Augmentation des salaires par le futur président

Bonjour,

Il y a de fortes chances que le candidat à la présidence qui a annoncé une augmentation du SMIC malgache à 200 000 Ar passe.

Cette augmentation de 40 000 Ar ne va passer inaperçue. Je souhaiterai connaitre vos commentaires et surtout ceux qui ont animé les "Gilets jaunes". Vont ils payer leurs employés de maison comme va le demander le gouvernement malgache ?

Que va t-il se passer quand les rôles sont inversés ?

De plus, j'invite tous les ressortissants étrangers à déclarer leurs salariés à la CnAPS et à l'OSTI. D'après des rumeurs (fondées ou non), il va y avoir des exemples d'exclusion définitif du pays pour les tricheurs étrangers. Et toujours d'après ces rumeurs, cela commencerai par Nosy Be.

Une personne avertie en vaut deux...

Pas de soucis Nook369...
Tous mes salariés sont bien au delà de 200 000 ariary (même mes deux journaliers gagnent  plus que çà !!!) , la plupart sont à plus de 300 000... et mes responsables sont à quasi 500 000... donc j'ai un peu de marge...
Et tout le monde est déclaré, que ce soient les ouvriers de mon entreprise ou mes employés de maison... retraite et maladie... ils sont logés, ont la jirama et les écolages payés... ainsi que les retours sur Diégo pour les vacances... bateaux et taxi brousse...
Et je paye mes impôts sur ma société...
Je n'ai rien à craindre d'un éventuel contrôle !!!
J'ai été une âpre syndicaliste... j'essaye de ressembler au patron que j'aurais aimé avoir !!! Question d'honnêteté intellectuelle déjà !  :D
Et j'ai pas besoin d'un gilet jaune !!! ahahah !!!

Bonjour lise
Tu pourrais garder ça pour toi
Ça fait un peu j’en met plein les yeux au autres reste zen et discrète
C’est très bien et tout à ton honneur mais garde le pour toi ça fait l’effet inverse
Bonne fêtes

Vous voyez Gilles, le soucis ici  c'est que dès que l'on déroge aux habitudes des autres, cela semble être une attitude orgueilleuse, voire "m'as tu vu"... alors que nous tous, et surtout mes concitoyens vazahas avons besoin parfois d'un peu d'exemplarité...
Bien payer ses salariés, les respecter pour ce qu'ils sont... on dirait que je dis des gros mots !!!
Des connaissances, des voisins sont déjà venus se plaindre chez moi de ma politique salariale... sous prétexte que leurs salariés à eux entendaient ce qui se passaient chez moi et avaient ensuite des revendications !!!
J'ai très peu de turn over,  je n'ai pas eu de vols flagrants, j'ai la plupart du temps vécu seule avec ma fille... je n'ai jamais été agressée... et je dirai même mieux, parfois j'ai même été probablement protégée par mes ouvriers qui renforçaient d'eux même par exemple les gardiennages le temps des fêtes!!!

Ce que je constate, à mon grand regret... c'est que les vazahas, une fois à Madagascar... oublient tout ce dont ils ont profité ou profitent... le droit au soin, le droit à la retraite... des droits tous courts de juste humanité... parce qu'ils sont dans un pays pauvre et qu'ils entendent en profiter plutôt que l'élever, le tirer vers le haut !!!
Déclarer un personnel de maison, c'est le prix d’une thb mensuelle !!! Un peu plus si c'est du personnel d'entreprise... mais rien de comparable aux charges qu'on paye en métropole !!!

Si mes salaires sont hauts c'est parce que j'ai étudié un tant soit peu les conditions de vie de mes salariés... et que je sais q'avec le minimum ils sont au bord de la survie !
Si je paye l'écolage des enfants, c'est parce que je ne veux pas que mes salariés fassent des choix en cas de coups durs qui priveraient leurs enfants du droit à l'éducation !
Et si je garde mon salarié de 70 ans, mis à la retraite chez moi, c'est parce qu'il a bossé plus de 40 ans chez des vahazas qui ne l'ont jamais déclaré...

Alors, si des contributeurs ici ou de simples lecteurs, loin de me trouver pétrie d'orgueil, se disent que peut être suivre ma voie ne serait pas si mal... je veux bien être "mal " vue des autres !!!
Bien à vous !

Quand je dis qu'il faudrait, au lieu de payer juste le minimum légal à un salarié qui bosse 8h par jour 6 jour sur 7, évaluer ce dont il a raisonnablement besoin pour vivre (voire survivre)... on peut  faire, comme je l'ai fait moi-même... s’intéresser à la vie des gens du peuple malgache et faire quelques calculs !!!

Prenons un céléibataire :
- Riz : 2.5 kapoka par jour, (je prends un prix moyen de 700 ariary, celui ci fluctuant tout au long d l'année entre 600 et 900 ariary = 52 500 ariary
- Jirama minimale : 15 000 ariary
- charbon : 6000 ariary le sac X 4 pour le mois = 24 000 ariary
- loyer : 30 000 ariary (pour une pièce de 9M2) et je pense que c'est un minimum...
- 2000 ariary par jour pour les légumes, un peu de viande, breds, poison séché... : 60 000 ariary

Rien que là, nous sommes à un total de 181 500 ariary... et je n'ai pas compté les habits, les produits d'entretien pour le linge et le corps, l'eau (que parfois il paye à la fontaine), les transports éventuels pour se rendre à son travail, les médicaments... et les petites cartes téléphone...

Je ne sais pas si vous avez remarqué tout de même... vos salariés arrivent chez vous chaque matin propres et pas forcément dans des guenilles !!!

Tout cela à démultiplier, bien entendu dès qu'il a une famille... les deux ne travaillant pas toujours !!!

Donc franchement... je ne vois pas pourquoi je me mettrais le doigt sur la couture...

Donc je suis zen... et si ce que je dis fait l'effet inverse... tant pis...
J'ai rarement été dans le sens du courant de toutes les façons !!!

Donc on dira qu'avec un augmentation du smic à 200 000 ariary, les salariés ne feront quand même pas bombance !!!
Joyeuses fêtes à tous !!!

Lys

Salut
Merci pour ton exemple lys d NB.
Si seulement le smic malgach pouvais même tourné autour des 2 000 000 ar (500€) ça serait un minimum pour une vie plus descente. Mais ne rêvons pas, nous savons bien que c'est pas demain la veille.
Il faut savoir aussi que dans la réalité de nombreux employé malgach n'ont meme pas le smic à 160 000 ar et souvant "nourri " "loger" avec 40 000ar ou 60 000 ar /mois non déclarer.
Mais quel solutions , comment faire ? ??si le ou la patronne fait un bénéfice de sont affaire de seulement 200 000ar par mois  (ce qui est courant pour une petite gargote de village avec 1 où 2 employé. )..
Bon là il y a un sacré boulo pour le futur président s'il veut éradiquer la pauvreté .
Et heureusement pour lui qu'il n'y'à pas de gilet jaune à gérer.
Mais bon sil a le poste c'est qu'il la voulu non ? 😆

En fait, bien entendu les vazaha peuvent payer beaucoup plus cher leurs personnel de maison mais prenons l'exemple d'une jeune femme gasy que j'ai connu et qui travaillait chez Colas en tant que juriste d'entreprise. Elle gagnait entre 200 et 300 000 ariary par mois. Comment ferait-elle par exemple pour payer une nurse pour garder son bébé quand elle était au travail?
Bien entendu depuis cette époque les salaires et le coût de la vie a augmenté mais le problème reste le même, il faudrait augmenter sensiblement le salaire de toutes les catégories et cela entrainerait bien entendu une augmentation du coût de la vie car les commerçants voudront gagner plus également.
La seule façon pour Madagascar de s'en sortir, c'est de fermer ses frontières aux produits chinois ou autres, de fermer ses frontières aux cargos qui viennent décharger des montagnes de fripes que les gasy pourraient fabriquer eux-même en créant de la richesse. Et  au lieu d'avoir des individus qui encombrent les trottoirs avec leur camelote chinoise, il faudrait qu'ils se donnent la peine de fabriquer eux-même ce qu'ils vendent car j'ai pu constater maintes fois que les gasy sont très adroits de leurs mains et leur imagination n'est pas en reste non plus et beaucoup sont capable de faire des miracles quand il le faut.


https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSCJCBQmK4Ga85qx8sRbG52HS49eEUmInLL6kbO_RzM8yqpzSuQ

C'est bien pour cela que si l'on me donnait les clés du développement de Madagascar, avec tous les moyens qu'il faut et les bonnes volontés indispensables.... je refuserais poliment !!!
Je ne saurais pas par où commencer !!!!

Oui c'est bien ça : " par où commencer " ?
Nous, surtout Laure qui a l'oeuil à tout, on essaie de balayer devant notre porte en tentant de faire pour les quelques personnes qui gravitent autour de nous la différence entre survie et vivre un peu mieux.
Ca passe par le garçon qui n'a plus de slip, celui qui ne peut plus aller à l'alliance française, la nièce qui n'a rien comme loka ce dimanche parce qu'elle n'a rien vendu au marché, le tonton qui présente une chique douloureuse à la joue, l'accouchement difficile d'une autre nièce, la pirogue de ce même Tonton qu'il faut bien réparer aussi, etc, etc ...
Nous n'avons pas pour l'instant d'employé.
On aurait aimé former quelqu'un en menuiserie et en cuisine, mais jusqu'à présent la motivation et l'assiduité semblent avoir manqué aux postulants pourtant toujours payés correctement et plus, surtout gratifiés lorsqu'ils parvenaient au bout d'une tâche ( voire aussi quand ils n'y parvenaient pas du tout ).

Certes l'habileté et la débrouillardise existent bien, mais les aléas de l'existence et une gestion du temps le plus souvent en très longs pointillés compromettent systématiquement les résultats faute de bases réellement acquises.

Lys semble avoir réussi là où nous piétinons encore pour définir ces bases d'échanges acceptables par tous.

Mon épouse qui déploie une énergie considérable parvient à gérer tout ça avec autorité et bienveillance sans baisser les bras ; en celà elle est définitivement plus apte que moi qui n'accepte pas facilement de me prendre la tête comme elle, ni de subir trop longtemps des résultats insatisfaisants pour ce que je peux faire moi-même avec éfficacité.

Sur ces considérations, nous vous souhaitons très sincèrement à tous de très bonnes fêtes de Noël en oubliant pas nos adorables modératrices Mauritiennes.

Nouvelle discussion