Changement de visa sujet travail á temporaire pour union civile.

Bonjour, je m'appelle Nicolas, je suis français vivant au Chili et j'ai une question.
J'ai une demande de visa sujeta a contrato depuis le 17/05/2018.
Le 16 octobre, j'ai fait une union civile avec mon partenaire. En vertu de la loi que me donne l'union civile, j'ai fait la demande de ratification de mon visa sujeta a contrato á visa temporaria por union civil. Le 1er novembre l'immigration De Santiago m'a dit qu'ils ont intégré la ratification, mais je n'ai toujours pas de papier qui certifie le changement de visa juste mon carnet de l'union civile. Ma question est la suivante :
puis-je couper mon contrat de travail du sujeta a contrato? Sachant que mon premier visa sera caduque. Et que je suis en droit de demander l'autre visa avec l'union civile. Le truc, c'est que pour demander la visa temporaire union civile, il faut donner la carte de touriste moi en l'occurrence je suis en visa sujet travail et dans mon cas, ils me demandaient un certificat de validité de mon contrat de travail ce que j'ai donné. Mais voilà maintenant, je ne suis plus intéressé par ce visa sujet á travail ni ce travail puis ce que je vais vivre avec mon compagnon et reprendre des études avec l'alliance française.
J'ai peur de payer une sanction ou de me retrouver illégal dans le pays, mais en même temps, je ne pense pas vu que je suis en union avec un Chilien. J'ai 30 jours pour donner un autre contrat de travail pour le visa sujet á travail si je résilie mon contrat actuel. Je ne sais donc pas si après cette période toutes mes demandes reviendrons a zéro ou si mon visa temporaire union civile seras toujours pris en compte.
Dans ce cas la, je devrais reprendre les démarches de visa. Mais dans mon cas je ne serais plus en possession d'une carte de touriste valide ou de contrat de travail pour l'ancien visa et donc je ne sais pas si cela fonctionnera ou si je vais devoir aller en argentine quelques jours pour obtenir une carte de touriste valide.
Je suis un peu perdu, j'aimerais que l'on m'aide, mais l'immigration de mon village ne veut rien entendre ni répondre a mes questions et me reporte chaque fois a d'autres jours, car ce n'est jamais le jour des informations selon eux...
à croire qu'ils n'en savent pas plus que moi.

Nouvelle discussion