Etre en forme en Turquie

Bonjour à toutes et à tous,

Prendre soin de soi lors de son expatriation en Turquie est primordial. Nous vous proposons ainsi de partager vos conseils pour rester en forme au quotidien dans votre pays d'accueil.

Que faites-vous pour rester en bonne santé en Turquie ?

Est-ce que vous pratiquez régulièrement une activité physique ? Laquelle ?

Quelles sont vos astuces pour maintenir une alimentation équilibrée ? Est-il facile de manger sainement, trouve-t-on facilement des produits bios, etc. ?

Est-ce qu'il existe des initiatives nationales ou locales pour encourager un mode de vie sain : campagnes de sensibilisation, infrastructures sportives ou animations sportives, etc. ?

Quel est le budget moyen pour rester en forme en Turquie ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Bonjour, la recette est la meme que dans tous les pays : manger sain en respectant les quantités raisonnables liées au moment de la journée (petit-déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince, et diner comme un pauvre) et avoir une pratique sportive réguliere.
La nourriture turque est tres riche, il faut donc savoir faire attention => limiter autant que possible les "hamur işi" (gözleme, börek,baklava etc...) et profiter d'etre en Turquie pour manger méditerranéen (olive, légumes, fruits, légumineuses, oeufs, poissons etc...)
Tous les produits évoqués entre parenthese sont tres bon marché si nous mangeons de saison. Par exemple un kilo de rouget coute seulement 5 eur en ce moment (30 TL), un kilo de sardine coute 3,30 EUR (20 TL). Ce WE nous avons acheté nos fruits et légumes pour la semaine (grenades, bananes, kaki, céleri, artichauds, oranges etc...) pour 110 TL (18 EUR) et le sac était vraiment lourd.
Les légumineuses (lentilles par exemple) sont tres bon marché.
La viande de boeuf est couteuse, parfois plus chere qu'en France, le poulet (dont je me méfie) et l'agneau sont bon marchés. Mais bon a raison d'un ou deux plats de viande par semaine le budget général n'est pas trop impacté
Les "kuru yemiş" (amandes, pistaches, noisettes, abricots de Malatya, figues de Nazilli etc...) sont excellents en Turquie mais sont des produits onéreux. Pourtant ils contribuent a une bonne alimentation.

En ce qui concerne le sport la donne n'est pas la meme en France qui est une société de loisirs avancée. En Turquie la pratique sportive n'était que secondaire jusqu'a il y a peu de temps. Aussi les clubs et les possibilités sont plus réduites.
Personnellement je profite de différents endroits d'Ankara pour pratiquer la course a pied (Dikment Vadisi / Anıttepe / Lac Eymir). Ce sport ne coute rien a part une paire de basket par an et les inscriptions a quelques compétitions (Runatolia => 60 TL par exemple). Des groupes tels que "Ankara Koşuyor" et "Ankara Running" organisent des footings collectifs deux fois par semaines. C'est gratuit, tout le monde peut venir.

Sinon les clubs de fitness sont nombreux en Turquie. Un club haut de gamme a Ankara va couter de l'ordre de 2 000 / 2 300 TL par an. Le club ou je vais est de tres bonne facture (Sports International Çankaya). Les cours collectifs sont nombreux, la piscine et le SPA sont de bonne qualité, et les infrastructures sont spacieuses.

Cordialement.

Bonjour,

Même réponse que JRMO.

Sur la nourriture j'ajouterais qu'en Turquie on a tendance à manger un peu à n'importe quelle heure ce qui n'est pas très bon.

Concernant le sport en Turquie, il n'y a qu'un sport c'est le foot :)
La pratique des autres sports est d'autant réduite faute de combattants.
Le trekking est très pratiqué.
La course à pieds est possible mais de préférence en groupe, courir hors des sentiers battus est hasardeux sous peine de se voir poursuivre par des chiens. Il est difficile de trouver des endroits pour le faire hormis dans les parcs (nombreux mais très fréquentés). A Bursa (mais pas seulement) il y a un groupe très organisé, Adim adim.

La pratique du vélo est peu recommandable car rarissime et très dangereuse (vécu).
Mais on peut en faire sur l'autoroute (vu) y compris en téléphonant :)

Restent les clubs de fitness, le tennis, la natation (pas beaucoup de piscines et pas recommandé en mer de Marmara).

Tout â  fait d'accord avec les deux intervenants . Les compléments alimentaires sont un petit peu chers .
Les poissons même chers sont beaucoup avantageux qu'en France .

Si on le souhaite on peut rester en forme en Turquie,  il suffit de ne pas succomber aux viennoiseries ou feuilletées salés (börek etc....) que les turcs consomment en quantité en guise de repas parce que pas trop onéreux.
Jai perdu 6kgs en mangeant un  petit déjeuner turc (copieux ) , vers  14h un simit et un thé  (petit anneau de  pâte salée  , crousillant ) et un diner.

Nouvelle discussion