cancer à Mada

Le sujet n'est pas glamour, mais devrait intéresser beaucoup de monde : pour info, 1 Français sur 3 attrape cette maladie...

J'ouvre le débat suite à un cas concret que je connais : ce Français résident dans le pays depuis plus de 25 ans a développé un cancer qu'il est venu faire soigner en France, et fait depuis des A/R entre les  2 pays.

Cela suppose l'absence de traitement à Mada ? Quels sont les moyens locaux : détection, radiothérapie, chirurgie, chimiothérapie ... A Tana et en province ? Et à la Réunion ? Quelle est la  prévalence de la maladie chez les Malgaches ? ( puisqu'il s'agit d'une maladie de la "civilisation", celle-ci devrait être moindre ). Y a-t-il des cas de guérisons pour les cancers qui se soignent le mieux, comme le cancer du sein ? Les Malgaches aisés se font-ils soigner à l'étranger ? ( ce qui confirmerait des doutes sur la qualité des soins sur place ) etc...

je suis rentré  pour les fêtes de fin d'année ( cataracte opération  a Toulon) j'ai eu  un rendez vous
noël a Angers  ,l'oeil   va pas bien  urgence il découvre un lymphome  cancéreux dans la tête
je suis en traitement  a Clermont  ferrant  (chimio)
oui mais j'ai toujours ma mutuelle en France  et un pied a terre , et en plus maladie a 100/100 ,
conseil des médecins  , pas de traitement  sur l'île,    prise de sang  deux fois par semaine  puis piqûre   pendant  5 jours  tous les quinze jours puis chimio  deux fois par mois  quitte a se soigner   c'est en France  ou la Rèunion  et c'est pas pratique de sambava  pour partir  a la réunion ,  et  ma mutuelle me rembourse pas l'avion  juste le  VSL  pour mes rendez vous, j'ai pas demandé sur les Comores: bon a part cela   j'espère  rentrer  a sava  en septembre ( visa permanent  je suis a la retraite , et moi aussi  j'ai une amie  aussi  sur place,je me demande  si je vais pas me marier)  je sais pas  si cela change  qu'elle  que chose  pour moi  mais peut être  pour elle c'est mieux  on verra

trelaze63 :

je suis rentré  pour les fêtes de fin d'année ( cataracte opération  a Toulon) j'ai eu  un rendez vous
noël a Angers  ,l'oeil   va pas bien  urgence il découvre un lymphome  cancéreux dans la tête
je suis en traitement  a Clermont  ferrant  (chimio)
oui mais j'ai toujours ma mutuelle en France  et un pied a terre , et en plus maladie a 100/100 ,
conseil des médecins  , pas de traitement  sur l'île,    prise de sang  deux fois par semaine  puis piqûre   pendant  5 jours  tous les quinze jours puis chimio  deux fois par mois  quitte a se soigner   c'est en France  ou la Rèunion  et c'est pas pratique de sambava  pour partir  a la réunion ,  et  ma mutuelle me rembourse pas l'avion  juste le  VSL  pour mes rendez vous, j'ai pas demandé sur les Comores: bon a part cela   j'espère  rentrer  a sava  en septembre ( visa permanent  je suis a la retraite , et moi aussi  j'ai une amie  aussi  sur place,je me demande  si je vais pas me marier)  je sais pas  si cela change  qu'elle  que chose  pour moi  mais peut être  pour elle c'est mieux  on verra

Bon courage à vous.

Tenez bon !!!!!

La tante de ma femme a été malade à Tuléar. On l'a soigné pour une forte tension pendant des années alors qu elle souffrait du ventre. Plusieurs années après donc elle est allé à Tana ou on lui a fait un scanner qui faisait apparaître des métastases en grands nombres. Cancer généralisé. J'ai donc demandé à sa famille de la soulager mais ne pas la faire opérer,mais le chirurgien à insisté pour l'opérer et elle est restée sur la table d opération. De plus c est la famille qui a dû aller acheter du sang et en plus on a essayé de nous donner un sang d'un autre groupe sanguin. C'est vraiment scandaleux.

Pour ce qui est du soulagement... la morphine et tous ses dérivés sont interdits à Madagascar... et impossible de s'en fournir régulièrement à la Réunion à cause des ordonnances sécurisées, des délivrances de 28 cachets... sans parler des problèmes d'acheminement... qui vous livre à des sevrages à la dure réguliers...

Une de mes connaissances a été traitée pour un cancer de la peau... il a du rester en Métropole le temps du traitement choc. A présent, il retourne en France tous les 6 mois pour contrôle et revient ici avec son traitement plus light...  il arrive à gérer...

Trelaze je vous souhaite beaucoup de courage... N'oubliez pas que le moral joue un rôle primordial dans le combat que vous avez à livrer...

En ouvrant ce fil, je ne voulais pas tant collecter des cas individuels que de connaître la prévalence de la maladie, très forte chez nous : est-elle plus faible à Mada, et si oui pourquoi ? Beaucoup de théories circulent sur le sujet, comme le rôle de l'alimentation ou l'incidence du palu.

En tous cas, tout le monde semble d'accord pour dire que l'hôpital le plus proche est La Réunion ( je me demande comment font les patients malgaches qui ne peuvent s'y rendre ).

Euhhh je pense qu'ils meurent tout simplement... mais ils ont pour la plupart des opportunités de mourir bien avant que d'un cancer final... de maladies qui se soignent très bien ailleurs... et qui nous paraissent bénignes....
La grande majorité des malgaches ne peuvent se faire soigner... c'est une réalité...

les bonnes tisanes de corossol ( allez voir sur le net) pourquoi pas ??une piste à étudié pour luter et guérir les cancers...
Les malgachs m'ont montrés tellement de possibilité de guérisons et de soins avec les plantes....

Ce serait intéressant de savoir lesquelles : pour votre info, le corossol contient une substance neurotoxique qui déclenche la maladie de Parkinson...

goufy54 :

Ce serait intéressant de savoir lesquelles : pour votre info, le corossol contient une substance neurotoxique qui déclenche la maladie de Parkinson...

D'où l'importance de bien lire la notice d'utilisation !!!!!

Bonjour.
Pour répondre a ce topic jr dirai qur nous avons des cas de cancer mais qu'on ne peut pas dépister. Ça appartient à ceux qui aiment côtoyer le monde des hôpitaux. Pour la plus part, il s'agit d'une part psychologique. Ceux qui sont civilisés font en quelque sorte des bilans mais pour le reste, quand ça peut se faire soigner à la traditionnelle, tant mieux. Il y a par exemple la solution d'argent choloidal... Pour ce qui est contre indication, on s'en tape (on ne peut pas le savoir quand on n'a pas les moyens de le savoir). D'où, dès qu'on a une plante assez réputée, on s'y accroche.

J'avais bien lu la notice et effectivement aux écrits de l'infos sur internet le corossol peut apparemment favoriser Parkinson.Mais comme je l'avait écrit :" Pourquoi pas, C une piste à étudier... "

Mon info est surtout basée sur le témoignage d'une personne à Tamatave à qui on avait déceler un début de cancer (à la réunion).
6 mois avant ses premières séances de chimios, de retour à Tamatave, tout les jours il prenait sa tisane avec des feuilles de corossol . De retour à la réunion, pour démarrer son traitement, plus rien du tout, plus aucune trace du cancer....

Je ne veut pas donner de faux espoir sur un sujet si délicat, à ma connaissance rien ne prouve que ça viens de ses tisanes, je nais pas les compétences pour affirmer quoi que se soit sur ce sujet, je repétte juste que c'est une PISTE à ETUDIER.
Donc les pitbul, vous pouvez ranger vos cros. :mad:

Sur certains sujets, Je n'accorde pas plus, une infos sur internet que le témoignage verbale d'une personne,
Personnellement je vois beaucoup plus de personnes atteinte de Parkinson en Europe ou il n'y a pas de corossol qu' à Mada ou on consomme du corossol.... Mais bon vous allez certainement me répondre qu'il n y a pas les moyens ici de déceler cette maladie et je vous y rejoins...

Le récit de cet personne m'a parut vraiment très intéressant et sincère, et très persuadé que sa guérison venait de ses tisanes...
( si sa intéresse du monde je peut vous donner ses coordonnés sur Tamatave en MP).
:cheers:

Ceci dit cher Arnovasa, ne perdons pas de vue le fait que tous les pirates de Sainte Marie ne sont pas morts des maladies contractées durant leur séjour sur cette île splendide...mais bien des remèdes malgaches que les autochtones leurs avaient prescrits  :o !!! Une petite histoire de dosage il me semble !!!! :gloria

En 1998 dès mon arrivée à Mada j'ai attrapé aux dire des médecins malgaches un palud jaune. Je ne connaissais pas et cela a bien faillit me coûter la vie. Je pensais qu'ils connaissaient leur métier et je leur ai fait confiance. En 15 jours j'ai perdu 10 kg alors que j'étais très mince à l époque..

Ma soeur en France me voyant décliner très rapidement (je ne mangeais plus, plus la force de parler) organisa mon rapatriement sanitaire( j étais depuis moins de 3 mois à Mada).
On m'à rapatrié à l hôpital de Tana oú un médecin français officiant à l'hôpital de Tana me fit des examens et me dit: Je vous mets à l hôtel car ici ce n'est pas la place d un vahaza et dans 2 jours vous serez guèri. ???? Mais quel traitement dois je prendre? Aucun me dit il. Vous avez faire une jaunisse et tout ce que vous avez pris augmentait le problème au lieu de le soigner.
Deux jours plus tard j étais effectivement sur pied et je mangeais 4 fois par jour.Àu passage les médecins que j ai vu ne connaissaient pas
la différence entre une hépatite A(la
jaunisse) et une hépatite B ou C !!!!

Juste une expérience et plusieurs fois j ai lu dans Midi qu un Malgache avait trouvé un remède contre le cancer et qu il avait testé avec des médecins français à la Réunion ce qui était totalement faux.

"Personnellement je vois beaucoup plus de personnes atteinte de Parkinson en Europe ou il n'y a pas de corossol qu' à Mada ou on consomme du corossol"

C'est uniquement du au fait qu'il y a plus de gens âgés en Europe : le lien entre le corossol et la maladie de Parkinson a été démontré aux Antilles françaises, où la prévalence de la maladie de Parkinson est multipliée par 10 à cause d'une consommation importante de corossol.

Quand aux tisanes qui guérissent la maladie, je n'en connais aucune : il y a des plantes et aliments qui empêchent  le développement de la maladie.

Je suis particulièrement intéressé par les témoignages des impaludés, en raison de certaines théories qui prétendent les 2 pathologies incompatibles.

y a mayotte aussi qui n est pas loin pour se faire soigner!

à écouter jusqu'au bout, surtout la dernière phrase :

http://www.sobikamada.com/video/item/74 … ascar.html

Concernant le palu il y'a désormais l'Artemisia plante qui semble éfficace.

Concernant la récrudescence des cancers du seins chez la femme.
Qu'en est il aprés le diagniostic ?
les soins doivent être hors de prix ?
La chimio peut elle se faire la bas par piqures ? et non par la machine en clinique ?
Quel prix moyen total pour un traitement médicamenteux ?
Quel prix séjour en clinique ?

Merci.

Bonjour Et bienvenu Kwam, en ce qui concerne le palu, une bonne moustiquaire vaut tous les médicaments du monde et si on l'attrape quand même il n'y a pas de problème car les hôpitaux sont équipés pour y faire face... quant au cancer, c'est une dégénérescence des cellules et le cancer du sein est le plus fréquent en France car c'est même une des premières causes de mortalité.
A Madagascar je ne connais absolument pas les mesures pour faire face à cette maladie.

D'accord avec mon tit gastounet... mieux vaut prendre le risque d'un palu que de prendre un traitement dont les effets secondaires s’avéreront pires à terme !
J'ai eu le palu enfant, au Sénégal... et pourtant j'étais sous quinine ou nivaquine !
Je vis à Mada depuis 6 ans et je ne l'ai pas attrapé... et je ne suis pas du genre à me protéger outre mesure.... je dors sans moustiquaire, juste ave un tortillon et un ventilateur.. de temps à autre je me mets du off en fin d'après midi si les attaques sont virulentes...
Concernant le cancer en général, je pense qu'il vaut mieux faire le traitement de choc en France... quite à revenir en fin de traitement à Madagascar.

Une pensée aux malgaches concernant le cancer.

C'est une maladie de riche ça non car il faut vivre assez longtemps pour en avoir un (enfin normalement) ???

Nook369 :

C'est une maladie de riche ça non car il faut vivre assez longtemps pour en avoir un (enfin normalement) ???

Pas forcément... enfin en ce qui concerne les femmes. Elles peuvent être issues de la classe pauvre ou moyenne, avoir moins de 40 ans et être atteintes du cancer du sein ou de l'ovaire ou de l'utérus aussi bien à Mada que dans les autres pays du monde.

Le cancer peut toucher aussi des enfants.

Je connais un couple qui on perdu leur fille à 19 ans. Cancer  des os.
Foudroyant decedee seulement 10 mois après avoir décelé le cancer.

d'accord les cancer peuvent toucher de jeunes personnes. D'ou l'idée de savoir ou peut on faire des chimio à Madagascar.

kwam202 :

d'accord les cancer peuvent toucher de jeunes personnes. D'ou l'idée de savoir ou peut on faire des chimio à Madagascar.

Il est possible de faire  de la chimio au sein du service d'oncologie de la Polyclinique Ilafy ou de celui de l'HJRA.

Androva centre hospitalier universitaire à Majunga c'est toujours d'actualité ?

La Fondation Akbaraly travail toujours en collaboration avec cet hôpital ?

Merci.

Je trouve ce débat sans intérêt, parler des maladies ou détresse des gens qui ne peuvent se faire soigner du cancer ou autres pour cause de manque d'infrastructures, de médecins compétant ou médicaments à Madagascar n'est pas chose nouvelle, d'ailleurs bcp d'expat deviennent moins aventuriers quand ils arrivent près de l'age de la retraite et quittent préventivement l'île vers d'autres pays ou tout ce qu'il n'y a pas sur la grande île s'y trouve.

JacquesVB. :

Je trouve ce débat sans intérêt, parler des maladies ou détresse des gens qui ne peuvent se faire soigner du cancer ou autres pour cause de manque d'infrastructures, de médecins compétant ou médicaments à Madagascar n'est pas chose nouvelle, d'ailleurs bcp d'expat deviennent moins aventuriers quand ils arrivent près de l'age de la retraite et quittent préventivement l'île vers d'autres pays ou tout ce qu'il n'y a pas sur la grande île s'y trouve.

Bonsoir Jacques,

Effectivement, comment se faire soigner est une question qui préoccupe avant tout ceux qui ne sont pas en bonne santé. Et tant que ça va, tout va, même l'aventure.
Pour cette raison, beaucoup d'expatriés retraités s'orientent  vers des pays européens - Espagne, Portugal,... ou Maroc/Tunisie pour les plus audacieux.

Mada est certainement désavantagé à ce niveau. On peut rêver d'un investisseur très intrépide dans le le secteur centre de loisir pour retraités avec possibilité de soins. On peut rêver dis-je bien.

Par contre l'effondrement hospitalier (= il faut payer pour se faire soigner)  occidental est un cauchemar potentiel dont peu sont conscients.

Mieux vaut donc être riche et en bonne santé. Quoique je préfère être heureux.

Pour une fois je ne suis pas d'accord avec JP car il ne suffit pas d'être riche... en effet, je viens de recevoir aujourd'hui un mail d'un copain dentiste à la retraite atteint d'un cancer du pancréas qui m'écrit ceci de France:
Je vous avais laissé entendre que dans le cas de ma pathologie
l'Hôpital de MERCY utilise un nouveau protocole ( une nouvelle molécule
chimique ) d'un coût relativement élevé. Mercy est un hôpital public
alors que Claude Bernard - où je suis soigné - est une clinique privée.
Mon oncologue de Claude Bernard m'a dit que pour des raisons financières
il ne peut pas se procurer ce traitement ; il en a fait plusieurs fois
la demande qui est définitivement rejetée. Il va donc demander au
service d'oncologie de Mercy de bien vouloir me prendre en charge.
Celui-ci peut refuser ;  il peut aussi accepter mais au train où vont
les choses en France je crains que l'avis favorable arrive quelques
jours après mon ...décès. Vous avez compris qu'il y a là une pointe
d'humour qui veut bien dire ce qu'elle veut dire.
    Pour ce qui me concerne je dirais que le traitement suit son
cours...et la maladie aussi ! Je me sens un peu plus faible qu'il y a
deux mois mais les causes peuvent être multiples et la cause
psychologique n'est pas à négliger.
    Je compte toujours sur vos prières et vous en remercie d'avance.
Bien amicalement,

Alors, attraper un cancer à Mada ou en France quelle différence si la mort est au bout.

Carpe diem

Nouvelle discussion