Aide sociale revenus minimum d'insertion

Bonjour, je trouve que l'Espagne a des aides sociales à la française (RSA en France)- RMI . Peut -etre il y a des personnes qui pourraient lire le rapport et présenter une note d'information comment obtenir des aides sociales en Espagne (encore mieux les conditions pour des étrangers) . On croise des jeunes Français qui veulent venir en Espagne, avec des enfants en plus. Ce serait utile pour des non-retraités.

RESSOURCES - Des disparités de revenus minimum d'insertion entre communautés autonomes
http://www.lepetitjournal.com/barcelone … -autonomes
Présenté au Senat cette semaine, le rapport "Droits sociaux dans les communautés autonomes et crise économique" « DERECHOS SOCIALES, COMUNIDADES AUTÓNOMAS Y CRISIS ECONÓMICA «  (http://idpbarcelona.net/docs/foro/derechos_sociales.pdf) met à jour les différences concernant le revenu minimum d'insertion suivant les communautés autonomes. De manière générale, le rapport montre que l'essentiel d'entres-elles ont diminué la prestation en réduisant le montant mais aussi le nombre de bénéficiaires de cette aide sociale. Le Pays basque est ainsi la communauté autonome la plus généreuse puisqu'elle propose un revenu minimum d'insertion de 665 euros. À l'inverse, Murcie est celle qui offre l'aide la plus basse avec seulement 300 euros. D'autre part, ce rapport révèle que la durée de ce revenu n'est pas identique dans toutes les communautés autonomes. En effet, alors que les Asturies, la Castille-et-León ou encore la Communauté de Madrid ne donnent pas de limite, l'Andalousie ne propose cette aide que pendant six mois, la Rioja également mais avec la possibilité de l'étendre à vingt-quatre mois. En Galice, les personnes ne peuvent en bénéficier que pendant un an.
Dans la province d'Alicante le revenu minimum d'insertion est 338 durant 36 mois

Le problème des aides en Espagne
Autre point soulevé par le rapport de l'OCDE, la difficile position des travailleurs comme des chômeurs au niveau des aides sociales. En effet, peu d'aides sont proposées par le gouvernement pour soutenir les Espagnols puisqu'elles ne représentent que 0,5% du PIB. Or, puisque qu'une grande partie des travailleurs ont des emplois temporaires ou à temps partiel, leurs revenus sont bas, ce qui contribue une fois de plus à leur vulnérabilité. Le rapport sur les droits sociaux dans les communautés autonomes et la crise économique montre ainsi que la majorité des communautés autonomes ont diminué les prestations comme le revenu minimum d'insertion, en réduisant le montant comme le nombre de bénéficiaires de l'aide. En Catalogne, des mesures restrictives ont ainsi été prises dès 2011, La Rioja quant à elle a limité le nombre de mensualités. Le Pays basque est la communauté autonome qui possède le revenu minimum d'insertion le plus élevé (665 euros), Murcia de son côté a le plus faible qui est de 300 euros.
http://www.lepetitjournal.com/barcelone … &page=
Études économiques de l'OCDE: Espagne 2017, (http://cdn.20m.es/adj/2017/03/14/3832.pdf)

Nouvelle discussion