PARTAGE DES IDEES AFFAIRES, CEREMONIES, DECORATIONS,...

Ici nous pouvons échanger des idées afin de pouvoir recevoir des conseils, ou trouver un associé qui souhaite vivre l'aventure avec vous dans différents domaines.

salut Clever,  :cool:
cette activité dans la décoration et cérémonie je connais pas trop, mais je pense que c'est un investissement à risque faible, car le matériel chaises et plats et verres et autres sont des outils peu périssables. Il s'agit juste d'avoir un bon service pour attirer plus de clientèle.
Belle idée d'investissement.
Michel ange :top:

je crois que le secteur de la location des chaises et tentes est saturé.  Sauf à se différencier de ce qui se fait déjà où apporter une innovation , ce projet risque de ne pas prospérer comme souhaité. En raison de la petitesse du marché et de la pluralité des fournisseurs.

Monsieur Eudes :

je crois que le secteur de la location des chaises et tentes est saturé.  Sauf à se différencier de ce qui se fait déjà où apporter une innovation , ce projet risque de ne pas prospérer comme souhaité. En raison de la petitesse du marché et de la pluralité des fournisseurs.

Bonjour à tous,
Entièrement d'accord avec vous. De plus, la mise de départ doit être très importante avec l'achat de tout le matériel de location, de plus il faut un pickup pour livrer, et des employés pour aider. Il faut aussi disposer d'un local sécurisé pour stocker le matériel. Pour avoir assisté à deux banquets  dernièrement, j'ai bien perçu comme vous qu'il y a un florilège d'offres dans cette activité, et ce dans tous les quartiers. Prétendre que le matériel n'est pas périssable m'apparait assez présomptueux. En effet, en fin de banquet, lorsque l'addition Régab+Castel+Guiness+vin de palme+ J.P.Chenet et quelques autres bricoles genre Bailey, fait son effet, il y a souvent de la casse parmi les couverts et mème les chaises. Je ne m'étendrai pas sur les vols. Donc pour moi, une vraie fausse bonne idée. Malheureusement, je n'ai rien d'autre à vous proposer....
Animasana

Bjr ça c'est votre point de vu, et dommage que nous n'ayons pas la même vision. On dirait qu'au Gabon au cours des cérémonies, on casse tout, ça fait rigolé. Oui il peut avoir des incidents, mais le risque est très faible, et si un client emprunte les chaises et les casse, alors ces casses lui seront facturées, c'est le principe de la location, en cas de non retour, alors il s'agit d'une facturation / vente. :lol:

C'est un marché de concurrence pure et parfaite, il s'agit seulement de savoir communiquer pour son service et surtout la qualité du service qui est le noyau. Essayez juste de faire un bon business plan, grâce à votre business plan pour saurez si vous pouvez investir là dedans ou non, et ne baissez pas les bras, car pour investir, il y a un petit goût du risque. Si moi je vais te dire que ce projet n'est pas porteur, je pourrai aussi te donner un seul projet qui pourra t'être bénéfique.  :/

Courage et bonne chance. :top:

Michel ange

michelange007 :

Bjr ça c'est votre point de vu, et dommage que nous n'ayons pas la même vision. On dirait qu'au Gabon au cours des cérémonies, on casse tout, ça fait rigolé. Oui il peut avoir des incidents, mais le risque est très faible, et si un client emprunte les chaises et les casse, alors ces casses lui seront facturées, c'est le principe de la location, en cas de non retour, alors il s'agit d'une facturation / vente. :lol:

C'est un marché de concurrence pure et parfaite, il s'agit seulement de savoir communiquer pour son service et surtout la qualité du service qui est le noyau. Essayez juste de faire un bon business plan, grâce à votre business plan pour saurez si vous pouvez investir là dedans ou non, et ne baissez pas les bras, car pour investir, il y a un petit goût du risque. Si moi je vais te dire que ce projet n'est pas porteur, je pourrai aussi te donner un seul projet qui pourra t'être bénéfique.  :/

Courage et bonne chance. :top:

Michel ange

Bonjour,
Comme d'habitude, vous avez des réponses toutes faites et complètement erronées. Si vous avez assisté à quelques banquets, vous devez savoir qu'un nombre important de personnes s'invitent d'elles mèmes. Ces personnes ne sont pas forcément connues et contrôlables, surtout vers la fin de l'évènement. J'espère que, comme moi, vous avez remarqué qu'en général, lors de ces occasions les convives se" lâchent", d'où certains débordements. La casse n'est pas obligatoirement due à la violence, mais à l'abus d'alcool. Ensuite, pour se faire payer la casse je ne suis pas certain que ce soit si facile que ce que vous affirmez. Hormis cet aspect, comme nous l'avons déjà écrit, l'investissement de départ doit être très important par rapport à la rentabilité que l'on peut espérer obtenir de ce genre d'activité. Vous pouvez faire tous les plans imaginables, vous ne pourrez pas changer les facteurs qui font qu'une affaire est rentable ou non, ni modifier le contexte concurrentiel et encore moins le contexte économique. Depuis longtemps maintenant, vous répondez à ces demandes de renseignements visant à installer des affaires au Gabon (agriculture, élevage, maraichage, événementiel, etc..) À ce jour, je n'ai jamais entendu dire qu'une de ces affaires avait vu le jour. Cela ne vous interpelle pas ?? moi, oui........
Animasana

Salut.
Ah çaaaaaaaaaaaaaaaaaa
C'est grave tes propos, bon je te comprends, surtout que tu vis en France. Pour toi le Gabon va mal, on ne pourra plus rien faire. Je rigole juste, vas à ESSASSA tu ne compteras pas le nombre de poulailler qui voie le jour, ce sont les camerounais, les burkinabés et autres. Quand je vais bosser à la zone industrielle, je passe par moment là bas, j'ai des donc des oeufs. tu me parles des activités qui n'ont jamais vu le jour. rireeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee,
Merci pour ta prompte réaction, et saches que contrarier une personne n'est pas mauvais, mais ça permet d'avoir plus de pistes dans les analyses.
:D  :D  :D
Michel ange

Bonjour,
L'extrapolation à partir de propos ne préjuge en rien des idées de celui qui les a écrit. Je n'ai jamais écris ou pensé qu'on ne pourra plus rien faire pour le Gabon, et le fait que je vive en France est sans rapport. Je voulais mettre en garde le questionneur, par rapport  au risque élevé de perte financière pour ce genre d'activité. Évidemment, ma réponse apporte un autre éclairage au débat et change du ton lénifiant et des habituelles inepties que nous sommes accoutumés à lire sous votre plume.
Animasana

Dommage que l'initiateur du poste ne réagit plus.

Nouvelle discussion