Rendu de monnaie à Madagascar

Un jour comme un autre jour, je suis allé à Tamatave au restaurant me payer une tranche de steack-frites-salade. Jusque là rien d'anormal car je suppose que c'est le lot de milliers de gens dans le pays.
Puis vint le moment de l'addition et comme le compte n'était pas rond et que je n'avait pas de monnaie pour faire l'appoint j'ai payé avec des grosses coupures et j'ai attendu la monnaie en me promettant de laisser un pourboire royal car j'étais rassasié, en effet le steack n'était pas dur, les frites pas molles pour une fois, quant à la salade elle était croustillante et fraîche à souhaits.
J'ai donc bu tranquillement mon café en attendant ma monnaie qui se faisait désirer. Comme je ne suis pas d'une nature belliqueuse au bout d'une demi plombe d'attente je me suis levé et j'ai battu en retraite en me jurant que je ne remettrai plus jamais les pieds dans ce restaurant.
Mais comme souvent je veux aller au fond des choses, j'ai voulu en savoir un peu plus car Madame Gougueule est souvent bien renseignée sur tous les sujet. J'ai donc tapé dans le cadre réservé à la recherche: un commerçant est-il obligé de rendre la monnaie...
Ben non... voyez plutôt ci-dessous ce que dit la loi française car si vous payez votre paquet de cigarette avec un billet de 50, 100, 200 ou 500 euros le commerçant peut refuser de vous rendre la monnaie et ne sera pas poursuivi:

http://juris.canalblog.com/archives/200 … 99532.html

Même si Madagascar est une ancienne colonie française, et que le code civil est que les lois ressemblent étrangement a celle de l'ancien pays colonisateur..... J'ai un gros doute que votre hôte ou hôtesse d'un jour n'ai usé de ce texte pour ne pas vous rendre la monnaie. Je pense qu'ils vous ont pris plutôt pour un homo toutistus erectus. Malgré toute la bonne volonté que vous devez déployer pour ressembler à un zanatany ou un local. Un détail à dû vous trahir :-(

Pour certains c'est gênant de réclamer sa monnaie, et pour avoir l'esprit en paix ils n'exigent pas la monnaie de retour. Mais cela arrange rien parce qu'il demeurent des sentiments mauvais. On a pas eu le courage de défendre ses droits, on s'est fait avoir et on tire des conséquences mauvaises comme celles de boycotter l'établissement.

Il existe quand-même aussi la possibilité qu'il s'agit d'une négligence, que le personnel de service ne peut pas directement donner le change et doit le réclamer au patron et donc il y ait eu une panne dans ce processus, ou alors d' un simple oubli.
Evidemment ici probablement il s'agit d'un essai de plumer le vazaha (touriste) et le personnel de service sait exactement qu'il y en a beaucoup qui ont une bonne âme ou trop de scrupules pour mettre mal à l'aise ces employés qui en effet gagnent des salaires de misère.

Mais rien dire et rien faire c'est pas bon parce que cela les incite à continuer ces pratiques. Moi, poliment je remarque que j'attends ma monnaie depuis quelque temps et l'employé(e) montre sa surprise et s'exécute sans délai de me donner ma monnaie. Bien jouée la comédie! Et quand je donne un bon pourboire (si les mets étaient bons) tous sont contents et le respect mutuel rétabli.

Hé oui ! Je sais bien qu'un jour ma bonne âme me perdra... mais soit on passe pour un méchant, soit on passe pour une bonne poire. Mais en faisant travailler intensément mes deux neurones j'ai trouvé une troisième solution qui consiste à ne plus prendre de l'argent en grosses coupures au GAB (distributeur de billets automatique)... mais je rentre dans ma banque et je réclame deux ou trois paquets de petites coupures neuves de chaque valeur et ainsi je peux rendre la monnaie à 100 ariary près... :top:

Je fais comme toi Madagaston, j'ai toujours des petites coupures sur moi... et c'est vrai que je le lis la déception lorsque je fais l'appoint quand on m'annonce ne pas avoir de monnaie... ceci dit, je laisse aussi de généreux pourboires au restaurant, mais j'aime bien que ce soit à mon initiative et pas en forçage de mains...donc j'ai rarement de soucis de rendu de monnaie...

Je suis loin d'avoir les attributs des zanatany, mais j'ai remarqué que parler en francs malgache, permet de ne pas passer pour un perdreau de l'année... et l'attitude des vendeurs change du tout au tout...
Çà ne me gêne pas... avec ma mère, par exemple, quand je veux qu'elle comprenne vraiment une somme (surtout les grosses sommes) je lui traduis en CFA, car malgré ses 42 ans de France désormais, sa monnaie de référence est toujours celle de ses 35 premières années au Sénégal !!! Et avec ma soeur qui vit à Tahiti, je traduis les ariary et les euros en francs pacifique...
Sacrée famille quand même !!! ahahah !!!

Effectivement si on doit traduire les monnaies en anciens francs et en nouveaux francs par exemple je comprend mieux qu'en euros car j'ai eu des revenus en Francs plus longtemps qu'en euros. Et quand on a touché la paye du mois en étant jeune bidasse on sait ce que ça représente au fond de la poche du treillis.
J'ai même connu l'époque où un bonbon au caramel Loly coûtait un franc et un Carambar coûtait cinq francs (Pièces en aluminium). Je me souviens même du temps ou un paquet de "Gauloises" bleu coûtait 100 francs. Et quand j'ai commencé à fumer avec mon cousin on achetait un paquet de cigarette de marque "Parisiennes" qui contenait 4 cigarettes et qui revenait à 20 francs... puis on mâchouillait des feuilles d'arbres pour faire disparaître l'odeur du tabac.
Ici je prends des liasses de billets neufs à la banque et quand je tend un billet de 100 ariary le billet n'est pas mis dans la caisse parmi les autres mais il est collectionné et je reçois en échange un regard plein de gratitude.
:cool:

madagaston :

Et quand j'ai commencé à fumer avec mon cousin on achetait un paquet de cigarette de marque "Parisiennes" qui contenait 4 cigarettes et qui revenait à 20 francs... :cool:

J'ai connu ces cigarettes... on les appelait les P4... j'en ai fumé jeune... car j'ai commencé la cigarette à 11 ans !!! Pauvre de moi... :mad:
Il me souvient qu'elles étaient un peu n'importe quoi... un coup blonde un coup brune, un coup les deux, loll... et faites, semble t'il, de restes de production...  je les achetais quand je n'avais plus trop de sous !!! C'est vrai qu'elles était quasi gratuites et un peu berkkkk!!!

- "Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre " ...

1ère paye en 66 si je me souviens bien  = 800 nouveaux francs ( environ 122 € )
1 café coutait 45 centimes et on laissait une pièce de 50 centimes avec le pourliche ( ces toutes petites pièces en nickel qui étaient nouvelles à l'époque )
1 demi = 80 centimes
1 repas très complet chez le Routier, le resto ouvrier ou le Couscous du coin = entrées au choix, plats au choix, plateau de fromage, salade et  dessert au choix, avec LE quart de rouge ( la boisson du garde rouge ) et le café =  10 francs ( 11 avec le Calva en plus ).

A Caen, ma piaule toute neuve face au chateau ( avec douche et lavabo ) me coutait 300 francs mensuels.

Les teutons essayaient d'en finir avec la fabrication des Coccinelles pour, en europe, passer à autre chose ; grande braderie, elles étaient partout sur les affiches en promo à 5000 francs ( 6 mois de salaire ) j'étais très tenté ...

Puis  ... avec le temps, tout s'en va, comme la valeur de l'argent, du travail et de bien d'autres choses ( je n'arrive plus à me souvenir du prix d'une passe à Saint Malo ) ! Bizarre ...

Puis j'ai été appelé pour mes 3 jours à Guingand, puis ...

Hé oui, c'était le bon temps où on savait vivre et qu'on n'avait pas l’œil collé à son smartphone, Iphone et autres trucs qui sulfonent les neurones.

Je me souviens qu'avec l'argent journalier du bus je pouvais m'acheter un pain au chocolat et un paquet de clopes... et j'allais au collège à pied... le soir, sil me restait des clopes je les planquais dans le jardin... où elles étaient immanquablement trouvées par le jardinier qui en prélevait une partie... ce qui me faisait râler... mais bon... je subissais ce racket avec dignité !!! :mad:  :sosad:

C'est fou ce qu'on pouvait faire avec l'argent du bus, plus dans mon cas celui de la cantine,  ( premiers 45 tours d'Elvis, Richard Antony et Les chaussetes noires ( je les ai toujous bien que plus de platine pour les passer ) !

Les clopes, parfois des P4 ( terriblement dégueu dans mon souvenir ), je les cachais au dessus du compteur électrique.

Ah ! l'argent du bus... c'était de la menue monnaie car comme on était six enfants à la maison j'avais droit au demi-tarif et ma mère connaissait très bien le prix du billet et il ne me restait jamais de monnaie pour m'acheter des cigarettes. Et quand je "clopais" c'était surtout les cigarettes des autres car mon père pauvre maçon qui à la force de ses poignets a construit notre maison en dur avec des pierres qu'il allait chercher dans une carrière de pierres calcaires qu'il taillait lui-même et montait ses murs pierre après pierre et je me souviens même du béton de mâchefer qui était renforcé avec des IPN (Poutrelle en I à profil normal). Mon père avait des mains en or et une volonté de fer.
Aujourd'hui on a l'argent facile car les planches à billets tournent... tournent et tournent sans relâche afin de jeter l'argent à la tête de tout le monde sans intérêts ou presque dans les pays occidentaux. Alors que de ce temps là il fallait compter sur plus de 10% d'intérêts quand on empruntait aux banques et je me suis souvent demandé si ce n'était pas à la tête du client et on se saignait aux quatre veines pour rembourser en heure et date.
:/

Punaise les enfants... les interventions sur ce post ne nous rajeunissent pas !!! loll
On est tous des vieux !! mdrrr à raconter nos souvenirs de clopes qui n'existent plus !!!
Au fait... qui a déjà essayé le tabac "Bison"... celui avec lequel on entend nettement son cancer des poumons pousser à chaque bouffée !!!

Non pas essayé, j'en ai marre des Mélia et autres marques locales et low cost, parfois je serais prêt à me damner encore un peu plus ( de toutes façons l'éternité c'est très long ) pour une camel ou une lucky.
Quand je pense que j'avais arrété 5 ans !
Faudrait que je plonge un peu histoire de me dégouter !

Non le " bison " c'est du blond local ? Et tu trouves des feuilles ?
Ou sont les zig zag d'antan avec l'image du zouave ?
C'a y est je radote encore ...

Le tabac bison m'est inconnu par contre je me souviens du "papier maïs" qui arrachait les poumons au point que mon oncle qui fumait comme un pompier laissait chaque matin de gros mollards verts sur les carreaux de son ami 6 Citroën.
Le pauvre il a arrêté de travailler vers 55 ans pour vivre de ses rentes et de ses placements à Cannes où il avait investi dans plusieurs logements mais il n'a pas profité longtemps de sa vie au soleil et malgré tout son argent il est parti en fumée et ses cendres ont été éparpillées dans l'onde de la mer d'azur selon ses vœux. Comme quoi, si avec l'argent on jouit de la vie, sans argent on jouit... de la pauvreté.
;)

Non c'est du tabac en vrac dans des paquet en papier craft bleu foncé... c'est franchement le pire que j'ai jamais fumé et c'était à Tahiti...
Bon, je réservais ce tabac pour les jours de grande disette quand j'avais trop largement dépensé plus ce que je gagnais !!!
Moi ici je fume des Revy et je les trouve très bien... et à  13500 ar la cartouche, j'ai même pas ramené un paquet de Camel à me retour de la Réunion !!!

Arrêter de fumer, je l'ai jamais fait... jamais...
La cigarette çà a été la rencontre de ma vie et je ne l'ai plus jamais quittée... Même enceinte le gynéco me permettait 10 clopes par jour... et avec ma fille de 4.2 kg et 52 cm à la naissance, ce n'était même pas un bébé de fumeur !

Ma première cigarette c'était une camel sans filtre, dans les jardins du collège en sixième !!! Je m'en rappelle comme hier... jambes coupées... tête en vrac... une seconde de parfait absolu... un plaisir indicible... l'affaire était faite !!!

44 ans de cigarettes à fond... et en plus... le comble... c'est que j'ai des radios des poumons de non-fumeur !!! Allez comprendre !!! (par contre j'ose pas imaginer la gorge et la trachée....)

Pour ma part, si j'ai arrêté de fumer vers la quarantaine à l'insu de mon plein gré comme dirait l'aut' grâce aux Nicorettes je n'ai plus jamais osé recommencer car j'ai une tante qui a fêté ses 104 ans et je compte bien égaler son record avec ou sans argent. ;)

Yann jean louis :

parfois je serais prêt à me damner encore un peu plus ( de toutes façons l'éternité c'est très long ) pour une camel ou une lucky.

:sosad:  à 9.5€ le paquet de camel à La Réunion (et c'est pas fini) ça calme... on aimerait avoir du low cost de temps en temps histoire de refaire un peu d'épargne... par contre personne ne laisse la monnaie  :D
Bonne journée
Laurence

Sur le ferry entre Italie et Grèce je payais la cartouche de camel entre 22 et 25 € et 3,20 € le paquet fin 2016 en Grèce au prix normal chez les buralistes.

9,50 € pour un paquet de clopes, bientôt le Zamal va couter moins !

Vous me suggérez donc de planter du tabac et de le revendre directement du producteur au consommateur?

Oui, pourquoi ne pas faire concurence par la même occasion aux cigares de cuba ( un pays marxiste où le revenu par habitant doit être proche de celui des malgaches et où les dirigeants se gavent tel LVMH avec des produits destinés aux plus fortunés ).
Bien entendu le savoir faire ne s'aquiére pas d'un coup de baguette magique !

Bonjour Gaston

Il me semble que cette loi Francaise  ne concerne uniquement les debits de tabac francais comme le fait qu'ils sont en droit de vous refuser de vous vendre si vous n'avez l'appoint ...

enfin d'apres mes souvenirs comme a cette epoque les debit de tabac etait reservé en priorité au militaire en retraite ou fonctionnaire .

Mais je repete. que je te reponds de mémoire et a mon age ma memoire peut me jouer des tours ;-)

Bonjour,

Toujours à me répéter, la monnaie électronique (Mvol, Orange Money et Airtel Money) est un bon moyen de ne plus passer pour un pigeon et de ne pas générer d'insécurité (plus besoin d'avoir de liasse dans ses poches).

C'est un moyen rapide, sûr et moins cher que le compte bancaire.

Évidemment, il faut vivre avec son temps...

Même si un commerçant dit que cela ne l'intéresse pas, j'ai toujours réussi à payer de cette façon (après négociation). En général, ceux qui refusent, c'est qu'ils sont dans l'informel...

Il suffit de leurs dire que c'est pas bien de ne pas souscrire à la CNAPS et à l'Osti (retraite et sécurité sociale), que la monnaie électronique ne peut être traçable qu'en cas de délit après une demande judiciaire, que l'on peut payer la Jirama sans frais par exemple et qu'en cas d'hold up, cet argent ne peut pas être volé...

Perso, j'ai fait mon choix et je n'ai jamais eu d'ennui...

Voici ce que m'a répondu Googoole au sujet du rendu de monnaie en France:
Faire l'appoint : une obligation légale
Il vous est certainement déjà arrivé, au moment de payer un achat en espèces, que le commerçant vous demande de lui donner la somme exacte correspondant au prix du bien. Comme vous êtes gentils, vous vous êtes exécutés. Du moins si ce n'est pas le cas vous auriez dû, car contrairement à ce que beaucoup de gens croient, faire l'appoint n'est pas seulement une règle de savoir-vivre vis-à-vis des commerçants. En réalité, c'est une obligation légale. En effet l'article L. 112-5 du Code monétaire et financier prévoit que "en cas de paiement en billets et pièces, il appartient au débiteur de faire l'appoint".

[img align=C]https://image.ibb.co/m7HKHf/rendu-de-monnaie.jpg nirash in english[/img]

le tuc2 idem...même la police qui te demande de lui payer un café ...

Bienvenu parmi nous Alanvi,
En fait quand la police ne me demande pas de leur payer un café, c'est moi qui leur propose car ici une tasse de café c'est 400 Ariary ( 010€) et s'ils ont vraiment soif je les oblige à boire une autre tasse car la dernière fois que j'étais en France j'ai eu un PV de 90 € parce que je n'avais pas ma ceinture.
Ici je ne mets jamais ma ceinture et je n'ai jamais eu de PV ni pour la ceinture ni pour un excès de vitesse, ni pour un mauvais stationnement ou autre chose donc je me venge à ma manière... et je me sens beaucoup mieux quand j'ai réussi à payer un café à un policier ou gendarme qui me considère comme son frère après car pour moi ce n'est que de la menue monnaie mais ça peut rapporter gros...

[img align=c]https://preview.ibb.co/fs9BFA/Sans-titre-1.jpg love's philosophy quilter[/img]

...et pas de limitation de vitesse à 80 km/h...faut être rivé sur son compteur au détriment de la sécurité ; la france est pourrie !

Oh Alanvi... N'exagérons pas... car nous les retraités qui vivons comme des princes à Madagascar avec les deux pieds en éventail à l'ombre des cocotiers avec un mojito glacé à portée de main et ventilé par deux belles gasy, nous pouvons nous le permettre grâce à nos petites retraites qui viennent de France et heureusement que ce pays n'est pas encore trop pourri, même si le ver est dans la pomme...
[img align=c]https://preview.ibb.co/kDRLAA/Sans-titre-1.jpg nh4 chemical formula[/img]

Nouvelle discussion