INORMATION fINANCE.

Si vous avez un avis ...

La députée des Français de l'étranger, Anne Genetet (LaREM).

L'élue LaREM Anne Genetet recommande notamment la suppression de l'imposition minimale de 20 % des revenus français des non-résidents.
La fiscalité française s'appliquant aux expatriés est un autre monde. La députée des Français de l'étranger, Anne Genetet (LaREM), dépeint, dans un rapport qu'elle a remis au premier ministre, mardi, un système complexe et bien différent de celui qui est appliqué aux résidents français. «Le traitement fiscal qui leur est réservé, est considéré par beaucoup comme injuste et inégalitaire, rapporte la députée de la circonscription Russie, Asie, Pacifique. Il est temps d'arrêter de considérer les non-résidents comme des exilés fiscaux en puissance et de leur faire payer les bassesses d'une infime fraction.»
Pour commencer, les revenus gagnés en France par les expatriés sont taxés à 20 % minimum au titre de l'impôt sur le revenu, alors que les résidents hexagonaux sont soumis au barème progressif, doté de tranches d'imposition débutant à 0 %. De plus, le mécanisme de décote, retardant l'entrée dans l'impôt, ne s'applique pas aux revenus français des expatriés. En outre, aucune charge n'est déductible ...

Nouvelle discussion