Déménagement en France

Bonjour tout le monde,

Voilà mon souhait serait de quitter la Belgique pour La France.
J'y réfléchis depuis longtemps et ma décision est prise. Je suis réaliste et dans l'idéal c'est d'avoir un logement et du travail. Pour le moment, je suis au stade zéro.
J'ai de quoi payé une caution, un loyer, j'ai des fiches de paie sauf que maintenant après une fin de CDD je suis à nouveau sans emploi et j'accepte les intérims. Vous vous doutez bien que pour convaincre un propriétaire c'est pas évident. Donc je rame et cela fait longtemps que je rame. Je reste positive malgré quelques doutes.
Comment vais-je vivre si j'ai pas de travail, je suis seule ??
En Belgique, après une fin de contrat à temps plein, on touche +- 900 euros pour une personne isolée qui cherche du travail et sait le prouver.
Mais en France c'est pas pareil, apparemment, il faut avoir travailler un an à temps plein (en France) pour toucher au chômage ce qui est normale en soi .Sinon vous touchez le RSA et la je comprends pas beaucoup ce que c'est?? APL?? l'APL n'existe pas en Belgique, qu'est que c'est.??
Je crois que je ne vais pas partir maintenant, j'ai besoin d'assurer mes arrières.. D'avoir des réponses claires, il faudrait pas que je me plante.
Si vous avez des conseils,des trucs, des astuces à me donner pour mon futur déménagement ..je les prends bien volontiers et avec le SOURIRE.
Merci d'avance
P.S: De Bonnes fêtes à vous et vos proches. Une pensée pour les personnes dans le besoin

Bonjour, de combien as-tu besoin pour vivre? Si le SMIC est suffisant, tu trouveras du travail à la pelle. Il suffira de faire du porte à porte dans les resto, les commerces avec ton CV et si tu tombes sur quelqu'un qui a besoin de personnel, c'est tout bon. Pour le logement et le temps d'avoir un emploi stable, peut-être peux tu faire une colocation ou une sous-location dans un premier temps.

Bonjour,
Merci de me répondre. J'ai calculé 550 pour le loyer, 100 pour les charges, 150 pour les courses approximativement par mois et au minimum. j'ai mis de côté pour la caution, pour le loyer, pour le déménagement..Par contre, je sais pas encore combien je paierai pour la location d'un camion avec déménageurs car tout dépendra de la société et du nombre de km.
J'ai déjà déposé des cv et j'ai même eu deux entretiens d'embauche mais négatifs.
Par contre, je tiens vraiment à déménager et habiter toutes seules (question d'expérience).
En fait, j'ai vu des chouettes appartements (2) dans mon budget mais le propriétaire demande aussi un garant mais ça, j'ai pas. Quand je dis que pour l'instant je travaille pas..eh bien tu devine la réponse.. c'est vrai, j ai travaillé mais les propriétaires ont besoin de gens stable même si je suis quelqu'un d'honnête, eux, ne peuvent pas le deviner et je les comprends. Aujourd'hui, en France, j'aurai pas droit au Smic puisque j'ai travaillé qu'en Belgique. Merci de me conseiller

Au début, il faudra faire des sacrifices. Rien ne t'empêche de faire une colocation si c'est pour un ou quelques mois seulement, le temps d'avoir un CDI. Pour la nourriture, je tablerais plutôt sur 10 euros par jour. Je ne sais pas si tu es éligible, mais tu peux proposer de passer par une assurance garantie anti impayé, ou bien encore proposer une caution plus importante en cash. Il y a aussi le FSL https://www.service-public.fr/particuli … oits/F1334  L'APL est l'aide personnalisée au logement https://wwwd.caf.fr/wps/portal/caffr/ai … lelogement

Des sacrifices, j'en suis capable. La coloc à voir. c'est vrai c'est moins cher. UN CDI c'est dur d'en trouver mais j'y aspire. Et pour la nourriture, un repas par jour me suffit et un café, du coup, je coûte pas trop cher...Et pour le reste, je vais lire toutes les informations. En tout cas merci infiniment pour les liens, c'est super sympa. :-))

Le SMIC? c'est le salaire minimum pour un temps plein (35 heures). Sinon, comme tu n'es pas éligible aux allocations chômage, c'est le RSA, 450€ par mois pour une personne seule. Et je ne pense pas que tu puisses l'avoir comme ça, dès ton arrivée...

La seule solution, c'est de trouver un travail en logeant dans un meublé temporaire ou en colocation. Sinon, même avec un salaire, il faut un garant... De plus, il y a 10% de chômage en France, donc, on privilégie les français...

Merci pour les infos, je suis allée voir sur les liens communiqués et j'ai effectué les simulations. Et effectivement, ça craint. Je sais pas comment les gens font pour vivre avec des montants ainsi. Loyer, charges, nourritures sans compter les assurances etc.
C'est plus vivre c'est carrément de la survie. Vivement que je retrouve du travail à temps plein en Belgique ou en France peut importe. Si on travaille pas, on peut pas mettre d'argent côté.. ça relève de la survie et j'ai déjà donné dans cette catégorie.
Sans compter tous ceux qui travaille pour un salaire minimal et qui ont du mal chaque fin de mois.
Mais bon restons positif et relativisons.
Pour l'instant, je réfléchis, je prends note et j'agirai en tenants compte des tenants et aboutissants. Merci pour les infos.
Et de Bonne fêtes ;-))

Bonjour,
Si tu veux venir en France, et d'avoir un atterrissage pas trop brutal, financièrement parlant, tu pourrais aussi essayer de chercher des emplois de nounou contre logement,
au moins tu pourrais avoir un logement gratuit à l'arrivée, contre le garde d'enfant/course etc, cela te permettrait d'être sur place, et de chercher d'autres emplois qui conviendraient si tu le souhaites..
J.

Bonjour,

j'ai une petite question: j'ai lu sur certaines offres d'emploi en France qu'il était parfois écrit Points NBI: O
Qu'Est-ce que cela veut dire? 
Est-ce que c'est juste une spécificité pour les barèmes (salaire).?
Je pense que sur toutes les annonces que j'ai postulé, je l'ai vu 2 fois, un peu près.
Ca veut dire quoi, à votre avis?
Merci

bonjour Kariham
NBI = Nouvelle Bonification Indiciaire
c'est un système de points de bonus pour les fonctionnaires
ne m'en demande pas plus, mais tu pourras certainement trouver sur internet
si tu n'es pas fonctionnaire, cela ne s'applique pas

tu es à Mouscron, je vois ?
je connais très bien et je ne suis pas loin

Bonjour,

comment ça va?
En fait, je suis plutôt de Doornik  ;-)) et pas de Mouscron. Je suis pas loin de la frontière. tout le monde connait Mouscron.
Et je suis originaire des Flandres (Ik ben van Ronse en ik probeer neederlands te spreken et c'est pas facile car dans le Hainaut personne ne parle le néerlandais).
C'est vrai, j'avoue ...J'ai tout oublié mais j'ai des circonstances atténuantes (en Wallonie, on est pas bilingue)
Là, je me trouve encore plein d'excuses.
Comment se passe votre nouvelle vie en France?? Bien, j'espère.

Merci pour l'information. Vous avez raison, je ne suis pas concernée. Je ne suis pas fonctionnaire.
Au plaisir de vous lire.

P.S.: le waterzooi, les stoemp, la carbonnade flamande..ça vous manque pas trop?


Kari

En Wallonie, vous n'êtes pas bilingue et les ça exaspèrent les flamands. Parce que eux, doivent parler en français parce que vous ne faites aucun effort et c'est pour ça qu'ils ne vous aiment pas :p Et ils ont raison. Le bilinguisme est une chance que beaucoup aimeraient avoir, mais malheureusement, en Belgique, ça ne marche que dans un sens. Les sélectionneurs sont obligés de toujours mettre le français comme langue de communication parce que les wallons ne parlent pas bien ou pas tous néerlandais, ce qui gonflent les flamands.

Est-ce un problème au niveau de l'enseignement???

Bonjour,

En effet, on devrait tous pouvoir parler les deux langues. c'est l'idéal.  ;)
J'ai eu la chance de grandir en Flandre et de fréquenter aussi bien les francophones que les néerlandophones.
En Flandre, on propose très tôt les deux langues et c'est une bonne idée.
On apprend les deux langues à l'école. C'est automatique et normal.
Je ne peux pas dire que cela m'a avantagé dans la vie. (on est un peu plus à l'aise)
Vers 20 ans, j'ai travaillé dans un club de vacances en Ardennes fréquenté par de nombreux belges et hollandais. Du coup, j'étais pas trop déstabilisé même si les hollandais ont un fameux accent.

Puis bcp plus tard, j'ai travaillé dans un Callcenter (Belgacom). On ne demandait que des néerlandophones à première vue. J'ai insisté pour être engagé malgré mon niveau plus très au top, j'avoue.
Et en fait, il y avait des francophones et néerlandophones. Les appels étaient orientés par langue. C'était pareil ailleurs (Mobistar...). On teste votre motivation très souvent et vos efforts.

Aujourd'hui, j'oublie tout à chaque fois et après ça revient ..petit à petit
(un niveau débutant alors que j'ai grandi en flandre).
Il faut pratiquer le plus souvent possible et cela avec toute les langues.

Aujourd'hui, il y a beaucoup de classe d'immersion en Wallonie même dans les villages (Wattripont, Frasnes, ..).
Il est indispensable de pratiquer les deux langues surtout au niveau touristique.
Je suis forcée de constater que les néerlandophones sont plus professionnelles au niveau de l'accueil, propreté, langues .Je vais parfois à Gand, à Courtrai et les commerçant s'expriment en français pas toujours du premier coup mais il le font.
Ce n'est pas le cas en Wallonie où je vis ..

L'essentiel, c'est de se comprendre partout où l'on va et l'anglais ça aide beaucoup en Europe et à l'étranger.

Bien à vous,
et Tot ziens...A bientôt   :)
Kari

Oui, l'anglais sert à peu près partout, mais les locaux aiment beaucoup quand on essaye de parler ou quand on parle leur langue (surtout le NL :)). Enfin, la situation reste tendue en Belgique. Un jour, je suis allée à Bruges. Au restaurant,  servis après d'autres personnes arrivées après (NL et UK notamment) car on parlait en français...

Donc, moi, maintenant, en Flandres, c'est néerlandais et anglais si je ne sais pas ce que je veux dire en NL (et y a beaucoup de choses :D)

Et puis, aussi, par rapport ua bilinguisme, à Bruxelles, celui-ci est répandu et il faut souvent être bilingue (ou trilingue anglais) pour y travailler...

Ahlàlà, c'est bien compliqué tout ça... En France, c'est sûr, y a moins de soucis, à part les Bretons et surtout les Corses :D

Bonjour,

Comment allez-vous?  ;)
C'est vrai ce que vous dites, c'est vraiment pas évident..Toutes ces histoires de langues.
J'ai vécue des expériences similaires.
Moi, ce qui me surprend encore plus c'est quand les walllons commencent à faire des différences avec les français. Du genre, ah vous n'êtes pas belge. Cela s'entend à votre accent. D'un francophones, on s'y attend pas trop.  :unsure
Parfois, on dirait que cela dérange.
On est quand même en 2017. On a l'impression que tout le monde veut défendre son origine, sa culture et je comprends mais il y a des limites, non?
Faut dire que moi, j'adore rencontrer des gens de milieux différents et de culture différente..
C'est tellement intéressant tous les similitudes qu'on peut partager.
Du coup, je retiens que les points communs mais le plus important c'est la personnalité des gens qu'on rencontre, je trouve et  au-delà de la langue. L'essentiel c'est de partager de bons moments, de bons souvenirs.
Le reste, on oublie (même si c'est déstabilisant)

A bientôt
je vous envoie des ondes positives  :D ça c'est universel comme langue

LOL Seulement, il y a des belges qui n'ont pas d'accent. Enfin ,vu d'un français, on ne peut pas distinguer s'il est belge ou français. Si je comprends bien, la personne sera considérée comme française dans son propre pays... C'est un concept :D

bonjour Kari
pour répondre à ta dernière question, non, les carbonnades flamandes et les waterzooi ne me manquent pas vraiment, parce que :
1° il y a de très bonnes choses à manger en France : des andouillettes (inconnues en Belgique), des crêpes bretonnes et autres bœufs bourguignons ...
2° j'habite très près de la frontière et il m'est donc très facile d'aller manger des frites en Belgique

plus sérieusement :
- dans les pays musulmans, l'absence de viande de porc me manquait , sans parler d’absence de bière ...
- certains pays d'Afrique, et certaines régions de ces pays n'ont pas la diversité de cuisine que nous connaissons, et ça aussi c'est parfois difficile
- en Pologne, avant 1989, c'était du poulet, encore du poulet et toujours du poulet (mais il y avait de la bière !)

et puis, il n'y a pas que la bouffe dans la vie
l’expatriation fait découvrir beaucoup plus que les plats régionaux

à toi de voir
André

avakigali :

- dans les pays musulmans, l'absence de viande de porc me manquait , sans parler d’absence de bière

Dans certains quartiers (et villes) en France, c'est pareil...

Re bonjour,

ça fait plaisir de vous lire. :D
Le coup de la carbonnade et tout le reste c'était une plaisanterie.  :lol:
De tout façon, où que l'on soit aujourd'hui, on peut faire mijoter ses plats favoris soi-même à la maison et c'est bien meilleure.
Moi, j'ai grandi avec les plats préparé tout frais à la maison...et aujoud'hui, je suis devenu une adepte du bio.

Pour des raisons médicales, j'ai arrêté le gluten et le lactose depuis quelques mois c'est vraiment dur parfois. J'ai envie d'un bon bout de pain avec un bon fromage et le sans gluten c'est vraiment bof bof, vraiment.
Heureusement qu'il n'y a pas que la nourriture  :) sinon , on voyagerait peut-être moins dans les hôtels.
Ce serait fini les réservations "all inclusive". Pour ma part, je ne suis pas une grande mangeuse mais j'aime la qualité des produits plutôt que la quantité et j'essaye d'acheter les produits locaux de manière générale.

A bientôt,
Kari

Nouvelle discussion