scolarité des enfants

Bonjour,
mariée à un Tunisien et avec 2 enfants de 3 mois et 3 ans, nous réfléchissons à nous installer à Tunis ou à Sousse. J'ai déjà vécu un an en Tunisie quand nous n'avions pas d'enfants mais les choses sont différentes maintenant et  mes principales inquiétudes concernent la scolarité et l'éducation de mes enfants. J'aimerais savoir s'il existe des écoles maternelles et discuter avec des personnes qui ont dejà vécu cela pour avoir leurs impressions
Merci de vos réponses

Depuis 3 ans à Gabès avec des enfants en bas âge ( 6 ans et 5 ans), je peux vous rassurer en vous confirmant qu'il existe des jardins d'enfants bien équipés.  Ma fille, est maintenant en 1èere primaire, et tout se passe bien et mon petit garçon est en classe préparatoire qui équivaut à la 3ème maternelle.
Donc si à Gabès, j'ai trouvé ce qu'il me faut, je pense que sur Tunis ou Sousse, c'est encore mieux point de vue infrastructure.
Vous aurez même des écoles de langues françaises.  Ici à Gabès, je n'ai pas eu cette chance, mes enfants sont scolarisés en langue arabe mais ils se sont très vite adaptés.
A bientôt

Bonjour et merci de votre réponse.
Pouvez-vous m'indiquer ce qu'on y fait dans les jardins d'enfants, qu'ont-ils de différents de nos crèches françaises? et qui sont les personnels qui y travaillent?
merci d'avance

Mes enfants sont allés 2 ans dans une crèche en Belgique.
En venant ici en Tunisie, il n'y a pas eu énormément de différence mise à part la langue. Bricolage, chansons, dessins, peinture, initiation à l'apprentissage de l'écriture pour les plus grands...sont au programme.
Ils ont même fait un petit voyage scolaire au printemps bien encadrés.(à Djerba sur les bateaux pirates).
Voilà pour les quelques infos.

Une grande différence réside effectivement dans la langue, pour des enfants ne parlant pas l'arabe, ils sont déboussolés.
ensuite, les profs enseignent la lecture et l'écriture en arabe à l'envers par rapport au français, pour les math aussi ils apprennent à écrire de gauche à droite, j'ai un enfant de 5 ans et après avoir fait l'essai non merci aujourd'hui encore il se trompe
Sans parler des bagarres à la sortie des classes
Donc à toi de savoir, si tu veux des enfants arabes parlant un peu français, ou des français parlant l'arabe.
Le prix de l'école française ici plus de 4000 d avec les frais d'inscription, s'il est considéré comme tunisien c'est encore plus cher
Regardez les tests qu'ils sont obligés de passer pour réintégrer l'école française sans cours privés ipossible après l'école tunisenne, j'ai des amis qui ont essayé
Réfléchis bien

"Sans parler des bagarres à la sortie des classes"....... on se passerait de certains commentaires je pense !

Sinon pour rassurer un peu les parents je vais parler de ma petite expérience, petite j'ai été en maternelle en France, mon CP et CE1 je suis revenue en Tunisie (tout était en arabe) et je suis retournée en Ce2 en France (tout était en français et à l'envers encore:))) ! Eh bien ça ne m'a pas plus perturbé que ça au contraire c'était amusant , c'était une sorte de gymnastique intellectuelle je le vivais comme une richesse !
Bon je pense que tous les témoignages sont relatifs, il y a tellement de paramètres à prendre en considération, moi j'ai la chance d'avoir des parents pédagogues :)))



Bonne chance :)))



djerba a écrit:

Une grande différence réside effectivement dans la langue, pour des enfants ne parlant pas l'arabe, ils sont déboussolés.
ensuite, les profs enseignent la lecture et l'écriture en arabe à l'envers par rapport au français, pour les math aussi ils apprennent à écrire de gauche à droite, j'ai un enfant de 5 ans et après avoir fait l'essai non merci aujourd'hui encore il se trompe
Sans parler des bagarres à la sortie des classes
Donc à toi de savoir, si tu veux des enfants arabes parlant un peu français, ou des français parlant l'arabe.
Le prix de l'école française ici plus de 4000 d avec les frais d'inscription, s'il est considéré comme tunisien c'est encore plus cher
Regardez les tests qu'ils sont obligés de passer pour réintégrer l'école française sans cours privés ipossible après l'école tunisenne, j'ai des amis qui ont essayé
Réfléchis bien

bonjour

et bien nous aussi nous avons 2 enfants.un enfant de 3 ans et demi et un enfant de 6 ans et demi, il est ds une ecole privée tunisienne à Sousse, il sait ecrire et lire en français et en arabe couramment. Il n'est pas du tout perturbé et s'est très bien adapté. Par contre mon petit de 3 ans et demi parle davantage français qu'arabe etj'ai choisi de le mettre ds un jardin d'enfant où on ne parle que français .

Nous avons hésité entre l'ecole française et tunisienne. Nous trouvons dommage que nos enfants ne puissent pas profiter de leur double culture française et tunisienne et ns avons opté pr l'ecole privée tunisienne (ns en avons trouvé une très bonne à sousse).

à bientôt

merci à tous pour vos témoignages.
Dans l'absolu, nous souhaiterions qu'ils suivent un enseignement en français. J'espère que le changement de pays ne les perturbera pas trop.
J'ai 2 autres questions: est-ce que les français se rencontrent facilement entre eux? et comment vous vivez les suites de la révolution? Je suis venue il y a 2 semaines, mais je n'ai recueilli que des témoignages de tunisiens, j'aimerais bien connaitres vos impressions.
merci

La proximité de la France, les réflexes colons, les différences d'appartenances sociales, etc. instaurent hélas peu de solidarité entre concitoyens expatriés. Chacun y trouvera ce qu'il a envi d'y trouver que ce soit auprès des personnes du pays hôte ou encore auprès de la communauté Française.
L'école Française est une pompe à fric sans nom sous couvert d'une magnifique façade pleine de principes théoriques. Hélas la préférence nationale locale dans le système scolaire est un classique dont certains s'accomoderont et d'autres ne s'en rendront même pas compte. Le système Français permet effectivement de garder le pied dans le système Français pour ceux qui vont repartir un jour prochain. En revanche, pour votre cas puisque vos enfants ont la double culture, vous pouvez les intégrer en système tunisien. De toute évidence, ils pourront poursuivre leurs études sans problèmes.
Bon courage

Nouvelle discussion