Conditions de vie à Mayotte

Bonjour,

Mon époux et moi avons pour projet d'aller travailler à Mayotte à partir du mois d'août 2018.
On entend beaucoup parler d'insécurité à travers les reportages.
J'aimerais avoir vos témoignages pour savoir ce qu'il en est réellement.
De plus, nous avons deux garçons de 8 et 11 ans.
Est-ce vraiment risqué d'embarquer nos enfants dans ce projet?

D'un point de vue éducatif, quelles écoles primaires et quels collèges nous recommandez vous?

Merci d'avance pour vos réponses

soleil2017 :

Bonjour,

Mon époux et moi avons pour projet d'aller travailler à Mayotte à partir du mois d'août 2018.
On entend beaucoup parler d'insécurité à travers les reportages.
J'aimerais avoir vos témoignages pour savoir ce qu'il en est réellement.
De plus, nous avons deux garçons de 8 et 11 ans.
Est-ce vraiment risqué d'embarquer nos enfants dans ce projet?

D'un point de vue éducatif, quelles écoles primaires et quels collèges nous recommandez vous?

Merci d'avance pour vos réponses

bonjour


la lecture du forum et de ses diverses discussions apporte beaucoup d'éléments.
Certes, ce n'est pas un pays coupe gorges, mais ce n'est pas la Suisse non plus.

Dans les interventions, il faut comprendre plusieurs choses : les"nouveaux" arrivants trouvent que les anciens "arrivés" exagèrent.... jusqu'au jour où.
Les pro locaux trouvent que les expats râlent sans cesse... (pas faux, mais, la liste des arguments énoncés par les râleurs est exacte).

Apres, c'est à chacun de voir où placer le curseur de la tolerance ou de l'acceptation.

Je vous invite donc à parcourir ce forum et à regarder les discussions de moins de 12 mois (en gros, la situation empire plus qu'elle ne s'ameliore ; meme si les agressions datent, elles n'ont pas cessés, simplement on en parle moins).
Coté propreté, ce n'est pas encore Singapour.

Collège à recommander?
Aucun.

Cordialement

Tout dépend de ce que vous chercher. Ne prenez pas ce forum au pieds de la lettre. Suivant la ville dans laquelle vous vous trouvez je vous invite à vous rapprocher d'une association mahoraise afin d'établir des contacts, de pouvoir échanger. Ensuite les réseaux sociaux. Pour ma part, même si certaines discussions peuvent aider je trouve certains thèmes traités ici très anxiogène voir même néfaste à Mayotte et à tout nouveau désireux de venir ici.
Il faut savoir que certains coins de Mayotte ne sont pas faciles à vivre. Mais il n'y a pas plus de violence qu'en métropole. L'ile est petite du coup chaque événement à un impact plus ou moins direct sur nous, notre quotidien.
Prenez ici les infos pratiques mais ce qui est du ressenti est propre à chacun.

En tout cas si besoin n'hesitez pas

C'est sûrement pour ça que la moindre bicoque (bangas?) est clôturée par d'infâmes plaques de tôle ondulée...qui vous réveilleront peut-être mais si vos voleurs sont armés et déterminés (et/ou défoncés), cela ne vous protègera pas beaucoup, surtout si vos voisins ont peur de sortir vous aider...
Personnellement, c'est cette image qui m'a sauté aux yeux dès le 1er jour à Mayotte et ça, ce n'est pas une illusion, ça démontre quand même que la sécurité est une préoccupation quotidienne...pour tous, riches comme pauvres. Dans mon quartier, mes voisins se barricadent en permanence...D'ailleurs, une anecdote marrante, ils ont demandé à la SIMM de leur monter un mur en parpaings en limite de propriété, côté route mais les 3 autres bordures sont un simple grillage masqué par des tresses...les voleurs ou apprentis voleurs passeront donc aisément à côté...ça fait vraiment "ligne maginot".
Après, effectivement, le moindre fait divers fait le tour de l'ile à toute vitesse, renforçant le SENTIMENT d'insécurité. Et tu te sens con si tu ne flippes pas autant qu'eux.
D'autre part, d'après mes voisins qui sont là depuis 25 ans, ce sont le plus souvent le fait de "gamins" et pas de gangsters endurcis mais ce n'est qu'une appréciation.

En ce qui me concerne, pour l'instant, je n'ai été inquiété que par les "tapeurs" de clopes qui peuvent se montrer agressifs et qui ont souvent des renforts à proximité en cas de grabuge. Ma parade; j'ai toujours un paquet de clopes pourries (Coelocanthe pour ceux qui connaissent) en plus de mes clopes habituelles pour arroser à peu de frais et étouffer l'affaire.
Enfin, je n'ai encore croisé aucun "coupeurs de routes" en choisissant bien mon itinéraire et jusque là, je suis rentré pas mal de fois seul et en scoot à pas d'heure (avant-dernière ou dernière barge) en rentrant du sud ou du centre sans incidents.
Alors oui, j'entends déjà les "oui mais tu verras, blablabla blablabla" et je m'en fous, vraiment. Inconscient ? peut-être et je ne le conseille à personne mais je veux vivre (presque) normalement et j'en accepte les risques et les conséquences. Après, je ne le ferai sans doute pas quand je serai en galante compagnie, faut pas abuser non plus. Je prends ces risques seul...en toute connaissance de cause. Prudence, oui, parano, non...

Nouvelle discussion