déménagement arnaque

attention à vos potentiels déménagements, je viens de vivre avec les douanes malgaches une douloureuse expérience!
sur le site de la douane on vous indique que si vous avez un visa de 12 mois vous pouvez bénéficier d'une franchise pour l'import de votre véhicule que vous possédez depuis plus d'un an(carte grise faisant foi); hors cette franchise  ne peut être  accordée depuis le mois de mai 2016 que si votre visa est de plus de 12 mois ( soit à minima 12 mois et un jour). Malgré un recours après un premier refus compte tenu que j'avais un visa de 12 mois + un visa de 39 jours( visas de courtoisie) je ne parviens pas a obtenir gain de cause!
toutes ces démarches prendrons un peu plus de trois mois et mon container dont la valeur approximative était de 7000€ me coûtera plus de 7500€ en frais divers (taxes affrètement frais de stockage cadeaux ....)
si je n'avais pas essayer de faire jouer la franchise j'aurais pu m'en tirer pour moins de 4000€

une arnaque bien orchestrée pour prendre du fric aux vazahas!!!

fred REITTOP a écrit:

attention à vos potentiels déménagements, je viens de vivre avec les douanes malgaches une douloureuse expérience!
sur le site de la douane on vous indique que si vous avez un visa de 12 mois vous pouvez bénéficier d'une franchise pour l'import de votre véhicule que vous possédez depuis plus d'un an(carte grise faisant foi); hors cette franchise  ne peut être  accordée depuis le mois de mai 2016 que si votre visa est de plus de 12 mois ( soit à minima 12 mois et un jour). Malgré un recours après un premier refus compte tenu que j'avais un visa de 12 mois + un visa de 39 jours( visas de courtoisie) je ne parviens pas a obtenir gain de cause!
toutes ces démarches prendrons un peu plus de trois mois et mon container dont la valeur approximative était de 7000€ me coûtera plus de 7500€ en frais divers (taxes affrètement frais de stockage cadeaux ....)
si je n'avais pas essayer de faire jouer la franchise j'aurais pu m'en tirer pour moins de 4000€

une arnaque bien orchestrée pour prendre du fric aux vazahas!!!

Bonjour,

Cela ne m'étonne pas d'un pays comme Madagascar, qui est mon pays et je déplore cet état de fait.
Je me suis également fait avoir à la douane aéroportuaire, pour des cartons de bouquins que j'ai ramenés de la Réunion pour offrir à mes élèves. Je trouvais scandaleux qu'on me pénalise alors que je suis venue aider nos enfants malgaches, c'est ce que je leur ai dit franco.
Je me demande même si les douaniers ont bien compris mon message.
Enfin bref. Ne nous énervons pas.
Annie

Moi j ai un ami qui a ramené par AIR FRANCE une chaise pour handicapé qu il comptait offrir a une association.
Normalement ces objets doivent payer un forfait transport a AF meme en bagage accompagné.
AF a accepté de le prendre gratuitement.

Le coup d après mon ami volait sur AIR MAD…
Meme problème, AM a demandé un forfait pour le transport.
Sauf qu'aucune négociation n a fonctionné et qu il a fallut payer le fret.

Voila comment procède AIR MAD quand il s agit d aider les plus démunis dans son propre pays...

:sosad:   Je pleure sur toi, mon pays bien-aimé...  :(  :(

"Annie :
Cela ne m'étonne pas d'un pays comme Madagascar, qui est mon pays et je déplore cet état de fait.
Je me suis également fait avoir à la douane aéroportuaire, pour des cartons de bouquins que j'ai ramenés de la Réunion pour offrir à mes élèves. Je trouvais scandaleux qu'on me pénalise alors que je suis venue aider nos enfants malgaches, c'est ce que je leur ai dit franco.
Je me demande même si les douaniers ont bien compris mon message."

J'en doute fort... Quand on ne fonctionne qu'à la 'Picsou', à l'odeur de l'argent... plus rien d'autre ne compte ! :(  :(

fred REITTOP a écrit:

attention à vos potentiels déménagements, je viens de vivre avec les douanes malgaches une douloureuse expérience!
sur le site de la douane on vous indique que si vous avez un visa de 12 mois vous pouvez bénéficier d'une franchise pour l'import de votre véhicule que vous possédez depuis plus d'un an(carte grise faisant foi); hors cette franchise  ne peut être  accordée depuis le mois de mai 2016 que si votre visa est de plus de 12 mois ( soit à minima 12 mois et un jour).

Attention aux infos internet, certes il est possible de trouver des informations dont on pourrait avoir besoin sur le site des douanes ou sur d'autres sites officiels, mais ces sites ne sont pas forcément mis à jour régulièrement donc bon nombre d'informations que vous pouvez trouver sont erronées. Donc il peut être dangereux voire très onéreux de se baser uniquement sur ce genre d'informations pour savoir ce à quoi on a le droit ou non....

Il y a des bureaux d'informations des douanes à Tana, Tamatave, Diégo, Majunga, Tuléar et Fianarantsoa. Pour les gens vivant sur place il est préférable de les consulter pour voir si la législation n'a pas évoluée avant toute importation. Pour les autres (personnes vivant en dehors de Madagascar), ces bureaux d'informations ne pouvant pas être joint par internet (mail) il ne reste que le forum expat pour se renseigner  :)

le lemurien a écrit:

Voila comment procède AIR MAD quand il s agit d aider les plus démunis dans son propre pays...

Je n'ai nullement l'intention de défendre AIRMAD ni les douanes malgaches, mais s'il suffisait d'annoncer que le matériel que l'on ramène est destiné à des écoles ou des ONG, j'imagine, que beaucoup n'hésiteraient pas à user de ce prétexte pour ramener avec eux beaucoup d'articles uniquement destiné à leur usage personnel. "comment ça des taxes sur mon écran géant, mais non ce n'est pas pour moi, c'est pour l'école du village".  :)
AIRMAD ne fait pas dans l'humanitaire? Pourtant ils leur arrive fréquemment de transporter "bénévolement" des membre de famille d'autorité (ne pas citer mais beaucoup auront compris) quitte à détourner un vol régulier pour le faire. si ça c'est pas une preuve de grande générosité....  :D

:lol:... alors on est jaloux ? Hum ?

jaloux de qui? de ceux qui ramènent des écrans géants? :)

bonjour, je vais bientôt déménager à Mada pour ma retraite et je compte faire venir ma voiture avec quelques effets perso (machine a laver + frigo) le tout en container (20"). J'aurai un visa pour commencer je pense...mon déménageur m'affirme qu'avec des affaires personnelles de plus de 6 mois et une voiture acquise il y  a 5 ans, je bénéficierai d'une franchise douanière. Je viens de lire votre message, cela m'inquiète... Si j'ai bien compris votre message vous auriez payé 7500 euros en plus!!!!! pour récupérer votre container???  qu'en est il et si quelqu'un a vécu le déménagement que je prépare merci de me faire partager son expérience.

Les douanes corrompues, oui c'est normal vu le degré de corruption du gouvernement , je pense que le mieux c'est de ne rien avoir à amener de France à Madagascar, autant tout vendre et racheter ce qui est nécessaire une fois sur place.
Qu'en pensez vous ? Ce n'est pas mieux ?

Le mieux est d'acheter un frigo sur place et de prendre du personnel pour laver le linge. Pour la voiture c'est une autre histoire.

bonjour à tous... bon pas de réponse de Fred...je suis étonné car 7500 euros à régler à l'arrivée cela me parait énorme. Je crois qu'il faut éviter un déménagement "ro-ro". Il serait préférable de choisir un transitaire en France qui prend le container puis à charge pour le client de le récupérer chez un autre transitaire au dépôt à l'arrivée et éventuellement le faire livrer. S'occuper soi-même des formalités de sortie du container du bateau et dédouanement s'avère un calvaire pour un "non local" ou non rompu aux formalités non officielles et officielles....
Pour répondre à Tonysoa, j'amène mon frigo, TV et machine à laver pour amortir le container et éviter dès l'arrivée des dépenses. Après une fois installé, oui j'essaierai d'améliorer mon confort...

Tonysoa a écrit:

Le mieux est d'acheter un frigo sur place et de prendre du personnel pour laver le linge. Pour la voiture c'est une autre histoire.

Il n'y a pas possibilité d'acheter de voiture sur place ?

Bonjour,moi j ai déménagé deux fois et tous s est bien passer j avais un bon transitaire ici a tana qui a discuté avec la douane et je n ai pratiquement eu rien a payer si vous reste de la place j ai ici des choses a envoyer se qui peut diminuer votre prix de transport pour acheter a tana bravo mais ici en France si vous avez télé frigo machine a laver qu en fait on on les vends a quel prix et puis il y a des affaires aux quelles on tient et arrêter tous de toujours être négatif avec Madagascar je vous signal que les seuls problèmes que j ai eu avec mes différents envois n ont pas été a Madagascar mais en France avec des vols  et bonne chance a Madagascar ou je vis très heureux depuis 10 ans et ne désire qu une chose y rester car en France se deviens pour beaucoup pire et beaucoup plus d ennuis

En fait, quand j'ai quitté la France j'ai tout bazardé jusqu'à la moindre petite cuillère et j'ai tout racheté ici. Mais si vous avez vraiment besoin d'acheter des objets en occident ( de qualité supérieure)... Vous pouvez très bien le faire en vous abonnant par exemple à PackYellow pour 25 € par an et vous pouvez vous faire livrer et dédouaner automatiquement vos achats... moyennant un tarif... pas toujours préférentiel mais au moins vous n'aurez pas à débourser un seul centime en koli koli. Donc si vous allez sur le site en question vous pourrez faire un calcul de coût de livraison dédouanement compris pour des marchandises ne dépassant pas 30 kg par colis... je suppose que c'est le poids autorisé pour qu'une dame puisse le soulever sans faire de fausse couche... Bien entendu nourritures, plantes, graines etc. sont des produits prohibés.
Je ne souhaite à personne d'être obligé de se charger du dédouanement d'un colis et même d'un container car bonjour les ennuis... financiers

pour vous dire a tana je fais le dédouanement a cote de chez bollore  a Tanjombato et je n est jamais eu un seul problème avec la douane peut être j ai de la chance

Pour ma part, le colis a été bloqué directement à Ivato car il n'y avait pas de facture sur le colis et bonjour la galère.

j'ai surement eu le tort de prendre a partir de la Réunion un transitaire local , "embarquement immédiat " mais débarquement !!!!!!????? le souci réside principalement que je pensais naïvement bénéficier de la franchise pour ma voiture ayant un visa de 12 mois , les démarches ont traîné et malgré des recours une fin de non recevoir m'a contraint finalement  à verser la rançon pour récupérer mon bien. Nombreux objets avaient d'ailleurs disparu , une toile roulée ,, des outils sur lesquels la franchise n'a pas été non plus accordées ...  désabusé j' ai renoncé  à me battre , porter plainte ne sert à rien dans un pays de droit mouvant et élastique au gré de ses administrateurs... soit on s'adapte en faisant le deuil de ce que l'on a perdu soit on s'engage dans des procédures hasardeuses au risque de se rendre malade , de se voir expulsé , ou de finir en prison si on s'énerve trop.
Mais je crois qu'il faut quand même le dire pour que d'autres ne se fassent  pas avoir ou agissent en connaissance de cause!
un conseil , mieux vaut venir avec sa valise et tout acheter sur place!

Parfaitement d'accord : "un conseil , mieux vaut venir avec sa valise et tout acheter sur place!"
Malheureusement, on ne trouve pas tout sur place et pas toujours avec la qualité souhaitée.
Pour ma part, je transporte petit à petit par avion quitte à payer une taxe à l'aéroport, par exemple de l'outillage, matériel informatique, onduleur, alternateur,... en ayant bien mis dans ma tête que je ne vivrai pas à l'occidentale ici (je ne le souhaite pas non plus).

attention pour beneficier de la franchise sur une voiture il faut depuis mai 2016 un visa effectif de plus de 12 mois ( a minima 12 mois + 1 jour) et depuis un arrêté récent tout ce qui est inscrit comme outillage est exclu de la franchise.

l'autre souci est que sur place pour faire valoir ce droit à la franchise çà prend beaucoup de temps . Des douaniers prennent un malin plaisir à faire durer les démarches en trouvant à chaque fois un nouveau document à fournir ! J'ai du par exemple justifier de tous mes précédents voyages à mada en tant que touriste (visas sur le passeport) par des documents de mon précédent employeur attestant que j'étais en vacances!  Si vous venez à mada pour un boulot il faut un certificat du ministère du travail attestant que vous êtes autorisé à travailler par exemple ( coût environ 100€ plus 10 pages de documents à fournir par votre employeur) si vous êtes en mission en tant que fonctionnaire d'un état étranger il faut une attestation disant que vous êtes dispensé du document précédent ( gratuit) mais je n'ai découvert cette info qu'après un mois de démarches infructueuses pour le premier document qui ne pouvait pas être fait par mon employeur....bref beaucoup de temps perdu et pendant ce temps le coût du stockage du container à Tamatave ne cesse d'augmenter ! 

alors si vous déménagez courage et patience seront nécessaires!

Je ne sais ce que veut dire "ne pas vivre à l'occidentale ici"... pardonnez moi jpmadalu...
- J'habite une maison en dur avec salle de bain et cuisine
- J'ai un frigo et même un congélo (dont je ne me sers plus au regard des pannes incessantes de la Jirama.
- j'ai une télé, canal plus, internet et des onduleurs aussi...
- cuisiner au fataper reste anecdotique car j'ai une gazinière, un four et même un micro onde (qui vient de rendre l'âme)..
- Luxe suprême, j'ai un ventilateur et même une clim dans ma chambre que j'évite d'allumer rapport à mes gentilles bronches...
- j'ai aussi une voiture
Je ne vis donc pas à "la malgache... enfin la vison commune, car nombre de mes amis malgaches vivent dans les mêmes conditions de confort que moi... mais je n'ai pas non plus l'impression de vivre totalement à  l'occidentale...
Je pense être en fait un mix... je me suis adaptée... je gère les pénuries et fais venir quelques friandises par des amis de temps en temps...
J'ai constaté aussi avec le temps que je suis de moins en moins intéressée par la nourriture...  j'ai l'impression de toujours tourner autour de plus ou moins les mêmes plats, les mêmes saveurs...  et là je suis saturée de poisson par exemple...

Je suis plutôt contente de cette évolution finalement car en Europe, nous faisons trop avec trop... beaucoup trop de gaspillage aussi... et d'achats compulsif dus souvent à l'ennui...

Tiens, j'ai une histoire de déménagement arnaque à vous raconter... s'il m'en prend la patience... qui vient de se finir à mon avantage après 3 ans de démarches, luttes... et ce n'est même pas aux autorités malgaches que je le dois, mais à des malversations d'un déménageur tout à fait vahaza ayant pignon sur rue ici...
Donc peut être à bientôt pour cette merveilleuse aventure palpitante...

Moi aussi il y a quelques années je me suis fait arnaqué (pour être plus précis mon client qui m avait demandé de travailler avec ce transitaire s est fait arnaqué) et ce transitaire était un vazah.

le lemurien a écrit:

Moi aussi il y a quelques années je me suis fait arnaqué (pour être plus précis mon client qui m avait demandé de travailler avec ce transitaire s est fait arnaqué) et ce transitaire était un vazah.

C'est quoi se faire arnaquer ?

Allez je vous le fais en épisodes... vu que 3 années ce n'est pas rien même avec un résultat positif dans cette bataille du pot de terre (moi)  contre le pot de fer (mon déménageur véreux)...
A noter que ce vahaza compte de nombreuses relations à Madagascar... jusqu'à sur ce forum... où ses amis n'ont pas manqué de se moquer de mes déboires, mais aussi menacer Julien et expat blog d'une action en justice si je continuais à évoquer ses malversations...
Je tairai donc son nom en public... mais comme dit souvent un de ses amis ici... "les MP çà existe !!!"
Donc :
Episode 1 : départ pour Madagascar
La décision de partir définitivement pour Madagascar étant prise courant 2013, je me mets à la recherche d'un déménageur, avec une demande précise : surtout ne m'occuper de rien en payant un service "porte à porte".
Je sais que mon déménagement ne sera pas une mince affaire car j'emporte toute ma vie avec moi. Je contacte deux déménageurs... l'un d'eux, affilié à une grosse structure, avec plusieurs bureaux en France et à Madagascar m'assure de son professionnalisme et de sa grande connaissance de mon futur pays d'accueil...  d'ailleurs ses clients mécontents ne se comptent que sur les doigts d'une seule main en plus de 50 ans de métier...
Bon tout cela se paye... soit... je décide de lui confier mon déménagement...
Arrivée du commercial qui évalue mes biens... il m'assure qu'en choisissant un container "box" (c'est à dire le plus grand il me semble) tout rentrera aisément...
Coût de l'opération un peu plus de 18 000 euros...  qui comprend l'emballage de mes affaires, la mise en container chez moi, la livraison dans ma future maison à Diégo Suarez avec ce fameux service "porte à porte".. le déménageur s'occupe de tout... il me fait parvenir quelques dizaines de cartons par avance pour mes livres de collections ... rendez vous mi janvier 2014 pour le grand jour...
En attendant, j'accomplis ma part de démarches en relation avec ses services : consulat de Madagascar pour la liste de mes affaires personnelles puisque je dois bénéficier de la franchise.. le dossier est complet, les hommes du déménageur arrivent deux jours avant le jour "J" pour emballer... le container arrive !!! Youpiee !!!

Episode 2 : le container...
L'"encartonnage" de mes affaires est quasiment fait... d'un coté les affaires importantes et prioritaires... de l'autre quelques mètres cubes d'affaires que je peux "abandonner" faute de place éventuelle...
Le container arrive... il paraît qu'il ne doit rester que 3 heures sur place... ce qui me paraît un peu court :/ ... élaboration de la mezzanine sous laquelle se glissera ma voiture... et là commence à souffler comme un vent de panique dans l'équipe de déménagement...
Après avoir hissé ma voiture dans le box, la dépanneuse initiale étant trop basse (il a fallu fissa en trouver une autre en pleine campagne bretonne), en arrachant au passage le garde boue avant... les déménageurs courent dans tous les sens comme affolés...
Alors que la priorité des colis avait été soigneusement organisé à l'avance, ils prennent tout au hasard tandis que le chef d'équipe passe son temps au téléphone... plus en panique encore que ses hommes...
En fait, tout ne rentrera pas dans le container... c'est un fait qui se voit à vue d'œil depuis le départ... et justement, j'avais quelques mètres cube de "réserve".. mais qui ont été déjà mis dans le container... l'heure tourne... les 3 heures sont largement dépassées... on ne va pas redescendre les cartons pour les trier... le container est quasi déjà à ras bord...
Des moitié d'armoires et de meubles restent sur le carreau, quasiment tous mes livres, ma moto "épave" de collection à laquelle je tiens comme à la prunelle de mes yeux et qui était une de mes priorités absolues... en tout au moins de 20 m3 qui ne rentreront pas... une paille !!! Je reste sans voix !
A aucun moment dans la préparation du déménagement un tel écart n'a été évoqué... ni préparé...
Là rentre le service commercial du déménageur... il faudra un autre container... ou un groupage... bien entendu il me sera fait un prix d'ami... bien entendu le garde meuble me sera offert en attendant... ils sont vraiment désolés pour moi... c'est bien la première fois qu'ils ont ce problème... d'ailleurs ils me soupçonnent d'avoir rajouté plein de choses à l'évaluation initiale... non ?
Le container part me laissant dévastée avec plein de choses éparpillées de partout... Je demande combien de M3 il reste... le chef d'équipe me dit à peu près 20M2... à quelques mètres cubes près (!)... l'évaluation n'est pas le fort de ce déménageur semble t'il... Je demande un peu de temps pour refaire un tri afin que tout puisse rentrer dans un petit container... on me dit non... un camion arrive pour emporter mes affaires au garde meubles... et l'urgence là, c'est de refaire tout le dossier du premier container parce que la liste initiale ne colle plus...
Retour en urgence au consulat de Madagascar à Nantes... on me fait faire deux listes au "jugé" puisque je ne sais plus exactement ce qui est parti ou pas dans le premier container...
Et c'est là la grande erreur -entre autre- de ce déménagement, jamais reconnue par le déménageur bien entendu...
Alors qu'il aurait du conserver la liste initiale de toutes mes affaires avec deux sous-listes en précisant que le déménagement se ferait en deux fois (2 containers), il a monté deux dossiers différents pour chacun des containers... ce qui a fait en fait deux déménagements pour les douanes malgaches et le refus de la franchise pour la seconde partie de mes affaires personnelles... d'où la future "bataille" de près de 3 ans qui a suivi...

Mais bon l'aventure continue en France... tandis que je suis déjà arrivée à Madagascar.. Je finis par savoir le nombre de M3 qu'il reste... 23 M3... trop pour un petit container... trop peu pour un grand... Je sais qu'il y a dans mes affaires en gardiennage d
des choses que je peux laisser pour atteindre 20M3... mais impossible de faire le tri de loin... ce sera donc un groupage... pour "à peu près" 8000 euros supplémentaires...

Suite au prochain épisode... à moins que je ne me ou vous lasse... quoique je pense que mon expérience puisse servir à d'autres dans l'avenir...

On veut la suite...tout de suite.
Blague à part, on n'est jamais mieux servi que par soi-même et c'est ainsi que j'ai tout vendu, donné, jeté, brûlé en un mois en organisant un vide-grenier sous un chapiteau de 16m de long sur 4 de large que j'ai vendu également à la fin et j'ai encore plusieurs valises de livres que j'ai confié à des copains qui...ne s'en souviennent plus...
Il ne me reste en souvenir que l'info de cette vente avec la photo dans le journal local.

A la demande générale d'un contributeur qui a la gentillesse de me suivre ;) , je continue donc :
Episode 3 : arrivée du premier container et démarches pour le second.
Mi mai, je suis informée que mon premier container est annoncé... le retard de 2 mois est du à un stop qui a un peu duré à l'île Maurice je crois... Diégo n'est pas Tamatave... soit !
Tout se passe bien... les douanes attendront ma carte de résident et se contentent du récépissé... j'ai fait les choses dans les normes, à partir de Diégo Suarez et je mettrai finalement 11 mois à avoir ma première carte de résidente d'un an... soit en décembre 2014...
Déchargement du container. La mezzanine s'est effondrée mais ma voiture n'est pas écrasée car un sommier a fait office de poutre de soutien... bon il est un peu plié en deux... soit !
Je récupère mes 70M3 d'affaires... et continue de m'occuper du second container...
Mon déménageur ne manque pas, environ tous les deux mois, de venir en personne à Diégo où il se fend de m'offrir un café et repart avec un chèque... j'ai demandé de  payer en plusieurs fois le second envoi... 8000 euros tout de même, en pleine installation avec quelques déconvenues aussi du coté de ma future maison...
Durant l'été tout est payé, et après plein d'informations différentes, mes affaires font finalement partie d'un groupage dans un 40M3 (je ne parle pas en pieds, désolée) qui part en septembre...
Arrivée le 25 octobre à Diégo et là les ennuis commencent.
De son bureau de Tana, mon déménageur me presse de lui faire parvenir ma carte de résidente que je n'ai pas... les douanes bloquent à cause de cela... je me fends donc d'un voyage à Tana pour récupérer la dite carte... plusieurs rendez vous avec un employé de mon déménageur qui ne vient pas (les inondations, les embouteillages tout çà !)... je repars à Diégo en laissant à son bureau et à son intention une copie certifiée de la carte... et j'attends des nouvelles.
Bizarrement, je change en permanence d'interlocuteur... j'ai au moins 6 numéros de téléphone où je laisse message et sms sans réponse... je contacte le bureau de France où l'on m'affirme que tout va bien, les choses sont en cours... soit...
Puis je reçois un mail où l'on m'annonce que ma franchise est refusée pour le second container et qu'il faut donc que je m'acquitte de 3300 euros supplémentaires...
Je demande des explications... rien... pourquoi ma franchise est refusée ? C'est comme çà ! Ce sont pourtant les restes de mes affaires personnelles !
On me dit qu'il faut payer... et qu'à défaut, ce sera 20 euros par jour pour l'immobilisation du container et sa place sur le port... je conteste... entre temps, m'intéressant à ce qu'il m'arrive, j'apprends par des professionnels de Diégo que ce n'est pas ma carte de résident qui pose problème, mais le montage de mon dossier initial... les deux "connaissements" qui équivalent  à deux déménagements différents dans la même année... le refus de la douane à Tana était prévisible... il faudrait tout leur réexpliquer...
Mon déménageur est aux abonnés absents... sauf sa collaboratrice de France qui m'avoue que c'est bien une erreur de sa part et donc de mon déménageur, mais qu'il ne le reconnaîtra jamais... elle risque d'être licenciée... elle a de la peine pour moi mais aussi pour elle... je compatis...
Je me re fends d'un voyage à Tana pour expliquer mon cas... bonjour le service porte à porte...on me dit de refaire toute la demande  afin que la franchise me soit gracieusement accordée... pas de nouvelles...
Début février, mon déménageur me contacte et me dit que tout va être réglé et qu'il faut que je lui envoie d'urgence mon passeport original pour les dernières démarches... mon mari qui repart en France le remet en main propre à un de ses salariés... en l'avertissant tout de même que je suis en cours de renouvellement de visa et que je risque d'en avoir besoin sous peu...
Suite au prochain épisode... et là çà vaut son pesant de cacahuètes....

En est vraiment très peiné pour ceux qui s'imaginent que les avatars à Madagascar peuvent se résoudre dans les bureaux.
Il faut savoir que les fonctionnaires, qu'ils soient en France ou à Madagascar on bien appris la leçon car si vous demandez à un fonctionnaire:" Avez-vous l'heure,"
il vous répondra invariablement:
"Oui j'ai l'heure".
C'est un fonctionnaire qui m'a appris cela.

@Lys

Ce déménageur n'a pas le bras long. Il ne connait pas grand monde et le monde qui le connait a plutôt tendance a se foutre joyeusement de sa gueule.

Vous ne risquez pas grand chose.

Pour info, c'est un pervers pépère qui ne garde une agence en décrépitude à Madagascar que pour avoir un prétexte pour s'y rendre et se taper des petites jeunettes.

Sa femme et sa fille haïsse les Gasy pour cette raison, et dès qu'il aura rendu l'âme ce qui ne saurait trop tarder, sa branche Malgache fermera aussi sec.

Votre erreur aura été de ne pas demandé conseils aux locaux qui vous auraient orienté vers d'autres sociétés.

Aparté fermée, vous avez effectivement droit à un seul déménagement lors de votre installation. Un déménagement = un connaissement. On peut mettre deux containers ou plus sur un connaissement sans problème.

Avec deux connaissements, il est clair que la douane n'allait pas valider, sauf très bonne négociation.

Pour les frais, il faut savoir que plusieurs parties sont engagés. Les 20 € par jour sont les frais de stockage au port. Aucune chance d'y échapper. C'est gérer par le gestionnaire du port. Et pour lui, peu importe les problèmes rencontrés, seul compte le nombre de jour de présence du container au port. Il y a généralement une franchise de 5 jours après débarquement avant que ces frais commencent à s'accumuler.

Si c'est un container full, vous avez en plus 12 jours en moyenne pour rendre le container, sinon des surestaries journaliers s'appliqueront.

Sinon le déménageur que vous avez contracté n'est pas à Diego. Il a donc du passer par un transitaire local. Transitaire avec qui il ne doit pas travailler souvent et qui va prendre le dossier par dessus la jambe.

Vos choix aujourd'hui : Abandonner la marchandise qui sera revendue pour couvrir les différents frais. Payer les droits1taxes, le transitaire, le magasinage etc...pour récupérer la marchandise.

Le déménageur a bien évidemment fait un travail de cochon. Si le contrat a été signé en France, voir pour l'attaquer en justice.

Pour répondre aux recours qu'on a quand on est expat, c'est au Procureur de la République rue du Palais à Paris qu'il faut s'adresser car c'est lui qui est en charge des litiges des français à l'étranger.

Lord2laze... je crois bien que c'est la première fois que vous montrez un peu de compassion à mon égard... et je vous en remercie... cela me touche que vous ne vous moquiez pas de moi et de mes mésaventures...
Je devrais faire ce déménagement aujourd'hui je saurais qui aller trouver... car il est des gens bien aussi qui évoluent dans ce milieu et même aux douanes, en tous cas à Diégo... je connais bien à présent toutes les subtilités... et sans être une spécialiste.. j'ai du apprendre pour surtout comprendre ce qui m'arrivait et tenter de solutionner mon problème...
A l'époque où j'ai du organiser ce déménagement j'étais en France... je ne connaissais personne à Diégo et rien sur le sujet...et j'ai fait confiance à ce déménageur dont notamment le consulat de Madagascar à Nantes m'avait fait l'éloge...... et j'ai accepté de payer le prix fort d'un service qu'on ne m'a pas rendu... puisse mon expérience servir à d'autres...

Eh oui ! L'expérience est un professeur cruel car il vous fait passer l'examen avant de vous expliquer la leçon... :sosad:

Finalement ça me conforte dans le fait de rester en France ! ;)

Allez, comme le meilleur est encore à venir coté arnaque, je me fends d'un autre chapitre...
Episode 4 : pression, chantage et menaces...
Les jours passent, toujours pas de nouvelles.. Je dois récupérer d'urgence mon passeport pour mon renouvellement de visa... pas de réponse de mon déménageur qui  en sa possession ce précieux document...
Finalement, il me fait dire qu'il vient à Diégo... rendez vous est pris un soir sur la terrasse de l'hôtel Colbert.
Mon déménageur est flanqué d'un cinquantenaire malgache qu'il me présente comme un colonel à la retraite... Je demande mon passeport... mon déménageur me demande tout de go un chèque de 2500 euros... "d'avance".. pour les frais d'immobilisation du container... sachant qu'il y aura des frais de gestion supplémentaires... d'environ 500 euros... car il doit "dépoter" le container et donner leurs biens aux autres...
Aucune facture présentée... je lui demande s'il m'a pris pour une de ses "travailleuses"... j'entends avoir des petites explications... je le renvoie à son erreur de dossier et lui demande où en est ma franchise... silence radio...
En fait, les choses sont simples... pour lui... je dois payer l'intégralité du stockage du container afin qu'il satisfasse les autres clients du groupage... et mes affaires ?
Et là, il se lance dans un long monologue : il n'a pas fait d'erreur dans mon dossier, je ne vais pas lui apprendre son métier tout de même, je suis malhonnête alors qu'il m'a tant fait de facilité pour le gardiennage de mes affaires et le paiement du second container... ce n'est pas sa faute si je n'ai pas fait les démarches qu'il fallait à Tana pour ma franchise... que je pénalise les autres en refusant de payer...etc, etc...
Je le renvois au service "porte à porte", lui indiquant au passage que je n'ai pas été informée par lui de démarches à faire de mon coté... mais que j'en ai fait un sacré paquet...
Il clot le débat en me disant tel quel :
"De toutes les façons, je ne m'occupe plus de vous si vous ne payez pas..."..
Le colonel prend le relais et me sussure : "vous devriez payer, c'est un conseil amical...."
Voyant qu'il n 'y a plus rien à faire, je demande mon passeport.... mon déménageur me dit qu'il me le rendra quand il aura le chèque de 2500 euros... de toutes les façons il ne l'a pas à Diégo, il l'a laissé à Tana et il faudra aussi que je paye un aller retour en avion pour qu'une personne me le remette... en main propre...
Je ne m'étends pas sur la dispute qui a suivi avec arrivée de la police...
Le lendemain je rencontre le Consul et lui explique que mon déménageur me fait un chantage au passeport... qui risque de me mettre vraiment en difficulté à cause de mon renouvellement de visa... Le consul, qui n'entre pas dans le fond du problème -ce qui est normal- prend son téléphone, appelle mon déménageur et lui demande de me faire parvenir d'urgence  mon passeport qu'il n'a pas le droit de détenir... 15 jours passent, rien... retour chez le Consul qui recontacte mon déménageur et le somme avec vigueur de renvoyer à l'instant  mon passeport au consulat... je récupère ma pièce d'identité la semaine suivante...

Quelques temps après mon container est dépoté... je l'apprends par la bande et "on" me permet d'être présente... ce qui énerve le colonel qui me livre un dernier message de mon déménageur :
" Vos affaires vont être stockées dans un entrepôt, sous une bâche... tout le monde va se servir dedans... vous ne récupérerez rien... je vous avais dit qu'il fallait payer...!"

Je suis dévastée... je vois mes cartons de livres précieux, ma moto de collection, des bouts de vie emportés et placés sous un simple bâche trop petite...
Mes amis " de la bande" me rassurent... mes affaires ne seront pas touchées... ils vont en prendre soin même s'ils ne peuvent rien faire pour mon dossier... et si jamais j'arrive à le finaliser, il me sera fait des facilités pour payer le gardiennage...
Le combat continue....

Allez, je vous livre la fin de cette belle aventure...
Episode 5 : suite, vente aux enchères et fin
Durant presque 2 ans je me suis démenée pour trouver des solutions, appuyée par de nombreux amis connaissant bien le sujet... aucune démarche n'aboutit... le nœud du problème est le groupage...
Mes affaires contenues dans le container sont les miennes, mais le dossier a été fait au nom de mon déménageur... c'est lui qui a les clés... depuis son dernier message au dépotage, je n'ai aucune nouvelle de lui, mais il a écrit à tous les services en me traitant d'escroc... quand je me présente, on me dit "ah oui... c'est vous qui avez un problème avec Monsieur Untel..."
La seule solution est d'attendre la mise aux enchères de mes affaires... dont je suis informée par mes amis...
Je vois la liste : 106 colis, mon nom à coté... 106 colis appartenant à une vahaza... je me dis "çà va être la curée" même si la mise à prix est légère...
Je vous passe les coups de fil de "connaissances" me demandant s'il il y a des choses intéressantes dedans... j'ai l'impression d'être un blessé à qui on fait les poches au lieu d'appeler les secours...
Je ne peux me positionner... je ne demande même pas la somme pour stopper la mise aux enchères de mes biens... je m'en remets au destin...
Courant janvier, vente aux enchères... mes affaires sont remportées par une personne qui a mis pas moins de 42 fois la mise de départ...  mes amis n'en reviennent pas... est ce un dernier coup de mon déménageur pour me faire payer le prix fort ?
J'arrive à avoir le nom de l'acheteur et je négocie... en fait il a été assez déçu de ce qu'il a trouvé... des vieux livres dont il ne sait que faire, une épave de moto, des moitiés d'armoires et de meubles (c'est moi qui ai les autres moitiés) ... du vieil outillage... des machins auxquels il n'y  a que moi qui peut tenir...
Je  lui propose qu'il me rende l'intégralité de mes affaires contre une petite et vieille voiture dont je ne me sers plus.. il accepte avec joie... il va même me livrer mes affaires chez moi avec son camion...

J'ai récupéré l'ensemble de mon second container la semaine dernière... rien ne manquait... et à part la poussière accumulée durant 2 ans, tout est en bon état... même  mes vieux livres du 18 et 19ème siècle que j'imaginais régaler les rats...
Je suis comme une petite fille découvrant de vieilles malles dans son grenier.... je redécouvre des choses que j'avais oublié...

Je n'ai pas intenté d'action au tribunal parce que ma priorité était de récupérer mes affaires... avec la lenteur de la justice en France, les possibilités d'appel, mes colis auraient peut être passé des années dans le hangar...
Maintenant qu'ils sont chez moi, je vais traîner mon déménageur en justice et demander une réparation qui le laissera à terre... j'ai l'énergie et le temps pour le faire... et mon avocat est très confiant... et je suis une peste... je ne lâche jamais si je suis dans mon bon droit...

Mais comme le dit Lord2laze... ce monsieur est vieux... il mourra peut être entre temps... sa femme et ses héritiers seront ravis d'hériter de ce patrimoine judiciaire...

Je vous remercie de votre patience si jamais vous avez eu le courage de lire ce vrai roman... qui n'est aujourd'hui qu'une péripétie de ma vie qui en compte de nombreuses... qui n'a pas entamé ma joie de vivre naturelle et m'a fait découvrir que si j'avais la capacité de faire des ennemis, je possédais aussi le don de  me faire de vrais amis...
Je les remercie ici tous... ils sont indiens et malgaches... pas vahazas... ils m'ont aidée et soutenue sans jamais demander une seule contrepartie, ils ont protégé mes biens... et même proposé de m'avancer de l'argent pour payer l'acheteur... ce que j'ai refusé puisque j'avais la solution de la vielle voiture...

La vie est belle... finalement... et si on s'étonne que j'aime ce pays difficile... vous en avez une des raisons...

> LdD, voyant vos déboires et dire après que la vie est belle parce que vous récupérez finalement vos affaires pensant qu'elles auraient été perdues définitivement serait trop facile, preuve en est que vous aller continuer un combat contre cette personne aussi vieille soit elle, au final combien cette mésaventure vous à coûté en prises de tête, en perte pécuniaire certainement et aujourd'hui et pour la suite en honoraires d'avocats, c'est une mésaventure dont tout le monde se passerait bien en venant ici, j'ai tendance a dire que celui qui ne s'est pas fait au moins un fois avoir par un local quelque soit son origine n'est jamais venu ici, ce sont ces coups bas qui nous rendent plus fort sur le terrain mais malheureusement d'une certaine manière constement méfiants, reste que votre récit servira maintenant à ceux qui auront l'envie de faire leur future installation avec déménagement ici, tout autant que le sujet départ avec déménagement visa 12 mois + 1 jour accepté alors que 12 mois pile pas !  :dumbom:

La vie est belle probablement parce que je suis toujours du coté du verre à moitié plein qu'à moitié vide... :D ... et que j'ai connu bien pire, croyez moi...
En fait cette longue affaire a été comme une grossesse difficile et trop longue... mais la délivrance adoucit les épreuves passées...
En fait, je pense qu'il faut se méfier des groupages pour un envoi en container... car en cas de problèmes vous n'avez aucun recours et êtes livré à celui qui a monté le dossier...

On en redemanderait tant le sujet était captivant et comme le dit si bien la citation:" En littérature on corrige ses épreuves, dans la vie se sont les épreuves qui nous corrigent". Mais il ne faut jamais se décourager et toujours se souvenir des conseils d'un certain Coué que je n'ai pas eu l'honneur de connaître.
Par contre en ce qui concerne les avocats à Madagascar, il faut toujours avoir à l'esprit qu'ils n'ont aucune obligation de résultat et leur seul soucis c'est de tirer de l'argent.
Pour ma part j'ai eu un procès pour soit disant menaces de morts que j'aurai proféré à l'encontre de mon ex gardien qui m'avait dérobé un convertisseur solaire en mon absence. Bien entendu j'ai porté plainte à mon tour pour vol car en plus de cela le moteur de mon bateau, un téléviseur à écran plat et diverses autres choses disparaissaient chaque nuit. Donc le gardien qui avait des relations sexuelles avec une malgache qui était elle-même en concubinage avec un vahaza s'est permis avec l'argent du vahaza bien entendu de prendre un avocat national et international selon les dires du président du tribunal...
Pour ma part j'ai construit soigneusement ma défense et mon attaque moi-même.
Résultat des courses: l'avocat s'est déplacé sept fois jusqu'à la côte Est: une journée de voiture pour venir, une journée à attendre le juge et le lendemain retour à Tana... Il a demandé 30 millions d'Ariary de dommages et intérêts contre moi alors que je me suis contenté de demander un Ariary symbolique pour les vols subits. Le gardien a eu 3 mois de prison avec sursis et moi j'ai obtenu mon Ariary symbolique que j'aurai bien encadré s'il n'avait été virtuel... Il faut dire qu'entre temps le vahaza en question a eu une attaque cérébrale et paix à son âme car il n'est plus de ce monde selon les nouvelles de France où il a succombé à l'hôpital.
Donc conclusion: On n'est jamais mieux servi que par soi-même.

Madagaston... concernant mon affaire c'est en France qu'elle sera portée en justice... C'est en effet en France que j'ai signé mon contrat avec ce déménageur véreux... et les tribunaux malgaches ne sont pas compétents... et j'en suis fort aise...

Nouvelle discussion