Que faire en pareil cas ?

Vidéo : Calme et colère publique

Mais on comprend rien à cette vidéo.
On ne sait même pas pourquoi exactement l'étrangé frappe une personne.

Cette vidéo date un peu... je crois qu'elle a même été mise ici avec les raisons du début de cette esclandre  !!! Une histoire de bagnole je crois !!!
Un beauf vazaha  à l'allure de gorille qui traite les malgaches de macaques n'a rien à faire dans ce pays, sauf à risquer beaucoup de soucis !!!
Je commente pas plus !

PapyDeb... je ne crois pas que vous soyez ce genre d'odieux personnage.... donc vous n'avez pas à craindre ce genre de situation...
J'ai eu , il y a 2 ans, en plein marché, un accident de voiture avec un touc touc...
Il arrivait un peu vite... sur ma droite et j'ai démarré du stop où j'étais arrêtée sans le voir.  Il a essayé de m'éviter mais il m'a tapé sur coté avant, à manqué se renverser...
J'étais en tord... et je l'ai immédiatement signalé.
Après m'être inquiétée de la santé du conducteur et de la passagère, j'ai payé un touc touc pour qu'elle aille à l'hôpital... elle avait une plaie à la tempe. Je lui ai donné 20 000 ariary et nous avons échangé nos tels.
J'ai ensuite appelé mon responsable des salariés pour qu'il me rejoigne sur les lieux de l'accident...
La foule s'était amassée... un gentil papy est venue me prendre par le bras et m'a demandé de fermer ma voiture à clé.
Le propriétaire du touc touc est arrivé... un malgache qui avait une boutique pas loin. Il m'a fait me garer près de son magasin, a dispersé la foule... nous avons constaté les dégâts sur son engin et avons convenu que je paierai les réparations qui ont été négociés ensuite par mon responsable des salariés.
Tout s'est passé dans le calme et une forme de convivialité... car on s'est aussi inquiété de ma santé vu que c'était mon tout premier accident... et même servi un petit café...
La passagère m'a appelé à sa sortie de l'hôpital, un ami qui avait un resto en ville m'a avancé l'argent de ses médicaments et je lui ai payé une nouvelle paire de lunettes plus tard.
Nous sommes même devenues copines ensuite toutes les deux...
Calme, sang froid, être prévenante, reconnaître ses torts... peut être est ce le secret pour désamorcer une situation à risques ?
Les réparations m'ont coûtée 1 million d'ariary (négociés au final à 600 000 ariary)...
Pas un seul instant je ne me suis sentie en danger malgré la foule qui s'amassait tout autour... mais bon, pas une seule fois dans ma vie je me suis sentie une proie... cela tient certainement à mon tempérament !

Nouvelle discussion