Le revers de la médaille.

Bonjour à tous.
Hier matin, à 8h00, je suis allé au bureau de mon fournisseur de TV et d'internet.
Ils ouvrent à 8h00;
On m'a laissé entrer, mais une personne m'a prévenu. Il fallait attendre que les employés arrivent.
Et de m'expliquer que dans ce pays, malgré des règlements internes qui stipulent que les employés doivent arriver à l'heure, et bien dans les faits, ce n'est pas le cas.
Nous sommes dans un pays où le stress au travail est très certainement très en dessous des burn out européens. Il y a un monde fou qui attend de prendre la place de ces employés, mais cela n'a pas l'air de leur faire peur.
Nous avions dans l'idée, ma femme et moi, il y a de cela quelques décennies, de venir travailler ici, prendre un colmado à notre compte ( ce que j'ai fais mais dans un autre contexte ).
Je ne sais toujours pas si je me serai fait à cette situation de non stress, moi qui ai dirigé plusieurs magasins en France, où le téléphone portable était interdit, le respect des horaires, le service client .... Toutes ces choses qui paraissent banales à nous autres qui venons d'un autre monde. Sans parler de l'étiquetage des produits en rayon.
Je suis retraité, et ma femme me dit sans arrêt que je dois déstresser car je ne travaille plus, je ne suis plus en France. Mais malgré tout, je n'arrive toujours pas à m'y faire. Loin de moi l'idée qu'il n'y a rien de bon par ici. Ce n'est pas vrai. Il y a des choses qui fonctionnent parfaitement bien et mieux que chez nous.
Mais des fois, quand même....
Cordialement

Pierre Rep Dom :

Je ne sais toujours pas si je me serai fait à cette situation de non stress, moi qui ai dirigé plusieurs magasins en France, où le téléphone portable était interdit, le respect des horaires, le service client .... Toutes ces choses qui paraissent banales à nous autres qui venons d'un autre monde. Sans parler de l'étiquetage des produits en rayon.

tu as oublier les réunions avec les syndicats ces empêcheurs de tourner en rond , et qui te traitais d' exploiteurs , des réunions avec le comité d'entreprise , d'hygiene , ou tout autre comité , des contrôles  sanitaires demandés á trître de représailles , moi je  connaissait la musique aussi ,j'etais de l'autre coté , mais aujourd'huit j#ai mis de l'eau dans mon vin .

la mentalité est différente  , cèst peut la différence entre un pays développé  et un qui ne l'est pas . jean luc  ;)

Au moment même où je vous lisais j'ai mes deux employés qui se coiffent tranquillement, l'une fait des papillottes à l'autre pour que ses cheveux bouclent... bon c'est l'heure de la sièste.... C'est sur impensable en France,, cool, mais c'est le prix des sourires et de l'ambiance gaie chez moi. On s'y fait, et j'apprécie d'autant qu'elles travaillent quand il faut. :)

Bonjour Jean Luc.
D'un coté tu as un pays où tout est interdit, et de l'autre où tous est permis.
Le pays des merveilles comme le dit si bien mon mécano auto.
C'est vrai, comme le dit Cathy que c'est super agréable de travailler dans de telles conditions, mais en même temps on regrette un peu le coté rigide et encadré.
C'est comme pour tout, c'est l'abus qui est préjudiciable.
Quand aux syndicats et autre organisme de contrôle, je n'en n'ai pas gardé de trop mauvais souvenirs.
Cordialement

j'habite un pays qui est encore plus réglementer que la France , je me sens moins fliké quèn France´avec tout ses radars . je te comprend  trop cool d'Un coté , trop rigide de l'autre , fait comme moi laisse toi vivre .  jean  luc  ;)

La première fois que je suis venue dans ce pays. J ai tout de suite compris cet état de fait. Et encore j ai l impression que quand c est la
"grève" si on peut appeler cela comme ça, c est généralisé au pays complet. Et c est du vécu... C'est vrai que dans c'est cas là, je commence peu à peu à perdre mon calme... Mais bon faut s y faire. Et finalement j ai toujours trouvé une bonne âme pour me faire relativisé... Souvent des Canadiens, serai ce une mentalité cool et qui positive souvent ? En espérant que vos souhaits se réalisent pour l année 2019. 🎉🍾🥂

Le stress tue,

Le stress augmente la pression artérielle qui à la longue ronge les veines avec des micros-fissures partout pour ensuite transformer l’intérieur du corps en passoire provoquant des douleurs irrémédiablement affreuses et fatidiques.

Nous avons tous vécus à l’ère des temps modernes de Charlie Chaplin où les humains suivaient les machines lesquelles sont réglées pour nous compresser au maximum avec des maladies que nous connaissons comme le Parkinson, l'accident cérébrovasculaire, hémorragie interne et l’arrêt cardiaque pour ne citer que celles-là.

Même dans la fonction publique, la jolie fille qui travaille devant son écran d'ordinateur voit une horloge sur son écran qui décompte les 3 minutes qu'elle doit passer avec un client. Ne vous fiez pas sur son apparence décontractée car elle sait qu'un contrôleur va décortiquer son rendement à la fin de la journée.

Quand j'ai vu les conditions de travail des dominicains, j'ai crié que c'est le monde à l'envers.  - Quand vient le temps de payer câble, électricité ou téléphone (pour la banque, n'en parlons pas) on peut passer des heures avec une quinzaine de personnes dans la file et 3 préposées aux guichets pendant que, à la place d'un préposé, j'aurais dégagé la salle dans moins de 15 minutes. Dans tous les pays développés, on a le droit de s'avancer automatiquement à un guichet dès qu'il est vide mais, en République Dominicaine, il faut attendre que le ou la préposée vous fait signe d'avancer car monsieur ou madame a le droit de se reposer entre 2 clients (leçon d’humilité et de sagesse). -

Grace à Dieu que l'absence de stress crée de bonnes psychologies. La République Dominicaine est un état policier et je peux témoigner que j'ai jamais vu un policier dominicain à la John Wayne du far west qui marche avec les deux bras écartillés comme s'il tenait deux caisses de 24 en dessous de chaque aisselle tout en essayant de mettre la main sur le fer de manière ostentatoire.

Ma seule peur quand j'avais décidé de vivre en République Dominicaine est que ces policiers du tiers monde se prennent pour Rambo: Erreur magistrale !

Je ne peux pas vous laisser dire cela!
Je vais essayer de faire simple...
En tant qu'ancien délégué syndical,le directeur de l'administration a été condamné en 2002 à 7000 euros d'amende pour diffamation.Des embauches se faisaient pendant les vacances,au profit des enfants d'employés.La où a été son erreur c'est de dire;ceux qui pensent tel syndicat,ce n'est pas la peine de faire la demande.deux ans après,condamné pour avoir licencié un agent en maladie de longue durée,5000 euros d'amende.
Ce directeur corrompu jusqu'à la moelle,ramenait des jerricans d'essence chez lui,pour son véhicule personnel. Son véhicule,identique au véhicule de fonction,lui permettait de permuter les pneus sur son véhicule personnel.
Ensuite il envoyait ses  hommes d'entretien à Metz pour faire une cheminée feu de bois.
Le comble ,c'est qu'il était protégé par celui qui est rapporteur auprès des retraites..Gag!
Il n'a jamais eu de problèmes.Ce serait trop long de tout raconter...Tout cela s'est passé dans le pas de calais.
bonne fin d'année à vous...

Et ben oui, on connais tous des cas...
Que l année à venir soit meilleure... Au moins certains ont le soleil ou la chaleur !
Vu le temps ici, c est la déprime depuis que je suis rentrée...
Et surtout une bonne santé pour 2019 🥂

Le salaire est à l'avenant du travail fournit ou le travail fournit
La semaine dernière je lisais un article qui parlait que dans nos pays industrialisés et performants, un tiers des personnes sentaient que leur boulot ou fonction était improductif.
Ici les gens assument ce tiers d'improductivité pour un salaire moindre, c'est limite plus rentable.
En RD avec 1kg de pétrole ils produisent 1$92, en France c'et 0,74$. Les chiffres sont là, j'essaie de comprendre, ils doivent être bons sur quelque chose.
L'article en question https://www.les-crises.fr/inutiles-et-v … -a-la-con/

Ils sont surtout libéré d'un certain partenaire... À bon entendeur...

Nouvelle discussion