Pour l'EXPAT créer son propre travail , travailler pour quelqu'un ?

Le problème qui se pose pour l'EXPAT c'est la survie à court, moyen et long terme.

Comment survivre ?  Créer sa propre activité et son emploi ?
Ou chercher du travail ?

Si créer sa propre activité ?  Seul ou à plusieurs ?

Quels sont les domaines les plus faciles pour commence une activité au Paraguay ?

Confronter les expériences des uns et des autres peut donner des idées et donc peut être précieux et aider à s'en sortir.

De quoi a- t'on besoin au Paraguay ? susceptible de marcher ?

L'éternel problème des EXPATs.

Créer :
1. Une petite société de services ?
2. Un point de restauration ?
3. Une petite ferme familiale ?
4. Une société en maintenance ?
5. Importer / Exporter ?

Bonjour Jean,
La survie de l’ExPAT, vaste programme, qui demande réflexion, et demande des réponses, ce qui n’est pas le cas pour le moment.
Car de la discussion jailli la lumière, quand cette dernière n’est pas censurée.
Comment survivre ? : il est important d’avoir toujours une issue de secours, au cas ou l’édifice brule, donc il est préférable de créer, sa propre activité.
Par ailleurs, tout ce qui est facile est éphémère,
Surtout ne pas confronter les expériences, car cela débouche sur des discussions , et des censures.
Le Paraguay a surtout besoin de gens intelligents.
A plus Jean
Amicalement
Richard

Bonjour Richard,
Le site actuel ne marche pas bien . Trop d'impôts tue l'impôt c'est bien connu , et trop de fliquage sur un site tue la spontanéité, la confiance et démotive l'initiative.

Il faut s'attendre dans les 2 années qui viennent à une immigration massive de l'Europe vers l'Amérique du Sud.

Le problème de l'Expat est trop varié. Nous n'avons pas le temps de nous en occuper.

Trouver quelques rares contacts intéressants de proximité pour des raisons de liens éventuellement sérieux constructifs et de confiance, sur une base de réciprocité c'est pour moi l'essentiel.

Et c'est déjà pas mal car très rare. Avec les personnes seulement intéressantes, j'essaie alors d'établir un  contact de libre discussion par email sur les sujets ciblés d'intérêt mutuel. C'est le seul moyen d'avoir un échange fructueux.  J'évite les bavardages et les contacts inutiles qui ne mènent à rien.

La raison principale des échecs à l'étranger, est très souvent le manque d'une équipe solidaire de confiance, ou l'introduction des autochtones dans son équipe à des postes clé. C'est ce qui fait grandement les difficultés au Paraguay.

Les autochtones au Paraguay  sont bien plus solidaires entre eux  et moins égocentriques que nous, malgré leurs insuffisances et leurs lacunes. Ça fait tout doucement pencher la balance à travers le temps en leur faveur. C'est comme au jeu d'échecs la petite accumulation des points d'avantage finalement cause la défaite de l'autre.

Et quand , en plus des difficultés normales de toute entreprise en pays étranger, il y a des imbéciles néfastes qui n'ont rien d'autre à glander qu'à se vanter et tirer à plaisir dans les pattes des leurs propres concitoyens, alors ça c'est le bouquet.

La mentalité Urugayenne est certainement comme en Argentine plus proche de l'Européenne que celle du Paraguay. Çà doit faire je pense  une grosse différence dans les relations.

Quelle est la fourchette de prix moyen à l'Ha en terre agricole en Uruguay en comptant  à partir d'une cinquantaine de Km de Montevideo ? Ici au Paraguay il faut compter aujourd'hui à partir de 5.000US$.

Bonne continuation.

Jean

Nouvelle discussion