Meilleures villes au Canada pour l'emplois et logements (juillet 2018)

Bonjour,

Voici un petit résumé des nouvelles d'aujourd'hui concernant les meilleures villes pour l'emploi et le logement abordable au Canada:

Les économistes de la Banque de Montréal ont classé 20 villes et l'Île-du-Prince-Édouard en fonction de la vigueur de leur marché du travail, de l'abordabilité de leur logement et de leurs impôts.

Les résultats de ce «classement de l'attrait sur le marché du travail» est issue de l’examen d’un ensemble de facteurs tels le revenu médian des ménages, la croissance de l'emploi, les prix des logements/ taux de location.

Les deux villes les mieux classées - Ottawa et Québec - sont toutes deux des villes gouvernementales, et la ville de l'Ouest canadien, située à la quatrième place, est Edmonton - une autre ville gouvernementale.

Dû aux coûts élevés du logement Toronto ainsi que Vancouver n’ont pu figurer parmis ces villes attractives. Celle-ci «affichent souvent un revenu médian et des paramètres de taux de chômage moins favorable», a noté BMO.

Le bénéficiaire du faible classement de Toronto semble être Hamilton, qui a attiré ces dernières années un flot de Torontois à la recherche de plus d'options de logement abordable. Cela a stimulé les fortunes de la ville et sa place dans les classements de BMO.

Les classements complets de BMO sont ci-dessous :

https://economics.bmocapitalmarkets.com … eature.pdf

Et voici quelques-uns des faits saillants des trois premières villes.

Ottawa
    Une vague d'embauche du gouvernement fédéral a mis l'économie en branle;
    Possède le revenu médian des ménages le plus élevé dans le pays et;
    Les prix des maisons restent décidément abordables malgré la récente accélération

Inconvénient : (les prix des maisons sont à la hausse et la ville a même commencé à voir des guerres d'enchères à la manière de Toronto).

Québec
    Taux de chômage le plus bas du pays au premier semestre de cette année, avec seulement 3,6%.
    Certains des logements les plus abordables au Canada
Inconvénient : "Le fardeau fiscal ... demeure un frein, alors qu'il y a sûrement des facteurs linguistiques et culturels qui retardent la migration d'autres régions du Canada." (BMO)

Hamilton
    Situation géographique : proche de Toronto qui est économiquement dynamique juste à l'est.
    Des logements moins coûteux (que Toronto)
C'est donc la force de l'économie de Toronto, combinée à l'abordabilité relative des maisons de Hamilton, qui a propulsé cette ville à la troisième place.
«Étant donné que Toronto a été freinée par des pressions importantes sur l'abordabilité du logement, des villes comme Hamilton et Guelph, à proximité des emplois de Toronto, ont servi de soupape de décharge», a déclaré BMO.

Source:
https://www.huffingtonpost.ca/2018/07/2 … _23486263/

Ne connaissant que Toronto et Montréal, il faut éviter de rentrer dans le jeu en disant "ce sera plus facile au Québec".

En effe, j'aurai tendance à dire que l'on peut trouver un emploi "plus facilement" en Ontario plutôt qu'au Québec car nous avons une valeur ajouté du Français.

Tandis qu'au Québec, tout le monde parle Français alors il suffit que l'Anglais soit un peu bancal et on perd tout avantage compétitif.

Bon courage

Je ne vois pas en quoi l'attraction des villes pourraient influencer les personnes. En effet, ça va dépendre du type d'emploi que vous exercez d'abord. Il est vrai qu'Ottawa et Québec sont  des villes plus agréables que Montréal si votre métier est en demande dans ces villes.

Nouvelle discussion