Trouver l'amour au Portugal

Bonjour à tous,

Et si le romantisme s'invitait lors de votre expatriation au Portugal ? L'amour vous attend peut-être dans votre pays d'accueil, aussi nous vous proposons de partager quelques conseils.

Est-il facile de rencontrer d'autres célibataires au Portugal ?

Quelles sont les meilleures options pour faire des rencontres : via des amis, groupes de rencontres ou d'activités, sites ou applications, etc. ?

Lors d'un rendez-vous, y a-t-il des bonnes pratiques ou des codes culturels à respecter ?

Comment gérer la différence culturelle dans une relation ?

Comment gérer une relation si l'on sait que son expatriation n'est peut-être que d'une durée déterminée ?

Merci de partager vos conseils et votre expérience,

Priscilla

partager oui
mais moi je n'ai pas d'expérience et rien à dire
et pourquoi pas une française qui veux s'expatrier

J'ai trouvé l'amour auprès d'une portugaise il y a bientôt 30 ans. Nous partageons également un amour infaillible pour le Portugal.

A mon idée  ,il n'y a pas de methodes ou techniques plus indiquées l'une que l'autre puisque le but est de trouver jne personne et non plusieurs.
Par correspondance ,par activites,par hasard,par délocalisation tout est possible faut juste garder l'esprit assez vif pour comprendre les attitudes de la personne en face de vous .
Il se peut qu'il y ait des codes mondiaux ,propre à  l'espèce  humaine ,et d'autres plus regionaux ,mais perso la cour est pleine donc je préfère  d'autres centres d'intérêts.

Parfois le hasard fait bien les choses et peut etre le bousculer

Bonsoir,
Je ne sais pas dans les deux grandes villes mais dans les bourgades nous sommes au moyen-âge : Que vont penser les voisins, le famille si seulement même une femme parle avec un étranger et ça quelque soit l'âge des deux. C'est désespérant de non dits, sans parler de l'influence des églises chrétiennes. Bon peut-être pas le moyen-âge mais un bon siècle en arrière. Ou bien on tombe sur des filles souvent de l'est qui cherche quel-qu’argent pour arrondir leurs fin de mois (je suis bien élevé). Il existe une méfiance énorme entre homme et femmes portugais : une grande quantité d'homme fichant le camp dès l’arrivée d'un enfant. Ce qui a l'air de fonctionner - hors des deux grandes villes - ce sont ceux qui se connaissent depuis l'école primaire, connaissent les familles et peuvent additionner des biens, des terres. Les autre vivent massivement en concubinage et se séparent pour un rien. Il suffit de voir le nombre de femmes seules pour élever un ou deux enfants. Le bilan est sinistre !
Les étranger de plus, souvent âgés arrivent en couple et se mêlent peu à la vie portugaise sauf pour trouver femme de ménage ou autre aide.
Ma conclusion c'est qu'il ne faut rien attendre d'autre qu'un pays agréable climatiquement et dont les côtes et plages sont de très bonnes qualités.
Quand à la culture, je préfère ne pas en parler.

Philvar :

Bonsoir,
Je ne sais pas dans les deux grandes villes mais dans les bourgades nous sommes au moyen-âge : Que vont penser les voisins, le famille si seulement même une femme parle avec un étranger et ça quelque soit l'âge des deux. C'est désespérant de non dits, sans parler de l'influence des églises chrétiennes. Bon peut-être pas le moyen-âge mais un bon siècle en arrière. Ou bien on tombe sur des filles souvent de l'est qui cherche quel-qu’argent pour arrondir leurs fin de mois (je suis bien élevé). Il existe une méfiance énorme entre homme et femmes portugais : une grande quantité d'homme fichant le camp dès l’arrivée d'un enfant. Ce qui a l'air de fonctionner - hors des deux grandes villes - ce sont ceux qui se connaissent depuis l'école primaire, connaissent les familles et peuvent additionner des biens, des terres. Les autre vivent massivement en concubinage et se séparent pour un rien. Il suffit de voir le nombre de femmes seules pour élever un ou deux enfants. Le bilan est sinistre !
Les étranger de plus, souvent âgés arrivent en couple et se mêlent peu à la vie portugaise sauf pour trouver femme de ménage ou autre aide.
Ma conclusion c'est qu'il ne faut rien attendre d'autre qu'un pays agréable climatiquement et dont les côtes et plages sont de très bonnes qualités.
Quand à la culture, je préfère ne pas en parler.

C'est malheureusement le cas dans pas mal de villages du monde ,et pas d'aujourd'hui
on va dire que le portugal ne fait pas exception .

Philvar :

Bonsoir,
Je ne sais pas dans les deux grandes villes mais dans les bourgades nous sommes au moyen-âge : Que vont penser les voisins, le famille si seulement même une femme parle avec un étranger et ça quelque soit l'âge des deux. C'est désespérant de non dits, sans parler de l'influence des églises chrétiennes. Bon peut-être pas le moyen-âge mais un bon siècle en arrière. Ou bien on tombe sur des filles souvent de l'est qui cherche quel-qu’argent pour arrondir leurs fin de mois (je suis bien élevé). Il existe une méfiance énorme entre homme et femmes portugais : une grande quantité d'homme fichant le camp dès l’arrivée d'un enfant. Ce qui a l'air de fonctionner - hors des deux grandes villes - ce sont ceux qui se connaissent depuis l'école primaire, connaissent les familles et peuvent additionner des biens, des terres. Les autre vivent massivement en concubinage et se séparent pour un rien. Il suffit de voir le nombre de femmes seules pour élever un ou deux enfants. Le bilan est sinistre !
Les étranger de plus, souvent âgés arrivent en couple et se mêlent peu à la vie portugaise sauf pour trouver femme de ménage ou autre aide.
Ma conclusion c'est qu'il ne faut rien attendre d'autre qu'un pays agréable climatiquement et dont les côtes et plages sont de très bonnes qualités.
Quand à la culture, je préfère ne pas en parler.

Bonjour,

Pour ma part, je trouve que vous noircissez beaucoup le tableau... Il y a 20 ans, peut-être...
J'habite dans une petite ville, et j'ai pas l'impression qu'il y a réellement une crainte du qu'en-dira-t-on !
Sauf l'ancienne génération, et dans les villages, encore que... En outre, les jeunes générations tendent progressivement à effacer ce préjugé.
Certes, comme vous le dites, le Portugal reste l'un des pays les plus catholiques d'Europe et donc l'influence des églises chrétiennes n'a pas contribué en ce sens.

:cheers:

Bonne journée
Mars60

Oui, mais cela dépends de l'âge !
DR

🤣🤣🤣 il n'y a pas d'age

pour les coutumes, SI
DR

danielregis999 :

pour les coutumes, SI
DR

🤣🤣🤣🤣

Nouvelle discussion