mieux contrôlé aussi) notamment pour payer ses fonctionnaires, améliorer l'état de ses routes etc ...

raza0000 :

BONJOUR
il me semble qu'il y a un très grand nombre de militaires à Madagascar avec beaucoup de gradés qui
n'ont pas une fonction définie
la fonction que je connais est de mettre des militaires à l'entrée et à la sortie des villes pour controler
les papiers des véhicules qu'ils laissent repartir contre un petit cadeau
si c'est cela la fonction d'un militaire avec le fait que Madagascar n'a jamais été en conflit avec un autre pays depuis l'indépendance il serait intérressant de dissoudre une bonne partie de l'armée avec la
mise en place d'une cellule de reclassement     cela a été fait dans d'autres pays avec succès
par contre il faut étendre les fonctions de la gendarmerie
prévoir de former et d'équiper un groupe de gendarmes motivés et volontaires pour éradiquer
le brigandage
qu en pensez vous j'aimerais avoir votre avis

Je pense que vous êtes très mal renseigné... Je vais essayer de vous brosser un paysage militaire de Madagascar.

J'ai effectué il y a 10 jours une rencontre avec les jeunes du LFT sur le sujet "prévention". J'ai été binômé avec un colonel de l'armée française conseiller auprès du chef d'état major de l'armée malgache.

Tout d'abord, il n'y a que 12 000 militaires malgaches. Vis-à-vis du nombre d'habitant et de la surface à couvrir, à vous de me dire si cela fait beaucoup ?

Ensuite les personnes en tenue aux entrées et sorties de village ne sont pas des militaires.

Pour former et équiper ces militaires, il faut un budget et celui-ci n'est pas assez important aujourd'hui pour remplir le peu de véhicules de carburant, leur permettre de s'entrainer aux tirs, et d'avoir une arme fiable...

Alors oui, je suis de votre avis, une Marine serait plus intéressante qu'une terrestre, et pourquoi ne pas entamé une reconversion... Néanmoins, l'histoire nous montre que c'est une très mauvaise idée, car quand l'idée a été implantée (transformation, dissolution ou réduction), il y a eu un coup d'état (et ce n'était il n'y a pas si longtemps)...

Mon opinion serait plutôt de modifier le système sans le changer pour qu'il soit plus efficace. Comme faire un tel miracle : au lieu d'avoir des contrats de très courtes durées, il suffit d'en faire de longues durées, et le tour est joué. Cela reste tout de même plus facile à dire qu'à faire !!!

Les contrats de très courtes durées sont onéreux, et une fois dehors, avec leurs compétences, on imagine facilement ce qui arrive. Alors que les contrats longs, cela coute moins cher, et on retrouve une stabilité opérationnelle qui ne va pas se mettre à commettre des délits. Enfin ça ne reste que ma théorie...

Joris dit:"Soit Madagascar prend le risque de faire confiance en la France pour qu'il y est des gendarmes formateurs français qui viennent former de nouveaux gendarmes à Madagascar. "
Donc il n'est pas au courant qu'à Tana juste à côté du ministère de l'intérieur se trouve les brigades de la police criminelle et dans le couloir où se trouve le bureau du commissaire principal de la police criminelle se trouve le bureau d'un commandant français qui  est diligenté par l'Ambassade de France et je peux lire sur sa carte de visite qu'il remplit les fonctions d’Expert Technique International de la Police Judiciaire.
Je suis allé deux fois dans son bureau et je peux dire que c'est une personne très serviable comme on aimerait en rencontrer plus souvent. Il est vrai que cela remonte à  trois ou quatre ans et je ne sais pas si c'est encore la même personne qui est à ce poste.

Oui mais cet Expert Technique International de la Police Judiciaire est-il le seul a avoir été diligenter par l'Ambassade de France à Madagascar?

C'est très bien qu'il y est un expert français pour aider dans certaines situations a identifier des criminels.

Mais je parlais surtout dans mon poste précédents de formateurs.

Et bien sûr à mon avis il faudrait des contrats longues durées. Pour le plus de militaires possible au lieu qu'ils soient recrutés avec des contrats courtes durées.

Bon pour répondre plus précisément à Joris, il est vrai que l'armée malgache n'a pas vraiment besoin d'être formée pour marcher au pas ou encore à manier des armes lourdes car indirectement on sait bien que Madagascar est encore sous "protection" de la France car la France y détient trop d'intérêts pour laisser faire n'importe quoi.
Mais néanmoins sans vraiment faire de l’ingérence, la France est très présente comme par exemple dans le domaine de la formation du corps de protection civile de l’armée malgache.

https://mg.ambafrance.org/Formation-du- … protection

Photo que j'ai prise à Mahamasina lors du défilé de la fête nationale quand Marc Ravalomanana était encore au pouvoir:

https://i.ibb.co/47VPfcR/REVUE-DE-TROUPES.jpg

On marche au pas de l'oie dans ce régiment:

Suite:
On marche au pas de l'oie dans ce régiment:

https://i.ibb.co/vPsv97S/P1050258.jpg

Régiment des vestes bleues:
https://i.ibb.co/1vKhwZt/P1050194.jpg

Régiment des bérets rouges:
https://i.ibb.co/j6yyPC4/P1050226.jpg

Les vestes jaunes et le chien:

https://i.ibb.co/dg1rQQX/P1050267.jpg

Les bérets d'azur:
https://i.ibb.co/609HWnq/P1050170.jpg

Les bérets verts:
https://i.ibb.co/18W7ZXq/P1050221.jpg

Les képis blancs:
https://i.ibb.co/CHdvfrC/P1050169.jpg

Quand je suis salué par les généraux de l'armée de l'air, de terre et de mer:

https://i.ibb.co/C2tNxwv/P1050197.jpg

madagaston :

Joris dit:"Soit Madagascar prend le risque de faire confiance en la France pour qu'il y est des gendarmes formateurs français qui viennent former de nouveaux gendarmes à Madagascar. "
Donc il n'est pas au courant qu'à Tana juste à côté du ministère de l'intérieur se trouve les brigades de la police criminelle et dans le couloir où se trouve le bureau du commissaire principal de la police criminelle se trouve le bureau d'un commandant français qui  est diligenté par l'Ambassade de France et je peux lire sur sa carte de visite qu'il remplit les fonctions d’Expert Technique International de la Police Judiciaire.
Je suis allé deux fois dans son bureau et je peux dire que c'est une personne très serviable comme on aimerait en rencontrer plus souvent. Il est vrai que cela remonte à  trois ou quatre ans et je ne sais pas si c'est encore la même personne qui est à ce poste.


Expert Technique International (ETI)


- Pour assurer le suivi de certains programmes de coopération technique, des policiers essentiellement des officiers de police et des membres du corps d’encadrement et d’application, sont détachés auprès du ministère des affaires étrangères pour servir en tant qu’experts techniques internationaux, fonctions dans lesquelles ils sont soumis à l’autorité de l’ASIde leur pays de résidence ou d’un pays voisin en cas d’absence de Service de Sécurité Intérieure (SSI).
- Ces postes s’adressent à des agents possédant un haut degré de connaissance dans des spécialités telles que l’immigration, la sécurité aéroportuaire, la police judiciaire, …
Les experts techniques internationaux interviennent principalement comme experts sectoriels et au cours de leur mission, doivent contribuer au renforcement institutionnel des administrations partenaires. Leurs actions doivent répondre à la démarche d’appropriation par les partenaires ; il s’agit donc d’une transmission de savoir-faire.


Concernant l'ingérence, il suffit de se rappeler (du moins pour ceux qui se tiennent informé) de la réaction de la presse malgache, il y a quelques années, lors de l'arrivée à Tana d'une équipe du GIGN en provenance de la réunion après une prise d'otage....Le GIGN ne mène pas d'enquête, donc si une équipe du GIGN a été envoyé à Madagascar, forcément à la demande du gouvernement malgache, c'est que l'otage avait été localisé, et une opération de libération d'otage était donc envisagée, opération que sont incapable de réaliser la police et la gendarmerie malgache.
Toute la presse malgache ainsi qu'une bonne partie de la population ayant crier à l'ingérence, l'équipe du GIGN a refermé ses valises et a reprit un vol pour la Réunion le lendemain ou le sur-lendemain....

Durant la campagne Rajoelina a organisé une réunion sur la sécurité à Tana et a donc fait venir des experts étrangers... Le lendemain une partie de la presse malgache pro-Ravalomanana et pro-Hery ainsi que le blog de désinformation préféré de certains criaient déjà à l'ingérence en raison de la simple présence d'experts étrangers lors de la réunion......

Effectivement certains gasy sont très "chatouilleux" en ce qui concerne l’ingérence et souvent la presse en fait ses choux gras en montant en épingle un fait banal quand ils n'ont rien d'autres à se mettre sous la dent... il faut bien noircir du papier pour survivre dans un pays comme Malalascar comme l'appelle mon fils de 6 ans.

https://www.madagascar-tribune.com/IMG/arton229.jpg?1179760919

c'est idéaliste ce que tu décris, ici la corruption est ce qui est le mieux organisé et elle gangrène tout l'état même les gendarmes touchent leur petites commissions. par exemple dans ma région  trafic de bois de palissandre qui passe tous les matins devant chez moi et dans un village juste à côté recyclage des vols de zébus avec protection des gendarmes tampon de la vétérinaire et documents administratifs délivré par le préfet lui-même
Au ministère de l'intérieur là où sont délivrés les documents toute le monde est corrompu même le représentant extérieur Serguei seul habilité à imprimer les visas et les cartes de résidents tu as même un gars qui s'appelle Keny qui n'a pas de poste dans le ministère qui navigue dans tous les bureaux qui obtient  ce qu'l veut et qui te procure le document que tu veux sauf que tu n'est pas enregistré et tout le monde joue la même partie sans exception . Et tout le monde ramène ses petites affaires à Sergei avec les billets évidemment
Les militaires , tu vas voir le général , tu l'informes que tu aurais besoin d'un garde de nuit , Eh bien il t'envoie un petit gradé pour 400000 ariary le mois avec repas le soir et petit déjeuner le matin.
etc... etc...

Et c'est quelle région sans être indiscret?

Êtes vous obligé de donner ?

C'est exactement comme les mendiants dans la rue, ils sont là car des personnes leur donne de l'argent. Si personne ne donnait, y en aurait il ?

Je sais, je suis incrédule et ma vision de la vie est utopique.

Personne n'est parfait !!!

Effectivement il y aurait beaucoup à remédier et ce n'est pas impossible car le père Pedro a accompli des miracles pour les déshérités.
Et se détourner de la pauvreté c'est très difficile car quand on sait que des enfants sont déjà obligés de mendier pour ne pas mourir de faim. Il m'est souvent arrivé de leur demander un renseignement ou autre chose afin de les rétribuer et leur faire comprendre que c'est en donnant qu'on reçoit.

bonjour
j'ai bien reçu votre message
vous me dite que les hommes armés à l'entré et à la sortie des villes ne sont pas des militaires
pouvez vous me dire d'ou ils viennent et qui sont ils
merci par avance

Se sont des policiers, il suffit de leur demander, ils vous répondront bien volontiers...

À mon avis perso l'armée, la gendarmerie, la police et toutes les autres petites formes répressives devraient être dissoutes car ils sont plus dangereux que les dalahos... Un grand nettoyage avec signes exterieurs de richesses qui saisirait tous leurs biens même ceux sous nom de leurs femmes, maîtresses et prête noms. Refaire une police formée par des elements externes non corrompus car 75% des flics actuel sont à peine le niveau primaire mais engagés avec du backchish.

Nouvelle discussion