Vivre au Vietnam sans maîtriser la langue

Bonjour à toutes et à tous,

Une expatriation est une aventure, d'autant plus si l'on ne maîtrise pas la langue de son pays d'accueil. Nous vous proposons ainsi d'échanger des conseils pour vous aider à surmonter la barrière de la langue au Vietnam.

Est-il possible de vivre au Vietnam sans maîtriser la langue locale ?

Peut-on se sentir intégré sans parler la langue ?

Quelles sont vos astuces pour réussir à se faire comprendre au quotidien ? Quelles sont les réactions les plus courantes de vos interlocuteurs ?

Quelles sont les phrases et expressions utiles à connaître ?

Merci de partager vos anecdotes lors de votre expérience au Vietnam avant de maîtriser la langue,

Priscilla

Pas trop de problèmes, je ne connais du vietnamien que quelques mots qui sont surtout les formules de politesse. Le reste anglais (le plus maîtrisé par les Vietnamiens) et le français me permettent de communiquer.

Priscilla :

Bonjour à toutes et à tous,

Quelles sont les phrases et expressions utiles à connaître ?

Priscilla

mot hai ba, yooooooo !!!!   :lol:

Je passe un mois au Vietnam, mon expérience est donc à prendre avec un peu de recul mais : Anglais + langage des signes fonctionnent bien. On trouve des Vietnamiens qui parlent anglais. Je pense surtout les jeunes. On se comprend pas toujours mais en écrivant sur un papier c'est Ok. Pas toujours évident mais c'est marrant. :D
Ils ont aussi certaines notions du Français comme : Mbappé, Cavani, Neymar, PSG XD. Apparemment c'est des gros fans de foot :)

Pas yooo Rodolphe mais giơ lever ( le verre ).

Bonjour:
Oui vivre au Việt Nam sans maitriser la langue est tout à fait possible si vous parlez anglais mais cela limite vos rapports avec la population car si l'anglais est parlé par les vietnamiens dans les milieux d'affaires et le tourisme il est très peu parlé dans les zones rurales. Pour les francophones ne parlant ni anglais ni vietnamien alors c'est galère, il y a 20-25 ans on trouvait encore des vietnamiens parlant francais mais ils se font de plus en plus rares, il n'y a plus beaucoup de survivants de l'Indochine francaise. En fait c'est nous francais qui sommes responsables de ce désamour de la langue francaise, il est fréquent que j'entende des francais parler entre eux en anglais, lors de l'embauche les entreprises francaises ne valorisent pas la connaissance du francais. Là je m'écarte un peu  du sujet, sans être indispensable la connaissance même rudimentaire du vietnamien facilitera votre intégration, on voit en France ou mène le communautarisme et la ghétorisation. Il faut faire l'effort d'apprendre la langue et pas seulement comme le préconisent certains quelques phrases bateau qui donnent l'illusion d'une connaissance dont personne n'est dupe.

René

René Claude : moi très fainéant je parle français avec les Français et si possible avec les Vietnamiens. Ensuite avec les Vietnamiens s'ils ne comprennent pas le français je parle anglais car cette langue est beaucoup plus étudiée au Vietnam que le français. Statistiquement 10% des étudiants apprennent le français contre 90% apprenant l'anglais et bien entendu il y a 10 fois plus de classes anglais. Donc comme on dit "y a pas photo" !!!! C'est vrai les Vietnamiens parlant français et portant un bérêt ça devient anecdotique en nombre, mais au moins eux se régalaient de pouvoir parler français.
Par contre mon vietnamien comme indiqué plus haut je ne me limite qu'aux formules de politesse pour l'utilisation locale, car dès qu'on a un pied hors Vietnam on ne parle plus cette langue (ou aux mots venant du français (oto, gara, oplat, ga etc... et en plus ça fait rire l'interlocuteur).
Autant les Vietnamiens adorent les Français et détestent les Américains (c'est une image) mais très pragmatiques ils étudient plus l'anglais, (et le chinois aussi qui se développe fortement)

salut ,
question classik ! toutefois,etant expat d'origine viet + tres longsejour au coin mes remark kelkefois brut brutales : integrer ici signifie connaitre le " behavior" des viets, tres complique mais pouvant resumer comme suit :
- le grand moteur de vie d'ici c l'amour propre, la face et sa perte ! les blancs appellent ca l'ego ; ici ce truc dirige presque tout : depuis le 1er bonjour jusqu'al'intimite eventuelle ! une fois digere il faut du  guenec( fric en breton) car ici la popu s'imagine mal des visages pales fauches; et s'i y en a ielle les meprise !
- essayerde connaitre un ou une du coin ca aide l'integration et surtout les "faux pas"
j'ai ecrit pas mal de choses dessus, dans lestylede Libe( liberation) si tu veux lireenvoie ton email STP
quang ou Erwan , au choix

Oï!

C'est possible. Avé de l'anglais ou français; peu de différence. Une condition néanmoins: abandonner notre approche et nos priorités européennes. Pour vivre ici, parmi les Vn, c'est indispensable; pas qu'ici d'ailleurs.
Si vous êtes là, inutile d'y déplacer notre logique nationale. Personne ici ne nous a demandé de venir et les année 50 sont loin déjà.
Pour ma part, suis venu ici pendant une quinzaine d'années, une ou deux fois par an pour un mois avant de m'y établir.
Pensais avoir tout saisi sauf que vivre sur place est une autre affaire. Je ne vis pas dans un ghetto pour tay's, avec ses commodités, restos et autres boutiques trop chers. Non, je vis parmi les Vn, dans un quartier popu de Hanoi, fais les courses locales, mange dans la rue et ainsi de suite.
Dans ma petite tête, si j'ai choisi de quitter l'Europe, ce n'est pas pour la reconstituer ici. Alors, à vous de voir. La langue n'est qu'un détail...
Slts à toutes et à tous.
MiKa

salut povre fille,
lis mes remark sur ca, de nguyenkimquang  dans ce rubrique
kenavo( bye en breton

nguyenkimquang :

salut povre fille,
lis mes remark sur ca, de nguyenkimquang  dans ce rubrique
kenavo( bye en breton

Vous parler français ?
Ec'ire ici, forum f'ançais, besoin app'endre é'ri'e f'ançais avant, toi y en a comp'is ?

Nouvelle discussion