Allemagne nouvelle loi sur l'immigration

Face à la pénurie de main d'oeuvre qualifiée, l'Allemagne va recruter à l'étranger             Confrontée au vieillissement de sa population et à une pénurie de main d'oeuvre dans certains secteurs, l'Allemagne veut recruter à l'étranger des travailleurs qualifiés en se dotant pour la première fois d'une loi sur l'immigration.

"Nous avons besoin de main d'oeuvre de pays tiers (hors Allemagne et Union européenne, ndlr) pour assurer notre prospérité et pouvoir occuper les emplois" vacants, a martelé le ministre de l'Intérieur, le conservateur bavarois Horst Seehofer, mercredi à l'issue du conseil des ministres.

Peu auparavant, un projet de "loi sur l'immigration de travailleurs qualifiés" avait été adopté par les ministres d'Angela Merkel, à l'issue de tractations de dernière minute entre les partis social-démocrate SPD et conservateur CDU/CSU de la "grande coalition". 

Le SPD tenait absolument à ce que ce projet phare du quatrième gouvernement Merkel puisse être porté sur les fonts baptismaux avant la fin de l'année, faisant officiellement de l'Allemagne un pays d'immigration.

"C'est un progrès immense: après vingt ans de débat, l'Allemagne se dote d'une loi moderne sur l'immigration", s'est félicité le ministre social-démocrate du Travail, Hubertus Heil. 

Mais face à la montée de l'extrême droite depuis l'arrivée de près d'un million de demandeurs d'asile en 2015, les députés conservateurs ont réclamé des ajustements à un premier projet élaboré en octobre.

- Aucune aide -

L'objectif du projet de loi, qui doit être adopté au Parlement courant 2019, est de répondre au manque de main-d'oeuvre criant dans certains secteurs de l'économie phare de l'Europe. 

Concrètement, il prévoit que les personnes originaires de pays hors de l'Union européenne et disposant de qualifications obtiennent un permis de séjour de six mois afin de décrocher un emploi.

Durant cette période, ils devront disposer de leurs propres moyens de subsistance et démontrer un niveau d'allemand suffisant. Ils n'auront droit à aucune prestation sociale. Leur permis de séjour sera prolongé s'ils trouvent un travail. Un projet de loi distinct doit également permettre à des demandeurs d'asile déboutés mais qui ne peuvent pas être expulsés d'Allemagne d'obtenir un permis de séjour s'ils disposent d'un emploi depuis au moins 18 mois, ont un casier judiciaire vierge et ont réalisé "de bons progrès dans l'intégration", selon M. Seehofer.

L'Allemagne entend recruter dans des secteurs stratégiques comme l'informatique, les technologies de l'information ou les métiers de la cuisine et des soins aux personnes âgées. Les manques sont particulièrement criants dans les petites et moyennes entreprises (PME), "coeur" du modèle économique allemand.

Selon des experts de l'Université de Constance et de l'Agence fédérale pour l'emploi, face au vieillissement de ses actifs, l'Allemagne aura besoin annuellement en moyenne jusqu'en 2050 de 400.000 travailleurs originaires de pays hors de l'UE.
- Dumping salarial ? -

Le patronat réclame à cor et à cri que cette immigration soit facilitée, la pénurie ayant été accentuée par la forte croissance des dernières années.

Mais la droite conservatrice redoute plus que tout que cette nouvelle législation ne serve d'"appel d'air" pour une nouvelle vague d'immigration après l'arrivée de plus d'un million de migrants en 2015 et 2016 qui a redessiné le paysage politique allemand sur fond d'inquiétudes d'une partie de la population.

Ce projet de loi sera notamment soumis à une chambre des députés qui compte depuis 2017 plus de 90 députés d'extrême droite.

De son côté, la Fédération des syndicats allemands DGB a mis en garde contre le texte, craignant qu'il ne provoque un dumping sur les salaires et l'exploitation de la main d'oeuvre étrangère.

Le ministre de l'Economie, Peter Altmaier, a jugé qu'il s'agissait d'un "jour historique" pour l'Allemagne qui met un terme à un long "débat idéologique" sur l'immigration. Le pays compte déjà 14,9% de personnes nées à l'étranger, selon l'ONU, mais il a encore du mal à se considérer comme une terre d'immigration.

Si dès les années 1960, elle a fait venir de Turquie et de Grèce de nombreux étrangers pour travailler dans ses usines, ils étaient considérés comme des "travailleurs invités" appelés à rentrer dans leur pays. Dans les faits, nombre d'entre eux sont restés. 
https://www.lexpress.fr/actualites/1/mo … 53979.html      jean luc  ;)


commentaire : le visas recherche d'emplois existe déjas ,rien de nouveaux , ce qui change ,ce sont les demandeur d'asile donc la demande est refouler et qui pourrons rester si il ont un travail ou une  formation

Salut tous le monde,
je veux savoir es ce que la nouvelle loi d'immigration en Allemagne est en cour ou pas encore.
parce que j'ai entendu dire que elle n'est pas encore applicable jusqu'à 01/01/2020. c vrai?
et pour le niveau de langue allemande pour demande de visa A18 (recherche d'emploi), quelle niveau exigé ou bien juste savoir parler simplement lors de l'entretien ?
merci
viele grüße

il y a un article sur le sujet ici https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=822323  . la loi se discute au parlement cette année ,elle rentreas en application débur 2020 ,la date n'est pas encore arrêter .pour le moment il y a pas de niveau de langue demander pour le visas recherche d'emplois  . apartir de la nouvelle loi ,si il y a un stage ou des jours de travail essai (10h par semaine le B2 pourras être demandé ) , celas concerne ras surtout les professions de santé ,le batiment ,commerce , car ses secteurs ont pour langue de communication l#allemand  , et beaucoup moins les ingénieurs , l#informatique  ,lá c'est l'anglais qui domine . Ce qui change c#est que se seras ouvert átoutes les professions   , qu'il y auras plus de préférence nationale ,mais ceux qui maitrisse pas la langue serons toujours handicaper par rapport aux autres qui la maitrise .  jean luc  ;)

merci pour votre réponse,
c'est à dire maintenant je peux pas faire visa de recherche d'emploi meme si je parle l'allemand ?
si oui, pour quelle raison le visa de recherche d'emploi existe déja? et le marché de travaille allemand souffre de pénurie de main d'oeuvre.
si non, pourquoi attendre l'application de la nouvelle loi ?
viele grusse

tu peut demander le visas recherche d#emplois il existe depuis plusieur années https://www.service-bw.de/fr_FR/web/gue … leistung-0 ,ici tu trouveras plusieurs listes de professiond prioritaires  https://www.make-it-in-germany.com/en/l … ls/resume/               . tu doit avoir l'accord de l#agence du travail a cause de la préférence nationale ,et en ce moment le visas est limité aux professions proritaires  . Avec la nouvelle loi plus de préférence nationale, toutes les profession sont ouverte , les modalitées sont pas encore fixé , il faut attendre le vote du bundestag , normalement  début 2020 elle devrais rentrer en vigueur .  pour le moment tu doit postuler sur le net ,accumuler les correspondances , conservé tous les mail  ,celas pouras être utile pour toi ,comme preuve que tu recherche un emplois  un pdf  pour toi https://allemagneenfrance.diplo.de/blob … i-data.pdf  jean luc  ;)

la nouvelle loi est voter le7 juin  ,il y auras du bon et du mauvais . Par exemple les clandestins ,on parle de les mettre en prison ,ou dans des centres fermer de rétention ,en attendants de les renvoyer chez eux ,mais ceux qui aurons une formations ,ou un travail pourrons rester , j'attend d'en savoir plus sur le reste .jean  luc  ;)

Informations d'actualité sur la loi sur l'immigration de travailleurs qualifiés

     
Selon une décision du Bundestag allemand, les possibilités d'immigration de travailleurs qualifiés doivent être élargies. Le projet de loi sur l'immigration de travailleurs qualifiés permet à la main d'œuvre étrangère ayant une formation professionnelle adéquate et n'étant pas ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne (Pays tiers) d'immigrer plus aisément en Allemagne. Les dispositions existantes concernant les travailleurs qualifiés avec un diplôme universitaire resteront en vigueur.
Quand la loi sur l'immigration de travailleurs qualifiés entrera-t-elle en vigueur ?

La loi sur l'immigration de travailleurs qualifiés entrera en vigueur le 1er mars 2020. Le Bundestag a adopté le projet législatif le 7 juin 2019 en troisième lecture. Le 28 juin 2019, le Bundesrat (Conseil fédéral) a, à son tour, adopté la loi sur l’immigration des travailleurs qualifiés. La loi va maintenant être transmise par le gouvernement fédéral au Président fédéral pour signature.
Quels changements la nouvelle loi sur l'immigration de travailleurs qualifiés apportera-t-elle?

La loi sur l'immigration de travailleurs qualifiés définit le cadre pour l'immigration en Allemagne de la main d'œuvre qualifiée originaire d'États tiers. Voici les nouveautés essentielles de la nouvelle loi :

    On entendra par « travailleur qualifié » tant des diplômés universitaires que des salariés ayant une formation professionnelle qualifiée. Ils peuvent exercer un emploi en tant que travailleur qualifié pour lequel ils se sont qualifiés. Condition préalable pour les deux groupes : la qualification acquise respective doit être reconnue. Sous certaines conditions, les spécialistes des TIC peuvent également accéder au marché du travail sans diplôme formel.  La nouvelle loi ne prévoit aucune nouvelle possibilité d'accès au marché du travail allemand pour les personnes non ou peu qualifiées.

    L'accès au marché du travail est facilité : si le travailleur qualifié dispose d'un contrat de travail et d'une qualification reconnue en Allemagne, l'opposabilité de la situation de l'emploi ne s'applique pas (Vorrangprüfung – « Opposabilité de la situation de l'emploi »).

    Pour les travailleurs qualifiés ayant une formation professionnelle, l'ancienne limitation aux métiers en tension ne s'applique pas. Ces travailleurs qualifiés peuvent, eux, également accéder à des emplois qualifiés s'ils ont suivi une formation professionnelle reconnue qui leur permet d'exercer l'activité en question.

    Les travailleurs qualifiés disposant d'une formation professionnelle qualifiée peuvent également entrer sur le territoire allemand afin de rechercher un emploi. Pour ce faire, ils ont besoin de connaissances d'allemand et doivent pouvoir subvenir à leurs besoins en Allemagne.

    Les possibilités de séjour pour obtenir des qualifications en Allemagne ont été améliorées. Dans le cadre d'accords de placement conclus entre l'Agence fédérale pour l'emploi et certains pays d'origine, les procédures de reconnaissance peuvent se faire entièrement en Allemagne.

Que faut-il faire pour travailler en tant que travailleur qualifié en Allemagne ?

Tout d'abord, vous devriez faire reconnaître votre qualification étrangère. Vous trouverez des informations supplémentaires sur la procédure en cliquant ici   jean luc  ;)

Informations sur la loi relative à l'immigration de travailleurs qualifiés


La loi sur l'immigration de travailleurs qualifiés entre en vigueur le 1er mars 2020. Elle élargit les possibilités d'immigration pour les travailleurs qualifiés. À l'avenir, les travailleurs qualifiés ayant une formation professionnelle non universitaire issus d'États hors de l'UE peuvent immigrer plus facilement en Allemagne pour travailler. Les dispositions existantes concernant les travailleurs qualifiés avec un diplôme d'études supérieures resteront en vigueur et seront en partie assouplies.
Quels changements la loi sur l'immigration de travailleurs qualifiés apporte-t-elle?

La loi sur l'immigration de travailleurs qualifiés élargit le cadre pour l'immigration en Allemagne de la main d'œuvre qualifiée originaire d'Etats hors de l'UE. Voici les nouveautés essentielles de la loi :
Travailleurs qualifiés 

    Définition du travailleur qualifié : un travailleur qualifié désigne toute personne ayant un diplôme d'études supérieures ou une formation professionnelle qualifiée de deux ans minimum. Pour les deux groupes, la condition préalable est la reconnaissance de leurs qualifications obtenues à l'étranger par un service compétent en Allemagne. 
     
    Accès au marché du travail : l'accès au marché du travail est facilité. Le travailleur qualifié doit présenter un contrat de travail ou une offre d'emploi concrète et des qualifications reconnues en Allemagne. L'opposabilité de la situation de l'emploi par l'Agence fédérale pour l'emploi n'est plus applicable (Vorrangprüfung – « Opposabilité de la situation de l'emploi»). Ceci signifie qu'il n'est plus nécessaire de vérifier s'il existe un candidat ou une candidate venant d'Allemagne ou de l'UE pour le poste concret. L'Agence fédérale pour l'emploi continuera de vérifier les conditions de travail.
     
    Possibilités d'emploi : les travailleurs qualifiés peuvent exercer un emploi pour lequel ils sont qualifiés. Ils peuvent aussi être employés dans un domaine similaire. En outre, les travailleurs qualifiés avec un diplôme d'études supérieures peuvent exercer un emploi qui ne nécessite pas de diplôme d'études supérieures. Ils peuvent aussi être employés dans d'autres domaines qualifiés qui ont rapport aux qualifications qu'ils ont acquises et pour lesquels il est nécessaire d'avoir une formation professionnelle non universitaire. Les métiers d'assistance et de stagiaire en sont exclus car il doit s'agir d'un emploi qualifié. Pour la carte bleue européenne, un emploi qui correspond aux qualifications professionnelles est nécessaire et requiert généralement un diplôme universitaire.
     
    Les travailleurs qualifiés avec une formation professionnelle : l'emploi de travailleurs qualifiés avec une formation professionnelle non universitaire n'est plus réservé aux professions déficitaires (métiers en pénurie de main-d’œuvre). Avec une formation professionnelle reconnue en Allemagne, le titre de séjour donne l'accès à tous les emplois qualifiés que la formation permet d'exercer.
     
    Venir en Allemagne à la recherche d'un emploi : les travailleurs qualifiés avec une formation correspondante pourront venir en Allemagne pour chercher un emploi. Ils recevront un permis de séjour d'une durée maximale de six mois. La condition prérequise est que les qualifications obtenues à l'étranger soient reconnues par un service compétent en Allemagne, que la personne concernée puisse subvenir à ses besoins durant le séjour et que des connaissances suffisantes en allemand permettent d'exercer l'emploi escompté. En général, le niveau B1 du cadre européen commun de référence pour les langues est le minimum requis en allemand. Pendant la durée du séjour pour la recherche d'emploi, une période d'essai allant jusqu'à dix heures par semaine peut être effectuée. Ainsi, l'employeur et le travailleur qualifié peuvent voir s'ils peuvent travailler ensemble. La période d'essai est aussi possible pour les travailleurs qualifiés avec une formation universitaire reconnue. Comme auparavant, ils peuvent également venir en Allemagne à la recherche d'emploi pour une période allant jusqu'à six mois.
     
    Séjour pour obtenir la reconnaissance des qualifications professionnelles : les possibilités de séjour pour obtenir la reconnaissance des qualifications professionnelles en Allemagne sont en train d'être développées. En principe, il est nécessaire pour cela qu'une procédure de reconnaissance soit effectuée en Allemagne auprès d'un service compétent. Au cours de cette procédure, les qualifications obtenues à l'étranger doivent être comparées avec une formation allemande et tout déficit doit être signalé (notification de reconnaissance). Parmi les autres conditions pour la délivrance d'un visa pour la reconnaissance des qualifications professionnelles, des connaissances suffisantes en allemand sont requises. En général, il est nécessaire d'avoir au minimum des connaissances suffisantes de la langue allemande (ce qui correspond à un niveau A2). À cette fin, un permis de séjour de 18 mois peut être prolongé pour six mois, pour une durée maximale de deux ans. À l'expiration de la durée maximale du permis de séjour, un permis de séjour peut être accordé pour une formation, des études ou une activité professionnelle. 
     
    Titre de séjour permanent pour les travailleurs qualifiés venant de l'étranger : à l'avenir, les travailleurs qualifiés peuvent obtenir un titre de séjour permanent après quatre ans en Allemagne (contre cinq ans auparavant).

Apprentis et étudiants :

    Venir en Allemagne à la recherche d'un poste d'apprentissage : les étudiants potentiels peuvent déjà venir en Allemagne à la recherche d'une place d'études. Avec la nouvelle réglementation, les personnes envisageant une formation professionnelle pourront aussi venir en Allemagne pour chercher un poste d'apprentissage. À cette fin, le candidat devra présenter des connaissances en allemand de niveau B2, un diplôme d'une école allemande à l'étranger ou un diplôme de fin d'études secondaires qui permette d'accéder à des études supérieures. Il devra aussi être âgé de 25 ans maximum et être indépendant financièrement.
     
    Cours d'allemand pour se préparer à une formation : un permis de séjour pour une formation professionnelle qualifiée permet de suivre un cours d'allemand général ou technique pour se préparer à la formation.
     
    De nouvelles possibilités de changements de permis pour les étudiants internationaux en Allemagne : les étudiants internationaux ont déjà la possibilité de changer de type de permis de séjour avant d'avoir terminé leurs études. Ils peuvent par exemple interrompre leurs études pour commencer une formation professionnelle et ainsi acquérir un permis de séjour pour l'exercice d'une formation professionnelle.  La loi sur l'immigration de travailleurs qualifiés offre plus de possibilités de changements de permis de séjour. Pendant un séjour en Allemagne déjà en cours pour les études ou pour suivre une formation professionnelle ou continue, une offre d'emploi comme travailleur qualifié peut déjà être acceptée sous certaines conditions et après examen par l'Agence fédérale pour l'emploi. Ceci s'accompagne d'un changement de permis de séjour pour l'exercice d'un emploi qualifié.
     
    Titre de séjour permanent pour les diplômés ayant suivi une formation en Allemagne : grâce à la nouvelle loi, les diplômés d'une formation professionnelle en Allemagne qui viennent de l'étranger peuvent obtenir un titre de séjour permanent après deux ans passés en Allemagne de même que les diplômés de l'enseignement supérieur en Allemagne.

Pour les entreprises :

    Procédure accélérée pour les travailleurs qualifiés : les employeurs peuvent, avec une procuration du travailleur qualifié, engager une procédure accélérée pour les travailleurs qualifiés auprès du service des étrangers compétent en Allemagne afin d'écourter sensiblement la durée de la procédure administrative pour la délivrance d'un visa. Pour ce faire, les informations et les étapes suivantes sont importantes :

    Un accord doit être conclu entre l'entreprise et le service des étrangers. Celui-ci comprend notamment les droits et les devoirs de l'employeur, du travailleur qualifié et des services publics impliqués (service des étrangers, Agence fédérale pour l'emploi, service de reconnaissance des qualifications, missions diplomatiques ou consulaires) ainsi qu'une description de la procédure mentionnant les parties prenantes et les délais à respecter.
     
    Le service des étrangers conseille l'employeur, le soutient lors de la procédure de reconnaissance des qualifications étrangères du travailleur qualifié, sollicite l'accord de l'Agence fédérale pour l'emploi et vérifie les conditions juridiques de délivrance pour les étrangers. Les services de reconnaissance des qualifications et l'Agence fédérale pour l'emploi ont des délais à respecter pour la prise de décision.
     
    Si toutes les conditions sont respectées, le service des étrangers émet une autorisation préalable qu'il envoie à l'employeur pour être transmis au travailleur qualifié. Ce dernier fixe un rendez-vous auprès de la mission diplomatique ou consulaire pour la demande de visa. Le rendez-vous doit avoir lieu dans les trois semaines qui suivent l'autorisation. Lors de ce rendez-vous, l'original de l'autorisation préalable ainsi que les autres documents nécessaires à la demande de visa doivent être présentés.
     
    La décision est généralement prise dans les trois semaines suivant la demande de visa déposée par le travailleur qualifié.
     
    La procédure accélérée pour les travailleurs qualifiés inclut le conjoint ou la conjointe ainsi que les enfants mineurs célibataires du travailleur qualifié si la demande de visa est faite simultanément et les conditions légales concernant le regroupement familial sont remplies.
     
    Les frais de traitement de dossier pour la procédure accélérée pour les travailleurs qualifiés s'élèvent à 411,00 euros. A cela s'ajoutent des droits de visa d'un montant de 75,00 euros et des frais pour la reconnaissance des qualifications.
     

Que faut-il faire pour travailler en tant que travailleur qualifié en Allemagne ?

    Reconnaissance des qualifications professionnelles étrangères : tout d'abord, vous devriez faire reconnaître vos qualifications obtenues à l'étranger. Vous trouverez plus d'informations concernant la procédure de reconnaissance et l'immigration en Allemagne auprès du service d'assistance téléphonique. Vous trouverez des informations supplémentaires sur la procédure en cliquant ici. 
     
    Connaissances linguistiques : des connaissances de la langue allemande sont requises plus particulièrement pour venir en Allemagne afin de chercher un poste d'apprentissage ou un emploi en tant que travailleur qualifié avec une formation professionnelle, mais aussi pour un séjour à des fins d'obtention de qualifications. Vous trouverez plus d'informations sur les diverses possibilités d'apprendre l'allemand  ici
     
    Interlocuteurs pour les visas / séjours : si vous êtes encore dans votre pays d'origine, les missions diplomatiques et consulaires sont responsables de la délivrance des visas. Vous trouverez les adresses des représentations allemandes à l'étranger à proximité sur la Mappemonde. Si vous habitez déjà en Allemagne, vous devez contacter les services locaux des étrangers pour toute question concernant le séjour et le visa. Vous trouvez le service des étrangers compétent ici.

Quand la loi sur l'immigration de travailleurs qualifiés entrera-t-elle en vigueur ?

La loi sur l'immigration de travailleurs qualifiés entrera en vigueur le 1er mars 2020. D'ici cette date, les demandes de visa seront traitées conformément à la législation en vigueur actuelle. Vous trouverez la législation concernant les visas actuellement en vigueur ici                  https://www.make-it-in-germany.com/fr/v … -allemand/ . jean luc  ;)

Bonjour Jean luc, 

J'ai une petite question,
j'ai signé un contrat de travail avec une grande entreprise en Allemagne et j'ai l'accord du ZAV maintenant je doit déposé mon dossier a l’ambassade de l’Allemagne en Tunisie pour avoir le visa mais j'ai un diplôme non universitaire, jai eu une formation en alternance de 2 ans plus 3 ans expérience du coup j'ai vérifié sur le site de reconnaissance de qualification professionnelle et le site m'a indiqué que c'est une profession non réglementée ne nécessite pas une reconnaissance donc quesque je doit présenter a l’embrassade comme preuve de compétence sachant que le domaine est la topographie et le poste techniciens topographe,

Merci d'avance pour votre réponse

tu fait imprimer le résultat de ta recherche sur la reconnaissance du diplôme sur anerkenung https://www.anerkennung-in-deutschland.de/html/fr/ ,et tu donne une copie pour l'ambassade  .  le reste est affaire de temps , surtout pour le rendez-vous  , tu as déjas un rendez-vous ?  jean luc  ;)

Merci pour la réponse rapide,

non j'ai pas encore fixer un RDV vu que la date du contrat est flexible j'aimerais me renseigner avant tout donc j'ai pas besoin de présenté une équivalence du diplôme le résultat de la recherche est suffisant ?

alors prend rendez-vous rapidement ,il y a peut être plusieur mois d'attende !!!!  pour la reconnaissance du diplôme https://tunis.diplo.de/blob/1684446/924 … e-data.pdf    ,. jean luc  ;)

mais je peux pas faire une reconnaissance d'un diplôme non universitaire je ne trouve pas mon centre de formation ni mon diplôme c'est pour cela j'ai essayé de faire la reconnaissance de la qualification professionnelle donc si je ne présente pas une équivalence du diplôme et j'imprime seulement le résultat de recherche sur anerkenung ma demande sera refusé ?

jemai baha :

mais je peux pas faire une reconnaissance d'un diplôme non universitaire je ne trouve pas mon centre de formation ni mon diplôme c'est pour cela j'ai essayé de faire la reconnaissance de la qualification professionnelle donc si je ne présente pas une équivalence du diplôme et j'imprime seulement le résultat de recherche sur anerkenung ma demande sera refusé ?

Tu as l'autorisation de la ZAV ,ca c'est important  , tu fait une copie de la recherche et tu ajoute au dossier pour l'ambassade .  il faut être optimiste . Ton métier est sous tension  , alors fonce . jean luc  ;)

Merci pour le pushing  :) mais c'est faisable de déposer un dossier a l'ambassade sans équivalence du diplôme ?

Bonjour jean luc je voudrais savoir si ceux qui postulent pour une formation en infirmerie on plus de chance d'avoir un visa que ceux qui postulent pour l'informatique ? En gros j'ai des connaissances en santé et en information et je voudrais suivre une formation rémunérée en Allemagne. Vous pouvez me suggérer qu'elle domaine ? Quel est le domaine le plus favorable pour l'obtention d'un visa ?

on choisit pas une professoin par rapport á un visas ,mais par rapport á un projet personnelle , ne connaissant pas tes compétance , je dirais que dans les soins infirmiers , comme dans l'informatique ,il y as des opportunitées a prendre . jean luc  ;)

bonjour, je suis diplomée entant qu'ingénieur Electrique depuis 2012. Pour plusieurs raisons j ai pas eu une expérience professionnelle  dans mon domaine d'etude. Actuellement suite au nouveau loi d'immigration , Je compte demander un visa recherche d'emplois.Je peux avoir le compte bloqué et un niveau d'allemand B1/B2.  Est ce que je peux trouver une première experience en tant que programmeur PLC (SPS programmierer)

Bonjour Jean luc,

j'ai demandé un RDV a l'ambassade, j'ai préparé tout les documents nécessaires et je pense pas que j'aurais la réponse avant 4 semaines est ce que ça pose un souci si le RDV dépasse la date de début du contrat de travail sachant que l'employeur est au courant que la procédure peut duré des mois ???

Merci

jemai baha :

Bonjour Jean luc,

j'ai demandé un RDV a l'ambassade, j'ai préparé tout les documents nécessaires et je pense pas que j'aurais la réponse avant 4 semaines est ce que ça pose un souci si le RDV dépasse la date de début du contrat de travail sachant que l'employeur est au courant que la procédure peut duré des mois ???

Merci

pour avoir un rendez-vous il faut attendre des mois , c'est un gros probléme :(   . il devras attendre .jean luc  ;)

Nouvelle discussion