Grossesse non Désiré

Enceinte de 3 mois et demi et qu'elle ne désire pas gardé le bébé a cause des probléme de famille . Demande conseille et aide.
Merci

Si vous vous trouvez sur un territoire ou l'interruption de grossesse n'est pas autorisée, c'est compliqué !!
En France une date limite d'interruption ne peut être franchie, 12 semaines d'aménorrhée.
D'autre pays européens autoriseraient l'interruption plus avancée qu'en France, a voir.....
L'interruption de grossesse effectuée en dehors d'un milieu médicalisé est dangereuse !

Mais est ce que vraiment en 3 mois et demi on intorrompre la grossesse avec un medecin .

Au Sénégal c'est interdit. Comme dit plus haut, toute intervention pratiquée de facon artisanale est un risque important de décès pour la jeune femme.

Si vraiment cette grossesse n'est pas désirée, il existe l'option de l'abandon pour une adoption de l'enfant, une fois né.
A Dakar il y a la pouponnière à la médina, il faudrait voir avec les sœurs pour la procédure. A M'bour aussi il y a une pouponnière.

surtout, pas d'IVG clando, vraiment trop risqué...voir message d'Evouess...

3 mois et demi ca craint un peu , effectivement cela depend ou se trouve cette femme  et pas de charlatlisme sur cette question , trouvez un bon gyneco  à DAKAR  possible

bon courage

Bintou,

Le premier message semble évoquer  un possible problème de famille concernant cet enfant qui n'est pas souhaité !
Ma tendance de vous répondre,  c'est ma décision propre, ma liberté de choix en evinçant certainement l'autoritarisme des sujets familiaux qui se permettent de faire pression sur vous et celui de  l'enfant en devenir et à naître, en faisant fi de vos choix.

Vous, quel est votre sentiment, quel est votre désir. Il y va de votre décision ! Et des moyens mis à votre disposition là ou vous vous trouvez : si pays autorisants, votre capacité à voyager dans un pays autorisant l'IVG selon le terme.
Ou comme l'évoque Usinamiss, en dernier recours,  le dépôt de l'enfant en vu d'une adoption.

Ici, les internautes vous ont orientée concernant les possibilites liées a l'IVG. Ils vous ont mis en garde contre l'IVG effectuee hors asseptie.

Bintou,
Et le géniteur de cet enfant a t il pris une responsabilité ? A t il un projet ? Est il informé de l'existence de cette grossesse ?
Bien à vous

Bon elle n'a meme pas parlé avec la famille .. Personne n'est au courant q'elle est enceinte et c'est trés dure pour elle avec la situation donc  elle a peur de garder le bébé .

Je crains qu'en restant au Sénégal elle n'ait pas le choix.
Soit elle reste au Sénégal et elle a cet enfant, qu'elle peut éventuellement confier à l'adoption
Soit elle décide de quitter le pays pour faire une IVG à l'étranger, avec les coût que cela suppose. Il ne faut alors pas trainer, c'est une question de jour à ce stade. Vérifiez bien les politiques d'IVG dans le pays visé, cela peut grandement varier.
La troisième option n'est pas envisageable, sa vie serait en jeu.

Courage à elle.

Bonsoir, Si j'ai bien compris"elle ne veut pas,elle ne peut pas poursuivre cette grossesse""
Triste à dire, mais l'avortement est la seule solution.Possible dans certains pays et même là où elle est.
Certaines demoiselles ont connu cette triste expérience; j'espère qu'elles interviendront afin d'éviter tout acte hors médical

je suis d'accord avec Usinamiss la meilleure solution est de le confier à une structure qui s'occupe du bébé

à 3 mois passés c'est compliqué d'avorter (enfin à mon avis)

à la pépinière de Mbour je crois que les mamans en difficulté peuvent confier leur bébé et revenir dès qu'elles sont en moyens de le récupérer

à Dakar (j'avais vu un reportage en France) il y a une structure qui accepte les mamans et leurs bébés, quand elles sont rejetées par leurs familles (parce que à priori c'est cela)

il y a vraiment des progrès à faire sur le planning familial au Sénégal

la PREVENTION

les mères ne parlent jamais du sujet avec leurs filles. C'est tabou, comme beaucoup de choses et d'ailleurs les enfants ne parlent pas avec leurs parents d'une façon générale. Il y a du boulot.

cette jeune fille doit être dans la détresse, rejetée par tout le monde. Je crois que la meilleure solution est encore la structure de Dakar (elle a été créer par une française mais je ne sais pas le nom)

3 mois et demi de grossesse c'est 14 semaines de grossesse effective et 16 semaines d'aménorrhée.
En France ce délais est dépassé de 4 semaines donc impossible d'être accueilli pour une admission à l'IVG.

En Engleterre les IVG peuvent s'effectuer jusqu'à la 24 eme semaine d'aménorrhée.

Nouvelle discussion