À Berlin, l’art réveille les murs

https://allemagne.diplo.de/image/2084784/123x55/1230/550/edcdd5c033b23df0793ceab5cb5be220/Iy/2018-05-22-street-art-fete-mural-berlin-bild.jpg  De la couleur avant toute chose ! Tout au long du week-end de la Pentecôte, une centaine d’artistes berlinois, allemands et étrangers se sont donné rendez-vous à Berlin pour un événement exceptionnel : le premier festival Berlin Mural Fest. En un week-end, ils ont enflammé de leurs graffes, fresques et collages trente façades de la capitale allemande, soit plus de 10 000 mètres carrés, transformant Berlin en une galerie d’art à ciel ouvert.
https://allemagne.diplo.de/image/2084786/16x9/688/387/76af3ffcbe1395d2f5b75d03a1572541/rm/2018-05-22-street-art-fete-mural-berlin-bild2.jpg
Fresque de l’artiste Elle, réalisée sur la façade de la Wiener Strasse, 42 dans le cadre du Festival Berlin Mural Fest© dpa

Des pointures de la discipline avaient répondu présent. C’est le cas des Berlinois die Klebebande et El Bocho. Mais si le street art berlinois était bien représenté, la distribution était très internationale. Les artistes allemands ont travaillé aux côtés d’artistes français (MTO, YAT), italiens (Millo), polonais (Natalie Rak), portugais (Nuno Viegas), américains (James Bullough) et même chinois (ABS Crew).

L’affiche du festival annonçait : « torticolis garantis ». On ne sait si pas si la promesse a été tenue. Mais les trente murs qui ont accueilli les fresques des participants ont repris vie. Ils

sont désormais ornés de véritables œuvres d’art en grand format alliant imagination fertile et minutie des détails. À l’issue du week-end, ces œuvres resteront gratuitement accessibles aux touristes.

Quant aux artistes et festivaliers, ils ont pu profiter en parallèle d’animations variées (compétitions de skateboard, concerts de musique électronique, etc.). Ils termineront ce soir ces trois journées d’intense labeur par une grande fête.  https://allemagne.diplo.de.

jean  luc  ;)

Nouvelle discussion