Retraite en Espagne... et imposition !

Futurs expats, nous devons avec mon épouse nous installer définitivement en Espagne d'ici la fin de cette année pour y passer notre retraite (notre carrière s'est toujours déroulée en France).
Notre future imposition nous inquiète d'autant plus que notre Centre des Impôts, questionnés à ce sujet depuis plusieurs semaines, ne nous apporte aucune réponse concrète et précise, nous laissant dans un flou total !
1 - Concernant le montant qui me sera versé pour ma retraite à partir du début d'année (environ 1.500€, mon épouse ne pouvant toucher la sienne que d'ici 5 ans), devons-nous obligatoirement le déclarer en France ou avons-nous le choix avec l'Espagne et dans ce cas, quel est le plus intéressant, fiscalement parlant.
2 - Même question concernant nos revenus fonciers (environ 2000€ de revenus locatifs d'appartements que nous possédons en France).
Dans l'attente de vos précieuses réponses et avec tous nos remerciements anticipés pour votre aide.

On ne peux choisir le pays dans lequel on est imposé. En principe, les retraites sont imposées dans le pays de résidence (+ de 183 jours/an); excepté si elles sont d'un secteur public qui n'exerce pas d'activité commerciale et/ou industrielle (comme la SNCF, La Poste, etc...) car vous êtes alors imposé en France.
Si votre retraite est imposée en France, mais que vous avez des revenus de 1.500 euros/an et plus imposables en Espagne, alors votre retraite est imposable en France ET en Espagne, à charge pour vous de déduire des impôts espagnols les impôts déjà payés en France.
Vos revenus fonciers sont imposables en France s'il sont d'origine française; MAIS si votre retraite est également imposable en Espagne, vous devez les déclarer aussi en Espagne avec déduction des impôts payés en France.

Bonjour et merci pour votre prompte réponse.
Je me rend compte que je me suis mal expliqué car je n'aurai aucun revenu en Espagne (j'ai déjà arrêté de travailler). Me seuls revenus seront ma retraite française et mes revenus fonciers.
1 - J'ai donc bien compris que les fonciers seront déclarés et payés en France. Dois-je également les déclarer en Espagne en précisant qu'ils sont déjà payé en France ???
2 - Pour ma retraite, j'ai effectué la plus grosse partie de ma carrière dans l'administration territoriale. J'ai seulement mes 3 dernières années (pendant lesquelles je m'étais mis "en disponibilité") où j'ai eu un statut de commerçant. Ma retraite me sera donc versée par le RSI SS.
Dans ce cas, ai-je le choix sur le pays d'imposition et si oui, où est-il le plus intéressant de déclarer ?
Dans l'attente de vos précisions et avec mes remerciements anticipés.
Bien cordialement.

"Isabellemarieandree" me signale par ailleurs que, selon la réponse que lui aurait fait parvenir un internaute, les impôts seraient presque le double en Espagne ???

Oui, les impôts sont nettement plus élevés en Espagne.

Mais également oui, à la fin de l'année, malgré les impôts, pour la majorité d'entre-nous, il nous reste plus pour vivre  :cool:  Parce que la majorité du reste est moins cher  :)

À niveau de vie équivalent, bien sûr.

Et non, tu n'as pas de choix de pays d'imposition, cela découle automatiquement de ta résidence fiscale.

Par contre on peut choisir sa résidence fiscale suivant des critères a respecter,..jetv

jetv :

Par contre on peut choisir sa résidence fiscale suivant des critères a respecter,..jetv

Le commun des mortels ne choisit pas sa résidence fiscale ! s'il réside plus de 183 jours en Espagne, il y est résident fiscal. Le reste, c'est du blabla ou, ce qui est plus grave, de la fraude fiscale qui coûte très cher si on se fait pincer !
Je ne demanderais pas mieux de changer d'avis, aussi, si ce n'est pas le cas, pourquoi vous n'exposez pas ces critères sur le forum ? A moins que la divulgation de ces critères ne soit payante.

Quand vous dites que "Ma retraite me sera donc versée par le RSI SS", je suppose que c'est celle de la période où vous étiez indépendant.
Retenez que retraite publique ou pas, si vous avez des revenus imposables en Espagne de 1.500 euros/an ou plus (comme votre retraite RSI SS), la totalité de vos revenus seront imposés en Espagne à charge pour vous de déduire les impôts déjà payés en France.

Merci pour vos messages
On avance peu à peu

Mais c’est vrai je crois le montant des impôts est à prendre en considération

En France nous sommes déjà taxés lourdement pour les impôts .... en ce qui concerne la classe moyenne

Si c’est pire en Espagne 😏 il faut voir si on arrive à l’équilibre 

Isa

Titof33 :

Bonjour et merci pour votre prompte réponse.
Je me rend compte que je me suis mal expliqué car je n'aurai aucun revenu en Espagne (j'ai déjà arrêté de travailler). Me seuls revenus seront ma retraite française et mes revenus fonciers.
1 - J'ai donc bien compris que les fonciers seront déclarés et payés en France. Dois-je également les déclarer en Espagne en précisant qu'ils sont déjà payé en France ???
2 - Pour ma retraite, j'ai effectué la plus grosse partie de ma carrière dans l'administration territoriale. J'ai seulement mes 3 dernières années (pendant lesquelles je m'étais mis "en disponibilité") où j'ai eu un statut de commerçant. Ma retraite me sera donc versée par le RSI SS.
Dans ce cas, ai-je le choix sur le pays d'imposition et si oui, où est-il le plus intéressant de déclarer ?
Dans l'attente de vos précisions et avec mes remerciements anticipés.
Bien cordialement.

Hola,

Vous semblez avoir une petite retraite du privé...
Si votre retraite du privé est > à 1500€ par an vous devrez alors déclarer l'intégralité de vos revenus en Espagne c'est à dire: votre retraite du privée + du public + vos revenus fonciers de source Française
Charge à vous de déduire le montant des impôts vous auriez déjà payé sur votre retraite du public et sur vos revenus fonciers.
Vous n'avez malheureusement pas le choix de votre résidence fiscale

Pardon, je viens de voir que Serge54 vous a déjà répondu....  :gloria

Nouvelle discussion