La politique à Madagascar... ou ailleurs

Il est bien évidemment interdit de parler de la politique sur expat.com car c'est un sujet sensible à souhaits... mais dans la politique il y a comme à Madagascar une démocratie.
Et c'est quoi une démocratie?
C'est "le pouvoir au peuple". Mais cette explication est vague et pas du tout fonctionnelle.
Selon un certain Abraham ... non pas celui de la bible mais le président Lincoln aurait dit (je n'étais pas présent donc j'emploie le conditionnel passé):
" La démocratie est le gouvernement du peuple par le peuple, pour le peuple".
Mais la démocratie est plutôt un idéal et comment mettre en pratique cet idéal?
Le pouvoir démocratique doit-il être limité ?
Doit-on déléguer à des élus ou tout voter directement ?
Faut-il plutôt avoir des spécialistes reconnus pour chaque domaine ?
Faut-il un ou deux parlements ?
Faut-il un président ?
De manière résumée, les Etats de Droit démocratiques possèdent :
Une Constitution visant à limiter le pouvoir politique pour préserver les droits des individus et donner les règles du jeu de la politique.
Un Etat séparé en trois pouvoirs indépendants : le législatif, l’exécutif et le judiciaire afin d’éviter de concentrer le pouvoir en quelques mains.
Il y a également des élections pour choisir des personnes représentatives du peuple qui se consacreront à ces tâches gouvernementales
Et à Madagascar nous en sommes là a élire un nouveau président qui va présider... ou pas.
L’objectif de ce système démocratique est donc d’avoir des hommes élus par le peuple (et donc sensés les représenter et penser à leur bien) qui débattent et réfléchissent aux lois nécessaires pour gérer les « biens publics » dont l’étendue est limitée par la Constitution.
Dans nos démocraties, tout est devenu réglementé…
Mais en réalité la « démocratie »pour le peuple et par le peuple est plus une guerre de communication et de marketing de lobbyistes qu’une véritable gouvernance .
Effectivement de gros bizness se font concurrence et qu’il y a de grosses sommes en jeu… et donc on va tout faire pour transformer la moindre anecdote en débat politique.
Une loi en leur faveur, pour les protéger ou les promouvoir, et ce sont d'énormes montants qui vont dans leurs poches.
Pour les entreprises, faire du lobbyisme est donc aussi important que de vendre leurs produits aux clients.
Souvent, un bon lobbyiste rapporte plus à son patron qu’un ingénieur qui améliore le produit. Cela explique pourquoi ces lobbyistes sont très bien payés…
Pour convaincre un politicien, il faut savoir ce qui le convainc, lui.
Chaque politicien a un intérêt : être élu et réélu.
Même s’il se bat pour une idéologie, utopie ou quelques valeurs, il sait qu’il doit affronter le vote du peuple. Il doit donc suivre une tendance présente, surfer sur les polémiques et se médiatiser… sinon il disparaît.
Les lobbys doivent donc rendre leur « problématique » publiquement attractive et donc… médiatique.
C’est ici que les médias rentrent en jeu.
Eux, ils ont besoin de sensations !
Les lobbys réfléchissent donc à une série d’arguments qui pourrait intéresser les médias. Il s’agit ensuite de faire passer la « news » que vous avez sélectionnée aux médias (journaux, réseaux sociaux, …) avec quelques graphiques à la clé, une recherche qui appuie la thèse, etc…
Les gens commenceront à se poser des questions.
Le sujet fera la Une dans les journaux et la télévision pendant un certain temps.
C’est à ce moment-là que vous poussez une proposition de loi auprès des politiciens pour résoudre un problème… que vous avez vous-même créé et alimenté.
Les politiciens débâteront, vous aurez poussé quelques chiffres devant eux pour prouver ce que vous aurez débattu, une loi est votée… et vous empochez le fric
Vous voyez ici, par cet exemple, qu’il n’y a pas besoin « d’acheter » les politiciens pour faire du lobbyisme. Du moins pas directement.
Convaincre par l’argent (corruption) est dangereux… et les politiciens ont souvent d’autres intérêts bien plus puissants.
Cet intérêt c’est avant tout le besoin d’être connu et reconnu.
Quoi qu’il en soit, tout ce travail coûte de l’argent… énormément d’argent. On estime les investissements des lobbys pour influencer l’Union Européenne à 1,5 milliard d’euros par année !
Croyez-moi, si les lobbys dépensent autant c’est parce que cet investissement rapporte.
C’est comme ça que certains ultra-riches maintiennent leur pouvoir et leur argent.
Les gens commencent à se rendre compte que ce système ne va pas… car le lobbyisme est un gâchis économique et il favorise une minorité au détriment de la majorité de la population.
https://pro.vbn-edi.com/p/LDM08/ELDMUA0 … amp;h=true

Madagascar Profil  Note globale: 56/100 (0 = le moins libre, 100 = le plus libre)

Droits politiques et libertés civiles. La liberté dans le monde 2018

https://freedomhouse.org/report/freedom … madagascar


http://blogdecarole432.b.l.pic.centerblog.net/sgf2e55z.gif

Les 50 concepts politiques les plus marquants, expliqués en moins d’une minute

Pour parler du monde qui nous entoure, <Politique101> ne veut pas faire de polémique et je pense que l’on peut toujours parler avec humour et malice de géopolitique, des  gens qui nous gouvernent et de leurs actions tout en restant sérieux et objectif. Auteur Marc Bérubé


http://blog.marcberube.com/blog/categor … ique%20101

http://citations.marcberube.com/uploads/4/3/9/0/4390065/vide_orig.png

Citation:
« Si les hommes étaient des anges, aucun gouvernement ne serait nécessaire. Si les anges gouvernaient les hommes, aucun contrôle du gouvernement ne serait nécessaire. » (James Madison)
c'est ce qu'on peut lire dans le lien de Joël
Sauf que si on adopte la notion politique et rhétorique désignant  l'état politique que mèneraient les anges en manipulant le peuple pour s'attirer ses faveurs ce serait de la démagogie.
Notamment en utilisant des discours flatteurs ou en appelant aux passions.
Le discours des démagogues sort du champ du rationnel pour s'adresser aux pulsions, aux frustrations du peuple.
Il recourt en outre à la satisfaction immédiate des souhaits ou des attentes du public ciblé, sans recherche de l'intérêt général mais dans le but de s'attirer la sympathie et de gagner le soutien.
L'argumentation démagogique peut être simple afin de pouvoir être comprise et reprise par le public auquel elle est adressée.
Elle fait fréquemment appel à la facilité voire la paresse intellectuelle en proposant des analyses et des solutions qui semblent évidentes.
Le terme « démagogie » aujourd'hui est largement perçu avec une connotation péjorative, alors que l’étymologie du mot grec traduit plutôt le terme « démagogue » comme celui qui éduque, qui conduit le peuple.
Le philosophe Aristote considérait que la démagogie, avec l'anarchie, était la perversion de la démocratie.
:/

Nouvelle discussion