CERTIFICAT DE VIE

Bonjour à toutes et à tous,
Je suis très étonné d'avoir reçu après seulement 2 mois d'expatriation une lettre de la Carsat avec un beau "certificat de vie" à faire dans les 2 mois , sinon arrêt (provisoire du versement de la pension. ).
Je pensais (donc à tort) que ce document serait demandé après au moins 1 an d’expatriation.
Et d’après vos expériences d'expat quand avez vous reçu ce document la première fois ?

Bonjour,
Je l'ai reçu à mon adresse provisoire à peine un mois après mon départ de France. Et comme j'avais entre temps emménagé en maison au sud de la ville, ce document ne m'est jamais parvenu.
D'où suspension du paiement de mes diverses pensions de retraite.

OUI pour ma part, en retraite pleine en Janvier dernier, j'ai recu en Mai, un courrier daté d'Avril, une demande analogue que j'ai fait signer par notre nouveau consul à Khon Kaen, aussitot dans la boite aux lettres..arrivée à Carsat Rennes en Mai et 1er paiement avec reliquat depuis Janvier de cette petite complémentaire de 11 euros net mensuel multiplié par 6 = 66 euros...Depuis rien...je pense que ce sera idem en Décembre...Effectivement, ils sont prompt à envoyer leur paperasse !!!
Pour ma retraite principale, le 1er certificat date du mois d'aout , ramené à la caisse des dépôts et consignations de Bordeaux en Septembre (dans les 2 mois) et...avec un courrier retour faisant office d'accusé de réception récemment en Octobre ...Donc pas de temps mort pour les controles

il doit s'agir d'une coïncidence pas d'un acharnement.

les caisses envoient ces papiers par vagues, donc votre nom ou date de naissance a coïncidé avec un de ces envois.

Je n'ai pas parler d'acharnement, mais comme c'est ma 1ère année, on me rappelle en temps et en heure qu'il va y avoir dorénavant des suivis (controles) réguliers...OUI, les différentes caisses effectivement envoient par vagues , chacune ayant ses "périodes" !!!

Bonjour,
EN ce qui me concerne, l'envoi de ce document correspond peu ou prou à ma date d'anniversaire, il ne devrait donc pas tarder à arriver.
Une fois signé je le renvoie par e-mail à la CARSAT dont je dépends.

à noter qu'un miracle se produira peut être mi ou fin 2019.

Après CINQ années de cogitations les caisses ont décidé de se mutualiser et de n'envoyer qu'un seul certif d'existence qui sera répercuté sur toutes les caisses du pensionné.

À priori l'envoi serait fait par électronique depuis un site ou par email.

Le retour par poste ou peut être par email sur le site d'expédition.

Bonjour,
Concernant ce document j'avais établi une pétition en ligne dont j'ai transmis les résultats à tous les députés et sénateurs représentants les français expatriés.
J'ai obtenu quelques réponses de la part de ces personnes, réponses qui allaient dans le bon sens.
Si tout va bien et si aucun nouvel obstacle ne s'y oppose, la dématérialisation de ce document devrait intervenir dès l'année prochaine.
Plusieurs discussions sur ce forum ont trait à l'évolution de cette procédure. En espérant que tout cela se concrétise enfin.

C'est incroyable que les directeurs des caisses ne soient pas poursuivis pénalement pour dilapidation des fonds dont ils sont responsables.

J'estime le prix d'un envoi et de son traitement au retour à plus de 10€

Je vous laisse le soin de faire le calcul sur le nombre de caisses et de retraités.

Je ne serais pas étonné que certains touchent des bakchich de la part des prestataires qui assurent les envois.

À la suite d'un double refus de la CNAV d'accepter un certif pourtant signé par le consulat, c'était pour un copain, j'ai envoyé en juilletle courrier ci-dessous au patron de la CNAV mais sa suffisance ne lui a pas laissé le loisir de me répondre.

A l'attention du Directeur Général
Udon Thani le 16 juillet 2018
CNAV
110, avenue de Flandre 75019 PARIS
FRANCE
Monsieur le Directeur,
Veuillez trouver ci joint une copie d’un courrier récent de vos services signé M. Ben Hadj Sassi qui annonce à un retraité expatrié en Thaïlande que son certificat d’existence n’est pas signé par une autorité compétente.
Votre collaborateur a envoyé par deux fois ce même courrier au retraité, le privant de ressources de février dernier à juillet. Les certificats de vie transmis par deux fois à vos services par le retraité étaient signés pour le premier par le vice consul de Chiang Mai et le suivant par le consulat de France de Bangkok.
Comment se fait il qu’un employé de la CNAV puisse se permettre de dire qu’un consulat de France n’est pas une autorité compétente ?
Est ce dû à un manque de formation ou un parti pris particulier de ce collaborateur vis à vis de retraités qui ont décidés de vivre leur retraite ailleurs qu’en France ?
Il a fallu déranger un Conseiller consulaire et le Consul adjoint pour qu’un écrit du Consulat précise à votre employé que le Consulat, et ce pour l’ensemble de leurs signataires, étaient tout à fait compétents pour signer un certificat d’existence.
J’ajoute que le but du certificat d’existence est de vous assurer que le retraité est toujours vivant et qu’un tel document visé par un membre d‘un Consulat de France a quand même un caractère plus véridique qu’un autre signé par un obscur organisme local d’un douar nord-africain ou d’une amphoe thaïe dont les tampons sont écrits en caractères dont je doute fortement que M. Ben Hadj Sassi sache lire.
Il s’agit là d’une faute professionnelle très grave, et je veux savoir les sanctions disciplinaires que vous avez ou allez appliquer à M. Ben Hadj Sassi.
Par ailleurs mon courrier du 28 décembre dernier, dont copie ci-jointe, reste à ce jour sans réponse. Veuillez faire le nécessaire.
Salutations.

Ecoeurant et déprimant pour le retraité concerné !!! et courrier agressif à souhait envers la CNAV...Il faut bien les secouer !!!

C'est assez incompréhensible d'une caisse à l'autre.
L'état qui me verse ma plus grosse pension ne n'a jamais rien demandé.
La MSA me le réclame tous les ans une fois.
La CARSAT pour 0,67 centimes m'abreuve de courrier comme s'ils n'avaient que cela à faire.

polr :

Pour ma retraite principale, le 1er certificat date du mois d'aout , ramené à la caisse des dépôts et consignations de Bordeaux en Septembre (dans les 2 mois) et...avec un courrier retour faisant office d'accusé de réception récemment en Octobre ...Donc pas de temps mort pour les controles

Je suis aussi à la Caisse de Bordeaux ( CNRACL en ce qui me concerne ), ils envoient toujours leurs papiers en août et ont toujours été très corrects

pour la CNAV, j'ai un correspondant qui est responsable de secteur et qui accepte mes documents par mail; anormal effectivement qu'un employé n'accepte pas les signatures d'un consulat

il est temps qu'il y ait du ménage et qu'ils se mettent d'accord entre eux
j'attends aussi ( j'espère pour la mi 2019 ) l'envoi unique par courrier électronique car là on est vraiment dans le n'importe quoi , il est temps qu'ils se mettent aux solutions qu'offre Internet

Nouvelle discussion