Budget mensuel pour vivre au Cambodge.

Merci Christian,
En effet je compte y aller plusieurs semaines en reconnaissance, afin de me familiariser à cette futur destination. Je m'adapte très vite, mais comme c'est pour un projet de s'y installer, il est préférable d'y aller avant quelques semaines. Merci pour vos conseils, je vais étudier tout ça, et reviendrai sur le forum pour d'éventuelles questions.
Je vais aussi voir pour apprendre les bases du Khmer pour être plus à l'aise, même si je parle l'anglais "moyennement".
J'envisage également par la suite me rattacher à une association humanitaire ou autre pour me rendre utile.
Je suis photographe et musicien, et je souhaite partager mes passions.

Merci beaucoup,

Cordialement

Johann

Rebonjour , 
  l'anglais parlé des khmers est facile à comprendre mais tous ne le parle pas , et un outil qui m'a beaucoup aidé, et qui m'aide toujours  est  google traduction
français - khmer , qui donne l'écrit mais aussi une excellente  prononciation du ou des mots. 
Prenez-vous donc un peu de temps pour  avoir des notions de khmer, et personne je pense ne me dénigrera quand je vous dirai qu'il serait très intéressant de commencer par apprendre les chiffres et les nombres.    Vous vous rendrez compte rapidement  par vous même qu'il est très utile  ici de connaître les chiffres....
Vous pourrez par la suite , trouver ici des enseignants si vous le souhaitez.


Donnez - vous également du temps pour consulter les  nombreuses rubriques de ce site , car il y a sur ces pages des renseignements de premier choix,  et vous n'aurez aucun mal à découvrir rapidement  de véritables spécialistes dans des domaines divers.
Faites toutefois attention au messages anciens qui ne sont peut-être plus d'actualité en matière de prix ,  et en ce qui concerne l'immigration, pour laquelle pas mal de choses ont changé depuis début 2018.

Le fait de pouvoir venir ici quelques temps avant un choix définitif est la meilleure chose que vous ferez.   et si vous souhaitez faire un tour dans le pays , je vous invite à vous procurer le plus  que très valable guide de voyage "Lonely Planet" , que vous trouverez ici aussi  pour un prix dérisoire.    Ce guide est une véritable mine d'informations dans beaucoup de domaine et le très respectable journaliste anglais Nick Ray  , qui participe   depuis  longtemps à la réalisation de ce bouquin et réside dans ce pays depuis des années , fournit aux lecteurs des informations de premier ordre en matière de déplacement , de logement, de prix  et donne bien sûr  des infos parfaites  sur  la totalité des centres d'intérêt du pays.

De très nombreuses autres infos  remises à neuf chaque année complètent ce guide  plus qu'intéressant.
Très bon aussi et mis à jour ,  le site internet movetocambodia.com, en anglais. 
Le très connaisseur  JoeKhmer , très actif  sur la version anglaise de expat. com/cambodia   a d'ailleurs déjà fait référence à ce site des plus intéressants,  c'est peu dire.       
Bonne chance dans toute vos démarches. 
Cordialement, Christian

je ne dispose que de 2000 dollars par mois pour peut etre m'installer au cambodge ,apres la thailande .,,MON souci est le logement [ facile ou pas facile ]PHOM PENG OU SIANOUKVILLE .....[ PEUT ETRE MAL ECRIT  mille excuses ] quelqu'un qui a peut etre un peu de temps ,peut il m'en dire plus . merci pour vos commentaires .

Bjr
Question  trop vague le logement ça va de 50$ pour une petite chambre a plusieurs milliers pour une maison avec piscine,idem pour les 2000$,si vous voulez une maison avec piscine ,du personnel, un gros 4X4, et une girl friend de 30 ans de moins que vous,ça suffira pas,je grossis le trait mais soyez plus précis dans vos demandes ,et vous aurez certainement plus de réponses.
                        Cordialement.

Dadaboum, mais je ne vous permets pas dire des choses comme ça (grosse maison, 4x4, une femme à tout faire etc...)!!! Merci !
Je recherche tout simplement si je viens m'installer, un petit appartement ou petite maison, et vivre simplement et à la locale, car c'est mon état d'esprit. Et pourquoi pas intégrer une association d'aide humanitaire ou autre.
Cordialement

ça tombe bien Pearl 17000, je ne m adressais pas a vous,je répondais au post précédent le mien ,celui de Patrickcharles. vous n' êtes bien évidemment pas concerné par ma réponse.
               Cordialement.

Dadaboum, désolé. Autant pour moi.
Cette année je compte passer 2 semaines minimum au Cambodge pour en premier temps découvrir le pays. Je vais y aller progressivement le temps de me familiariser avant de m'expatrier.
Cordialement

J'ai parcouru la totalité de ce post, merci à tous pour ces informations bien pratiques.
Les données ayant près de 2 ans, je me pose la question suivante: le coût de la vie n'a t'il pas beaucoup augmenté ?

Qatchina :

J'ai parcouru la totalité de ce post, merci à tous pour ces informations bien pratiques.
Les données ayant près de 2 ans, je me pose la question suivante: le coût de la vie n'a t'il pas beaucoup augmenté ?

Bonjour Qatchina,

Dans les grandes villes comme PP (Phnom Penh), ou suite au boum chinois de Sihanoukville, vous pouvez vous attendre à des changements. Aussi à Kampot et autres villes très prisées par les expats.

Pour le reste, me semble t’il, l’evolution ne pas très rapide. Demandez aux expats récemment rentrés de Battambang.

Cordialement,
Marcelo

Merci Marcelo. Le lieu qui m'attire le plus pour le moment est Siem Reap. :)

Bonjour,
Je suis franco-canadien vivant à Siem Reap.
Je suis ici depuis près de 4 ans mais est sur le point de repartir au Canada.
Avec ma copine on a une maison. Pas de dépenses autres que eau, électricité et entretien courant.
Nous achetons notre nourriture aux marchés locaux et de temps à autre au supermarché. (prix plus ou moins prix de France)
Nous buvons très peu d'alcool et allons peu au restaurant.
Il nous en coûte par mois 250$ de nourriture acheter pour 2.
Vous pouvez manger khmer ou autre pour 3$, la bière à 1$
Tout dépend de votre goût, votre manière de vivre et le nombre de personnes avec vous.
Rajouter à cela le transport public ''passapp''. Environ 3,25$ à 3,50$ pour 6km: notre trajet aller retour centre ville.
Avec une moto personnelle, le coût est faible. C'est ce que les expats font.
L'essence est entre 1 et 1,50$ le litre.
Votre assurance santé à prendre en considération.  Il y a les hôpitaux à éviter, des cliniques qui profitent de nous.
Prendre la CFE mais il faut aller en Thailande ou au Vietnam pour être pris en charge ou aller en France.
C'est le plus gros problème qu'à un expat vivant au Cambodge, surtout âgé.
Vous pouvez louer un studio à partir de  120$, mais un correct compter 200$ par mois.
Une maison de 400 à 1,000$ par mois 3 chambres. Mais on peux trouver de tout ici à tous les prix, on négocie.
Voilà une esquisse du coût de la vie ici en 2019.
Amicalement
Yves

Qatchina :

Merci Marcelo. Le lieu qui m'attire le plus pour le moment est Siem Reap. :)

Bon choix !  ;)

Merci Yves, très claires ces informations.

Bonjour, je souhaiterais venir vivre quelque temp dans ce beau pays, il y a du travail pour personne en fauteuil roulant c'est du serieux ma demande merci a vous

Bonjour Orayan,

Comme vous pouvez l’imaginer le Cambodge est très en retard en ce qui concerne les aménagements pour les handicapés, chaises roulantes.

À votre place j’irais chercher auprès des ONG étrangères, probablement sensibles a ce sujet.

Bonne continuation dans vos recherches.

Cordialement,
Marcelo

Bonjour Patrick, le budget pour vivre au Cambodge dépend de la vie que vous voulez vivre, je m'explique : si vous voulez habiter dans une grande villa, vivre comme un pacha ; toujours des bons restos, toujours sortir faire la fête, louer des voitures à tout va pour vous déplacer, faire des activités à gogo.. Eh bien je dirais que les 2000$ par mois vont vite partir.
Par contre si vous menez une vie raisonnable et normale les 2000$ sont largement suffisants.
Conseil d'ami : en tant qu'européen je ne vous conseille pas d'habiter à Sihanoukville. C'est bondé de chinois et ce n'est pas les plus courtois qui sont installés là bas... Mafia et trafics en tous genres..

Bjr 2000 dollars US pour 2?

Le Cambodge plus cher que la Thailande ?????

Non moins cher que la thai nous 1000 a 1200 dol par mois pour 1 couple hôtel 8 a 10 par jour plus repas et transport et apéro 6 mois par ans depuis 2011

Pas d'accord, les prix sont les mêmes maintenant,il y a aussi des chambres a 300 B en Thailande et on peut manger pour 30 B dans la rue,a prix équivalents, les prestations sont de meilleures qualités en Thailande (pas de bus des annees 60 par exemple).A mon avis, l'intéret de Cambodge aujourd hui c'est la facilité du visa.
   Cdlt.

...et que c'est pénible de voisiner avec des gens bruyants, sans éducation correcte, totalement irrespectueux du sommeil ou de la tranquillité des autres. Le sommet, je l'ai rencontré à Kampot: Samon's village (à retenir!) ce sont les clébards et le vieux coq du "resort" qui vous réveillent à 3h du matin en gueulant SOUS le bungalow! J'avais "choisi" cet endroit par défaut: je m'y suis pris la veille, c'était plein partout le long de la rivière, et sur les photos, les bungalows sur pilotis semblaient sympa. Une merde. Malheureux de pourrir leur réputation, car le staff est adorable, mais le boss n'a qu'à faire son boulot!

dadaboum :

Pas d'accord, les prix sont les mêmes maintenant,il y a aussi des chambres a 300 B en Thailande et on peut manger pour 30 B dans la rue,a prix équivalents, les prestations sont de meilleures qualités en Thailande (pas de bus des annees 60 par exemple).A mon avis, l'intéret de Cambodge aujourd hui c'est la facilité du visa.
   Cdlt.

Personnellement,je trouve qu`il y a pas mal de choses qui sont moins chères qu`au Cambodge : nourritures,hébergement,transport,soins médicaux.....Au Cambodge,la majorité des fruits,légumes,viandes ...sont importés de Thailande et du Viêt Nam donc c`est plus cher.Effectivement,l`intérêt du Cambodge est la facilité de visa.

shaper24 :

...et que c'est pénible de voisiner avec des gens bruyants, sans éducation correcte, totalement irrespectueux

Comment ils se comportent sur les routes,eh bien ils le font dans les autres circonstances de la vie courante.Les cambodgiens ne pensent qu`à leur gueule et ils ne sont pas éduqués pour penser à leur prochain mais il ne faut pas le dire car les neuneus vont dire que c`est de l`intolérence et les ayatollahs " amoureux du Cambodge " trouvent que ces "pauvres gens " sont traumatisés par les KR.

bonjour Phifi

petite mise au point

si tu ne supporte pas ces gens qui ,je te cite :"ne pense qu'à leur gueule " qui ne sont pas éduqué" etc
si toi même tu l'étais, tu serais plus respectueux envers eux ,et comprendrais QUE LEUR CULTURE N'EST PAS LA NOTRE  !  que tu semble prendre comme REFERENCE ,et tu n'est pas le seul !
ma question: comment as tu fais pour vivre  parmis  ces" incultes" 5ans années ? et sans doute plus à venir ?
tu sais pour rentrer en métropole ;pas besoin de visa ! tu verras la bas c'est super ,les gens sont adorables ,ne se plaignent jamais , jamais à" gueuler" dans la rue  ,sont toujours contents ,aimables ,souriants ,respectueux ; un paradis quoi !

ils ne sont pas éduqués dis tu ; et SI !!,leur éducation est celle issue de leur croyance ,de leur famille ,de leur rites et traditions que tu es incapable de comprendre ,donc de respecter ;
ajouter que :"ils sont traumatiser par les Khmers rouges " ,c'est vraiment peu les connaitre ,en plusieurs années au pays ;JE N'AI JAMAIS ENTENDU UN KHMER SE PLAINDRE DE CETTE TERRIBLE PERIODE !!  dieu sait si ils le pourraient !,ce qui peut surprendre ,mais là encore on est dans une autre culture qui ne cultive pas le passé ,mais vit le présent ;*

personnellement SI je détestais les gens d'un pays comme toi ,j'aurais au moins la dignité de le quitter ....
salutations

Je ne souviens pas avoir vu une auto-école à PP ni HCM. Il y en a une à Denpasar. Je ne sais pas pourquoi...

Salut Volterre (on va se rencontrer très bientôt à Kep...),

Pour un peu prendre la "défense" de l'intervenant, et aussi parce que ce matin, ici à Bali, j'ai été réveillé à 6h15 (ainsi que mon pote et voisin, qui lui s'était couché à 3h, bien entamé) par cinq jeunes heureux de chanter fort accompagnés d'une guitare, ce qui a débouché sur un solide accrochage parce que j'aime choisir mon heure de réveil moi-même, je me mêle de la causerie...
Le "râleur" se plaignait principalement de la conduite (auto/scoot, chars à bœufs, bitzas, etc) routière des cambodgiens, qu'on peut étendre à toute l'Asie du sud-est sauf Malaisie et Singapour, je crois, et l'étendait à d'autres comportements, du genre de celui que je décris en préambule.
On ne peut pas contester qu"ils" (de l'Irian jaya à plus que l'Asie du sud-est vers l'Ouest -la Turquie?) ne savent pas conduire, qu'ils sont extrêmement dangereux, et qu'il est bien d'en informer les lecteurs candidats au tourisme dans ces contrées bien sympas par d'autres côtés. Et que çà finira par nuire à leur tourisme, à mon avis.
De même, j'ai détesté le "resort" Samon's village (Kampot) parce que me faire réveiller à 3h du matin par un clébard aboyant SOUS mon bungalow (une merde, le bungalow sur pilotis, faut le dire), puis à 4h par un coq enroué qui avait plutôt sa place dans une marmite avec un bon vin rouge, c'est NON!
Alors, oui, "ils" sont indus, ne font pas de mal aux animaux (sauf quand ils en font: courses de buffles, éléphants "cassés" jeunes pour promener les touristes, oiseaux encagés à vie, chiens zigouillés sommairement avant d'être cuisinés...), mais s'ils veulent avoir "du touriste occidental", il faudra qu'ils tiennent compte de leurs cultures aussi.
Enfin, ce ne sont pas des anges: je n'affirme rien quant à la réaction des khmers quand un blanc a un accident de scooter (95 fois sur 100 à cause d'un local) mais je peux te dire qu'à Bali, çà les amuse beaucoup, les "merveilleux" indus...il y en a eu deux en une demi-heure à cent mètres de mon crèche il y a quatre jours, et mon proprio, avec qui je suis très copain et qui pourtant est apparemment très humain, empathique, avait un large sourire en m'apprenant çà (je n'avais entendu que le deuxième).
On me dira "fatalisme", ou ce qu'on voudra, mais on ne m'enlèvera pas de l'idée qu'il s'y mêle du racisme profond, bien caché derrière le célèbre sourire. Le racisme de ceux qui ne sont jamais sortis de leur bled, a priori.
Tandis que moi, les résidents blancs, quand nous voyons un des innombrables jeunes abrutis de touristes "youkaïdi-youkaïda-c'est les vacances" faire la course avec les jeunes locaux rompus au gymkana/slalom entre les voitures conduites par des locaux (les taxis sont "bien", aussi) qui ne tiendraient pas 50km sur une route d'Europe ou d'Australie, on se dit juste "vas-y mon gars, va te bourrer la gueule!..surtout torse nu, en claquettes et sans casque, c'est encore mieux"...mais quand çà arrive sous nos yeux, nous avons un réflexe de sauveteur, çà ne nous donne pas le sourire, pas plus que çà ne nous le donne si c'est un local qui est à terre pour n'importe quelle raison.
Après 50 (cette année) ans de conduite quotidienne de 2-roues de 50cc à 800cc, je roule dans ces pays à 40 à l'heure, je me traîne, très concentré. Et je comprend pourquoi beaucoup roulent en auto avec chauffeur. Parce que, cerise sur le gâteau, il faut connaître les ambulances, hostos et chirs pour être extrêmement sages et prudents. Il y a un an, malgré tout çà, un jeune con m'a cartonné avec son 155cc au moteur bien tapé qui devait rouler à - j'estime -80 km/h de nuit en pleine ville, ici à Bali, et il m'en reste toujours un peu l'hématome causé par la pointe de mon guidon dans les adducteurs, en profondeur. Lui n'avait rien eu. En plein HCM, son jumeau m'avait cartonné en me doublant- coupant la route, en pleine ville, à bonne vitesse aussi, sans bobo cette fois.
A ce que j'ai pu en voir au Cambodge, pour le moment ils ne roulent pas aussi vite qu'en Indonésie ni au Vietnam (je "plains" celui qui n'a jamais démarré en scooter au feu rouge sous le pont de Thao-Dien au milieu de 1000 (plus?) autres dans HCM ;+). ), mais je parie que çà ne va pas durer: les jeunes asiatiques sont "malades" de MotoGP...
La législation indo impose d'avoir mini 17 ans pour conduire un scooter jusqu'à à 155cc, mais c'est une blague: les flics ne les voient même pas, pas plus que lorsqu'il y a une famille de cinq sur un scooter pourri sans freins.
Au Cambodge, çà doit être + ou - similaire, j'imagine. Au Vietnam, çà l'est.
Certes, ce "laisser-faire" nous plaît bien par ailleurs, c'est de la liberté qui nous manque tant en Occident. La conclusion de ma diatribe étant: "si de vieux motards vous disent que c'est ultra-dangereux de conduire un 2-roues dans ces pays, croyez-les, ne faites pas comme d'autres que vous verrez: portez casque, gants, chaussures fermées (j'ai eu ici un français de 50 ans amputé deux fois du même côté: l'avant-pied, puis un an plus tard la jambe, et les deux fois, il était arrêté au feu rouge et s'était fait shooté par des automobilistes, plausiblement plongés dans leurs smartphones...) et au moins un vêtement, qui limitera l'ampleur de la pizza résultant de la gamelle, peut-être. Et j'interdis à mes gosses de faire du 2-roues quand elles viennent ici, vu qu'elles n'en n'ont pas grosse expérience.
  Alors quand je vois des touristes (plus souvent femmes) de plus de 50 ans zig-zaguer dès le démarrage...je me dis qu'elles sont suicidaires.
Une dernière chose: beaucoup d'asiatiques ont souffert de carences en vit E dans leur prime enfance, ils voient mal sur les côtés. En plus...
PS: Ah! Le proprio de mon crèche a très diplomatiquement expliqué aux jeunes qu'ils devaient respecter le sommeil et la tranquillité des autres clients, mais...en ce moment-même, il y en a une (locale) dans la piscine, qui ne sait pas parler à volume normal et à probablement un déficit en neurones, avec aussi un déficit auditif dû à des otites chroniques infantiles relié à un nez trop souvent morveux...le Paradis n'est pas ici-bas.

shaper24 :

Salut Volterre (on va se rencontrer très bientôt à Kep...),

Pour un peu prendre la "défense" de l'intervenant, et aussi parce que ce matin, ici à Bali, j'ai été réveillé à 6h15 (ainsi que mon pote et voisin, qui lui s'était couché à 3h, bien entamé) par cinq jeunes heureux de chanter fort accompagnés d'une guitare, ce qui a débouché sur un solide accrochage parce que j'aime choisir mon heure de réveil moi-même, je me mêle de la causerie...
Le "râleur" se plaignait principalement de la conduite (auto/scoot, chars à bœufs, bitzas, etc) routière des cambodgiens, qu'on peut étendre à toute l'Asie du sud-est sauf Malaisie et Singapour, je crois, et l'étendait à d'autres comportements, du genre de celui que je décris en préambule.
On ne peut pas contester qu"ils" (de l'Irian jaya à plus que l'Asie du sud-est vers l'Ouest -la Turquie?) ne savent pas conduire, qu'ils sont extrêmement dangereux, et qu'il est bien d'en informer les lecteurs candidats au tourisme dans ces contrées bien sympas par d'autres côtés. Et que çà finira par nuire à leur tourisme, à mon avis.
De même, j'ai détesté le "resort" Samon's village (Kampot) parce que me faire réveiller à 3h du matin par un clébard aboyant SOUS mon bungalow (une merde, le bungalow sur pilotis, faut le dire), puis à 4h par un coq enroué qui avait plutôt sa place dans une marmite avec un bon vin rouge, c'est NON!
Alors, oui, "ils" sont indus, ne font pas de mal aux animaux (sauf quand ils en font: courses de buffles, éléphants "cassés" jeunes pour promener les touristes, oiseaux encagés à vie, chiens zigouillés sommairement avant d'être cuisinés...), mais s'ils veulent avoir "du touriste occidental", il faudra qu'ils tiennent compte de leurs cultures aussi.
Enfin, ce ne sont pas des anges: je n'affirme rien quant à la réaction des khmers quand un blanc a un accident de scooter (95 fois sur 100 à cause d'un local) mais je peux te dire qu'à Bali, çà les amuse beaucoup, les "merveilleux" indus...il y en a eu deux en une demi-heure à cent mètres de mon crèche il y a quatre jours, et mon proprio, avec qui je suis très copain et qui pourtant est apparemment très humain, empathique, avait un large sourire en m'apprenant çà (je n'avais entendu que le deuxième).
On me dira "fatalisme", ou ce qu'on voudra, mais on ne m'enlèvera pas de l'idée qu'il s'y mêle du racisme profond, bien caché derrière le célèbre sourire. Le racisme de ceux qui ne sont jamais sortis de leur bled, a priori.
Tandis que moi, les résidents blancs, quand nous voyons un des innombrables jeunes abrutis de touristes "youkaïdi-youkaïda-c'est les vacances" faire la course avec les jeunes locaux rompus au gymkana/slalom entre les voitures conduites par des locaux (les taxis sont "bien", aussi) qui ne tiendraient pas 50km sur une route d'Europe ou d'Australie, on se dit juste "vas-y mon gars, va te bourrer la gueule!..surtout torse nu, en claquettes et sans casque, c'est encore mieux"...mais quand çà arrive sous nos yeux, nous avons un réflexe de sauveteur, çà ne nous donne pas le sourire, pas plus que çà ne nous le donne si c'est un local qui est à terre pour n'importe quelle raison.
Après 50 (cette année) ans de conduite quotidienne de 2-roues de 50cc à 800cc, je roule dans ces pays à 40 à l'heure, je me traîne, très concentré. Et je comprend pourquoi beaucoup roulent en auto avec chauffeur. Parce que, cerise sur le gâteau, il faut connaître les ambulances, hostos et chirs pour être extrêmement sages et prudents. Il y a un an, malgré tout çà, un jeune con m'a cartonné avec son 155cc au moteur bien tapé qui devait rouler à - j'estime -80 km/h de nuit en pleine ville, ici à Bali, et il m'en reste toujours un peu l'hématome causé par la pointe de mon guidon dans les adducteurs, en profondeur. Lui n'avait rien eu. En plein HCM, son jumeau m'avait cartonné en me doublant- coupant la route, en pleine ville, à bonne vitesse aussi, sans bobo cette fois.
A ce que j'ai pu en voir au Cambodge, pour le moment ils ne roulent pas aussi vite qu'en Indonésie ni au Vietnam (je "plains" celui qui n'a jamais démarré en scooter au feu rouge sous le pont de Thao-Dien au milieu de 1000 (plus?) autres dans HCM ;+). ), mais je parie que çà ne va pas durer: les jeunes asiatiques sont "malades" de MotoGP...
La législation indo impose d'avoir mini 17 ans pour conduire un scooter jusqu'à à 155cc, mais c'est une blague: les flics ne les voient même pas, pas plus que lorsqu'il y a une famille de cinq sur un scooter pourri sans freins.
Au Cambodge, çà doit être + ou - similaire, j'imagine. Au Vietnam, çà l'est.
Certes, ce "laisser-faire" nous plaît bien par ailleurs, c'est de la liberté qui nous manque tant en Occident. La conclusion de ma diatribe étant: "si de vieux motards vous disent que c'est ultra-dangereux de conduire un 2-roues dans ces pays, croyez-les, ne faites pas comme d'autres que vous verrez: portez casque, gants, chaussures fermées (j'ai eu ici un français de 50 ans amputé deux fois du même côté: l'avant-pied, puis un an plus tard la jambe, et les deux fois, il était arrêté au feu rouge et s'était fait shooté par des automobilistes, plausiblement plongés dans leurs smartphones...) et au moins un vêtement, qui limitera l'ampleur de la pizza résultant de la gamelle, peut-être. Et j'interdis à mes gosses de faire du 2-roues quand elles viennent ici, vu qu'elles n'en n'ont pas grosse expérience.
  Alors quand je vois des touristes (plus souvent femmes) de plus de 50 ans zig-zaguer dès le démarrage...je me dis qu'elles sont suicidaires.
Une dernière chose: beaucoup d'asiatiques ont souffert de carences en vit E dans leur prime enfance, ils voient mal sur les côtés. En plus...
PS: Ah! Le proprio de mon crèche a très diplomatiquement expliqué aux jeunes qu'ils devaient respecter le sommeil et la tranquillité des autres clients, mais...en ce moment-même, il y en a une (locale) dans la piscine, qui ne sait pas parler à volume normal et à probablement un déficit en neurones, avec aussi un déficit auditif dû à des otites chroniques infantiles relié à un nez trop souvent morveux...le Paradis n'est pas ici-bas.

bonjour Shaper
tu me dis /
tu interviendrais pour prendre qq peu la défense d'une personne qui dénigre les gens du pays ou il réside ?" mais si il ne supporte plus ces gens qu'il rentre chez lui ,et basta !
cela ne signifie pas  que, comme beaucoup d'autres expats , je ne sois pas , parfois exaspéré par leur comportement d'ailleurs j'en parle régulièrement sur ce site et ailleurs !

plus particulièrement sur leur façon de conduire ; UNE CONDUITE que je qualifie de "surréaliste " avec des improvisations qui nous dépassent ! heureusement que leur relative habileté ,leurs habitudes dans cette parodie de conduite ,font que le nombre d'accidents ,bien qu'élevés? pourraient être pire !
ayant travaillé dans un hôpital à Kâmpôt je peux en témoigner ;
comment pourrait il en être autrement ?
sachant que la majorité des conducteurs auto - moto n'a pas de permis ,quand à ceux qui l'ont  ,disons qu'ils ont été "gentils " avec le moniteur ...une autre catégorie l'a réellement passée ,mais la qualité des cours est si médiocre ,et l'élève si peu motivé que le résultat reste le même ;

il serait d'ailleurs amusant de faire passer (ou repasser) ,le permis à des Cambodgiens en métropole ,
pour s'apercevoir que ,probablement les 3/4 ne l'aurait pas !
la dessus ,par carence de la police ,en moto ,l'absence fréquente du casque ,de lumière ,des pneus trop usés ,des rétroviseurs inexistants ,ou mal réglés ,et bien sur la surcharge de ces petits scooter 125 avec parfois 5 personnes !etc
ajoutons à cela ,le taux d'alcoolémie ,ou l'usage de stupéfiant ,et vous avez sur les routes (plus ou moins défoncées )tout ce qu'il faut pour avoir les accidents inévitables ; tous les ingrédients sont la !

petit conseil à ceux qui arrivent au Cambodge /au feux tricolore , si celui ci est rouge surtout ne vous arrêtez pas brusquement ;vous avez toutes les chances de vous faire percuter ! cela n'est pas dans la coutume ; il faut certes ralentir (quoique certains ...)et en regardant à droite et gauche  passer malgré tout !
j'ai eu droit à Sihanoukville ,à mon arrivée, à deux percussions à l'arrière de ma moto !
le vrai danger vient qu'après ces expériences on a tendance à conduire à la cambodgienne ;
sans se préoccuper des feux ,des stops ,des ronds points ,les lieux les plus dangereux puisque c'est le plus lourd qui a "priorité" quand aux lignes blanches ,je n'ai jamais vu un taxi en respecter une seule !
le pire est la nuit ,ou le passage aux codes au court de croisement n'existe pas ,à vous l'aveuglement avec leurs phares surpuissants !

vous imaginez bien quand vous avez le permis Français depuis 1963 auto- moto- camion, sans accident responsable (et oui ça existe la preuve !) que vous avez donné des cours de conduite sportive à Montlhéry ,et que vous êtes plongé dans cet folie routière !! le choc !

et bien sans aucunement critique ces gens ,seulement en faisant des constats ,une seule chose s'impose : S'ADAPTER  A LEUR "CONDUITE " puisque eux ne CHANGERONT PAS !
j'ai eu droit à seulement deux chutes en 8 années  ;une avec un enfant qui s'est jeté  sur ma moto ,sans le moindre bobo (merci Bouddha ! ) je roulais doucement en ville, CE QUI EST IMPERATIF !
et l'autre, plus champêtre ,avec une corde de vache sur mon petit chemin qui brusquement s'est tendue devant moi à hauteur de la roue !!,ce qui a ré ouvert la plaie à la cheville faite le veille avec l'enfant !

en conclusion soyez ULTRA PRUDENT ,tout peut arriver ,d'autant que SI vous avez un accident CAUSE EN TOTALITE PAR L'AUTRE CONDUCTEUR CE SERA TOUJOURS VOUS QUI SEREZ MIS EN TORT d'où l'importance d'avoir une assurance (CAMINCO par exemple ) NON PAS pour VOS dégâts ,mais pour ceux de l'autre qui sera emboursé ! et oui ca aussi c'est la "coutume " on l'accepte ou on rentre chez soi !
cordialement Shaper
Jacques

volterre :

bonjour Phifi

petite mise au point

si tu ne supporte pas ces gens qui ,je te cite :"ne pense qu'à leur gueule " qui ne sont pas éduqué" etc
si toi même tu l'étais, tu serais plus respectueux envers eux ,et comprendrais QUE LEUR CULTURE N'EST PAS LA NOTRE  !  que tu semble prendre comme REFERENCE ,et tu n'est pas le seul !
ma question: comment as tu fais pour vivre  parmis  ces" incultes" 5ans années ? et sans doute plus à venir ?
tu sais pour rentrer en métropole ;pas besoin de visa !

Je n`ai pas la mentalité de courbette,de repentance ou de léchage pour me faire accepter.Tu connais quoi en ce qui concerne les cambodgiens??À part leur " sourire formidable "?Apprends d`abord à maitriser leur langue et SURTOUT à comprendre leur fonctionnement dans la vie courante.Les cambodgiens,plus riches que toi,ne te calculent pas sauf s`ils voient quelque chose à en tirer.Ceux qui le sont moins,essayent de nouer le contact pour espérant d`en tirer le bénéfice plus tard.Quelques cambodgiens d`outre-mer qui viennent en vacances,y trouvent une mentalité  " déréchane ".Demande la traduction.
Eh oui,certains cambodgiens qui ont les moyens de voyager à l`étranger trouvent que beaucoup de leurs compatriotes manquent vraiment d'éducation et le font savoir même dans les journaux.

Et pour répondre à ta question comment je fais pour vivre ici,eh ben,je m`adapte à leur mentalité dans les circonstances où je me trouve car pour vivre parmi eux,il faut parler le même langage.

Pas besoin de faire le sous-entendu pour le visa,je n`en ai nullement besoin ici.

C'est assez pareil dans tout le tiers-monde, pas vrai?

Mais chez nous, c'est l'inverse qui est excessif: j'ai pris une prune pour avoir été radarisé à 57 km/h en scooter au lieu de 50, il y a 3 mois... (autant te dire qu'ils peuvent toujours essayer de me retrouver...)

A part çà, des gens dont on se demande ce qu'ils foutent dans le pays qu'ils n'arrêtent pas de critiquer ainsi que les habitants, il y en a aussi ici...ce qui est grave à mon goût, c'est qu'ils trouvent un exhutoire dans l'exploitation des indigènes et faire le max de fric. J'en connais même qui vont jusqu'à afficher un poster d'eux en compagnie des "huiles" locales (chef de la Police, chef coutumier, etc...) dans leur bureau pour bien faire comprendre à ceux qu'ils paient au ras des pâquerettes "qu'ils ont le bras long".
Ils ont bien de la chance de ne pas se prendre un couteau dans le dos, comme çà se pourrait dans certains pays, où j'ai vécu, dont les habitants sont moins cools.

...quand je pense que ma maman commençait par se renseigner sur le salaire de la bonne la mieux payée (par le caïd, le commissaire, le gouverneur, etc...)  des coins où on arrivait (et y'en a eu un paquet!..), pour commencer à payer la sienne 50% de mieux d'emblée, puis le double si elle faisait l'affaire. Histoire de non seulement empêcher les autres français, subordonnés de mon paternel, d'exploiter les leurs, mais aussi de montrer aux huiles locales comment on se grandit...

Je me bagarre régulièrement sur la principale page FB lue par les touristes (jeunes en général) français pour les pousser à plus de générosité. Il y en quand même beaucoup (trop) qui osent répondre "Hé! Le service est compris!"...

Si les riches (d'où que ce soit) veulent vivre auprès de compatriotes éduqués, qu'ils paient plus d'impôts!
...ou alors, qu'ils aillent vivre en "Richland", entre eux...

je suis tout nouveau sur le site et je partage tout à fait ton point de vue
il ne faut pas que prendre dans la vie il faut aussi et surtout savoir donner ... le reste vient naturellement !!!

Nouvelle discussion