Affidavit of Support : couple hors US

Bonjour,

Mon mari (USC) et moi (française) vivons tous les deux en France depuis 2015.

Pour pouvoir remplir l'Affidavit of Support pour mon dossier GC, il doit convaincre l'immigration de sa volonté de se réétablir durablement aux US. On est un peu perplexe devant la liste des preuves éligibles. Il y a des choses qui paraissent plus faciles à obtenir : compte en banque, preuves de transferts de fonds vers les US. Mais pour le reste et a priori le plus probant, c'est : emploi aux US, démission de l'emploi en France, bail locatif ou acquisition immobilière, factures d'elec etc...

On ne va pas acheter une maison avant que j'aie obtenu un visa ! Même signer un bail, potentiellement des mois avant que le dossier soit validé, ça n'aurait pas de sens. Les factures je n'en parle même pas. Quant à l'emploi, il compte monter sa boîte là-bas. Et il ne va pas démissionner de son poste en CDI avant que nous soyons sûrs de partir et de quand...

On va certainement embaucher un avocat d'immigration pour nous aider à constituer le dossier, mais d'ici là on essaie d'y voir plus clair. Quelqu'un aurait été dans ce cas ?

Bonjour. Il faut faire les démarches de reinstallation aux EU, chercher activement un emploi, avoir une adresse, payer les taxes aux EU (meme si zero). J ai effectuer un dossier similaire pour une amie qui reside a Trinidad et a sponsoriser son mari.

Bon bon bon,

Déjà on veut ouvrir un commerce alors la recherche d'emploi ça ne va pas le faire, mais je suppose qu'il peut présenter son business plan, accord de principe pour le crédit, démarches pour trouver un local...

Une adresse aux US, ok si c'est un arrangement pour être logés par des proches, ça peut fonctionner ? Car on pense atterrir chez sa mère et attendre d'avoir un secteur d'implantation bien défini avec des offres de locaux commerciaux disponibles avant de trouver un logement.

Les impôts au US, même de l'étranger il faut les déclarer de toutes façons. Il peut faire le changement d'adresse en amont en domiciliant chez sa mère.

Le compte en banque, ok, les transferts de fonds, ok.

Ce qui nous bloque vraiment, c'est les gros engagements financiers. C'est mettre la charrue avant les boeufs. Je comprend le raisonnement dans la logique de la procédure d'immigration, mais je trouve que ça n'a pas de sens pour les familles.

En matiere de charue avant les boeufs, c'est un peu la regle de l'immigration US. Ceux qui creent un business en E2, par exemple, doivent faire les investissements avant de demander le visas car les fonds doivent etre irremediablement engages (dans le cadre d'une reprise de business on peut contrer avec une clause dans le contrat de rachat, mais pour une creation, c'est plus difficile). Il faut toujours essayer de minorer l'impact financier d'un éventuel refus mais le risque zero est impossible malheureusement.

LamiRabelle :

Bon bon bon,

Déjà on veut ouvrir un commerce alors la recherche d'emploi ça ne va pas le faire, mais je suppose qu'il peut présenter son business plan, accord de principe pour le crédit, démarches pour trouver un local...

Une adresse aux US, ok si c'est un arrangement pour être logés par des proches, ça peut fonctionner ? Car on pense atterrir chez sa mère et attendre d'avoir un secteur d'implantation bien défini avec des offres de locaux commerciaux disponibles avant de trouver un logement.

OUI VOUS POUVEZ “LOUER” UN LOGEMENT CHEZ UN PARENT.

Les impôts au US, même de l'étranger il faut les déclarer de toutes façons. Il peut faire le changement d'adresse en amont en domiciliant chez sa mère. OUI EXACT.

Le compte en banque, ok, les transferts de fonds, ok.

Ce qui nous bloque vraiment, c'est les gros engagements financiers. C'est mettre la charrue avant les boeufs. Je comprend le raisonnement dans la logique de la procédure d'immigration, mais je trouve que ça n'a pas de sens pour les familles. LA REGLEMENTATION DEMANDE DE FAIRE VOS PREUVES AVANT D OBTENIR QUOI QUE CE SOIT.

LamiRabelle :

Bon bon bon,

Déjà on veut ouvrir un commerce alors la recherche d'emploi ça ne va pas le faire, mais je suppose qu'il peut présenter son business plan, accord de principe pour le crédit, démarches pour trouver un local...

Une adresse aux US, ok si c'est un arrangement pour être logés par des proches, ça peut fonctionner ? Car on pense atterrir chez sa mère et attendre d'avoir un secteur d'implantation bien défini avec des offres de locaux commerciaux disponibles avant de trouver un logement.

Les impôts au US, même de l'étranger il faut les déclarer de toutes façons. Il peut faire le changement d'adresse en amont en domiciliant chez sa mère.

Le compte en banque, ok, les transferts de fonds, ok.

Ce qui nous bloque vraiment, c'est les gros engagements financiers. C'est mettre la charrue avant les boeufs. Je comprend le raisonnement dans la logique de la procédure d'immigration, mais je trouve que ça n'a pas de sens pour les familles.

Hello,

Voici ce que nous avions envoyé dans notre cas (couple avec 2 enfants);

- Preuve de re-ouverture d’un compte bancaire lors d’un precedent voyage,
- Preuve d’inscription en tant que personne votant de l’étranger (pour toute les elections depuis l’arrivée de mon epouse en Europe cad plus ou moins 10 ans)
- Preuves liées à la recherche d’écoles pour inscrire notre fils (copies des échanges email avec les differents centres d’enregistrement)

Donc pas de preuve d’embauche, de lease/rent, ou autre chose assez difficile a obtenir...

Et c’est passé sans soucis ...

Good luck!

Nouvelle discussion