État des logements et animaux de compagnie

Bonjour, mon mari et moi vivons en expatriation en Amérique du Sud.  D'ici 4 mois, nous devrions changer pour nous installer aux Philippines, soit Manille ou Makati.
J'ai lu des choses ci et là sur internet, du coup je m'effraie un peu et j'ai quelques questions pour les expatriés qui sont déjà sur place.
Alors tout d'abord quels sont l'état des appartements de location? Ont ils forcément tous des cafards et parfois des serpents?  Desolé mais c'est ce que j'ai pu lire, du coup je m'inquiète.
Et deuxième question, nous avons un chien de compagnie, qui sera forcément du voyage avec nous. J'ai lu que la plupart des locations, refusent les chiens.  Est ce vrai, et si oui, il y a til des locations possibles avec animaux de compagnie?
Merci beaucoup d'avance

En ville (Manille), mes appartements neufs (4ans et 2ans)situés dans des résidences assez "chic", sont tous infestés de petits cafards qu'il est très difficile d'éliminer. De temps a autres une grosse blatte arrive par voie aérienne, mais elles sont plus faciles à neutraliser que les petits cafards.
Même au 12 e étage, nous avons des moustiques, bizarrement en saison sèche...
Fourmis aussi...Un gecko, mais c'est notre animal fétiche (il faut juste faire attention qu'il ne se mette pas dans le climatiseur et finisse haché par le ventilo)
Et dernièrement une petite souris...
Dans la rue, en bas, la faune est plus conséquente: gros cafards, chats errants, gros gros rats...
Mais en ville, je n'ai jamais vu de serpent.
Dans la majorité des "résidences "(condominium), dont les miennes , les "pets"(animaux de compagnie, essentiellement chiens et chats) sont interdits.
En revanche, dans les quartiers populaires qui cernent nos "condos", il n'est pas une famille qui n'ait pas son chien famélique, ses chats étiques et souvent un coq de combat dans sa cage. Les Philippins des classes pauvres, les plus nombreux, n'ont bien sur pas les moyens de payer le vétérinaire et les animaux "de compagnie" sont souvent dans un état lamentable, sans parler des stérilisations inexistantes et de l'hyper natalité canine et féline.
Les riches des quartiers aisés ont eux accès aux "pet clinics"et on peut voir leurs chiens (chihuahua, bichons), parfois, affublés de petits manteaux ridicules, comme en Occident...

Nouvelle discussion