Expatriation ou détachement à Chicago pour 6 mois en famille

Bonjour!

C'est décidé, je vais venir travailler à Chicago pour 6 mois à la maison mère à Chicago.
À moi d'organiser un peu tout ça...du coup j'essaie de réunir le maximum d'infos pour organiser toutes les facettes de ce projet qui devrait se dérouler de juin à décembre 2019.
Mon conjoint pose une demi année sabbatique et on embarque nos petits loups de 3,5 ans et 8 mois.
Déjà est ce mieux d'organiser un détachement ou une expatriation?  Vous me direz que c'est le RH qui décide mais comme je suis à l'initiative de ce projet, à moi de poser les bases pour discussion.  Il me semble que être detaché est plus coûteux pour l'entreprise car elle continue à payer le cotisations sociales.  Mais si je suis expatriée, dois je payer les impôts aux EU? Et aussi en cas de détachement?
Ensuite, comment calculer le salaire à demander? Dois je demander le salaire habituel de mon conjoint qu'il ne peut pas toucher? Est ce que ça se fait?
Quel est le coefficient à appliquer sur mon salaire pour prendre en compte le coût de la vie de Chicago par rapport à Montpellier? Je n'ai pas trouvé de coefficient car payant.  Et je suis sensée regarder ce qu'un autre salarié basé à Chicago touche à un poste équivalent mais comment accéder à cette donnée?
Ensuite, concernant les enfants, ma plus grande est scolarisée ici mais j'ai vu qu'en dessous de 5 ans l'école est payante et très chère (env. 8000 euros le mois?). Je crois qu'une alternative type preschool coop peut se faire, est ce bien? D'autres alternatives existent elles? Les dossiers d'inscription se font tôt dans l'année et en visitant l'école.  À la base je m'étais dis école française sur place pour ne pas trop la déstabiliser. ..
Mon conjoint resterait à la maison pour garder les enfants mais j'ai peur qu'il ne supporte pas ça 6 mois.  J'ai pensé éventuellement à prendre une fille au pair pour les 3 premiers mois (été) et ensuite preschool pour la plus grande.  Mais je sais qu'une fille au pair dans une famille qui ne parle pas la langue natale ça ne sa fait pas trop.  Est ce compliqué selon vous ?
Je crois qu'une nounou pour le plus petit ce n'est même pas envisageable car hors de prix.  Je ne sais pas comment font les résidents, ils gagnent bien plus que nous? Je suis ingénieur chimiste, 8 ans d'expérience.
Question logement, est ce compliqué de trouver à l'avance un logement? Il faudra que je mandate quelqu'un pour ça ou bien ça se fait bien via un site internet même avec les papiers à remplir?
J'ai contacté le consulat français à Chicago pour poser des questions d'ordre administratives mais ils ont botté en touche.  Peut être l'ambassade de France est plus concernée par le sujet. ..

Merci d'avance pour votre retour d'expérience, vous réponses, vos tuyaux...!
Et il y a peut être d'autres éléments qui vous paraissent importants et que j'occulte !

L'ambassade de France à Washington et ni le consulat ne vont vraiment répondre à tes questions... deja commence à regarder leur site sur internet, beaucoup de tes questions devraient y être répondues.

Ensuite concernant ta remuneration, j'imagine que ton entreprise aux USA est deja une grosse boite et si c'est le cas, ton salaire correspond a des critères internes qui seront forcement appliqués.
Ce qui veut dire qu'au final, tu ne seras pas plus ni moins payé qu'un Américain faisant un job similaire dans la meme boite.

En matière de contrat, l'énorme majorité des travailleurs étrangers ont des contrats locaux et si vous vivez en famille à Chicago, il n'y a pas de raison qui peut faire que vous ne payez pas vos impôts à l'oncle Sam et à l'Etat de l'Illinois.
La règle c'est que l'on paie ses impôts là où on travaille.
Par contre, ce que certaines boites accordent à leurs employés étrangers ce sont des aides pour le déménagement, pour scolariser les enfants, pour le logement, etc... mais ce sont des négociations propre à chacun. Il n'y a pas de règle à proprement dites, chaque boite a son propre fonctionnement.

Bonjour,

Pour courte période mieux vaux le détachement.

En Principe pour les grosses boites cela signifie qu'ils se chargent des impôts en local (mais récupère les impôts que vous auriez du payer en France, ca s'appelle l'équité fiscale), logiquement ils payent école, logement, allocation transport (...) et par consequent ne vous donne pas un salaire américain, mais votre salaire Francais ajuste par une règle de cout de la vie de type Mercer. Il existe des coefficients pour calculer la difference de cout de vie.

En general il n'y a jamais de compensation pour la perte de salaire du conjoint.

pour les enfants, ne jamais s inquiéter, tu peux meme les mettre dans une école Chinoise, ils s'adaptent toujours, le maillon faible c'est toujours l'époux.

Lofolo a bien raison, "pour les enfants, ne jamais s inquiéter, tu peux meme les mettre dans une école Chinoise, ils s'adaptent toujours, le maillon faible c'est toujours l'époux".

Dans votre cas, la chose qui m'interroge le plus c'est que votre expatriation est très courte (6 mois) et que la somme des changements qu'elle va forcement occasionner pour toute la famille va être énorme.

Dans ce cas le jeu en vaut il la chandelle? et pour seulement 6 mois, ne serait ce pas plus avantageux que seule la personne qui va travailler aille à Chicago, que les autres continuent leur routine en France quitte à ce que l'une des deux parties rende visite à l'autre???

Très bonne analyse de Pescaraplace et Lofolo, avec toutes les tracasseries administratives, une adaptation culturelle à digérer, un équilibre familial à recréer, le stress, j'en passe et des meilleurs..... 6 mois à Chicago dans une période météo peu agréable (fortes chaleurs puis hiver rigoureux). C'est trop long pour faire simplement du tourisme et trop court pour en faire une expérience de vie. Tout ça pour ça !
Et je ne pense pas que cela soit une bonne opération financière: trop de dépenses, aucun retour sur investissement.
Par contre, je ne cherche pas à vous dissuader, il vaut mieux vivre avec des souvenirs qu'avec des rêves, foncez, saisissez "l'ooportunité", à vous d'essayer de faire durer le séjour et le plaisir. (C'est tout de même surprenant et peu productif que votre boîte vous propose une expatriation de seulement 6 mois.)
Oui, les enfants s'adaptent à tout, quelques pleurs au début pour bien vous faire culpabiliser sinon ce n'est pas un problème.
Etre plutôt attentif à l'unité du couple avec une personne surbookée qui veut se reposer le week-end et l' autre qui s'ennuie à mourir et veut bouger le dimanche... dur à gérer.

Bonjour,

Vous vous posez les bonnes questions et c’est bon signe ...

par contre ... un point important si vous venez travailler, meme en détachement (6 mois) il vous faut un visa et un permis de travail... Qu’en est il? Qui s’en occupe? Qui prend en charge le cout?

Before initiating a short-term assignment in the United States, it is important to remember that proper immigration procedures must be followed, such as obtaining the appropriate visa and work permits.

Il me semble que pour un short term assignment il s’agit d’un visa B1.

J’ai une carte verte mais je suis actuellement en STA via mon employeur avant un transfert définitif au bureau US d’ici quelques mois. Solution ad interim le temps de mettre les choses en place en interne.

Comment ca se passe dans mon cas;

- Salaire de base EU + per diem supplementaire défini en fonction du lieu de travail aux US (Pas encore de salaire US :-( ... mais cela permet de vivre convenablement sans être dans les excès).

- Couverture assurance maladie « Expat » avec remboursement de tous les frais à 100%

- billets d’avion aller/retour

- Impots payés dans le pays d’origine ... mais attention obligation de double déclaration US/EU ... toutefois etant donné que vous serez durant les 6 mois, à l’étranger en détachement, votre salaire devrait être entierement défiscalisé (en tout cas en Belgique c’est le cas ... remboursement integral des impots 😎... ).

Voila voila!

Pour les autres questions/points ... bcp de réponses ont déjà été données!

Bonne chance!

Bonsoir
Un grand merci pour vos réponses!!😊
Très agréable de vous lire. Et je retiens certaines choses.
Ce qui étonne le plus c'est la durée...L'objectif est que je sois fluent in english et que j'apprenne aux côtés de personnes pour qu'à mon retour je prenne le poste de la directrice qui pars à la retraite! Et il lui tarde de partir...
Et après, il sera trop tard pour que je me détache. Mais je prends note et vois s'il ne parait pas mieux de prolonger de quelques mois.
Et 6 mois peut être trop court pour l'anglais?
Impossible pour moi de laisser mon petit qui aura à peine 1 an...Difficile de partir seule avec les enfants sans conjoint avec l'adaptation sur place à gérer seule.
Je pensais que la météo était similaire à la France (seulement qq degrés de moins) sauf plus de vent et une période très froide (janvier-mars).

Reste à savoir ce que le conjoint fera avec à minima le plus petit à garder.  Il faudra trouver des façons de s'insérer socialement.
Connaissez-vous les pre school co-op?

Je pense que ça sera plus un détachement, salaire français avec coefficient Mercer (à trouver!), double impôts avec équité fiscale. Merci beaucoup, c'est beaucoup plus clair pour moi!
Concernant le visa, oui je pense que c'est le HB1, je viens de lire $5000 à $10 000? Frais d'avocat? Et même pas sûrde l'obtenir car il y a un quota. Information qui refroidi bien.

Savez-vous combien vous coûte la couverture assurance maladie « Expat » avec remboursement de tous les frais à 100%?

Merci encore 👌😊!

Noémie1134 :

Bonsoir
Un grand merci pour vos réponses!!😊
Très agréable de vous lire. Et je retiens certaines choses.
Ce qui étonne le plus c'est la durée...L'objectif est que je sois fluent in english et que j'apprenne aux côtés de personnes pour qu'à mon retour je prenne le poste de la directrice qui pars à la retraite! Et il lui tarde de partir...
Et après, il sera trop tard pour que je me détache. Mais je prends note et vois s'il ne parait pas mieux de prolonger de quelques mois.
Et 6 mois peut être trop court pour l'anglais?
Impossible pour moi de laisser mon petit qui aura à peine 1 an...Difficile de partir seule avec les enfants sans conjoint avec l'adaptation sur place à gérer seule.
Je pensais que la météo était similaire à la France (seulement qq degrés de moins) sauf plus de vent et une période très froide (janvier-mars).

Reste à savoir ce que le conjoint fera avec à minima le plus petit à garder.  Il faudra trouver des façons de s'insérer socialement.
Connaissez-vous les pre school co-op?

Je pense que ça sera plus un détachement, salaire français avec coefficient Mercer (à trouver!), double impôts avec équité fiscale. Merci beaucoup, c'est beaucoup plus clair pour moi!
Concernant le visa, oui je pense que c'est le HB1, je viens de lire $5000 à $10 000? Frais d'avocat? Et même pas sûrde l'obtenir car il y a un quota. Information qui refroidi bien.

Savez-vous combien vous coûte la couverture assurance maladie « Expat » avec remboursement de tous les frais à 100%?

Merci encore 👌😊!

Je ne voudrais pas te casser le moral mais bien que je connaisse pas ton niveau d'Anglais actuel, sache que c'est pas en 6 mois que l'on devient parfaitement bilingue, certes en 6 mois on aura fait des progrès mais pas de quoi se revendiquer bilingue...

Question météo, Chicago c'est pas la France et loin de l'être.
Les hivers y sont très rigoureux et le froid descend du Nord (du Canada) en survolant le lac. Le vent y est glacial et très violent d'ou le petit non de Chicago: Windy City.
Les étés y sont très chaud, Chicago c'est le climat continental par excellence comme il n'en n'existe pas en France.

Concernant le visa, si c'est une mutation dans le même groupe, ce sera un visa L.
Par contre si c'est pour moins de 6 mois ou 6 mois max et que c'est juste un détachement ponctuel, c'est a dire que tu conserves ton job en France et que tu restes payées par la France, un visa B1-B2 devrait le faire, surtout que cela ne coute rien (ou pas grand chose).

Pour la couverture médicale, si c'est une assurance américaine il ne faut pas s'attendre à en trouver une qui rembourse à 100%... ça n'existe tout simplement pas.
Aussi il faut bien savoir que la secu française va vous rembourser mais seulement sur la base française du prix des actes.
La difference sera a payer soit de votre poche ou via une assurance complémentaire.

Bonsoir 😊

Attention...

Je faisais plutôt référence au visa B1 tel que décrit ici : USCIS - Visa B1 - Business. Pour les membres de votre famille, il faudra un visa B2.

Le visa H1B est différent et les conditions à remplir sont nombreuses et nécessitent de faire appel à votre département RH afin de préparer le dossier. Plus d’infos : USCIS - H1B.

Renseignez vous bien auprès de votre employeur car c’est assez important ...

Pour ce qui est de mon assurance maladie ... aucune idée 😅😅 je vais me renseigner.

Oui il faut faire attention à votre statut d'immigration qui peut changer bcp de choses pour vous.
Le H1B ne paraît pas adapté à votre situation, plutôt le L1B ou L1A qui vous permet d'avoir un vrai statut aux usa (numéro de sécurité sociale par ex !). Et qui peut vous permettre de rester plus de 6 mois, au cas où.

Et comme le dit pescaraplace : Chicago est totalement différent de ce que tu peux avoir en France... Surtout en hiver. J'adore cette ville mais ouch en hiver quand le vent est la c'est l'enfer. Faut avoir connu ce froid pour comprendre en fait.

Apprendre l'anglais en 6 mois ca pourrait etre possible en immersion totale. Mais comme tu viens en famille, tu vas parler beaucoup en Francais au final.

Hello

Juste un petit commentaire en passant, pour rebondir sur ce que disait Pescaraplace au tout début de ce post: "Ce qui veut dire qu'au final, tu ne seras pas plus ni moins payé qu'un Américain faisant un job similaire dans la même boite"
Mon expérience personnelle est que s'ils peuvent t'avoir pour moins, tout en restant dans la gamme définie par le gouvernement pour le poste que tu occuperas, ils le feront.... Pour mon transfert en interne, dans une grosse boite, j'ai du négocier mon salaire toute seule. Et j'ai eu 20% de plus que leur offre! A l’époque peu d'infos en ligne, alors j'avais utilisé la règle "française" qu'un loyer devrait être environ 30% de mon salaire et j'avais trouvé des prix de location. 3 ans plus tard, lors d'un changement de visa de L a H, le gouvernement était intervenu car le salaire semblait trop bas par rapport a la description de fonction.... Et hop. 6.5% d'augmentation. J'avais quand même eu des augmentations entre temps mais pas assez!!! En clair, méfiance! Toutes les boites ne sont pas pareilles, mais un averti en vaut 2.
Comme Chicago est une grande ville, un salaire US est surement 2 a 2.5 fois plus élevé qu'un salaire Français.
Si tu pars pour un détachement, garde ça en tete par rapport a ce qui serait pris en charge par ta boite. Je connais quelques Français qui avaient du mal a joindre les deux bouts pendant leur détachement.

Oui tu as raison Frenchnewyorker! Allez, 100% anglais, même à la maison! J'ai des bases mais c'est toujours un peu difficile de comprendre les américains ...

Merci Ussce!
Retour d'expérience précieuse! 2 à 2.5×mon salaire+ lgt +aide pr le scolarisation+aide pr impot?. J'espère que ma négociation va passer! Vivre à 1 salaire sur 2 (conjoint en demie année sabbatique) et continuer à payer son loyer en fr tout en vivant dans un pays dont le coût de la vie est bien plus élevé, beau challenge!
Mais ça va le faire 😉

Nouvelle discussion