L'homme est-il destiné à devenir de la matière première?


A première vue cette information qui va suivre n'a rien de spectaculaire car des expériences en laboratoire ont été pratiqués en tous temps et tant qu'il ne s'agit que de souris, on ne se fait guère de soucis et on pourrait même souri-re mais quand on veut fabriquer des êtres humains et les disposer dans un moule unique où il est impossible de réagir comme cela se pratique déjà en Chine qui est en passe de devenir la première puissance financière du monde, cela devient inquiétant à mon sens et si vous avez le courage de lire jusqu'au bout ce qui va suivre vous allez être horrifiés car un certain Einstein qui n'était pas le dernier de sa classe comme moi a dit:"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire".
Des chercheurs, membres de l’académie chinoise des sciences, ont annoncé avoir obtenu des souriceaux en bonne santé à partir de deux souris femelles.
Notre façon de nous reproduire est dépassée !!
N’empêche !
Le fait est que les scientifiques ont prouvé une nouvelle fois que notre façon de nous reproduire pourrait bientôt paraître complètement dépassée. Nous sommes battus en brèche par la technique !!! Au diable les vieilles méthodes de grand-papa pour avoir des enfants !
Ce que nous ne pouvions pas faire (nous reproduire entre personnes du même sexe) est désormais possible. Ou, du moins, à portée de la main, car il faudra quelques années pour passer de la souris à l’être humain.
Maintenant, la question qu’on peut se poser est : pourquoi font-ils cela ?
Un progrès pour l’égalité entre les sexes ?
On peut voir cette nouvelle technique comme un jalon supplémentaire sur la voie de l’égalité entre les sexes.
Mais on peut craindre une vision beaucoup moins « rose », si j’ose dire.
En effet, ce n’est peut-être pas un hasard si ces progrès toujours plus audacieux sur la reproduction ont lieu en Chine.
La Chine, pays où les humains sont traités comme des choses au service de l'Etat
Rappelons que la Chine est une dictature qui a tendance à traiter ses citoyens comme de la « matière première » au service du parti unique.

Selon les époques, la population est massacrée (Grand Bond en avant, Révolution culturelle…), la surnatalité obligatoire (« Un enfant, c’est une bouche, mais c’est aussi deux bras », disait Mao) ou alors quasi interdite (politique de l’enfant unique depuis Deng Xiaoping).

Ce qui frappe quand on lit l’histoire récente de la Chine est l’indifférence apparemment totale des dirigeants chinois au bien-être de la population. Priorité est systématiquement donnée à l’idéologie et à la puissance du parti central, les personnes n’étant qu’un moyen pour étendre l’influence des dirigeants et le prestige national.

Autre exemple en ce sens dont on en parle bizarrement très peu en Occident : la population chinoise sert actuellement de matériau à la première expérience grandeur nature de « dictature informatique totale » :
Dictature informatique totale
Plus de 200 millions de caméras à reconnaissance faciale ont été installées à travers le pays pour un suivi à la trace des citoyens 24 h sur 24, où qu’ils se trouvent.

Leurs moindres faits et gestes, paroles, consultations de sites Internet, achats, sont enregistrés par un système centralisé qui attribue une « note de crédit social » à chaque citoyen.

Vous commencez avec un capital de 900 points, qui diminue chaque fois que vous faites ou dites quelque chose jugé indésirable par le régime.

Pire : votre note baisse aussi si quelqu’un de votre entourage (famille, ami, collègue, contact sur Internet) fait ou dit quelque chose jugé contraire aux intérêts du Parti.

Plus votre note baisse, plus vous vous rapprochez de la mort sociale : retrait de votre passeport, perte de votre travail, de votre maison, perte du droit de louer ou conduire une voiture, de louer une chambre d’hôtel, de prendre le train… Considéré comme un « parasite social », celui qui perd ses points disparaît ou rejoint les camps de rééducation, où 1,5 million de personnes sont déjà internées.

Je vous invite à regarder les images stupéfiantes de ce système de surveillance généralisé digne de Matrix, publiées dans les médias :
https://www.abc.net.au/news/2018-09-18/ … p/10200278
Bientôt des usines pour fabriquer des humains ?
Bref, plus que jamais la Chine de 2018 traite ses citoyens comme des choses, des objets qu’on peut jeter à la poubelle quand ils sont considérés comme inutilisables ou viciés.

Dans cette perspective, l’intérêt du gouvernement chinois pour les techniques de reproduction, ou plus exactement de fabrication d’êtres humains en laboratoire – et demain, peut-être, en usine –, est particulièrement inquiétant.

La dernière barrière au projet de soumission totale des individus au Parti communiste reste les solidarités familiales, le réflexe archaïque de protection que des parents peuvent éprouver pour leurs enfants, et vice-versa. Envoyer des gens dans des camps continue de poser problème lorsqu’ils ont des parents, des grands-parents, des frères ou des sœurs, ou des cousins, qui s’inquiètent pour eux et risquent de protester.

Fabriquer des êtres humains hors d’une généalogie clairement identifiée est au fond le meilleur moyen d’avoir à disposition une population encore plus soumise. Vous pourrez faire d’eux n’importe quoi, car ils n’auront plus de liens de solidarité profonds avec des personnes prêtes à tout pour les défendre, comme une mère ou un frère.
La dictature chinoise n’est pas la seule…
Je ne vais pas accabler les Chinois toutefois, car les autres pays ne font pas toujours mieux.

Aux États-Unis et en Europe, on observe aujourd’hui clairement une volonté de créer de tels individus sans racines, privés de cadres sociaux protecteurs.

Des biologistes britanniques ont créé en 2016 une matrice artificielle permettant de « cultiver » des bébés jusqu’à plusieurs semaines après la fécondation .

Sachant que les premiers jours de la vie sont les plus délicats, il semble qu’il n’y ait plus véritablement de frontière (autre que légale) empêchant de faire pousser des bébés dans une machine jusqu’à maturité.

Le médecin Jean-Yves Nau explique que les scientifiques ont déjà réalisé « les premiers pas de l’utérus artificiel  ».
« La “grossesse artificielle” n’est plus ni un tabou ni un simple fantasme. Assurer in vitro l’ensemble des fonctions physiologiques normalement remplies par le placenta et l’utérus entrera progressivement dans le champ des possibles. On n’est ici, toute proportion gardée, qu’à un degré supérieur de complexité par rapport à celle du rein artificiel », écrit-il.
Des enfants sans nombril
Les fœtus ainsi obtenus ne seront néanmoins plus reliés à une mère par un cordon ombilical, puisque la machine leur apportera directement tous les nutriments nécessaires à leur croissance :
« Les enfants nés d’une machine auront des organes génitaux mais pas d’ombilic », avait expliqué, lors d’un congrès de bioéthique organisé en 2004, Rosemarie Tong , féministe et spécialiste de bioéthique (université de Caroline du Nord). « Ils seront de simples créatures du présent et des projections dans l’avenir, sans connexions signifiantes avec le passé. »
Combien de temps dureront encore les interdictions légales ?
Dans le domaine de la biologie reproductive, on sait ce que valent les « limites légales ».

Les comités d’éthique, censés freiner les innovations allant à l’encontre de la dignité humaine, se sont montrés remarquablement inopérants. De toute façon, il semble qu’il y aura toujours un pays, une région, un laboratoire, qui se permettra d’aller aussi loin que la technique le permettra, toujours en invoquant les nécessités de la recherche contre l’autisme, la mucoviscidose ou autres, et sans, d’ailleurs, qu’aucun progrès ne soit réalisé dans ces domaines.

Si j’étais dictateur, en tout cas, et si j’avais un énorme problème d’ego me poussant à désirer des millions de créatures soumises, nul doute que je serais très intéressé par ces « progrès scientifiques », m’offrant la perspective de me créer une armée renouvelable à l’infini grâce à des usines à êtres humains.

Mais ce qui est clair, c’est que la vision selon laquelle la recherche sur les embryons a pour but premier le bien de l’humanité et la lutte contre les maladies paraît de moins en moins crédible.
Jean-Marc Dupuis
:/

J'ai toujours pensé qu'on finirait un jour par ne plus gâcher cette source de protéines... semble il, Elle, inépuisable....
Fabriquer des humains  à but de consommation.... voilà une idée à creuser !!!!
A quand "Soleil Vert !" :D

oui un soleil vert,bien vert comme l herbe des près du limousin :)

Je pense que tout ça n'arrivera pas ( je parle des êtres humains " artificiels ", soleil vert surviendra très probablement ) ; ça n'arrivera pas grâce à la profondeur de l'esprit humain résidant dans Trump , Poutine, Erdogan, Salman et tant d'autres sans parler des autres dirigeants certes démocratiques mais soumis aux offres du marché induit par la qué-quète du leadership mondial
Tel notre maquereau en perpétuelle campagne publicitaire pour fourguer ses gadjets militaires à des salopards avérés, avec le bon prétexte de positiver comme carrefour son national caddy économique et l'image toujours jupitérienne qu'il a de lui-même : un homme forcément appelé à de grandes choses - grâce au soutien sans faille des généreuses gorges de Brigitte ( non je ne suis plus dans le Verdon  ).

Le très actuel souhait manisfeste de revenir à l'échiquier du temps de la guerre froide nous démontre que devant l'équation impossible du réchauffement de la planète + démographie ascendante + eau potable partout + bouffe saine en abondance + santé publique + biens de consommation matériels et immatériels manifestement pour tous + sécurité physique et matérielle + pas trop d'écarts de richesses à l'intérieur des pays mais pas trop non plus entre les différentes parties du monde  ( aujourd'hui tout est inter-connecté ) : ils sont donc TOUS dans l'IMPASSE TOTALE pour anticiper et diriger quoi que ce soit avec une telle configuration ...

Le temps des Hitler, Churchill, Staline, De Gaule ou Pétain ( pardon Pétain ou De Gaulle ) est en principe terminé - ça craque de toute part - la majeure partie de l'humanité doute qu'un " sauveur " puisse survenir, elle ne peut plus croire en " l'homme providentiel " ( surtout l'HOMME parce que la FEMME providentielle, à part la grande Catherine, on a pas encore trop éssayé ).

Donc ceux qui restent sont comme les mecs qui n'ont pas encore compris que rouler bourré à 180 sur l'autoroute c'est ter mi né !

En Turquie, au Nicaragua, au Vénézuela, au Mexique, aux Philipines, au Kazakstan, Ouzbekistan, et la majorité des pays musulmans, je ne dis pas qu'il n'y a pas encore quelques années de pouvoir sans partage à espérer, mais ailleurs pour tenir faut ramer et envoyer les grandes orgues de la manipulation comme en Russie, Chine ou Etats unis et malgré toutes les dérives et les subtilités des artistes en savoir-braire, ça va être quand même très très dur d'inventer toujours de nouvelles intoxs qui sentent pas trop le souffre et parvenir à rendre les gens plus dépendants, plus cons et moins informés.

Je sais on peut encore couper des journalistes vivants en morceaux mais plus en grand spectacle sur la grand-place comme chez nous en 1789 et bien-avant.

Nos démocraties elles mêmes sont en necessité de ré-inventer de nouvelles utopies plus à même de susciter l'espérance et une meilleure représentation de ce que veut vraiment le citoyen d'aujourd'hui ( gageons qu'il ne veut plus de représentation du tout, sans pour autant accepter de se faire traiter de " rebelle " puisqu'aujourd'hui il peut éventuellement devenir plus " responsable " que ceux qui s'offrent de le représenter ).

N'importe quel " dirigeant " de ce monde aujourd'hui qu'il soit élu ou dictateur SAIT face aux enjeux planétaires qu'il est un imposteur  !

Nicolas Hulot jette l'éponge ...
Probable qu'Einstein jetterait l'éponge aussi si on lui demandait un prévisionnel sur la conduite à tenir vu l'état des lieux.

Vu le constat qui précéde, on peut s'étonner que l'humanité continue à accepter d'être représentée par des incapables ( élus ou non ).

Comme nos dirigeants bourrés de testostérone savent bien qu'ils sont majoritairement des imposteurs en sursis, je pense qu'ils ne  prendront pas le temps d'attendre de la part des savants fous de Marseille et d'ailleurs les livraisons promises de clones-robots-biologiques pour pousuivre dans leur qué-quète de domination,

ils se serviront bien avant de leurs bons vieux missiles à tête nucléaire ( oui les missiles-dominici ), tel Napoléon trop préssé d'attendre l'arrivée prochaine de la marine de guerre à vapeur pour bouter les Anglois hors des mers et le développement des armes à répétition pour mater les russes, ils vont avec beaucoup de dégats collatéraux faire que ce qu'il ne savent que faire : toujours la guerre ( ach , grosse malheur ) et les bras d'honneur mutuels sans fin entrecoupés de reconstructions " providen - ciel, amen et plan marshall ".

Je ne suis pas prophète et bien que d'abord concerné par la métaphysique et puis l'histoire ( ou parfois le con traire ), très très satisfait de mon sort d'incroyant si possible éternel ; par conséquent si l'avenir dementit mes propos j'en serai ravi, n'en déplaise à mes futurs détracteurs ( agricoles ou non ) sur ce merveilleux forum où l'invite à la reflection profonde s'invite souvent grâce à notre cher animateur qui tel Ducros et Jacques Vabre se décarcasse à l'infini.

Yann pense que "la reflection profonde s'invite souvent grâce à notre cher animateur qui tel Ducros et Jacques Vabre se décarcasse à l'infini."
Merci Yann, mais si je suis dans l'obligation de me décarcasser, que ne donnerai-je pour avoir l'esprit serein d'un simple d'esprit qui ne pense pas, ne se fait aucun soucis pour ses enfants à qui il va laisser un monde qui se délétère par la cupidité et la démagogie de l'espèce dont il fait partie lui-même car regarder le diable comme un partisan de ce qui est mal et les anges comme les gardiens du bien, c'est accepter la démagogie des anges. :sosad:

La démagogie et l'anarchie est contraire à la démocratie.

Aristote.

Tant qu'à citer Aristote, quelqu'un d'autre a dit que la démagogie est à la démocratie ce que la prostitution est à l’amour.
Comprenne qui pourra...
:/

A quand "Soleil Vert !"

nous dit Lys...

:huh:

Dixit Gaston : " car regarder le diable comme un partisan de ce qui est mal et les anges comme les gardiens du bien, c'est accepter la démagogie des anges."

Propos intéressant qui chez moi réveille mon appetit pour la dérision. L'avenir étant redoutable comme le fut la passé d'où nous avons émergé quand même et considérant le présent absolument redoutable aussi, dansons un peu sur le volcan ...
La fumée monte, la pomme tombe, attention à ce qui peut nous arriver par derrière,surtout regardons l'avenir par devant, ce qui est gauche ne sera jamais droit et ce qui semble droit peut s'averer extrèmement tordu  ( quoiqu'il advienne 6 directions à dispo pour notre espace )...

Be right or you will surely be left !

Pourtant quelqu'un surement exagérément optimiste a dit :
" Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas "
C'est vrai qu'il y a des poissons volants et des cormorans qui plongent dans la mer aussi.

D'autres nous apprennent que l'Agarta ( sorte de monde souterrain bien plus élaboré que l'enfer ordinaire des 3 religions du livre ) comporte comme certains parkings en sous-sol plusieurs strates ou niveaux ( les vers de terre circulent bien à différentes profondeurs et se croisent sans se rencontrer telles certaines lignes du métro parisien ) : tout en bas en pleine déconfiture les créatures les plus lourdes et  les plus frustes  ( sans aucune culture à pouvoir étaler telle la confiture ), et vers le haut les plus légères avec des tartines un peu mieux dotées ( ceux qui auraient raté de peu le jardin d'eden ) ils sont dans une sorte de d'antichambre - pas vraiment le purgatoire - ou tels les poissons volants elles peuvent risquer une petite sortie à l'extérieur.

Dans le monde du dessus c'est pareil, tel des avions qui circulent à différents paliers avec des couloirs désignés, des créatures circulent, certains pour descendre mon thé d'autres pour monter des cendres.

Voilà pour la " démagogie des anges " qu'on rencontre souvent dans la version du monde qu'affectionnent les bien pensants ...
Vous les avez reconnus, ce sont les ANGES DE L'ENFER, et moi comme je suis un DIABLE du PARADIS, par pur plaisir je vais reformuler le thème " l'homme est-il en passe de devenir une matière première " avec ma sauce au chilli :


Reprenons :
Deux souris femelles qui artificiellement se reproduisent, ce sont des mamifères comme nous.

Réjouissons-nous mes bien chers frères ...

1er constat : Enfin voici la confirmation que les chrétiens attendent depuis des siècles et des siècles, la seule non-évidence qui peut nous différencier des autres religions du livre où seul le masculin est référent : oui la vierge Marie a bien pu enfanter sans sperme, puisque les chinois et les souris l'ont fait !

2ème constat : de ce fait, l'homosexualité féminine assortie de la métode souris permettra beaucoup mieux la survie de l'espèce humaine puisque beaucoup d'hommes ne pensent qu'à des coups bien fourrés et à s'entretuer ensuite.
Bien qu'Eve soit sortie du coté du corps d'Adam selon des écrits incontestables, et malgré les efforts assidus de certains prêtres, l'homosexualité masculine, jusqu'à preuve du contraire, ne permet toujours pas la gestation, mais seulement le partage redynamisé  ( con senti ou non ) du produit de la digestion.

Merci donc aux chinois pour cette vérification de la parthénogénése qui annonce tout le bien qu'avait prophétisé Aldous Huxley dans " le meilleur de mondes " et non pas la venue d'un faux messie ridiculement macho dans cet imbroglio trop pessimiste qu'est l'Apocalypse !
La crainte de certains populistes de voir la démographie reculer du fait de l'augmentation du nombre de gays masculins ne se justiefira plus pas plus que la mauvaise qualité du sperme constaté chez les générations montantes du fait de l'absobtion repétée de pesticides.
Il devient inutile de gèner bayer-monsanto dans ses louables efforts pour obtenir le monople exclusif sur la nourriture disponible pour hommes et bêtes.

Toujours à la DROITE de dieu ( comme il se doit ), bientôt des foultitudes de gentils petits jésus chinois seront partout et les actions des fabriques de clous vont donc remonter dans toutes les bourses !
Les judas et les caméras de surveillances pour délit de sale gueule vont arriver en masse et comme d'hab Trump-Pilate va s'en laver les mains puisque l'argent n'a pas d'odeur.
Les camps de petits jésus rebelles et non-rééducables vont se multiplier pour produire des organes de substitution pour les élites méritantes en savoir-braire, et les restes serviront à la confection du soleil vert au délicat parfum de glyphosate.

Que de bonnes nouvelles annonciatrices de gains avec la production de toutes ces nouvelles protéïnes :

Avec un kéfieh aux couleurs de Cochonou, le charcutier Sal man, afin de diversifier la production pétrolière de son beau pays et grâce à l'invention du couteau électrique vient de se lancer dans une innovante recette de Sal ami frais.
A ce qu'on dit c'est une véritable innovation dans ce pays où tout est par principe " Haram " selon le saint coran.

Que les alarmistes se rassurent, 1984 est aujourd'hui bien dépassé par la réalité, et le progrès est visiblement " en marche " comme l'affirment certains des hexagons !

Amen

Hé oui ! l'homme est nombriliste à souhait et s'il est capable de se déplacer dans toutes les directions qu'il a inventorié, je reste persuadé qu'il existe bien d'autres dimensions dont il n'a aucune idée à l'heure actuelle. Tout comme les milliards de bactéries que nous avons dans nos entrailles et qui ignorent totalement qu'elles font partie du vivant qui se trouve dans un être vivant qui lui même ne sait toujours pas qu'il se trouve lui-même dans un "être" qu'il appelle l'univers... qui lui même... non ! laissez tomber car on va me prendre pour un fou tout comme on a parfois fait mourir Galilée sur un bûcher pour avoir soutenu que la terre était ronde alors qu'on sait très bien de nos jours que la terre est plate comme le soutiennent les imams... mais ça c'est un autre sujet de discussion. :lol:

Enfin Gaston bien sûr que la terre est plate !
Gallilée ? s'il ne s'agissait que de lui !
Mais brûlons tous les livres où il est question de Darwin, Einstein, Gandhi sans oublier Benoîte Groult, Marthe Richard et Françoise Sagan

Ça craint ! On est envahis par les mécréants ! :D

Nouvelle discussion