Quelle étape a suivre apres avoir trouver un sponsor

Depuis que j'ai obtenu mon diplome de coiffeuse en France, j'ai travailler a Londres et en Suisse histoire de remplir mon cv et d'apprendre la langue. Aujourd'hui je reviens d'un sejour de 3 mois a Los Angeles, j'ai demarcher plusieur salons de coiffure et travailler dans une auberge en temps que  volontaire pour limiter le budget logement.. Bref j'ai trouver un salon qui veux bien me sponsoriser :)  Le soucie c'est que le patron ma dit de prendre un avocat et voir pour la procedure, c'est ce que j'ai fait mais l'avocat ma demander des documents pour le 01 artiste que j'ai pas (pas gagner de concours, pas été membre de jury, pas d'interview dans des magazine :( ) ..  Du coup je suis perdu.. j'aimerai travailler dans ce salon au moins 1ans alors j'ai penser a l'alternance dans un college et au salon quitte a repasser mon diplome.. (je sais plu quoi faire) Mon future patron ma fait comprendre quil signerai tout les papiers mais en gros qu'il avait pas le temps de faire la procedure (et payer) je pense que c'est claire..  comment puis je faire, c'est lopportunité de ma vie. J'espère que vous pourrez m'eclairer dans ce  casse tête de visa et demarche,merci bcp..

bienvenue sur le forum.

je remets ma reponse en MP ici:
hi,
l'avocat a raison: sans prix ou reconnaissance tu ne peux pas obtenir le visa O.
par contre, regarde du cote du visa J1 (jeunes professionels) si tu es eligible (le mieux est de contacter un organisme sponsor comme Parenthese paris, qui pourra te dire si tu es eligible); ensuite...ben il n'y a pas d'autres solutions (pas de visa H1b pour toi);
la boite a LA n'est pas francaise? si par hasard elle y etait, la tu pourrais obtenir un visa E2 Employe.

good luck!

Merci pour ta reponse! mais j'ai essayer pour le J1 et je suis pas eligible car le metier de la coiffure ne rentre pas dans les criteres :( et non il n'est plus Francais,il est americain maintenant et la société aussi du coup, mon avocat lui a poser la question, j'etais trop deçu :(

well...y a pas vraiment de solutions.
peut etre reprendre des etudes, mais la a voir si tu  peux travailler en meme temps?
(souvent c'est apres via un OPT, et je ne suis pas sur que ca puisse s'appliquer a une ecole de coiffure)

L'autre solution de chercher un autre salon chez un Français qui a obtenu un E2 investisseur ou bien de créer ou de reprendre un salon.

Ok merci bcp, je vais continuer mes recherche pour trouver une solution .. merci encore!

Combien devrais-je investir d'argent au minimum?

En effet dans la coiffure en dehors de la création/reprise d'entreprise, de l'embauche dans un salon français ou d'un visa artiste il y a très peu de solutions. Même en reprenant tes études tu ne pourrais pas travailler (c'est interdit), et l'option de l'OPT ne marcherait pas car pas valable pour travailler dans la coiffure. Si le patron est ok pour te prendre mais qu'il ne t'aide pas à trouver des solutions tourne toi vers autre chose parce que ça semble très compliqué.

Il est possible de travailler tout en etudiant. C'est la voie la plus facile dans ton cas. Trouve une formation, demande un visa, puis demande à l'organisme de formation d'approuver ton autorisation de travail et tu pourras au moins faire du temps partiel.

J'ai déjà embauché deux stagiaires non US de la sorte. Il faut bien que les étudiants puissent payer leurs études, à fortiori quand ils viennent de loin.

J'étais étudiante, et il est strictement interdit de travailler en dehors des 20h/semaine sur le campus. C'est bien pour ça qu'il faut avoir les fonds nécessaires pour subvenir à ses besoins le temps des études puisqu'il n'y a pas d'entrée d'argent, c'est la règle.
L'EAD ne peut être obtenue qu'une fois les études terminées dans le cas où l'école propose de faire un OPT, ce n'est pas systématique et ça ne marche pas avec des métiers tels que la coiffure.
Avoir des stagiaires c'est une chose, mais avoir des salariés en est une autre !
Si tu connais des étudiants qui ont travaillé pendant leurs études (autre que sur le campus et en toute légalité) je veux bien connaitre leur secret ! ;)

bonjour , stp je peut savoir dans quel domaine ta recruté les deux stagiaire ?

OhMyGaelle :

J'étais étudiante, et il est strictement interdit de travailler en dehors des 20h/semaine sur le campus. C'est bien pour ça qu'il faut avoir les fonds nécessaires pour subvenir à ses besoins le temps des études puisqu'il n'y a pas d'entrée d'argent, c'est la règle.
L'EAD ne peut être obtenue qu'une fois les études terminées dans le cas où l'école propose de faire un OPT, ce n'est pas systématique et ça ne marche pas avec des métiers tels que la coiffure.
Avoir des stagiaires c'est une chose, mais avoir des salariés en est une autre !
Si tu connais des étudiants qui ont travaillé pendant leurs études (autre que sur le campus et en toute légalité) je veux bien connaitre leur secret ! ;)

Je pense qu’il est possible de travailler avec un visa étudiant. Pour ce faire, il faut que l’entreprise qui t’enbauche soit approuvée par l’ecole.Donc pas de petit boulot mais un job en relation avec tes études .

Je m’explique et je vais encore parler de ma fille.
Elle a commencé ses études sous E2. Mais pour graduer son Bachelor, elle doit impérativement faire des internships rémunérés qui sont impossible sous E2. Donc, au bout de 6 mois , son école lui a demandé de faire un F1, qu’elle a obtenu.. La première année, il n’est pas possible de travailler, c’est la règle . Et c'est pourquoi , il faut présenter une preuve financiere que pour la première année du cursus pour l’obtentoon du visa , car il est possible de travailler à partir de la 2 eme année.

Autre point , faire que 20 heures ? Oui , en effet si l’étudiant souhaite demander un OPT, il ne faut pas qu’il fasse plus de 20 heures mais si l’etufiant ne souhaite pas continuer à la fin de son cursus ou si il demande un autre F1 pour faire par exemple  un Master après son Bachelor alors dans ce cas , il peut faire plus de 20 heures.

Voilà ce que je crois maintenant je ( du moins ma fille) va concrètement l’expérimenter cet été. Elle a été recrutée par un groupe américain pour l’ouverture d’un de ses nouveaux établissements qui va ouvrir cet été sur Orlando.

Autre point restrictif, elle ne peut pas travailler avec 2 entreprises différentes. Exemple, elle a eu plusieurs propositions d’embauche , donc elle pensait faire 15 heures chez l’un et 15 heures  chez l’autre pour pouvoir cumuler plus d’expaérience mais cela lui est impossible, l’ecole ne valide que une entreprise à la fois.

Dernier point, le niveau de rémunération est le même que pour une personne non étudiante. Ce qui va lui permettre de prendre en charge une bonne partie de ses frais d’etudiantes ( logement + extra) . Je ne veux pas q’elle fasse un temps plein pour ne pas impacter sur ses études donc je garde les tuition fees des études à ma charge.

Lake

Il y a beaucoup de choses mélangées dans ton post Lake.
Pour avoir été étudiante sous visa F1, je te confirme que la règle est claire: interdiction de travailler pendant les études et c'est pour ça qu'on te demande de prouver tes fonds: pour montrer que tu n'auras jamais besoin de travailler pour payer ta scolarité. Je parle d'un travail, un vrai job. Un stage n'est pas un travail. De plus ton F1 dépend de ta présence en cours, à UCLA au bout de 3 absences dans le quarter on avait des soucis. Donc si tu travailles tu ne peux plus aller en cours et ce n'est pas le but du visa étudiant, le visa étudiant c'est pour étudier, ça serait trop simple si on pouvait demander un F1 et travailler sans limites avec salaire. Sachant qu'en plus le F1 se prolonge facilement, ça serait le méga bon plan et le H1B ne servirait plus à rien !

Les 20h c'est justement pendant que tu es étudiant. Tu peux travailler sur ton campus (et hors campus tant que c'est lié à l'école par exemple le Hammer Museum à LA) mais dans la limite de 20h max et tu dois expliquer que tu ne fais pas ça pour l'argent.

Tu peux en effet faire des stages rémunérés à partir d'un certain nombre de credits validés/d'un certain nombre de mois de cours (9 mois à UCLA Extension). Mais c'est un stage et non un job.

Pour l'OPT oui tu travailles, et c'est la tu dois prouver à l'école que ce job est en lien avec tes études. Donc oui tu as un vrai job, mais ce n'est plus pendant tes études, tu n'as plus de cours quand tu es en OPT. Et aucune limite d'heures, je faisais des semaines à 40h et plus comme n'importe qui. Par contre tu as le droit d'avoir deux employeurs pendant ton OPT, ça a été mon cas. C'est tout à fait légal, une fois que tu as ton EAD tu es libre de cumuler plusieurs emplois tant que c'est en lien avec les études.

La situation de ta fille doit être différente car elle n'est pas arrivée aux US comme n'importe quel français. Il doit y avoir quelque chose à voir car clairement tout ce que tu dis est le contraire de ce que j'ai vécu et ce que les "lois" disent.

@ Ohmygaelle
Je ne remets pas en cause ce que tu dis et ton expérience. J’ai d’ailleurs beaucoup appris à travers tes posts ici ou sur ton blog.

Cependant, je voulais y apporter une nuance sur le travail sous F1.la ou tu parles travail, je parle stage rémunéré . Car pour moi, dans le cadre d’un F1, le travail c’est la même chose que un stage rémunéré.
En effet, un stage rémunéré, c’est avoir un employeur, faire des heures allant jusqu’à un full Time et être rémunéré comme un non étudiant.Donc, exactement, comme un travail.
Il n’y a en cela rien d’illégal car c’est obligatoire pour graduer le major de ma fille et c’est l’université ( qui est classée 2 eme plus grande des US avec ses 65K students ) qui lui a demandé de faire un F1 parce que sous E2 , cela n’etaIt pas possible.Donc, je pense que l’universite est suffisamment au courent des lois et comment orienter les students pour ne pas leur faire faire des choses illégales.

Ce travail étant dans le cursus scolaire de son major, il permet d’avoir un crédit hour par periode scolaire ( summer, fall ou spring) et n’empèche en rien la présence du student qui peut aller jusqu’à 17 crédits hours par saison . Ce travail est flexible et s’adapte aux schedules du student.

Ce n’est en rien une particularité pour ma fille mais juste une subtilité à connaître et à prendre en compte lorsque l’on veut venir étudier aux US: privilégier les études avec stages rémunérés obligatoires.
Cela permet d’avoir une expérience avec des employeurs et d’alléger les coûts des fees.

Lake

Lake34786 :

@ Ohmygaelle
la ou tu parles travail, je parle stage rémunéré . Car pour moi, dans le cadre d’un F1, le travail c’est la même chose que un stage rémunéré.

Voila la phrase qui change tout ! Avoir un travail et avoir un stage sont deux choses bien distinctes quand on parle visa.
En effet le stage pas de soucis, ça s'appelle d'ailleurs CPT dans le jargon du F1 lorsque c'est rémunéré. Mais ça fait partie intégrante du cursus, par exemple pour moi c'était carrément un cours qui me faisait gagner des credits pour valider mon année.

Donc travailler sous visa F1 = illégal
Effectuer un stage pour valider ses credits = légal et plus qu'encouragé !

Gaëlle,

Je pense que chacun interprétera si stage rémunéré est une forme de travail ou pas.
Comme tu l’aura compris, pour moi, c’est du travail.
Donc partant de ce postulat , je ne peux pas soutenir la thèse de dire qu’il n’est pas possible de travailler sous F1.

Je te dis cela, car avant que ma fille soit en université, je recherchais des infos sur tout et rien . Comme tu semblais connaître parfaitement le F1, je prenais pour vrai, tout ce que tu pouvais partager .
Donc, je pensais qu’il n’y avait pas de possibilité de travailler quelque soit la forme ( stage rémunéré ou autre) et je me disais que les études allait me coûter chères.

Hors, en réalité, le fait de travailler sous stage rémunéré, revient à avoir un travail et donc que la facture finale ne sera pas si douloureuse.

Ma fille ne fera pas un full Time car je ne veux pas.Mais, si pour des raisons financières, elle devait faire un full Time, elle pourrait payer ses études, son logement et ses extras rien que avec son stage rémunéré.

Donc. En quelques sortes, c’est induire en erreur et alarmant de dire qu’il n’y a pas de moyens d’avoir une rémunération  ( travail) sous F1.

Ceci est tellement vrai que la preuve des fonds à donner à l’embassade, ne représente que la première année et non toute la somme des années du cursus , car la première année, tu ne peux pas faire de stage rémunéré. Mais en rien, l’ambassade ne te demande d’avoir la preuve des 4 années d’etudes car ils savent que le student pourra faire des stages rémunérés qui lui permettront de payer une bonne partie de ses fees.

J’ai l’air de jouer sur les mots mais c’est une énorme différence entre sous F1:
- il n’est pas possible de travailler et donc pas d’entrer d’argent possible ( théorie que tu présentes)  et
-il est possible de faire des stages rémunérés et donc argent disponible pour subvenir à une bonne partie des fees ( ce que j’observe sur le terrain)

Lake

L'ambassade demandera toujours la preuve de fonds pour toute la durée du F1,  car les stages rémunérés ne sont pas toujours obligatoires selon les cursus et donc l'ambassade ne peut pas prévoir quel étudiant sera peut-être dans la possibilité de payer une partie de ses études ou non.

Je vais aussi parler de UCLA Extension vu que Gaëlle et moi y sommes allées. Dans leur affidavit of support (dans le cas où un parent ou quelqu'un prend en charge le coût des études) il est bien écrit : "I guarantee that $26,300 USD per year will be available for: (student’s name) ___ to fund their  school and living expenses while they are an F1 student enrolled at UCLA Extension."

Après votre situation est différente car vous êtes là, la plupart des étudiants sous F1 viennent seuls sans leur famille pour subvenir à leurs besoins sur place, donc peut-être que ça change quelque chose au niveau de votre application j'en sais rien.

Nouvelle discussion