Aujourd'hui en Tunisie

Bonsoir a tous

Je suis tout a fait d'accord avec l'analyse de Gaudi.
Il faut un peu de temps,c'est l'évidence,mais a voir les mines réjouie et la joie qui animent nos amis Tunisiens,on sent que
les "choses" vont dans le bon sens.
Aujourd'hui tous les commerces sont approvisionnés et les terrasses des cafés étaient bondées à Bizerte....
Pourtant ce matin il y a eu encore des coups de feu et des rafales
d'armes automatiques vers la prison de Nador,l'armée est en train de réduire les dernières poches d'irréductibles.
Soyons optimistes et voyons plutôt le verre a moitié plein que le verre a moitié vide !
Moi je suis confiant et je pense que ça va aller de mieux en mieux.Il faut maintenant que les Tunisiens pensent a la phrase célèbre de JFK:"Ne vous demandez pas ce que le pays peut faire pour vous mais,qu'est ce que je peux faire pour mon pays."Ils
ont déjà fait beaucoup et je pense qu'ils sont conscients que,
ça commence maintenant !
Vive la Tunisie libre !

Question saugrenue, mais néanmoins interessantes/
Quel est le taux de change aujourd'hui Euro/dinars? merci

Il faut aller sur XE.com convertisseur
Aujourd'hui 1€=1,92.....DT
A bientôt Jean Pierre
Michèle

Merci Michéle, interéssant a suivre car il risque  d'il y avoir un pic non négligeable dans une baisse du dinard au niveau change, ce qui va être normal,et non catastrophique pour nos amis Tunisiens, mais qui n'arrangera pas leur balance commerciale.

Je rajoute pour info...en copié-collé:

Françaises et Français de Tunisie,

Chacun attend des informations ou des conseils pratiques pour faire face à la situation. Ils sont souvent disponibles sur le site www.consulfrance-tunis.org et sur ceux d’autres sociétés et organismes dont tout moteur de recherche vous donnera les adresses. Dites-le à tous les Français que vous connaissez. Dites à ceux qui n’ont pas d’accès à Internet que la cellule téléphonique de crise du Consulat général, qui a traité plus de 6.000 appels émanant de notre communauté, est à leur disposition jour et nuit au 71 10 50 65.

Chaque îlotier, chaque bénévole, chacun de  nous, doit relayer vers tous les Français qu’il connaît, jusqu’à l’épuisement s’il le faut, les consignes de prudence et les informations utiles dont il a connaissance : numéros des services de sécurité, réouvertures de magasins et de marchés, pharmacies de garde, etc. Que chacun nous informe aussi des dangers auxquels il serait confronté. Je souligne que, depuis le début de la crise, ont été déclarés au consulat général deux décès de compatriotes, tués par des projectiles perdus ; une blessée grave et moins d’une demi-douzaine de pillages de domiciles. C’est trop ! C’est inacceptable ! J’en suis le premier convaincu. Mais cela démontre aussi qu’il n’y a pas d’actions spécifiquement dirigées contre les Français. Au contraire : beaucoup de Tunisiens nous témoignent une générosité, une  chaleur humaine, une hospitalité qui honorent leur Peuple et doivent nous inciter à garder confiance en lui.



Courage à tous !



Michel Pinard

Consul général

idem copié/coller :

MAIS QUE D’AUTRE PART,
le plan de sécurité repose essentiellement sur les 41 chefs d’ilots, répartis sur l’ensemble du territoire tunisien, ET LA PLUPART D’ENTRE EUX ONT ETE DEFAILLANTS. En effet, secondés par leurs adjoints, les chefs d’ilots, réunis le 12 janvier par le Consul Général, étaient censés prendre contact avec les compatriotes français de leur secteur dont ils avaient les coordonnées (adresse/téléphone) et signaler au Consulat Général tous les Français qui auraient été  en difficultés.
Or, il apparait que certains chefs d’ilots ont quitté le territoire, dès le début des évènements, sans en avertir le consulat. D’autres se sont terrés chez eux et n’ont pas du tout joué leur rôle.
En définitif, seule une quinzaine de chefs d’îlots a assumé ses fonctions comme il se devait.

extrait de la newletter !Français de Tunisie
j'ai l'intégralité si quelqu'un le souhaite

Bonsoir a tout le monde.

Quelques nouvelles blagues Tunisiennes ?

"Ali Baba est parti, mais pas les 40 voleurs !"

"Offre d'emploi n° 140 111 : On cherche un nouveau président pour la Tunisie. Expérience : débutant accepté. Type de contrat : CDD. Qualités requises : orphelin, fils unique, stérile et surtout chauve pour qu'il ne fréquente pas les salons de coiffure."

"Ben Ali a créé une banque de solidarité... il s'est enfui avec la banque, mais il a laissé la solidarité."

"Avant, en Tunisie, on avait 10 millions de commentateurs sportifs, maintenant, on a dix millions de commentateurs politiques."

"Tant que nous sommes chauds, rendez-vous demain à Tripoli vers 9 heures. On fait tomber Kadhafi vers 9 h 30, maximum 10 heures, puis on rentre continuer notre révolution."

"Urgent : en se réveillant ce matin, le roi d'Arabie saoudite a découvert qu'il lui manquait de l'argent."

"Ben Ali nous avait promis 300 000 emplois. Il nous a offert 10 millions de postes... de gardien de quartier."

Bonne soirée et VIVE LA TUNISIE LIBRE !

Merci pour cette page humouristique! Excellent ;-)

Vive les tunisiens ;-)

Bonne journée à tous

Merci Alclodo, cela fait du bien de rire un peu
Bonne journée à tous et à toutes

Un avenir prometteur......(..!..)

De loin, le minaret de la mosquée, qui surgit au-dessus des cyprès, ressemble à une page blanche enroulée. Son architecture inhabituelle correspond à l'époque postcoloniale pendant laquelle a été construite l'université de Tunis El-Manar (UTM), un gigantesque campus avec ses quinze établissements, ses quatre facultés, et ses 43 000 étudiants inscrits. Pour l'heure, le site est silencieux car les cours sont toujours suspendus du fait de la situation d'urgence dans laquelle est plongée la Tunisie. Mais à l'intérieur de la mosquée, les hommes s'activent.

Dans la grande salle, des tapis ont été disposés au sol, un micro installé. "Il fallait voir le degré de décadence des lieux, s'indigne Ibrahim, un étudiant expert-comptable vêtu d'une longue robe noire enfilée sur son pantalon. Il y avait des bouteilles de bière, de vin, et même des excréments." La réouverture du lieu a eu lieu sans autorisation, le 15 janvier, au lendemain de la fuite de l'ancien chef de l'Etat.

Les fidèles présents, barbus et non barbus, en kamis (robe longue) ou en jean, forment un curieux mélange où se côtoient des étudiants, des partisans d'Ennahda, un parti islamiste dit modéré interdit pendant les années Ben Ali, des radicaux, et même des représentants du mouvement Hezb-ut-Tahrir - une organisation non violente née d'une scission avec les Frères musulmans implantée dans tout le monde musulman -, qui distribuent des tracts pour réclamer l'instauration d'un califat. Sofiene, 43 ans, commerçant dans une cité voisine, prône l'application de la charia par l'Etat. "La loi doit s'inspirer du Coran, c'est ça le but ", souligne-t-il. Et "la circulaire 108, qui interdit aux femmes de porter le hijab (dans certaines adminis-trations° doit être abrogée. "

"Madhi Boukra", un pseudonyme qu'il s'invente sur-le-champ, a fait partie d'un groupe de cinq Tunisiens soupçonnés de préparer des attentats et arrêtés dans la région de Florence en 2004, avant d'être relâchés puis acquittés. "Quand je suis revenu ici il y a trois ans, on m'a conduit directement au poste parce que j'avais une autre vision de l'islam que celle du dictateur, sourit-il. Aujourd'hui, je ne serai tranquille que quand ses adeptes auront quitté le gouvernement."

Pendant des années, le régime a surveillé les mosquées, imposant une censure préalable sur le prêche des imams, quand il ne dictait pas leur contenu. Ainsi, les sermons devaient invariablement citer le nom du président Ben Ali. Les islamistes, eux, ont été traqués sans répit. "La police nous contrôlait sans arrêt, ils voulaient savoir où on priait, comment on priait, avec quelle position des mains, ils venaient nous harceler à n'importe quelle heure...", assure Sofiene.

Ce vendredi, le ministère des affaires religieuses avait appelé les prédicateurs du pays "à effectuer la prière de l'Absent après la prière du vendredi, à la mémoire des martyrs de la révolution du peuple tunisien". Mais son message n'est pas parvenu jusqu'ici.

Le sermon a d'abord commencé en retard car il manquait 2 mètres de rallonge pour capter l'électricité de l'université, et puis, surtout, il n'y avait pas d'imam. Le dernier, cheikh Hassan, étant parti en 2001, c'est un "frère" qui a officié. "Notre pays vit un accouchement difficile mais il n'a pas encore obtenu son indépendance", commence-t-il. "Nous avons attendu cela vingt-trois ans, mais un petit groupe au gouvernement veut prendre le fruit de la révolution du peuple, il ne faut pas se taire", recommande-t-il, avant de poursuivre : "Nous ne devons pas nous écarter de la voie de Dieu ni chercher dans les poubelles de ceux qui se liguent contre l'islam, les Etats-Unis, les Européens. (...) Vous êtes l'armée de Dieu contre les mécréants."

Ce premier discours "libre" heurte un petit groupe, outré à la sortie : "Ce n'est pas la Tunisie qui parle ici, c'est l'Arabie saoudite, peste un jeune ingénieur, il n'a même pas parlé des martyrs (du soulèvement tunisien)." Décimées, souvent brisées par des années de prison, les formations islamistes de Tunisie ont le projet de battre le rappel de tous les imams tunisiens qui se trouvent à l'étranger.
Isabelle Mandraud

Bonsoir,
y'en a marre de ces articles qui brandissent la menace "islamiste"!!
Pour comprendre les Tunisiennes et les Tunisiens,il suffit de lire cette seule phrase:
Ce premier discours "libre" heurte un petit groupe, outré à la sortie : "Ce n'est pas la Tunisie qui parle ici, c'est l'Arabie saoudite, peste un jeune ingénieur, il n'a même pas parlé des martyrs (du soulèvement tunisien)."

VIVE LA TUNISIE LIBRE !!

Al

27/01/2011 le nouveau gouvernement
http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet … ssiers.Htm

Bonjour a tous

je suis surpris de constater que personne n a relever certaines infos concernant la fuite de ba si précipitée.
il me semble que nos amis américains ont pris la main et ne souhaite pas abandonner quoi que ce soit tant qu il n auront pas installer au pouvoir leur candidat.

La nullité des services français est évidente, illustré par l arrivé de Boris l'ambassadeur de choc en Irak, sa mission risque  d être difficile mais pas irréalisable.
Je pense qu il sera intéressant de suivre le général Amar et son avenir politique en Tunisie depuis que hilary clinton la encouragé dans son émancipation du pouvoir de BA.
Enfin espéront que toute les boites françaises(spécialistes en sous traitements)et les plus grosses,dégagées du risque du 50 50 investiront en Tunisie très rapidement avant la concurrence.
De toutes façons, quelques soit les entreprises qui sauteront le pas, il est indispensable pour le peuple tunisien quels arrivent sans quoi l emploi ne se développera pas rapidement.
Je vous rappel que le tourisme en Tunisie ne représente que 10% du PIB ....

amitiés a tous

bonjour,
1er conseil des ministres

http://www.businessnews.com.tn/Première … 20,23346,1

bonjour

un nouveau numéro de téléphone vient d"être communiqué pour
la police ; 820 101 111 au lieu du 197

11h20 : Khamenei appelle à un régime islamique. Le monde arabe connaît un "mouvement de libération islamique" et les Etats-Unis vont subir une "défaite irrémédiable" dans la région, a jugé Ali Khamenei, guide suprême de la révolution islamique en Iran. "L'éveil du peuple islamique égyptien est un mouvement de libération islamique et, au nom du gouvernement iranien, je salue le peuple égyptien et le peuple tunisien", a-t-il lancé aux fidèles réunis à Téhéran pour les prières du vendredi. Ali Khamenei a invité Egyptiens et Tunisiens à se rassembler autour de la religion et contre l'Occident. Il a exhorté l'armée égyptienne à lutter contre "l'ennemi sioniste" et non contre les manifestants.

qu'il prenne ses rêves pour la réalité ; grand bien lui fasse....

j'espère que nos amis Tunisiens dans leur soif de liberté n'irons pas se laisser embobiner par ce genre d'individu.

Allègement du couvre feu des ce soir 0H/4H

http://consulfrance-tunis.org/france_tu … article898

J'ai entendu parler de 4 morts devant le Ministère de l'intérieur ..... Quelqu'un peut confirmer svp ?

Nouvelle discussion