Reconversion professionnelle

Bonjour je lance actuellement une demande d'immigration au Canada, mais je vous avoue que l'envie de changer de domaine professionnel m’intéresse vraiment hors j'ai peur que les deux ne se combine pas vraiment.
Je ne sais pas vraiment vers qui me tourner pour avoir plus de renseignement sur les démarches à faire? Où trouver la formation? Plan de financement....?
Sachant que je suis actuellement coiffeuse titulaire d'un CAP (en 2010) et d'un BP (en 2012)
et je souhaiterais me reconvertir dans le domaine de la petite enfance.
Merci d'avance pour toutes réponses
:)

Bonjour, êtres vous éligible ?
Le domaine de la coiffure n'est pas très recherché ?

Oui je suis autant éligible que mon ami

E.Fnt :

Oui je suis autant éligible que mon ami

Super tout cela, pourquoi ma question ?

Le domaine de la coiffure ne rapporte aucun point quant à la grille de selection.

   http://www.immigration-quebec.gouv.qc.c … ation.html

A moins que cela soit pour une autre province de Canada autre que le Québec

Non le métier ne rapporte pas de point mais s'est le niveau d'étude qui compte apparemment. C'est mon ami qui fait la demande en principal et moi en tant que conjoint. Lui a un Bac +5 en infographie, donc a lui tout seul il a le minimum requis pour nous deux enfin c'est ce qu'il me dit 🤗

Bonjour,

En fait ce n'est pas exact, la scolarité, l expérience et bien sûr le domaine comptent.
Si vous êtes conjoints de fait depuis plus d un an, alors vous pourrez embarquer sur la même demande.
Regardez grille de seldction sur google.

Vu son domaine, le concernant oui ça devrait aider même si c est plus les côtés web et analyse qui sont très recherchés.

Pour la reconversion, si vous êtes ici en couple vous pourrez reprendre des études à vos frais. Le domaine que vous recherchez est très prisé. Ensuite, je ne connais pas les + et les -.

De toute façon, vu les délais vous aurez le temps de vous renseigner.

Bonne journée

Déjà, si votre ami est le requérant principal et avec son domaine, il peut être accepté. C'est aussi à vous de rechercher le domaine qui vous intéresse. En coiffure par exemple, vous pourriez avoir de bonnes surprises, être appréciée et redécouvrir un métier qui ne s'exerce probablement pas de la même façon au Canada. Sinon, il existe beaucoup de cours du soir; il vous sera possible d'intégrer un Cegep par exemple ou une formation professionnelle. Disons que pendant votre période d'attente, vous pouvez réfléchir et rechercher ce qui vous convient et voir les formations qui vous intéressent.

emma1068 :

Déjà, si votre ami est le requérant principal et avec son domaine, il peut être accepté. C'est aussi à vous de rechercher le domaine qui vous intéresse. En coiffure par exemple, vous pourriez avoir de bonnes surprises, être appréciée et redécouvrir un métier qui ne s'exerce probablement pas de la même façon au Canada. Sinon, il existe beaucoup de cours du soir; il vous sera possible d'intégrer un Cegep par exemple ou une formation professionnelle. Disons que pendant votre période d'attente, vous pouvez réfléchir et rechercher ce qui vous convient et voir les formations qui vous intéressent.

Si toutefois, une fois arrivés ils ont les moyens. Convenons que beaucoup ont la même idée...

Je pense que s'ils sont admissibles, je ne vois pas pourquoi ils n'y parviendraient pas. Je me suis moi-même reconvertie. Ma coiffeuse à Montréal se plaignait toujours qu'elle ne trouvait pas de bons coiffeurs. Un métier peut s'exercer différemment. La reconversion peut prendre du temps, mais si on est motivé, on peut suivre des cours du soir et obtenir son diplôme sur plusieurs semestres (à temps partiel). Je l'ai fait tout en travaillant et j'en connais des quantités qui l'ont fait. Moi, on m'a découragée (en France particulièrement, mais la France a 30 ans de retard en la matière), mais il faut savoir qu'au Canada, les migrants n'ont pas tous peur de leur petit confort et sont bien obligés de se reconvertir. Ils n'en font pas tout un plat...

Nouvelle discussion