Médias, presse, infos, etc...

Bonjour !

A votre avis, peut on avoir confiance aux différents médias, et surtout à la presse écrite malgache ? Car quand on lit les journaux nationaux, force est de constater que certains articles sont en complet décalage avec leurs vies quotidiennes.

Merci d'avance à tous pour vos réponses !

Je pense qu'il y a de nombreux articles de journaux qui sont contredits les jours qui suivent car le recoupement ici... on ne connait pas. Il faut bien gagner sa vie même s'il n'y a ni délit ni crime ni catastrophe ce qui arrive parfois même dans un pays comme Madagascar et quand un journaliste voit de la fumée au loin et publie qu'il y a le feu également sans se préoccuper si ce n'est que de la vapeur qu'il a vu... Donc si en français on dit qu'il n'y a pas de fumée sans feu il n'est pas évident non plus qu'un certain fils de..  aurait changé l'eau en vin sans arroser sa vigne avant de produire son vin ou qu'il ait marché sur de l'eau gelée etc.
On peut interpréter un info selon sa propre vision. De même tout ce que je publie n'est que ma vérité et cela ne veut absolument pas dire que c'est la vérité de tout le monde. ;)

TV, presse,...bref les médias, doivent être en effet lus avec beaucoup de "réserve" quand on sait qu'il y en a beaucoup qui sont orientés (ou même détenus) par des (orientations) politiques, qu'il y a aussi une belle censure (liberté de la presse,.....) et bien entendu que la recherche du scoop incite à .....

Compte tenu déjà de ces quelques critères, il est à se demander si on en trouve encore d'objectifs...

Effectivement, à chacun sa perception de la vérité ! Tout est question de point de vue. Justement, je trouve que les articles presses révèle une certaine vérité, mais qui n'est pas forcément celle que je vois quand je me rends à Mada. Et quand on est loin, et qu'on souhaite avoir des infos régulières sur un endroit, c'est difficile de connaitre réellement la situation avec des infos olé olé. De plus, il faut bien faire la différence entre information et faits divers. Sachant que le second prends le pas sur le premier.

Bonjour,

A ma connaissance, il n'existe pas de véritable comité de censure comme en Urss ou dans la France de Pompidou. La liberté de ton absolue n'existe pas vraiment non plus ( je connais à titre perso un journaliste qui a été muté de Tana à Nosy Be pour avoir ramené sa g.... ).

Vous pouvez lire la plupart des journaux du pays sur le site moov mg ( en bas de la première page ).
La lecture régulière de ces journaux vous donnera une idée générale de la déréliction dans laquelle le pays est plongé...Les pages les plus intéressantes et les plus révélatrices sont celles des faits divers.

A défaut, la presse internationale ( Jeune Afrique ), ou les forums souvent basés à l'étranger ( Actutana ).

Il vaut mieux faire confiance aux supports animés par les Malgaches, journalistes ou non, mieux informés et plus sévères que ceux animés par des vazahas, souvent acculturés au animés par un souci de bienveillance...

Est-ce différent dans l’hexagone...où l’etat subventionne un presse rejetée par la majorité du peuple...

Cher Jacques !

Restons concentrer sur le pays qui nous concerne tous, car nous savons trop ce qui se passe chez nous : des journalistes tel des chiens à qui on donne un os à ronger jusqu'à la moelle. Et tout comme des chiens qui savent rester fidèle à leurs maîtres, car on ne mord pas la main qui te nourris.

Je suis allé sur moov.mg, que je ne connaissais pas, effectivement la rédaction des articles parait plus sensé. Merci !

Nouvelle discussion