Des familles Francaises-Philippines et les enfants

Bonjour !

Je m'appelle Ariel Cadahing, actuellement étudiant à l'Université des Philippines. Je me spécialise en français et en italien.

Pour tout les couples interculturels (français-philippin) qui vivent ici aux Philippines, est-ce que vous avez des expériences dans la famille que vous reliez principalement aux différences culturelles ? Si vous êtes enfant/e/s d'un couple interculturel est-ce que vous avez des expériences que vous considérez comme centrale à la formation de votre identité, ou des expériences que vous considérez comme unique à vous grâce à ou à cause de votre interculturalité ?

Merci beaucoup à n'importe qui répond !

J'ai un fils de 13 ans de mère Philippine...
Si l'on regarde les choses avec un oeil positif, on peut considérer que la bi culturalité est un atout, une richesse que beaucoup d'autres enfants de son age n'ont pas...
Si l'on regarde le mauvais côté des choses, je dirais que mon fils est écartelé entre deux cultures souvent antagonistes...
Du fait de l'antagonisme des deux cultures (l'une pronant l'individualisme et la réussite personnelle, l'autre pronant la solidarité familiale avant tout), mon fils est en permanence en "conflit de loyauté", car pour me faire plaisir, il doit avoir des comportements qui ne conviennent pas à sa mère et pour faire plaisir à sa mère, il doit adopter des comportements qui ne me satisfont pas...Par exemple, je suis excédé, à chaque fois que je lui achète quelque chose, que sa mère l'oblige à partager, avec elle et toute la famille, jusqu'à ce que ça soit cassé et inutilisable!
De son côté, sa mère trouve horriblement égoiste le fait qu'il m'arrive de prendre mon fils seul avec moi et de l'emmener au restaurant pour enfin être tranquille avec lui un moment...et tant pis si les autres n'ont que du riz toyo à manger!
Je réprouve le discours raciste de la famille philippine (les noirs sont laid, les bajao sont voleurs, il faut se méfier des muslims, tous les blancs sont richissimes...), je réprouve les comportements alimentaires qui nuisent à la santé de mon fils (manger n'importe quoi à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit), je réprouve les croyances obsolètes et les traditions obscurantistes comme la circoncision, tout en étant bien obligé d'en accepter certaines...
De son côté, la famille trouve que j'aide n'importe qui sans me concentrer sur ses membres, que je mange des trucs bizarres, que je me prive de ce qu'ils considèrent comme des bonnes choses, à savoir le trop gras, le trop sucré, le trop salé...Et que dire de mon athéisme qui est totalement incompris...
Bref, l'avenir dira comment mon garçon trouvera son équilibre...Pour le moment, il est dans une période de rejet de son côté Philippin...Je suis séparé de sa mère et il rêve de me suivre dans mon pays; dernièrement, il m'a dit que s'il quittait les Philippines pour venir avec moi, il n'y remettrait plus jamais les pieds...
Histoire à suivre donc...

Bonjour !

Merci beaucoup d'avoir répondu. Au sujet de ces differences culturels, est-ce que vous et votre marie avez jamais decidé de peut être discuter avec votre enfant la possibilité d'avoir une sorte de reconcilliation entre les deux côtés de sa biculturalité ?

De plus si je peux vous demander, est-ce que votre fils s'identifie-t-il plus comme Français ou Philippin dans ce moment de sa vie ?

Merci !

J'ai quitté sa mère quand il avait 9 ans. Aujourd'hui, il vit avec moi quand je suis aux Philippines et avec sa mère quand je ne suis pas dans le pays...
Les conditions d'un équilibre entre les deux cultures, sur le plan éducatif, sont impossibles, en restant aux Philippines; c'est forcément l'univers Philippin qui domine, avec ses aspects positifs et aussi négatifs...Je pense qu'il en serait de même, mais dans l'autre sens, en vivant en France...
De mon côté, je ne suis ni de France ni Philippin, puisque je vis en Polynésie, un univers éducatif assez proche de celui de l'Asie mais largement "acculturé" du fait de l'apport français...
Mon fils qui n'est encore jamais sorti des Philippines, rêve de venir avec moi à Tahiti et d'y rester...
J'espère en avoir fini avec les histoires de passeports l'an prochain et pouvoir lui faire découvrir mon univers...Ensuite, il sera libre de décider s'il veut rester chez moi ou s'il veut rentrer aux Philippines

notre fils est arrive avec nous aux philippines a l age de 7ans ,,,,,il en a 14 actuellement ,,,son adaptation a ete quasi immediate  ,,,en ecole prive ,,,au debut la langue evidemment ,,,ici il a plein de copains ,,fait de la musique ,,les parades ,,se baigne toute l annee et la famille de mon epouse avec cousins est a 600 metres de chez nous ,,,apres ecole il fonce chez eux pour faire du basket
a la maison ,la langue est le francais ,,la tele de salon est en francais via internet ,,les livres sont achetes sur amazon france ,,pour l instant aucun probleme avec les 2cultures ,,mon epouse de bon niveau aide en cela et n est pas obsede de religion
le caractere de enfant y fait beaucoup aussi 
ma belle famille ou le pere a travailler a etranger ,,en grece ,comprends tres bien nos differences culturel

Un peu beaucoup hors sujet : est ce que les restrictions pour une famille Franco-Filipine pour s'expatrier en Polynesie sont aussi difficile que d'aller en France ? (nous sommes mariés mais ce sont les enfants de ma femme)
Merci

Je crois que les regles de visa pour les TOM sont differentes de celles des visas Schengen...En fait, mon fils voyage avec son seul passeport francais nanti d'un visa BB Philippin d'un an renouvelable qui lui permet de revenir aux Philippines et d'y rester le temps qu'il veut...Car il est ici considere, avec son seul passeport francais comme un etranger...
Dans le cas des enfants de ta compagne, s'ils n'ont pas deja un pere sur leur acte de naissance, tu peux les reconnaitre ( la procedure est un peu longue et compliquee et l'assistance d'un avocat est vraiment indispensable) et une fois qu'ils sont tes enfants aux yeux de la loi philippine, les faire enregistrer au consulat de France pour qu'ils aient ensuite leur passeport francais.
Du fait qu'ils seront francais, leur mere, en tant que mere d'enfants francais aura plus facilement son visa Schengen ou TOM...
Je te dis tout ca a la seule lumiere de mon experience, sans garantie absolue que ce soit la seule procedure possible et que ce soit valable pour tout le monde en tous temps...

Merci pr ces precisions. Malheureusement leur pere figure sur l'acte de naissance, j'ai fait une erreur d'apprèciation. C'est tres compliqué maintenant pour bouger ensemble d''ici. Seule mon èpouse est "de droit". Et je m'interesse surtout a l'education des enfants. Ici C pas terrible et pas d'activité extra scolaire, sauf a vivre a Manille, cecqui est une folie

Non, Manille n'est pas une folie; c'est la seule ville des Philippines où l'on ne s'ennuie pas ferme au bout de deux jours et pour l'éducation des enfants, il y a quand même pas mal de possibilités d'activités et d'ouvertures culturelles...Cela dit, ça reste les Philippines et sur le plan culture, musée, théâtres, cinémas, bibliothèques, il ne faut pas trop en demander...
Tu aurais une autre possibilité pour les enfants de ta compagne, ce serait de les adopter...Je sais que c'est possible.
Les riches couples Philippins stériles semblent avoir coutume d'acheter des nouveaux nés à de pauvres filles de la rue. Le Monsieur reconnait le bébé comme le sien et quelques temps plus tard, l'épouse adopte le bébé avec le consentement de la vraie mère qui reçoit encore un petit paquet de sous pour ça...Bien sur cette pratique de vente est interdite mais semble très répandue à ce qu'on m'a dit dans les milieux de slums où vit mon ex...
Mais ne désespère pas; vois un avocat, là aussi, il pourra te conseiller utilement...Avant de pouvoir sortir éventuellement du pays avec un visa, tous les membres de la famille doivent déjà y avoir un statut clair vis à vis de toi.

Nouvelle discussion