Intégration enfant difficile

Bonjour,

Nous sommes arrivés mi mars avec nos enfants, dont deux garçons de 8 et 5.5 ans.

Les enfants ont été scolarisés dès que possible, c'est à dire début avril. Super école, équipes enseignantes incroyables, cours d'anglais (ESL) mais les vacances étant le 19 mai, ils n'y sont pas restés longtemps. Et pour mon fils de 5.5 ans, la rentrée scolaire a été un calvaire. Il ne faisait que pleurer et refusait de communiquer avec qui que ce soit.

Le bilan aujourd'hui est qu'ils ils ne savent toujours pas parler ni comprendre, ou très peu. Je continue les cours d'anglais à la maison grâce au logiciel fourni par l'école. Ils commencent à avoir quelques mots de vocabulaire mais ce n'est pas suffisant à mon goût.

J'ai bien pensé à les inscrire à un summer camp mais dans la mesure où ils ne comprennent pas les consignes et ne peuvent pas ou peu communiquer, je ne préfère pas. D'autant plus que le plus jeune est toujours dans le refus de la séparation et de s'intégrer.

Je suis assez désemparée, je ne sais pas comment faire pour les aider. Avant de partir, j'ai pu lire partout que les enfants apprennent vite mais finalement je ne trouve pas.
J'ai l'impression qu'ils vont reprendre l'école en Aout avec le même niveau.

Avez-vous vécu cette situation ?
Auriez-vous des idées pour les aider à apprendre ?

Je vous remercie par avance !!

Bonjour,
Je comprends totalement ton désarroi devant une telle situation, nous craigons nous aussi de nous retrouver face à ces difficultés (2 filles de 8 et 12 ans), nous ne sommes pas encore sur le sol américain, nous devrions y emmenager en juillet 2018, dans un an, certes, mais un projet d'expatriation mérite bien une attention toute particulière...Nous pensons donner des cours de langue avant de partir mais avec la crainte que cela ne serve pas vraiment étant donné l'aptitudes des français à apprendre les langues et la qualités des enseignements !
Je suis preneuse aussi de toutes les informations qui pourraient être partagées.
Merci et courage

Les enfants apprennent très vite mais 1 mois, je pense que c'est vraiment court. Vous n’êtes ici que depuis 2-3 mois et j'imagine qu'avec les vacances, ils sont surtout entourés de francophone?

Vous les mettez en contact directe avec des anglophones? S'ils regardent la télé, la regardent-ils en anglais?

Le Summer camp, je crois que c'est une excellente idée! Qu'ils comprennent ou pas. Qu'ils pleurent ou qu'ils rient. Que cela vous inquiète ou pas ^^

Les inscrire a un sport, quitte a ne rien comprendre au début, ça peut aider.

Vous etes dans une region avec beaucoup d'immigrés ? Francophone?

A nouveau, vous n’êtes la que depuis 2-3 mois, c'est vraiment court, même pour un enfant...

pareil que Mimikado: 2 mois c'est trop court.
c'est normal aussi qu'ils soient stresses aussi.
le seul moyen: les 'forcer' a faire des activites en anglais

mais no stress, ca va venir!

De memoire quand nous sommes arrivés notre fille avait 6 ans, elle rentrait tout juste en first grade.
Son Anglais était inexistant et elle a commencé à l'apprendre à l'école publique de Glendale où elle était.

Ses camarades de classe étaient tous grosso modo dans la même situation car Glendale c'est le Nord de Los Angeles où il y a une forte communauté Arménienne.
Certains jours elle rentrait même à la maison en ayant progressé en Armenien ;-)

Elle était la seule Française du coin et elle s'y est très bien faite, je pense surtout que la raison était qu'elle n'avait pas le choix.
Tout était en Anglais et on allait pas limiter ses activités à cause de ça, au contraire.
Ma femme et moi travaillions et c'était aussi peut être à elle de "faire des efforts".

Bref ça c'est très bien résolu de plus que le personnel enseignant sait très bien comment recevoir les enfants qui ne parlent pas Anglais.
C'est pas pour rien que l'on est une nation d'immigrés.

Bonjour,
Avant de decider de partir, nous avons fait à plusieurs reprises des mini réunions de famille (les enfants, ma femme et moi) pour que chacun donne son avis sur le projet.
(Avantage et inconvenient, ressentis, peur etc...)

L'objectif etait de les intégrer à part entiere dans ce nouveau projet de vie.

Une fois sur place, l'integration s'est faite naturellement, et apres 1 et demi, ils sont presque bilingue, et communiquent sans probleme avec les enfants de leurs ages.

Il faut leur donner du temps, les accompagner et rester positif. Et je suis d'accord aussi qu'il faut les obliger à partciiper à des activités, leur jeunesse fera le reste.

Pendant l'ete tu devrais envisager le summer camp finalement ce n'est pas une mauvaise idee ou bien des activites sportives par exemple afin de se melanger aux enfants americains.

Si c'était à refaire, je leur donnerais des cours d'anglais. Même s'ils n'atteignent pas un niveau élevé, ca permet d'avoir des bases et de ne pas se sentir perdus au milieu de gens qu'on ne comprend pas.
Je ne l'ai pas fait par manque de temps en France et parce que tout le monde me disait que ça irait vite.

Nous sommes, à ma connaissance, les seuls français dans une petite ville du sud du Mississippi.
Je leur parle en anglais, on regarde la télé, pour qu'ils continuent à entendre, on fait de petits jeux, pour que cela reste ludique. Je ne veux pas non plus les écœurer.
Mon fils ainé s'est fait un copain donc on va l'inviter à la maison.
L'avantage c'est qu'ils n'ont pas peur de communiquer et même si leur anglais est très faible, ils répondent aux gens qui leur parlent.

Je suis un peu rassurée d'avoir lu vos témoignages. Je reconnais que c'est surtout moi que ça embête, eux ne semblent pas perturbés plus que ca. On m'avait tellement avancé qu'un mois après notre arrivée ils seraient limite bilingues !!!

J'avais pensé effectivement au sport, car ils sont tous les deux demandeurs. Je pense donc que je vais m'orienter vers ce type d'activités.


Q

Bonjour, tu peux aussi prendre un prof d'anglais particulier quelques heures par semaines pour accélerer le processus. Ils finiront par s'adapter, ils n'ont pas le choix. C'est peut-être aussi son premier déménagement. Pour ma part, la différence n'est pas aussi importante (même langue et même pays), mais à 7 ans, je suis parti de Paris en Province et je pleurais tous les jours au début. Je ne voulais plus aller à l'école. Je m'y suis fait. Pas le choix. La principale différence est que mon ancienne école était moderne avec des élèves de plusieurs pays, une piscine...Je me suis retrouvé dans une école Michelin pas du tout moderne, avec un instit qui se moquait de moi, car j'étais un parisien... Du coup, regardes aussi si il n'y a pas une autre origine à son problème d'adaptation temporaire.

Dans tous les cas, cela va aller par la suite.  Il faut plus ou moins de temps;

Did51 :

Je ne l'ai pas fait par manque de temps en France et parce que tout le monde me disait que ça irait vite.

Ca va effectivement vite tant qu'ils n'ont pas le choix.
S'il y a bien une chose inscrite dans les gènes des jeunes enfants (avant une dizaine d'années) c'est l'obéissance "aveugle" aux parents, voire aux adultes.
C'est bien l'age où en tant que parent, il faut savoir en profiter car après il y a de fortes chances que ce soit trop tard.
A l'inverse, s'ils ont détecté une "faille", ils vont être les premiers à la saisir car c'est bien connu, l'effort n'est pas naturel, surtout à cet age.

C'est effectivement leur 1er déménagement et c'est vrai que ce n'est pas toujours évident même si on reste dans le même pays, qui plus est avec un instit pas très malin.

En fait je rejoins Pescaraplace, je pense que le plus jeune a détecté LA faille et en joue un peu. Je suis très (trop) soucieuse de leur bien être et je pense qu'il a très bien compris cela et qu'il en joue.

Car en fin de matinée, je suis allée les rechercher à l'école (ils sont inscrit aux cours d'été) et ils avaient tous les 2 un grands sourires. C'est que tout se passe bien.

A moi de prendre sur moi également......

T'inquiètes pas. Il va s'adapter. Premier déménagement, il n'a plus ses amis et il doit trouver de nouveaux repères. Ce n'est pas lui qui décide, même si c'est normal de s'inquiéter et c'est bien que tu te poses des questions, car tu veux faire les choses correctement pour les enfants.

Bonjour,

1 mois et demi c'est pas assez pour que les enfants deviennent bilingues.Je dirais qu'au bout de 4-6 mois , le cap difficile est passé .
Nous sommes arrivés avec notre fils de 6 ans. Le premier jour, il a passé le test ESOL , il a eu 1/60 car il ne savait dire que yes et no.
Cette année , il a fini l'année avec 5/6 diplômes dont les Honor A/B parce qu'il a eu que des notes  A ou B.
Il est parfaitement Bilingue et à le meilleur accent américain de la famille.
Problème c'est qu'il pert son Français .
Alors petit conseil , continuez à parler Francais à la maison .
L'anglais , c'est pas un problème et le corps enseignant est suffisamment affûté pour prendre soin de cela. L'accueil des jeunes étrangers est réellement bien conçu avec ESOL dans les écoles .
Après trois ans , dans la même école de environ 1000 élèves , il est connu comme le loup blanc, car il est le seul Francais dans l'école et toutes les teachers sont admiratifs (devant moi) de ses progrès  car ils l'ont connu à ses débuts .
Bref, tout cela pour te dire que il ne faut absolument pas paniquer!

Juste un mot sur ma fille qui est arrivée à 13 ans et ou son premier trimestre a été un complet brouillard en 9th Grade. Cette année ,en 11th grade, elle a représenté la Florida au concours national et international DECA marketing à LA.

Bref, au niveau de l'anglais ,  c'est plus un problème pour les adultes que pour nos enfants .

So, Don't Worry!!
Lake

Personnellement je leur ficherai la paix pour les vacances.
L'adaptation se fera bien mieux à la rentrée où tous les copains seront "frais", tout le monde apprendra ses repères en même temps, et ils se feront des copains bien plus facilement.

Peu importe s'ils ne connaissent pas un mot d'anglais. Ce qui n'est pas vrai d'ailleurs, en 1 mois ils ont appris plein de mots mais 1/ ils ne savent pas forcément bien les utiliser, 2/ d'après les profs les enfants non speaker ont toujours 3/4 mois de silence où ils emmagasinent tout et observent  mais ne disent rien et 3/ c'est de votre "faute" s'ils sont dans cette situation alors ils vous "punissent" en faisant en sorte que vous soyez les derniers au courant de leurs apprentissages.

Il n'y a rien d'inquiétant à leur réaction.
Mon grand s'est mis à parler et écrire en anglais du jour au lendemain. Je l'ai surpris à écrire des trucs sur une feuille comme il le faisait en français sauf que tout était en anglais. Quand je lui ai fait remarquer qu'il avait tout écrit en anglais, il m'a répondu: "ah oui, ah mais je sais faire en fait" .... no comment :)

Bref, laisse les respirer, trouver leur marques, il suffit d'aller au parc et de les laisser faire. Ils se feront des copains rapidement. Pas besoin de parler la même langue pour jouer à tag :)

Vous venez à peine d'arriver , et ils n'ont passé que peu de temps à l'école donc ça me paraît normal qu'ils parlent peu anglais

Entre nous même si les enfants s'adaptent vite ils ne deviennent pas bilingue en 1 mois ni en 3...ils se débrouillent vite, et souvent parce qu'ils n'ont pas le choix à l'école ( les écoles is sont très accueillantes pour les enfants étrangers)...mais il faut du temps pour être bilingue

Sinon les summer camps sont avant tout destinés à être ludiques, et sont souvent centres sur un thème ( sport, arts). Les camps plus génériques font des sorties aussi, donc ce n'est pas le bagne. Beaucoup d'enfants
aiment y aller
Pas besoin de parler anglais pour les apprecier, et ils peuvent se faire des copains qu'ils retrouveront peut être à l'école car on met en général son enfant dans les summer camps du secteur
Peut être que tu peux trouver un camp qui plairait à tes enfants. Les YMCA en proposent plein, les écoles, églises aussi

Continuez a leur parler français a la maison. Vos enfants sont suffisamment chamboules par le changement de pays, ils ont besoin de repères et d'avoir des racines pour les rassurer. Le français tout comme la culture française sont leurs repères. Ils apprendront l'anglais bien assez vite, rassurez-vous aussi.

Vous pouvez également leur visionner des dessins animes Disney en anglais si vous le désirez, mais il n'y a pas le feu.

Mon plus jeune fils avait 6 ans quand nous sommes arrives. Il a mis du temps, certes, a se mettre a l'anglais (plusieurs mois) mais il s'est mis a le parler du jour au lendemain a notre grande surprise. Il a maintenant 19 ans et était le meilleur élève de sa classe en High School, meme en anglais. S'il s'est parfaitement adapte a la vie américaine, nous continuons a parler français a la maison et il tient a sa culture française, ses repas français et se passionne pour l'histoire ancienne de l'Europe.

En ce qui concerne vos enfants, le déclic arrivera aussi. Il faut juste un peu de patience. Ayez confiance.

Un grand merci à tous pour vos réponses rassurantes et qui m'ont surtout permis de prendre du recul.

Oui, un peu de culpabilité.... c'est effectivement ce que je me suis dit, c'est "ma faute" s'ils vivent cela aujourd'hui. D'où ce post.

Mais, je ne suis pas du genre à ruminer, plutôt à aller de l'avant. Je vais déjà apprendre à me détendre un peu !!
Et ne pas leur mettre la pression.

Ils sont heureux d'être ici et désireux d'apprendre, je vais leur laisser le temps.

A bientôt, peut être, pour une autre question existentielle !!

Nouvelle discussion