Emmener sa voiture en Espagne

Bonjour à toutes et à tous,

Vous avez choisi d'emmener votre voiture lors de votre expatriation en Espagne ? Racontez-nous comment cela s'est passé !

Quelle est la meilleure option pour acheminer son véhicule en Espagne ? Quels sont les coûts associés ?

Y a-t-il des restrictions pour importer un véhicule (âge, état, normes d'émissions, nombre autorisé, etc.) ?

Quelles sont les formalités douanières à accomplir à l'arrivée ?

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaitent venir en Espagne avec leur véhicule ?

Merci de partager votre expérience,

Bhavna

Bonjour,
je suis venu avec ma voiture, donc les frais de transport c'est l'essence, je pense qu'il faut conduire sois-même et passer une annonce sur Blabla Car pour un co voiturage et baisser les frais.
A l'arrivée, il faut enregistrer la voiture en douane, ce qui se fait en même temps que le changement des plaques après visite technique et changer le permis de conduire.
J'ai opté pour une solution qui me convient parce que besoin de sécurité dans l'année pour dépannage, je ne suis affilié à un club auto espagnol Race qui c'est occupé de tout gratuitement, sauf les frais inhérant à ces formalités.
Déjà deux dépannages effectués.

A vous de voir
et mes salutations
Raymond

bonjour moi je suis passée par un comptable qui m'a pris 30 euros et qui s'est occupé de tout j'ai emmené mon véhicule au contrôle technique lors du rdv que le comptable avait pris le dédouanement s'est fait en même temps par contre il faut fournir un certificat de conformité du constructeur qui m' a été envoyé de France contre un chèque de 50 euros et un quinzaine de jours après le contrôle nous avons eu nos plaques espagnoles et notre permis de circulation. et nous avons aussi changé nos permis de conduire après visite médicale salutations

Merci Raymond et martinehenri pour vos retours  :)

de rien c'est important d'être aidé quand on s'expatrie bonne soirée

Bonsoir,

Je suppose que ces expériences sont de personnes qui sont en Espagne, mais pas aux Canaries.

Ici, tout est beaucoup plus compliqué, car nous avons un régime fiscal qui est différent.

Moi, je fais cela professionellement pour beaucoup d'expatriés qui arrivent sur l'île de Ténérife.

En tout premier, il faut savoir qu'un résident aux Canaries a un maximum d'un mois pour régler la douane. Les non-résidents ont par contre 6 mois.
Si ce délai est passé, la Police peut immobiliser le véhicule.
La date est calculée depuis le départ de Cadiz/Huelva au sud de l'Espagne, ou date du container.

Souvent les gens ne savent pas par où commencer.

Je pense qu'il est important de se préparer déjà avant de partir.
Je vous résume un peu les pas à faire aux Canaries:

Pour la douane, s'il s'agit d'un déménagement, sous certaines conditions, et avec des documents à l'appui, on peut avoir une exemption, et payer donc 0%.
Sinon, la douane (l'IGIC aux Canaries) coûte entre un 9,5% et un 13,5% de la valeur de référence du véhicules donné para le Gouvernement des Canaries.
Avant de pouvoir payer cela, il faut être dans l'ordinateur de l'Agencia Tributaria.
Et attention pour les voitures qui ne viennent pas de l'Union Européenne, comme la Suisse, par exemple, il y a un supplément de 10% à la douane).

Il y a aussi, comme à la Péninsule, l'ITV d'importation à passer. Le coût est d'environ 50€. Il faut prendre rendez-vous à l'avance. Un Euro-COC est aussi à fournir (prix à voir dans le pays d'origine, selon la marque et l'endroit), ou alors, sinon une FICHA REDUCIDA faite par un ingénieur espagnol (environ 120€).
Attention, la voiture ne doit pas avoit d'"extras" qui ne sont pas dans ces papiers, comme un crochet de remorquage, des pneus plus grands, etc...
Il faut ammener la voiture pleine d'essence/gasoil, car elle sera aussi pesée.
Une fois le contrôle technique passé, il faut attendre que l'ingénieur de la station ITV fasse la FICHA TÉCNICA espagnole, ce qui peut prendre entre 3 jours et 3 semaines, par expérience.

Une autre chose est l'impôt de matriculation, qui est calculé sur les emissions CO2 de la voiture, et qui est entre 0% et 13,75% de la même valeur déclarée à la douane para le Gouvernement des Canaries.

L'impôt municipal et aussi à payer jusqu'à la fin de l'année en cours (selon la Mairie et la puissance fiscale du véhicule, entre 30 et 200€ pour donner une idée). Cet impôt est ensuite redevable chaque année.

Enfin, à TRAFICO, il y a une taxe de 95,80 € à payer.
Quand on donne tous les papier, on doit y retourner pour rechercher les papiers au minimum 24 heures plus tard.

J'ai moi-même rammené une voiture l'année dernière, en prenant soin d'avoir le rendez-vous ITV pour mon arrivée, et 12 jours plus tard, j'avais mon immatriculation espagnole (car cette fois-là, l'ingénieur m'a fait les papiers en une semaine, alors le reste a suivi rapidement).

Voilà le résumé, j'espère avoir aidé un peu.
Si quelqu'un a besoin de mon aide à Ténérife, il sera le bienvenu.
Je suis au sud de l'île, à Adeje, où je vis depuis 24 ans.

Nadine Schlienger

Et pour les PERMIS DE CONDUIRE, toujours aux Canaries, et là... je suis presque sûre qu'en Espagne-Péninsule c'est la même chose.

L'Espagne exige aux résidents (avec le NIE vert) d'être conforme aux normes après un maximum de 2 ans de résidence en Espagne.
Et cette norme exige que:
- le permis aie une validité de maximum 15 ans
- soit en format carte de crédit

Si votre permis est comme celà, pas besoin de le changer, sinon prenez vous-y à l'avance, car il faut aller plusieurs fois à trafico pour ce changement.
La première fois à trafico pour faire la demande à la France.
Une fois que la France a confirmé à trafico, vous y retournez avec plusieurs formulaires nécessaires signés, une taxe de 23,50€ et un certificat médical.
Si vous voulez changer sans y être obligé, la taxe sera de 27,70€, mais pas besoin de certificat médical émis par un CENTRO DE RECONOCIMIENTO DE CONDUCTORES (qui coûte ici environ 40€), mais la validité sera limitée à la validité du permis étranger, avec un maximum de 10 ans.

Tout celà est une règle générale, à laquelle, comme toujours il y a des exceptions.

Si vous avez besoin d'aide à Ténérife, je serai enchantée de le faire pour vous.

Nadine Schlienger

Nadine MCC :

Bonsoir,

En tout premier, il faut savoir qu'un résident aux Canaries a un maximum d'un mois pour régler la douane. Les non-résidents ont par contre 6 mois.
Si ce délai est passé, la Police peut immobiliser le véhicule.
La date est calculée depuis le départ de Cadiz/Huelva au sud de l'Espagne, ou date du container.

Il est donc possible d'importer et d'immatriculer un véhicule lorsqu'on n'est pas résident ?
Outre les papiers du véhicule et le NIE provisoire, quels sont les autres documents à fournir, notamment venant de l'ayuntamiento ?
Merci.

Effectivement, c'est possible.

Les papiers à fournir sont les mêmes qu'un résident, sauf qu'il faut justifier une adresse.
Donc pour pouvoir payer l'impôt municipal, il faut faire un empadronamiento, ce qui se fait par exemple en montrant un acte d'achat ou un contrat de location d'un propriété immobilière.

Nadine

Un tout grand merci Nadine. Je vais aller à l'ayuntamiento faire mon empadronamiento de non résident. Je suppose qu'il est différent d'un résident. Peut-on faire une domiciliation de l'impôt municipal ?

Oui, Serge, on peut donner l'ordre de prélèvement automatique dès l'année suivante. La première année est à payer par carte bleue ou à la banque.

Nadine

Bonjour,
nous avons trois voitures et nous avons décidés de laisser une de nos voitures en Espagne car ayant un bien dans ce pays plutot que de louer une voiture à chaque fois que nous passons nos séjours dans notre maison.

En premier lieu nous avons du passer le contrôle technique.
Ensuite nous avons immatriculer  notre Toyota Yaris avec des  plaques d'immatriculation Espagnoles.

Nous avons été aidé par une personne de l'agence où nous avons acheté notre bien.
Cette personne nous a accompagnés au CT, puis elle s'est  occupée de l'immatriculation.

Nous avons reçu les plaques d'immatriculation à l'agence le jour Même.
Nous vous conseillons d'être aidé dans vos démarches.


Kristikoff

Bonjour
L'idée de garder une voiture sur place est une bonne chose possible...
Mais sachant, Kristikoff, que si ceux qui vous lisent passent moins de 183 jours/an en Espagne, ils n'ont absolument pas l'obligation d'y faire immatriculer leur voiture .   ;)

Par contre  :unsure  maintenant que vous avez une immatriculation espagnole, je pense que vous allez devoir l'accompagner d'un permis de conduire espagnol d'ici 2 ans.   :P
On ne conduit qu'un certain temps un véhicule Espagnol avec un permis Français (ou Belge) ....  :mad:

Non car permis de conduire Europeen.

Bonne journée,
Kristikoff.

De plus je suis non resident.
Bonne journée,
Kristikoff

Kristikoff :

De plus je suis non resident.
Bonne journée,
Kristikoff

Et comme le contrôle technique espagnol n'est reconnu ni par le pays qui a immatriculé le véhicule, ni par l'assurance, cette immatriculation évite de devoir remonter en France tous les deux ans ou en Belgique tous les ans pour passer le contrôle technique...

Totalement faux ce que vous dites. Ma voiture ayant passé le ct dans mon pays avant passage au ct Espagnol. Ne racontez pas des conneries cher ami.


Bonne journée à vous.
Kristikoff

Kristikoff :

Totalement faux ce que vous dites. Ma voiture ayant passé le ct dans mon pays avant passage au ct Espagnol. Ne racontez pas des conneries cher ami.


Bonne journée à vous.
Kristikoff

Donc d'après vous, j'ai le droit de passer mes contrôles techniques en Espagne tout en conservant mes plaques françaises et mon assurance française cher ami (je ne parlais pas de faire valoir un contrôle technique récent dans son pays d'origine pour immatriculer ensuite son véhicule en Espagne !).

Bonjour
Recevoir les plaque immatriculation le jour même bizarre quand même, quand aux permit vous avez raison car pas résident ici en espagne autrement si résident ici votre permit même belge serai a remplacer dans les deux ans

1°) j'habite en France depuis 15 ans.
2°) je confirme que vous êtes obligé de passer votre contrôle technique dans le pays dans lequel il est immatriculé. Voici le lien URL : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo … 0006074228
3°) Il en va de même pour souscrire une assurance.
4°) En cas d'expatriation, le contrôle technique passé dans le pays d'origine est valable 6 mois pendant lesquels vous pouvez généralement immatriculer votre véhicule à l'étranger sans devoir repasser au contrôle technique; ce qui n'est pas d'application en Espagne puisqu'il faut absolument établir son taux d'émission de CO2 pour calculer la taxe d'importation (qui n'est de toute façon pas réclamée si vous faites l'importation endéans les deux mois de votre arrivé).

Pour ma part, Je reste immatriculé en France. Comme ça, pas de problème de formalités.  J'aime pas les complications.

Laur062 :

Pour ma part, Je reste immatriculé en France. Comme ça, pas de problème de formalités.  J'aime pas les complications.

L'inconvénient c'est qu'il faut y remonter tous les deux ans pour passer le contrôle technique. Il me semble que c'est extrêmement risqué de ne pas le faire car le défaut de contrôle technique est suffisant pour que votre assurance refuse d'assurer votre couverture en cas d'accident (paraît-il). Si quelqu'un a une expérience à ce sujet, elle est la bien venue...

Comme ce site m'a apporté pas mal de renseignements, je vous livre mon expérience quant à ce sujet.
Je crois, d'ailleurs, que j'en ai parlé sur un autre sujet mais voici mes tribulations. Si je suis trop long ... le résumé en fin de réponse ...

J'ai déménagé en Espagne avec armes, bagages, chats en ne laissant derrière moi que quelques meubles en garde-meuble au cas où l'expatriation serait un échec.
Avant cela j'avais changé de voiture car j'avais l'idée (débile ...) de faire mon déménagement en plusieurs trajets. Donc je change ma voiture pour un petit break en juin 2014.
Pour le "gag" je me fais radier de la commune en Belgique bien trop tôt, début novembre, le 7 : cela m'amusait d'être SDF quelques semaines.

On s'installe fin novembre dans une location de "larga temporada", 11 mois renouvelables - qui continuent ainsi mais comme dirait R. Kipling : "ceci est une autre histoire" !
Début décembre, le 4, formalités pour l'inscription à l'ayutamiento, puis inscription sur le registre des citoyens de l'Union, erronément mais communément appelé NIE - qui, lui, est le numéro d'identification des étrangers, mais comme dirait R. Kipling : "Ceci est ..."
J'engage alors les formalités avec l'aide d'une "gestoria", une belge, flamande, "S", bilingue - comme la plupart des belges ... - qui fera les démarches pour l'immatriculation de ma voiture  (moyennant monnaie sonnante et trébuchante ... mucho).
La règle veut que le véhicule d'un résident soit immatriculée dans les 60 jours.
"S" s'occupe, brillamment, des différentes étapes, me tire de situations problématiques et me fait avoir mes plaques 1 mois plus tard.

Les étapes ?
D'abord, demander à l'ambassade un document qui donne mes dates de résidence en Belgique.
Ensuite, accompagné de "S" à toutes les étapes.
RDV par internet pour l'ITV, le Ctl technique ; que je passe haut la main, la voiture est quasi neuve.
Passage le 9 janvier 2015 à Hacienda (les finances), là, l'employée considère la date qui fixe le délai de 60 jours à ... ma date de radiation et non la date du document vert ! Je dépasse donc ces 60 jours - de 3 jours  - car avec les fêtes de début d'année on a dû attendre pour un RdV - elle a tort quant au choix de la date mais l'administration ayant toujours raison. Je risque de payer une taxe d'importation, salée, le véhicule a à peine 7 mois.
Le calcul se fait avec plusieurs paramètres multiplicatifs dont la valeur du véhicule, le niveau de pollution ; en dessous de 120, le coefficient est 0 (zéro). Ma Seat Ibiza ST 1.2 (essence) est à 119. Sans être un scientifique de haut niveau, on aura compris que le résultat final du calcul de la taxe sera 000 !
Ouf.
Diverses autres petites démarches s'ensuivent pour la réception de mes plaques espagnoles !
Le coût de son intervention était élevé mais vu mon niveau de connaissance de la langue de Cervantés à l'époque j'aurais été incapable de résoudre les pièges qui se sont présentés.

En conclusion, c'est faisable, pas compliqué.
Actuellement, j'ai fait seul les démarches pour le changement du permis (je possède le permis format carte de banque et de durée limitée) dans les 2 ans de résident en Espagne - j'ai cependant oublié et dépassé le délai - merci au forum qui m'a rappelé cette démarche !!!
Passage obligé dans un centre d’examen psychotechnique avant de me présenter à Trafico pour la demande ce 10 avril.
Je suis dans l'attente du permis espagnol ; on m'a laissé mon permis belge entre-temps.

Je résume mes démarches :
0. Document de l'ambassade, Certificado de Registro de Ciudano de la Union
1. Ctl technique, ITV
2. Hacienda pour l'importation du véhicule et sa taxe éventuelle.
3. Paiement de la taxe de roulage à l'ayutamiento
4. Taxe d’immatriculation à Trafico (ministère des transports)
5. Acheter les plaques
6. Les faire placer - ou le faire soi même - SEAT me l'a fait gracieusement ...
7. Un bon resto pour fêter la voiture d’origine espagnole avec ses belles nouvelles plaques à 4 chiffres suivis de 3 lettres.

Si j'ai pu aider  :cool:

Serge54 :
Laur062 :

Pour ma part, Je reste immatriculé en France. Comme ça, pas de problème de formalités.  J'aime pas les complications.

L'inconvénient c'est qu'il faut y remonter tous les deux ans pour passer le contrôle technique. Il me semble que c'est extrêmement risqué de ne pas le faire car le défaut de contrôle technique est suffisant pour que votre assurance refuse d'assurer votre couverture en cas d'accident (paraît-il). Si quelqu'un a une expérience à ce sujet, elle est la bien venue...

Je suis d'accord, et c'est même indispensable. Mais j'habite à Peñiscola et j'ai une domiciliation à Perpignan. J'ai juste 420 Km à faire pour retrouver la "Douce France, cher pays de mon enfance"

Bien sûr, ce n'est pas transposable pour tout le monde, et si j'habitais à Algesiras, je pense que j'effectuerai les formalités.

Question : Si l'on n'a pas la possibilité de faire ce que je fais actuellement (voir mon post plus haut), est-ce que ce n'est pas tout bonnement plus simple d'acheter directement un voiture d'occasion en Espagne ?

Holà , et bien pendant que le camion de déménagement amenait nos meubles, nous on était en voiture tout simplement.Les frais on était l'essence.Puis une fois changé notre permis français en espagnol, faire changé nos plaques a espagnol et prendre une assurance voiture espagnol. on a fait comme ça tout simplement.
A l'époque on vivait a escorial province de Madrid.
Bonne soirée a tous.

Patricia

Bonjour,

j'ai retiré un message indélicat et les réponses qui ont suivi.

Bonne journée à toutes et à tous,

Julien

Je n'ai toujours pas fait les formalités pour changer les plaques d'immatriculation de ma voiture. Il parait que c'est compliqué et aussi il faut être prudent car il y a beaucoup de tromperie. Si vous avez la marche à suivre, je suis preneuse.
Bonne journée.
Marcy

marcyb :

Je n'ai toujours pas fait les formalités pour changer les plaques d'immatriculation de ma voiture. Il parait que c'est compliqué et aussi il faut être prudent car il y a beaucoup de tromperie. Si vous avez la marche à suivre, je suis preneuse.
Bonne journée.
Marcy

Bonjour Marcy. Voici pour t'aider à trouver les articles de la communauté d'EXPAT.com : https://www.expat.com/fr/guide/europe/espagne/
Avec cela tu connaitras ttes les démarches à faire et crois bien que ce n'est pas si compliqué que cela....

Oui, le contrôle technique peut se faire en Espagne, même avec des plaques françaises.
C'est tout à fait correct, et reconnu par les 2 pays.

Nadine MCC :

Oui, le contrôle technique peut se faire en Espagne, même avec des plaques françaises.
C'est tout à fait correct, et reconnu par les 2 pays.

vous êtes obligé de passer votre contrôle technique dans le pays dans lequel il est immatriculé. Voici le lien URL : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo … 0006074228
Si vous retournez en France avec votre voiture immatriculé en France ayant passé le contrôle technique en Espagne :
1°) votre véhicule risque d'être immobilisé en cas de contrôle.
2°) votre assurance peut ne pas vous couvrir en cas d'accident, y compris en Espagne

Désolée si je suis négative mais j'ai importe ma voiture début des années 2000 et je ne le referai plus jamais ! D'abord le voyage depuis la Belgique jusque Cadiz, puis le bateau Juan J.Sister. arrivée à Santa Cruz de Ténérife. La s'occuper de l'immatriculation, d'abord une plaque verte en attendant l'acceptation. Payer la douane. Puis passer le contrôle technique avec un ingénieur qu'il faut payer, qui a mesuré l'espace entre mes pneus,  la hauteur du véhicule,  sa longueur etc.... enfin j'ai reçu mon immatriculation. Puis l'assurance, pour ne pas devoir payer comme un nouveau conducteur de 18 ans, une attestation de AXA que j'étais assurée depuis 30 ans au bonus - malus zéro. Enfin tranquille. Il y a ici des véhicules immatriculés moins chers que chez nous. Neuf, on vous offre même une couverture de 1 an. Les belles occasions sont nombreuses mais choisissez un vendeur professionnel qui vous donne de réelles garanties, pas des promesses. Vérifiez aussi auprès des aciendas que le vendeur n'est pas endetté. En tout les cas moi, je n'importerai plus jamais de véhicule. Bonne chance.

Pour les permis de conduire, ce n'est pas tout à fait comme ça.

L'Espagne exige aux résidents (avec le NIE vert) d'être conforme aux normes européennes, après un maximum de 2 ans de résidence (donc vous avez 2 ans à partir de la date de la résidence "verte").

Et cette norme exige que:
- le permis aie une validité de maximum 15 ans
- soit en format carte de crédit

Si votre permis est comme celà, pas besoin de le changer, sinon prenez vous-y à l'avance, car il faut aller plusieurs fois à trafico pour ce changement.
La première fois à trafico pour faire la demande à la France où il y a une base de données centrale (idem pour la Suisse).
S'il s'agit de la Belgique, il faut communiquer le dernier endroit où vous avez habité, car il n'y a pas de données nationales.
Une fois que la France/Suisse/Belgique a confirmé à trafico, vous y retournez avec plusieurs formulaires nécessaires signés, une taxe de 23,50€ et un certificat médical.
Le temps de réponse dépend du pays: la Suisse répond le jour même ou dans les 2 semaines. La France répond en général dans les 4-6 semaines (j'ai déjà eu un cas de 9 mois), et pour la Belgique, tout dépend de la Commune, mais ça tarde assez longtemps en général.

Si vous voulez changer votre permis sans y être obligé, la taxe sera de 27,70€, mais pas besoin de certificat médical émis par un CENTRO DE RECONOCIMIENTO DE CONDUCTORES (qui coûte ici environ 40€), mais la validité sera limitée à la validité du permis étranger, avec un maximum de 10 ans.

@N
NADINE MCC

Tant pour l'inspection automobile. comme pour le permis de conduire, vous avez tort
Vous confondez permis 3 volets sans date de validité  et le permis européen format carte de crédit , valable lui 15 ans
Pou
R les belges il faut présenter le formulaire 8, délivré par la commune service registre population
Le contrôle technique n'est valable que si effectué dans le pays d'immatriculation.
Ces règles sont valables dans toute l'UE,y compris l'Espagne et bien évidemment les canaries
Revoyez sérieusement votre copie, elle contient de sérieuse faillle
E

Bonjour à tous

Ma petite expérience...

Il y'a 5 ans j'ai fait le choix d'amener ma C3 avec moi car je me suis installée dans une zone rurale la veille de mon embauche et il me fallait absolument une voiture dès le premier jour.
Très basique comme raison mais pour être honnête, je n'avais pas fouillé la question car mon départ s'est fait un peu du jour au lendemain...
Donc, sans trop savoir ce que cela impliquait et sans trop préparer le dossier je suis partie comme ça...
Après coup, une fois avoir fait tout le processus d'immatriculation, ce choix s'est avéré le bon car la voiture était en bonne état mais un peu âgée pour la revendre à un bon prix et je ne suis pas du tout sure que pour le prix de sa revente en France j'aurai trouvé une voiture dans le même état en Espagne.

Comme j'avais pas vraiment préparé le dossier, j'ai découvert que pour assurer ma voiture en Espagne il fallait qu'elle soit immatriculée espagnole. Ce sont les locaux, mes amis, l'assureur et mon garagiste qui m'ont aidé dans les démarches.
J'avais passé le délai de 60 jours, j'ai du donc payé la taxe d'importation. Je n'avais pas non plus le certificat de conformité...

Un expert connu de mon garagiste pour 125€ m'a fait la ficha reducida de vehiculo de importación qui tient lieu de certificat de conformité.
Puis j'ai passé l'ITV :125€
Pour avoir passé le delai de 60 jours, à Hacienda, j'ai réglé l'IEDMT ou l'impôt d'importation (modelo 576): 134€33
A l'ayuntamiento, l'IVTM ou taxe annuelle de circulation calculée au prorata du prix sur l'année m'a coûtée :13€80
A Trafico, la taxe d'immatriculation m'est revenue à 92€80
Les plaques+pose: 20€
Pour finir, les honoraires du gestor: 95€
Soit, un total pour une C3 de 2004 de 605€ il y a 5 ans.

A Nadine MCC... Bonsoir
Je veux juste apporter une petite précision pour que vos lecteurs ne s'embrouillent pas.

Vous écrivez : L'Espagne exige aux résidents (avec le NIE vert) d'être conforme aux normes européennes....
Vous confondez je pense le NIE (feuille blanche) et la Carte de résident (carte verte), la seconde étant le résultat de 3 mois de NIE.
Bonne soirée

Non, je ne confonds pas. Le "NIE blanc" est un numéro simplement.
Le "NIE vert" est le registre, donc la résidence fiscale de la personne, de celui qui vit plus de 183 jours par an en Espagne.
Seuls les résidents avec le NIE verts doivent changer leur permis de conduire, mais seulement s'il n'est pas en format carte de crédit, et a une validité de plus de 15 ans. Si ces 2 conditions sont remplies, alors pas besoin de changer.
Et en plus, ce n'est obligatoire qu'après 2 ans de résidence, quoiqu'on peut le faire avant.

Une personne qui vient en vacances peut avoir un NIE blanc pour toute sa vie.
Un NIE vert ne se fait que si l'on change vraiment sa résidence.
Le vert n'est pas le résultat de plus 3 mois de blanc.
D'ailleurs il y a beaucoup de gens qui font le vert directement, s'ils déménagent en Espagne.

:-)

Pas vraiment...mais je vais préciser:

Pour le permis 3 volets sans date, un nouveau résident, donc avec le "NIE vert", peut le garder au maximum pendant 2 ans à compter de sa date de résidence en Espagne.
Après ce délai, il doit obligatoirement le changer à un permis européen, soit espagnol, soit français ou autre.

En ce qui concerne la pratique pour le contrôle technique: une voiture étrangère, donc non immatriculée espagnole, doit avoir le contrôle technique à jour pour avoir le droit de rouler sur territoire espagnol.
Si ce délai est arrivé, alors il peut passer un contrôle technique en Espagne pour continuer à rouler.
C'est ce que je voulais dire avant, en disant que c'est reconnu.

:-)

Nadine MCC :

Pas vraiment...mais je vais préciser:
En ce qui concerne la pratique pour le contrôle technique: une voiture étrangère, donc non immatriculée espagnole, doit avoir le contrôle technique à jour pour avoir le droit de rouler sur territoire espagnol.
Si ce délai est arrivé, alors il peut passer un contrôle technique en Espagne pour continuer à rouler.
C'est ce que je voulais dire avant, en disant que c'est reconnu.:-)

Continuer à rouler où ?
Reconnu par qui ?
Quid de l'assurance ?

Ben moi ça y est je suis larguée...
Pourquoi faire un CT en Espagne si on est immatriculé et assuré à l'étranger?
En tous cas lorsque j'ai changé mes plaques mon dernier contrôle technique fait en France avait moins de trois mois et il n'était pas valable, j'ai du le repasser en Espagne.

Nouvelle discussion