Oh Canada

Bonjour,
J'ai 30 ans et je souhaiterais m'expatrier au Canada (comme beaucoup d'autres Français d'ailleurs).
J'ai une licence en gestion touristique Internationale et 5 ans d'expérience dans le tourisme (agent d'escale, centres d'appels, agences de voyages...)
J'ai fais un PVT d'un an à Vancouver en 2010, et depuis je suis perdue et ne sais plus quoi faire pour arriver à trouver un travail là bas.
Je ne suis pas bonne candidate à l'entrée Express d'après les test sur le CIC et j'ai déjà tenté 2 fois l'immigration par le Québec (CSQ) mais les quotas...
Je suis totalement bilingue Français-Anglais.

Je peux vous dire que je ne suis pas une fainéante et que j'envoie CV sur CV et je me renseigne tout le temps (forum expérience Canada à Paris etc).

L'idéal pour moi serait Toronto mais je ne suis pas fermée sur la Province, je souhaiterais juste être dans une province à majorité anglophone.

Franchement si vous avez des conseils, des idées, des contacts je suis preneuse.

Merci en tous cas d'avoir pris le temps de me lire et me répondre si vous avez le cœur :)

Bonjour,

Dans l'ordre :

1) Avez vous lu le fil "À lire vent de poser votre première question ?" et le fil "Quelques liens utiles" ? les 2 sites sont punaisés en haut de la page du forum.

2 ) Êtes vous allé sur les sites d'immigration ontariens, manitobains, albertains, acadiens, etc ?

3) Ce sujet est régulièrement abordé dans le forum, avez lu les auters fils de discussion, en particulier les rubriques " Formalités, visas", "Travailler" et "Vie quotidienne" ?

Bonne lecture !  :)

Merci pour votre réponse.

Je ne l'ai peut être pas mentionné assez précisément dans mon post mais oui, j'ai visité plusieurs sites d'immigrations, des différentes provinces et je me suis renseignée sur les visas.

Ce la fait déjà plus de 5 ans que je tente plusieurs demandes et que j'envoie des CV.

Dans mon cas, par rapport à mes études, je ne rentre dans aucunes catégories qui justifierais un visa. Ce que je veut dire c'est que je suis dans la catégorie C de la CNP, donc pas vraiment génial.

Je me suis inscrite dans le bassin pour faire une deuxième année de PVT (mtn c'est 2 ans, de mon temps c'était 1 an) mais les chances sont très basses vu que la première ronde de demande est déjà passée...

Pour ce qui est du jeune professionnel, il me faut un employeur, et ce n'est pas faute de chercher, mais depuis la France c'est pas simple. Certaines entreprises m'ont répondues mais elle me demandent de les recontacter une fois le visa en poche, ce que je n'aurais pas si elles ne me font pas une promesse d'embauche.

Pour ce qui est du Québec, j'ai envoyé 2 fois ma candidature pour le CSQ ( donc j'ai passé les tests de Français et d'anglais 2 fois vu que c'était à plus de 2 ans d'intervalle). La première fois je n'avais pas assez de points et la deuxième fois mon dossier est arrivé hors quotas.

Je me tourne vers vous pour justement voir si quelqu'un n'aurait pas une option à laquelle je n'aurais pas pensé..

Doris.Paquemar :

Je ne l'ai peut être pas mentionné assez précisément dans mon post mais oui, j'ai visité plusieurs sites d'immigrations, des différentes provinces et je me suis renseignée sur les visas.

Je vous parlais d'expat.com en particulier.

Doris.Paquemar :

Ce la fait déjà plus de 5 ans que je tente plusieurs demandes et que j'envoie des CV.

Dans mon cas, par rapport à mes études, je ne rentre dans aucunes catégories qui justifierais un visa. Ce que je veut dire c'est que je suis dans la catégorie C de la CNP, donc pas vraiment génial.

C'est le principe de l'immigration choisie, la loi de l'offre et de la demande.

Doris.Paquemar :

Je me suis inscrite dans le bassin pour faire une deuxième année de PVT (mtn c'est 2 ans, de mon temps c'était 1 an) mais les chances sont très basses vu que la première ronde de demande est déjà passée...

Avant c'était 1 an renouvelable, maintenant c'est 2 ans non-stop non renouvelables, donc c'est normal. Sans vouloir vous décourager, si vous avez plus de 35 ans et si vous avez déjà fait un PVT au Canada, vos chances sont minces, voire nulles.

Doris.Paquemar :

Pour ce qui est du jeune professionnel, il me faut un employeur, et ce n'est pas faute de chercher, mais depuis la France c'est pas simple. Certaines entreprises m'ont répondues mais elle me demandent de les recontacter une fois le visa en poche, ce que je n'aurais pas si elles ne me font pas une promesse d'embauche.

C'est normal : Si elles font la démarche de vous embaucher, elles auront une montagne de paperasse à remplir, et devront prouver que personne au Canada ne peut faire le travail à votre place.
Si vous avez un visa de travail, ça leur facilite la tâche.

Doris.Paquemar :

Pour ce qui est du Québec, j'ai envoyé 2 fois ma candidature pour le CSQ ( donc j'ai passé les tests de Français et d'anglais 2 fois vu que c'était à plus de 2 ans d'intervalle). La première fois je n'avais pas assez de points et la deuxième fois mon dossier est arrivé hors quotas.

http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201603/07/01-4958121-immigration-quebec-met-fin-a-la-politique-du-premier-arrive-premier-servi.php

Doris.Paquemar :

Je me tourne vers vous pour justement voir si quelqu'un n'aurait pas une option à laquelle je n'aurais pas pensé..

Eh bien, par exemple aller ailleurs qu'au Québec et faire une demande de résidence permanente ?  ;)
Exemple  http://www.ontarioimmigration.ca/fr/que … OMMON.html

Bonne lecture... Et bonne continuation !  :cheers:

Le Québec n'est pas du tout mon premier choix, c'était une tentative qui me semblait la plus simple (totalement faux d'ailleurs). Je suis intéressée par Toronto vu que je suis bilingue, mais reste ouverte à toutes les autres provinces.

Pour ce qui est du CSQ, la réponse que j'ai reçu de mon dossier c'est bien un "hors quotas".  Pour le PVT il n'est plus question en effet du premier arrivé premier servis ce n'est plus qu'une question de "hasard" d'après le CIC.

L'immigration en Ontario ne change pas les démarches : pas d'employeur = pas de visa
Pas de formation spécifique non trouvable sur place = pas de visa

Donc finalement rien de nouveau :)

Mais Merci de votre interêt!

Ce qui pose le plus problème c'est votre domaine professionnel qui n'est pas vraiment recherché dans le pays. Les seuls entreprises prêtes à faire des démarches de ce genre sont celles qui sont en régions isolées et qui ne trouvent vraiment personne. Je pense au Yukon, au Territoire du Nord-Ouest et au Nunavut. mais bien-sûr ce ne sont pas les endroits les plus touristiques non plus. Essayez tout de même de chercher des emplois dans ces provinces ou territoires du nord, si vous trouvez un employeur prêt à faire les démarches, vous pouvez vous y rendre, travailler pour lui le temps de la RP (ça peut être long) et aller ailleurs ensuite.

Bonsoir Smaynill,
Merci pour le conseil, vous avez parfaitement raison et en effet je devrais tenter ma chance par là bas.... Finalement si c'est peut être un peu touristique, niveau nature etc. Je vais me renseigner, c'est vrai que je n'ai pas du tout visé ces provinces.
Merci beaucoup.

Tenez-nous au courant si ça fonctionne pour vous :)... ou pas d'ailleurs

Je n'y manquerais pas, je viens déjà d'envoyer quelques CV et je me renseigne sur ces provinces.

Louisqc :
Doris.Paquemar :

Je me suis inscrite dans le bassin pour faire une deuxième année de PVT (mtn c'est 2 ans, de mon temps c'était 1 an) mais les chances sont très basses vu que la première ronde de demande est déjà passée...

Avant c'était 1 an renouvelable, maintenant c'est 2 ans non-stop non renouvelables, donc c'est normal. Sans vouloir vous décourager, si vous avez plus de 35 ans et si vous avez déjà fait un PVT au Canada, vos chances sont minces, voire nulles.

Le pvt d'un an n'a jamais été renouvelable. Les personnes qui ont fait un pvt quand il était de 1 an avant 2015 ont le droit d'en refaire un à condition de n'avoir jamais fait un autre programme eic et comme elle a 30 ans cela ne lui donne pas moins de chances d'en faire un deuxieme!

Doris.Paquemar :

Bonjour,
L'idéal pour moi serait Toronto mais je ne suis pas fermée sur la Province, je souhaiterais juste être dans une province à majorité anglophone.

Dans ce cas, aucun regret pour ne pas avoir obtenu le CSQ.
Toronto serait en effet l'idéal pour une immersion puisque seulement 2% de la population totale est francophone. Attention tout de même, le coût de la vie y est extrêmement cher, donc prévoir un budget conséquent.

Bonjour,
Le coût de la vie dans les provinces reculées n'est pas moins eleve , attention !!! La nature est bien présente mais parfois trop ! Je veux dire qu'elle vous oblige a rester a l'intérieur, moustiques bien présent par exemple, après il y a plus gros bien sur ! Maintenant tout dépend ce que l'on recherche mais les journées y sont aussi très tres courtes l'hiver 4 a 5 heures de soleil, une vrai expérience ...
Une vie de pionnier en quelque sorte mais pourquoi pas ? A conditions d'être prépare et informe !
Bonne chance et belle journée

Nouvelle discussion