Des amis en Espagne

Bonjour à toutes et à tous,

Quels sont d'après vous les meilleurs moyens pour se faire des amis  en Espagne (locaux ou expatriés)?

Vous qui vivez en Espagne, que conseilleriez-vous aux nouveaux arrivants?

Merci pour vos conseils!

expatriados jejej

Bonjour elissaa et bienvenue sur Expat.com!

Pourriez vous svp écrire en Français sur ce forum francophone? Vous pourriez peut-être vous présenter également.

Merci.
Christine

Je peu vous répondre par expérience personnel et dans ma région Andalousie et 30Km autour de Nerja
Si vous voulez rencontrer des Francophones il faut choisir un immeuble 30- 40 appartement et reconnu  comme la plupart sont Francophone si vous choit se porte sur un ensemble multilingue peut de chance de vous faire beaucoup d’amis de quelque langue soit il
Ma mère a vécu 20ans dans un ensemble Francophone et na connu que des Francophone
En connaissance je n’ai pas voulu de cette solution car je crois si vous voulez vous intégré au pays et connaître ses coutume et la façon de vivre ainsi que le folklore et tradition il faut vous intégré au milieu d’une commune
Mon cas je me suis installé a Torrox a la campagne avec avantage et inconvénient 
Dans la rue nous somme 5, chemin de terre au milieu des plantations Nispéros, Avocats, Manques, Amandes, les gens que je rencontre personnes qui s’occupe de leurs plantations mes voisins avec qui je peux discuter ?? Difficulté de la langue mais j’apprends tout sur le climat, festivités, cultures, folklore ainsi j’assiste a des concerts de Flamenco, danse local, activité de la commune toute ses activités ne sont pas faite pour les touristes mais bien pour les Espagnol
Bien sur je n’ai pas d’amis Francophone mais si j’ai choisi se n’ait pas pour me retrouver au centre des villes de mon pays
Encore se dimanche je suis invité au restaurent par mes voisins ou je suis entourer de tout Espagnols mais que s’est agréable de manger une Paëlla, sardine, salade, on mange les sardines avec les mains accompagné d’oignons blanc de citron tous sa avec les mains comme les Espagnol car restaurent typiquement Espagnol et non s’est restaurent touristique je vous assure un moment vraiment agréable et sans un mot de Français je ne changerez pour rien au monde
Mais s’est mon choix
Voila mon expérience
Bien a vous et vous souhaite bonne intégration en Espagne

:one

je voudrais bien moi aussi me faire beaucoup d amis en espagne....mais actuellement je suis au togo juste pour améliorer ma façon de parler...dite moi comment faire?

Pour commencer, rentrer en Espagne.
Ensuite, pour "se faire des amis" il n'y a pas de recette spécifique pour tel ou tel pays. Comme vous le feriez en France, sortez, engagez la conversation, participez à des événements, des rencontres, etc.
A défaut utilisez les outils modernes tels que Meetup ou autres sites de rencontres amicales.

:thanks: bonjour a toutes et a tousavec les saluts de marrakech

!!!  pour SESSO  ...  en premier temps ....BONJOUR cela ne fait de mal à personne ???
et après ? à voire.............

bonjour, je me présente, Monica.
Je confirmerai la réponse de rboulin, je ne crois pas qu'il y ai tel ou telle méthode suivant où on se trouve mais bien avec qui. Avec le "qui" j'inclus vraiment tout le monde aussi vous. C'est à vous en général de faire le premier pas, à mon avis avec au minimum, même si vous ne connaissez pas la langue, avec un "hola" en espagnol. Quite a demander par la suite si la personne connait une langue étrangère; eh oui, faut pas oublier qu'en espagne le français est une langue étrangère. Quelques fois, en lisant certains messages, j'ai l'impression que nous, les étrangers, ne nous rendons pas compte où nous sommes et on peut aller sur de sites dans beaucoup de pays. J'ai la chance de connaître plusieurs langues et de pouvoir me balader sur des forums francophones, germanophones, anglophones et autre. C'est à chaque fois pareil.
Je souhaite partir et quitter la belgique moi-aussi pour l'andalousie vers le début de 2016 et commence déjà maintenant à prendre contact sur différents forums mais pas seulement avec des expariés, j'accoste aussi, librement des gens que je pense entendre parler l'espagnol ici et via d'autres forums, j'essaie de prendre contact avec des espagnols.
Si je peux aider autrement, n'hésite pas!!!
Bonne soirée a tous, monica

Tout a fait d' accord Monica.
Giel m' a fait penser à vérifier le taux d' étrangers vs. autochtones.
Pour ma part, je ne tiens pas à me retrouver en urbs composées de Russes et d' Anglais.>Mon style est plutôt cantaro, anis e tinto le soir quand quelqu" un passe.
Je suis ébahi de voir des municipalités comme Hondonde los Frailes 2000 habitants, 100 étrangers (fixes) et une mairie avec un site bilingue anglais, espagnol (même pas valencien).
Stop.
A quoibon s' expatrier?

Louille bonjour  :cool: Vous semblez ébahiiiii par le nombre d'étrangers dans votre village mais venez vers Altéa, c'est le pompon, la province d'Alicante est devenue une province britannique en Espagne : tous les supermarchés font leurs annonces en espagnol et ....anglais, vous allez dans un magasin directement on s'adresse à vous en .....anglais, les marchés idem et le contrat des loyers sont rédigés en espagnol et ....anglais au point que je commence à prendre ce coin d'Espagne en horreur même si je suis britannique par mariage et française de naissance mais je suis en Espagne et je veux parler espagnol point barre. Les britanniques et les néerlandais ont vraiment envahi ce côté de l'Espagne et les prix s'en ressentent (exemple : blancs de poulet Altéa 7,50e./kg,  dans les petits villages 4e. maxi, idem pour les loyers 40% plus chers mais ces prix ne sont valables QUE pour les étrangers car un espagnol achète la même chose et ils reçoivent soit un bon d'achat gratuit soit le loyer est moins cher, j'en ai fait l'expérience, on me demandait 750e./mois un ami espagnol est passé derrière moi et à lui 550) Vous me direz c'est de bonne guerre, car de toute façon l'Espagne est moins chère que la France/Belgique/GdeBretagne/PaysBas mais cela me fait râler (normal je suis française) de voir qu'on nous exploite
Bonne journée à tous Jacqueline

Jacqueline, faute de frappe: 1200 habitants dans les statistiques , mais un étranger pour un espagnol, "étrangers" dont peu sont repris dans les statistiques.
Vu le nombre de villas à vendre dans la région, l' exode des anglais, hollandais et allemands est plutôt massif. (Problème n' est pas espagnol, déjà discuté ailleurs).

Je pensais pouvoir trouver un juste mix de francophones et d' espagnols en Alacant et Murcia. Ce n' est apparemment pas le cas.

Disons que, dans un premier temps, il est intéressant de louer dans une municipalité bi- ou trilingue pour les démarches administratives,carte de résident, importation de la voiture, ... l' objectif étant de d' abord s' intégrer (et de savoir où), bien avant que d' acheter ou de louer à trop long terme.

Je pense que la présence de très nombreux anglais, allemands est un phénomène qui existe sur toute la côte espagnole et son arrière-pays, même si beaucoup revendent pour des raisons fiscales que j’ai déjà évoquées et retournent dans leur pays par la grande porte. Mais un certain nombre d’entre eux reviennent par la fenêtre en louant sur la cote (plus discret car noyés dans la masse des vacanciers) et deviennent non-résidents, mais en vacance de longue durée… Ceci explique probablement pourquoi on ne constate pas une diminution significative de cette population !
Il ne me semble pas constater le même phénomène avec les français et les belges. Sur les six derniers changements de propriétaire que je connais dans notre petite urbanisation (il y en a eu d’autres mais je ne connais pas les acheteurs vu que les villas restent vides depuis le retrait de la pancarte «se vende»), 5 vendeurs étaient d’origine d’UK, 1 d’Allemagne. Ils ont été remplacés par deux belges, un français et 3 espagnols. Le français est résident à ce qu’il m’a dit, l’autre belge je ne sais pas et moi je ne suis pas résident. Une demi-douzaine de villas est encore actuellement en vente par des anglais et 1 allemand, dont une anglaise qui a été "complètement nettoyée par le fisc espagnol" pour reprendre l’expression imagée du français qui la connait bien !

ben contente d être a valencia ici ça parle espagnol ou ....valencien hihihi

On y parle espagnol et valencien mais au 1er janvier 2014, la ville comptait quand même 96.734 étrangers (résidents inscrits à la Hoja de empadronamiento). Il faut encore y ajouter les touristes "longue durée".

Giel358

certainement il y a beaucoup d universitaires à valencia mais dans mon barrio bord de mer ben ma foi c est espagnol et valencien peu d etrangers et beaucoup d espagnols hihihi

Serge54 :

...même si beaucoup revendent pour des raisons fiscales que j’ai déjà évoquées et retournent dans leur pays par la grande porte.
Il ne me semble pas constater le même phénomène avec les français et les belges.... ...dont une anglaise qui a été "complètement nettoyée par le fisc espagnol" pour reprendre l’expression imagée du français qui la connait bien !

Je n’étais pas bien informé ! En rentrant en France, j’ai rencontré hier à l’aéroport une personne retraitée de nationalité belge vivant depuis de nombreuses années dans la région d’Estepona. Elle n’avait jamais payé d’impôts en Espagne… …jusqu’à ce que l’année dernière elle soit convoquée au centre des impôts pour en expliquer la raison. Depuis, c’est l’enfer m’a-t-elle dit. Le fisc lui réclame une somme énorme (selon l’expression qu’elle a utilisée) qu’elle ne sait comment elle va pouvoir payer. Le fisc est retourné 4 ans en arrière et lui applique une pénalité de 150% plus des intérêts et des intérêts sur les intérêts (sic). Elle revend son appartement et fout le camp dans un pays hors d’Europe (sic) sur les conseils de son avocat qui lui a signalé qu’ils étaient 7.500 dans son cas (je ne connais pas l’étendue d’un bureau fiscal régional en Espagne, mais c’est énorme). Elle espère ainsi échapper au fisc espagnol. Elle connaît beaucoup de personnes dans le même cas (compatriotes et autres nationalités), mais qui louaient et sont déjà parties (se sont enfuies pour reprendre son expression exacte).
Je n’ai pas eu le courage (elle reçoit plusieurs recommandés par semaine et n’en dort plus !) de lui signaler l’article 27 de la convention belgo/espagnole dont je reproduis le point 1 ci-après :
1.    Les États contractants se prêtent mutuellement aide et assistance en vue de notifier et de recouvrer les impôts visés par la présente Convention ainsi que tous additionnels, accroissements, intérêts, frais et amendes sans caractère pénal afférents auxdits impôts lorsque ces créances fiscales font l'objet d'un titre permettant d'en poursuivre le recouvrement dans l'État requérant l'assistance, sont exigibles et ne sont plus susceptibles de recours en application des lois ou règlements de cet État.
En clair, le fisc belge procédera à la saisie sur tous ses comptes bancaires belges, de tous ses biens en Belgique et sur sa retraite pour le compte du fisc espagnol, même si elle s’en va vivre au Zimbabwe…
A noter que les mêmes dispositions existent dans la convention franco/espagnole, mais à l’article 28 !
Ce que je ne comprends pas c’est l’espèce d’omerta qui règne sur cette question… C'est quand même une chose qui peut transformer une retraite dorée en un enfer ! En tout cas si je peux me permettre de donner un conseil c’est d’être en règle avec le fisc espagnol et de faire appel à une gestoría compétente dans l’application des conventions bilatérales en vue d’éviter les doubles impositions.

Bonsoir,
une autre fois , c'est promis

SWANNELLJacqueline :

Louille bonjour  :cool: Vous semblez ébahiiiii par le nombre d'étrangers dans votre village mais venez vers Altéa, c'est le pompon, la province d'Alicante est devenue une province britannique en Espagne : tous les supermarchés font leurs annonces en espagnol et ....anglais, vous allez dans un magasin directement on s'adresse à vous en .....anglais, les marchés idem et le contrat des loyers sont rédigés en espagnol et ....anglais au point que je commence à prendre ce coin d'Espagne en horreur même si je suis britannique par mariage et française de naissance mais je suis en Espagne et je veux parler espagnol point barre. Les britanniques et les néerlandais ont vraiment envahi ce côté de l'Espagne et les prix s'en ressentent (exemple : blancs de poulet Altéa 7,50e./kg,  dans les petits villages 4e. maxi, idem pour les loyers 40% plus chers mais ces prix ne sont valables QUE pour les étrangers car un espagnol achète la même chose et ils reçoivent soit un bon d'achat gratuit soit le loyer est moins cher, j'en ai fait l'expérience, on me demandait 750e./mois un ami espagnol est passé derrière moi et à lui 550) Vous me direz c'est de bonne guerre, car de toute façon l'Espagne est moins chère que la France/Belgique/GdeBretagne/PaysBas mais cela me fait râler (normal je suis française) de voir qu'on nous exploite
Bonne journée à tous Jacqueline

Tu m'étonnes Jacqueline, en France, à Montpellier, lorsque j'ai quitté l'appartement, l'agence a diminué le prix car c'était un Français qui prenait l'appart.
A Gruissan, près de Narbonne, le café c'est 4 euros pour un étranger et 1 euro pour un Français !!!!!
Qui dit mieux ?
Et tu connais certainement l'histoire du sandwich corse !

L'anglais est une langue universelle qu'il faut connaître si on veut voyager.
On le parle PARTOUT (je me suis fait comprendre au Mexique en anglais).
Et je suis très étonnée qu'au 21e siècle, beaucoup de personnes ici notamment en Espagne et aussi en France ne parlent qu'une seule langue.
Dans mon pays, même l'éboueur est bilingue et les autres qui ont la chance d'avoir fait des études, parlent 3 et 4 langues.

J'abonde dans le même sens que vous.  C'est la meilleure façon de vivre!

Vous avez raison serge.  Se mettre en ordre avec le fisc espagnol  est une évidence et si on ne sait pas faire les poires,  allez chez un gestor compétent qui est espagnol.  Mettez vous à  apprendre  cette  langue. Moi, dans mon village, il n'y a plus d'anglais. C'est une très bonne chose qu'ils soient retournés chez eux. Mon gendre est anglais et ma fille belge. Quand j'y vais, il faut entendre le dédain de mon gendre sur l'Europe.  Moi, je suis belge et je parle français,  néerlandais et couramment allemand mais pas anglais et après denia, on ne parle que anglais mais de mon côté  à  gandia, on parle espagnol. C'est très bien ainsi. Pourquoi anglais, on est pas en Angleterre.  Pour mon malheur, je pars en Angleterre pour voir ma petite fille et voyez à  l'aéroport à  bristol,  comment les douaniers vous regardent. Qu'ils retournent chez eux.

Nouvelle discussion