Présentation et recherche emploi

Bonjour à toutes et tous.
Actuellement je vis à Grasse (Alpes maritimes France)
Cela fait 3 ans que je viens régulièrement à Ho chi minh pour sourcer les tissus de mes collections de prêt à porter femme. Je fais confectionner mes collections par un atelier Fair Trade à Saigon qui me donne entière satisfaction. Pour les prochaines collections je vais travailler avec des tissus provenant  de l'artisanat nord Vietnam, colorations naturelles ... l'objectif étant de mettre à l'honneur le savoir faire local tant au niveau "couture" que "qualité textile". J'aimerais m'installer définitivement au Vietnam sur Ho Chi Mihn Ville et vendre mes collections dans des boutiques concept store au Vietnam.
Pour démarrer il me faut trouver un temps partiel qui me permettra d'assurer mon loyer car je ne suis pas sûre de vendre mes créations et donc d'en vivre !
Spontanément j'ai envoyé une candidature à l'enseigne de Boulangerie "Une journée à Paris" au cas ou ils auraient besoin d'une vendeuse ou autre ???
L'idéal pour moi serait de trouver un temps partiel genre trois jours par semaine (10 h par jour !?) de sorte que je puisse en parallèle continuer à travailler sur mes collections et la recherche de concepts stores distributeurs dans le pays.
J'ai déjà travaillé en restauration, également comme vendeuse en magasin, ... pas de soucis pour ce genre de jobs. Accueil réceptionniste aussi lorsque j'étais jeune comédienne sur Paris ... ça remonte !
Sinon je suis diplômée en Naturopathie et Aromathérapie (depuis 20 ans), j'ai été en libéral et avant comme conseillère de vente en dermo cosmétique et diététique (également diplômée)
Bref il me faut un boulo !
Evidemment vos conseils, idées, réactions m'intéressent vivement.
Au plaisir de vous rencontrer
Anne

Bonjour Anne,
Vraiment pas évident votre recherche.  :unsure
Les jobs que vous mensionnez font parmis de ceux les moins bien payés ici (vendeuse, serveuse).
Les exercer trois jours par semaine ne vous suffira pas à vivre correctement, mais vraiment pas.
Et puis cerise sur le gâteau, ces emplois sont pour la plupart réservés aux Vietnammiens  :sosad:
courage  :cheers:

Bonjour Rodolphe,
Tout d'abord un grand merci pour votre message, cela fait plaisir d'avoir quelqu'un à qui parler. Et oui, votre réponse est pertinente et j'en ai bien conscience, alors je réfléchis et cherche des solutions. Peut être venir juste 3 mois sur place et voir avec quelques concept store s'ils acceptent de mettre mes créations prêt à porter "made in Vietnam" à la vente (sur Ho Chi Minh, Hanoï et peut être  ailleurs) et voir si ça marche ... je vais essayer de les contacter pour voir ce qu'ils en pense.  Si oui et que c'est viable, je reste et me développe, si "non" ... tant pis ! Je vois aussi du côté de l'ONG Craftlink qui possède des boutiques puisque je vais travailler avec certains de leurs artisans, toujours dans l'objectif de promouvoir l'artisanat Vietnamien. J'ai déjà un atelier de confection à Ho chi minh et j'adore travailler avec eux. Tout cela demande étude et réflexion mais c'est vrai qu'un petit boulo qui assurerait 500 € environ par mois cela me suffirait pour assurer mon loyer.Pour le reste (achat tissus et confection) je ferai avec mes petites économies et travaillerai à flue tendu dans un premier temps.
A voir,... en tous cas, si vous entendez parler d'une entreprise Française (par exemple) qui embauche, genre avoir sur place quelqu'un qui assure un contrôle qualité avant expédition par exemple ... je suis preneuse ! Ou tout autre job !!!
Encore milles merci pour votre message

Bonjour Anne,
Il y a des milliers de personnes françaises ou autres qui sont dans votre situation et tout le monde se frotte au même problème : les vietnamiens ont la préférence (c'est la loi). Il faut donc avoir une activité un cran (ou plusieurs) au-dessus de ce qu'ils savent faire et le mieux est de créer votre propre société de droit vietnamien et de la développer sur place. Hélas, sans minimum d'investissement de quelques dizaines de milliers de dollars pour faire démarrer la société, sauf à proposer uniquement du "service" aux entreprises, comme le contrôle qualité, c'est très difficile de démarrer de nos jours (la concurrence est effroyable) et si vos clients ont vietnamiens, ils testeront votre propre résistance à rester au Viêt-Nam... avant de faire des affaires avec vous !

Bonjour Philippe
Merci beaucoup pour votre message, c'est toujours agréable de voir qu'on prend le temps de me répondre. Il est tout à fait normal que les Vietnamiens soient prioritaires. Votre réponse est également pertinente concernant les qualifications. J'ai aussi été Commerciale vente dans les énergies solaires photovoltaïque et ballons thermiques pour l'eau chaude. Je pourrais aussi donner des cours de théâtre à des enfants puisque je suis une "ancienne Comédienne"  des cours Florent...
En fait j'ai deux options, soit je crée mon entreprise sur place (quand j'en aurai les moyens, ce qui me permettra de créer de l'emploi),  soit je trouve à me faire embaucher par une société depuis la France et je développe mon entreprise tout doucement en même temps. Pour l'instant je m'informe et j'envoie des demandes et des souhaits... Puis j'observe ce qui se passe et considère très attentivement les réponses, conseils et avis de chaque personne qui prend le temps de m'informer.
Milles mercis Philippe , je reste donc ouverte à toutes idées et propositions.
Au plaisir, peut être, un jour, de vous rencontrer
Anne

Un petit boulot à temps partielle à 500 €... heu, ici ils prennent des gens pour des temps pleins à 100 € ! Oubliez tous les boulots comme vendeuses qui ne demandent pas de qualifications, les patrons ne veulent pas débourser un centime, ils prennent des étudiants, etc, pour faire de la figuration, ils ne veulent pas de gens compétents qu'il faut payer.
D'ailleurs vous devez le savoir puisque vous faites déjà du business ici, on vient parce que la main d'oeuvre est quasiment gratuite, pour rien d'autre. Donc des étrangers qu'il faut payer, même les patrons français n'en veulent pas. Patrons voyous en général, qui ne pourraient pas gérer des employés en france sans aller rapidement aux prud'hommes. Certaines ont fuit la France pour le Vietnam en fermant leur usine en France pendant la nuit et en déménageant toutes les machines pendant la nuit au Vietnam, paradis du non-droit, surprise des employés le matin...

Cherchez un vrai boulot de contrôle qualité dans des usines de textiles, ou usines de fabrications diverses comme Oxylane (Décathlon), mais ce sera du temps plein et il faut parler les langues, on ne peut pas tout avoir ici...

Nouvelle discussion