Français désireux d'ouvrir un concept Vin - Bières - Café à NY

:D Bonjour à Tous,

Voila je me présente je m'appel Arthur j'ai 27 ans, je vie proche de Bordeaux et j'ai 3 magasins d'optique qui fonctionne pas mal.

Nous aimerions moi même, mon associée et nos 2 maries ouvrir un concept store de différent articles et "assiettes tapas" made in france ou européenne, et faire tourner l'établissement autour du VIN, de la BIERE et du CAFE.

Après nos différents séjours à NY nous nous sommes rendu compte qu'il n'y avait pas d'établissement de ce genre, du moins dans une ambiance décontracté et surtout permettant au expat' un moment de coupure avec la culture américaine pour ceux ayant envie d'avoir un petit moment de France le tout sans sortir de NY.

Que pensez vous de notre projet ? ou le verriez vous ? et avez vous des conseils à nous donner ? nous sommes preneurs de toutes infos ...

A très bientôt, Arthur, Nathalie, Jérome & Antolin. :cool:

Hello, je verrai ça sur West Harlem. Sinon, une interviezw qui va t'inspirer. http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplaye … 63756.html

Bonjour,
Le concept est très bien mais nous vous conseillons de bien vous entourer. Si vous avez besoin, n hésitez pas à nous contacter par email xxx
Bonne journée
Joelle

Modéré par Bhavna il y a 3 ans
Raison : Veuillez ne pas publier vos coordonnées sur le forum svp. Echangez les via la messagerie privée. Merci
Je vous invite à lire la charte du forum

joe&fifi, ils sont intéressé par NY, pas par un food truck en Floride qui est un projet complètement différent. C'est un site d'entraine. Le mieux est de partager vos informations et vos conseils ici afin que tout le monde en profite. Les Food Trucks sont très compétitifs, beaucoup plus d'aléas et bien plus diificile à gérer qu'un bar à vin.  Pour vous en rendre compte, regarder la série "The great Food Truck Race".

Bonjour Stevenmika

Je souhaite juste leur apporter des conseils en effet, et je ne veux pas leur vendre un concept de Food truck. Celui-ci a d'ailleurs, d'hors et déjà, été étudié, lancé et vendu.
Nous connaissons ce domaine et ne le conseillerons pas à tout le monde, je vous rejoins complètement.
Quand je parles de bien s'entourer, c est parce qu'il me semble qu'à travers leur post, ils en auront besoin, et je pense que vous le savez, vu que vous êtes actif et de bons conseils sur ce groupe.
Je serai prête à leur apporter des conseils, étant dans le domaine de la Food Industry et c est pour cela que je leur donne un email afin qu il puisse poser en toute tranquilité des questions, peut-être plus précise.
Donc aucune offense dans mon post, juste de l entraide que l on aurait aimé avoir à notre arrivée!
Bonne journée Stevenmika

C'étais l'objet de mon message. Que votre témoignage apporte des informations à la communauté. C'est plus utile qu'un message privé, car ce sont plus d'informations pour tous, étant donné qu'on est là pour apporter des conseils et des témoignages.

bonsoir
merci encore stevenmika pour la rapidité de tes post.
Aussi, je suis d'accord avec toi, car le blog est très utile et les questions et réponses sont très intérressantes a lire pour beaucoup d entre nous.
Donc s'il vous plait!! continuer  a répondre sur le blog et non pas en privé par boite mail...

Merci a vous tous et bonne chance a coopers24 pour ton projet ;)

Bonjour,

Je vais être un peu dur et caricatural mais l'un de mes leitmotiv est que, aux USA, si ça n'existe pas, c'est qu'il n'y a pas de marché, surtout dans l'alimentaire ou il se monte un concept par minute.
J'ai vu plusieurs "cave à vin - tapas - ardoises" ouvrir et malheureusement refermer assez vite (d'autant plus malheureusement que j'étais client, car, en tant qu'européen, j'aimais le concept). Le problème est qu'il est très difficile de faire fonctionner un business si dès le départ tu t'adresse à une niche, sauf à avoir trouvé un local à loyer bas (rare). Le niveau des loyers actuels fait qu'il faut avoir un CA élevé si on veut :
- en vivre
- payer ses loyers
- revendre un jour éventuellement.
Or, ce type d'activité est généralement plutôt une activité de soir uniquement.
NYC est un marché atypique de par sa population, c'est aussi un marché très dur.
A mon sens, il faut observer le marché, repérer un concept qui marche bien et le reproduire tout en lui donnant une particularité unique. C'est moins "exaltant" mais plus sur.
J'ai vu des Français faire un carton dans la pizza par exemple en apportant une qualité nouvelle sachant que chaque jour des millions de pizza meurent sous les dents des américains.
Attention, l'idée n'est pas de vous dire "c'est nul, ça ne marchera pas" mais de bien montrer que "Nouveau" et "rentable", ce n'est pas forcément égal.
Vous en êtes au début de réflexion, visitez, discutez, mangez... et votre projet évoluera.
Bonne chance, vous avez déjà fait le bon choix en questionnant ici ou vous trouverez pleins d'avis.
Sylvain

BTW, regardez The Profit à la télé (sur youtube), c'est le meilleur cours de business "the american way" à mon avis. Il y a plusieurs "épisodes" dans des restos.

J'ai déjà vu The profit. Sinon, il y a aussi Bar Rescue, Restaurant Startup,  Restaurant impossible et j'en oublie.

En face de mon boulot (midtown), il y a un bar a vins ou on peut deguster differents vins justement (francais) et manger aussi. Il y a souvent pas mal de francophones.
Ils sont d'ailleurs a 4 endroits a Manhattan.
A un block de la il y a la meme chose mais avec les bieres belges.

A New York, on trouve de tout et c'est difficile d'amener un "nouveau concept". Et les endroits pour se poser "entre francais", pour ceux qui aiment ca, il y a pas mal d'endroits comme ca dans la ville!
Mais pour moi, endroit "decontracte" ne rime pas avec cafe ou restau francais. Je trouve les americains plus cool! C'est mon avis :)

Téléféric Barcelona

C'est un restau à tapas (mais pas que) haut de gamme par chez moi. C'est plein à craquer TOUS LES SOIRS. On y déguste des vins européens aussi.

Si ça peut vous aider à voir ce qui marche.

Avec ce nom, à parier qu'ils parlent parfaitement  espagnol et qu'ils connaissent bien la communauté locale. Si ce n'est pas le cas, ils devaient avoir de gros moyens financiers et une solide expérience en business pour bien s'entourer dans le secteur le plus compétitif. Cela ne veut rien dire sans connaître leur histoire (background), l'équipe, leur expérience et leur connaissance du marché local...

http://us.100montaditos.com/

Cette franchise existe sur Miami, ils ont 4 emplacements. C'est Tapas, ardoise, bars à vins. J'aime beaucoup. Ils en ont monté un a Orlando, dans une super zone, à 15 minutes de chez moi. Super emplacement en face d'un cinema Regal 20 salles. Ils ont tenus 6 mois. Le loyer les a tué. Comme ils ne fonctionnaient vraiment que le soir, ils n'arrivaient pas à joindre les 2 bouts. Comme quoi, l'idée, c'est une chose. C'est la combinaison Idée/Emplacement/Loyer qui permet de tenir dans le temps.

C'est clair que ce qui joue sur la rentabilté , c'est le loyer qui restera un frais fixe.

j'ignore complètement ce bussness vu les réponses de beaucoup de membres  surtout de ceux qui sont installés déjà ne prenez pas ce risque , je vous conseillerais de passer sur un autre projet comme la boulangerie il ya deux ans ,à l'état du TEXAS ils réclamaient la baguette française   je connais une americaine ...à vous de voir

Le Texas est vaste. Ils ne veulent pas d'une baguette partout.  Entre temps, beaucoup ont déjà investit. La boulangerie n'est pas pour tout le monde. Il faut avoir une expérience réussie dans le domaine et aimer ça. Exemple: est-ce que tu connais les contraintes du métier en France? Cela te convient? Sais-tu gérer une boulangerie? Pour  mémoire, une connaissance qui possédè plusieurs franchises dans mon quartier pour différentes marques: je lui ai dit que je voulais vivre aux USA. Il dit de foncer, car quand vous êtes jeune, vous êtes invincible. Il a essayé d'investir une fois aux USA pour créer une chaine de boulangerie (j'ai oublié le nom de la défunte chaine). Il a perdu 2 millions de dollars dans l'affaire, car il a dit qu'il ne s'était pas associé avec la bonne personne.

On voit à la télé (M6, TF1) les quelques gars qui ont réussis dans la boulangerie aux USA, souvent les mêmes d'ailleurs. On voit rarement les nombreux qui se sont planté.
Je connais pas mal de boulangers et pâtissiers installés ici : ceux qui marchent bien étaient déjà boulanger pâtissiers avant.

Je pense qu'on ne devient pas pâtissier par hasard. Les métiers du goût sont pour les passionnés. En plus, il faut s'adapter au goût des américains.

Bonjour.
Est-ce qu’il serait possible d’échanger un maximum d’informations car je suis dans la recherche concernant la création d’un bar à vin plus spécifiquement en Californie pour rivaliser directement avec leurs vins locaux.
Je sais qu’il est très dur de faire importer du vin et encore plus nos fabuleux fromage.
Vous pouvez me contacter à l’adresse suivante : ***

Modéré par Priscilla il y a 2 ans
Raison : Merci de ne pas afficher vos coordonnées personnelles sur un forum public par mesure de sécurité

Je connais très bien les métiers de bouche pour les avoir exercés en France.
Il est utopique de penser se lancer aux USA et réussir dans un de ces métiers ( restauration, boulangerie, pâtisserie...) sans un sérieux skill en France.
Mon conseil pour venir s’installer en E2 aux USA est de fuir les métiers de bouche et d’avoir une activité sans lease.
Arrêter de penser que les américains raffolent de nos concepts à la Francaise . Ils aiment mais sans plus et ça ne suffit pas pour faire un business qui marche.

Concernant le concept de bar a vin a New York. Jusqu’a Present , je ne connaissais pas New York mais pour avoir fait Manhattan en long en large et en travers le week-end de Noël , j’en déduis que c’est la seule ville des US où on peut vivre à la Francaise tout en étant aux US.
Il y a des boulangeries, resto à la Francaise et bar à vin pratiquement partout. Sur le plan gastronomique, j’avais l’impression d’etre À Paris . Bien sûr, on en a pour toute les bourses entre Benoit de Ducasse, brasserie Cognac ( plus abordable) et autres boulangerie Kayser ou chaîne “le pain quotidien “ il y a vraiment du choix à la Francaise.

Donc, réfléchissez à deux fois avant de vous lancer.

Lake

Je suis d'accord avec ce que dit Lake, les americains ne nous attendent pas en ce qui concerne les vins et fromages. Deja ils n'en rafollent pas autant que nous (du fromage) et niveau vin, il y en a de tres bons de californie deja. Pas besoin d'aller chercher francais au final.
Il faut vraiment bien etudier ta cible!

Sa refroidis mais merci bien pour cette mise en garde

très instructif  ce bloc  :top:

maxime kerstenner :

Bonjour.
Est-ce qu’il serait possible d’échanger un maximum d’informations car je suis dans la recherche concernant la création d’un bar à vin plus spécifiquement en Californie pour rivaliser directement avec leurs vins locaux.
Je sais qu’il est très dur de faire importer du vin et encore plus nos fabuleux fromage.
Vous pouvez me contacter à l’adresse suivante : ***

Je ne sais pas si il est dur d'importer du vin aux states , en tous cas il est très facile d'exporter du vin français aux states , il suffit d'avoir .....beaucoup d'argent pour payer les distributeurs et être en règle avec leur wines monopoly . Pour contourner cela , il faut être viticulteur français , et exporter via sa propre  boutique immatriculée et implantée en californie (je ne sais pas pour les autres états).

Nouvelle discussion