Etudes à l'Ecole communal sup de Sec d'admin et commerce Liège

Bonjour

J'ai ma fille qui est en phase terminal de secondaire. Et elle compte faire des Etudes d'Economies à lULG

ou à l'ECSSAC de Liège.

J'aimerais avoir des Informations sur l'Ecole ECSSAC de Liège. Notamment sur sa répuatation ainsi que les

perspectives de ses Lauréats. Merci 

Khalid

Bien le bonsoir,

C'est une bonne structure. En réalité, la différence se situe surtout dans la désignation. Car l'ULG est une université tandis que l'ECSSAC est une école supérieure de type non-universitaire.

Pour ma part, j'ai toujours eu une préférence pour les écoles supérieures non-universitaires car j'estime qu'elles sont plus en ligne avec les réalités du monde du travail à l'heure actuelle.

Quant aux perspectives d'avenir, à l'heure actuelle avec la crise et internet, c'est devenu quasiment impossible de prédire cela. J'estime que cela va plus dépendre des résultats de votre fille ainsi que de ses choix. Car de nos jours, beaucoup trop de jeunes (et leurs parents aussi) s'investissent dans des études donnant de beaux diplômes mais conduisant à des impasses.

Votre fille doit partir du principe que son CV devra comporter quelque chose que les autres non pas. Le petit quelque chose en plus qui donnera envie à un employeur de l'engager.

En plus avec la mondialisation, il est impératif qu'elle parle un maximum de langues étrangères. Tout en sortant des sentiers battus avec juste l'anglais ou l'allemand ou l'espagnol. Je pense d'après votre profil que votre fille est bilingue. Maintenant elle devrait pour moi s'orienter sur des langues comme le russe ou le chinois qui ont un réel potentiel d'avenir.

Cordialement,

Bien le Bonsoir,

Merci beaucoup pour votre réponse claire et sincère.

En fait ma fille est maintenant au Maroc. Et comme vous avez supposé. Elle est Bilingue. Elle a un niveau assez bon en Français et elle s'intéresse aussi à l'Anglais comme deuxième langue étrangère en plus de l'Arabe qui est sa langue maternelle.
Je pense pour elle le fait de parler Arabe, Français et un peu d'Anglais et assez quoi qu'elle a encore besoin d'améliorer et approfondir son niveau d'Anglais. Ce que j'espère.
Reste à vous dire que ce que vous avez suggéré est tout à fait logique et réelle. Moi aussi je pense de La même manière.   
Dernière chose à savoir si possible. Est ce qu'il y a des Internats ou résidences universitaires pour filles? Désolé Je pose  cette question même s'il est encore tôt de la poser.

Cordialement

Khalid

Bien le bonjour,

Pour tout parent (vous comme moi), c'est normal de chercher les meilleures possibilités pour nos enfants. Donc il est normal que j'essaye de vous aider au mieux de mes connaissances.

Concernant la connaissance en langue, il est impératif de faire comprendre à votre fille qu'elle n'en connaîtra jamais assez. Grâce à ses origines familiales, elle est bilingue. Toutefois vous connaissez encore mieux que moi le fait que l'arabe marocain n'est pas le même que l'arabe parlé dans d'autres pays. Et c'est la même chose pour le français.

De ce fait vous devez pousser votre fille pour qu'elle maîtrise l'arabe classique et le français classique. Et cela aussi en oral qu'en écrit. L'écriture est importante, même si les jeunes préfèrent maintenant écrire via l'ordinateur. Car cela inspirera toujours chaque personne qu'elle contactera via courrier de recevoir une belle lettre ou un beau rapport bien calligraphié. Plutôt que la majorité des écrits de maintenant qui ressemblent à des pattes de mouche...

Si votre fille reste dans le niveau langue Ar/Fr/An, elle tombera dans le piège de la majorité des jeunes parlant ces trois langues. Tandis que si elle en rajoute une autre avec potentiel, elle fera directement partie des personnes avec le petit "quelque chose" en plus. Pour exemple, ma connaissance de cinq langues européennes m'apportent plus d'ouverture que mon diplôme d'ingénieur...

Concernant son logement, le plus facile est de prendre contact avec les secrétariats des écoles qui eux pourront vous fournir des adresses de logements correspondant à vos desideratas. Toutefois, n'oubliez pas que nos enfants ont besoin de s'envoler et de faire leurs expériences/erreurs comme nous l'avons tous fait.

Bonne journée

Bien le bonjour,

Oui tout à fait. Je comprends parfaitement votre vision et importance accordée surtout aux langues étrangères qui pourraient apporter une valeur ajoutée dans ce contexte économique actuel difficile.
Je n'ai alors qu'à transmettre le message espèrant qu'il va trouver une bonne écoute.
Vous savez maintenant les enfants d'aujourd'hui sont plus occupés par les moyens de distraction ( TV, parabloe, Internet,...). Mais on essaie quand même de pousser, de faire de notre mieux ce qu'on peut malgré le stress de notre vie quotidienne. Merci beaucoup pour vos conseils et vos recommandations.
Si vous comptez visiter le maroc prochainment je suis à votre disposition et à votre écoute pour tout renseignement utile.

Bonne journée

Cordialement

Khalid

Je pense, comme en France et en Europe en général, que les résidences universitaires et étudiantes sont mixtes. Sachant aussi que l'accès à ces résidences peu coûteuses sont extrêmement difficile à avoir. Il y a très peu de places.

Il faut peut-être penser aussi à se tourner vers les kot individuelles.

Si vous voulez absolument un internat "exclusivement pour filles", ce sera sûrement chez les soeurs.

Sachez aussi, que pour les étudiants hors-UE, il est quasiment impossible d'obtenir des bourses.

Sinon, je rejoins phiphi, pour réussir, il faut un très bon niveau d'anglais, mais la fac de Liège a un très bon centre de langues où elle pourra approfondir ces connaissances et valider son niveau avec le TOEIC ou le Cambridge.

Je vous conseille de vous procurer la brochure sur l'organisation de l'enseignement supérieur en Belgique (voir le site siep.be).Cela vous permettra de faire un choix en connaissance de cause et de voir les différentes options de chaque institution.
Quant aux internats pour filles"chez les soeurs"c'est la plaisanterie du jour....
Mais sachez que la majorité est fixée à 18 ans  en Belgique et qu'aucune autorité
n'a le droit de surveiller la vie privée des gens.
Cordialement

Bonsoir

Je viens juste de rentrer de voyage et consulter votre message. Merci beaucoup de ces

Renseignements précieux.

Si non dernière chose SVP  si on compare  Avantages( vie, études ) entre Bruxelles et Liège que doit-je

choisir?  Merci Beaucoup.

Cordialement

Khalid

Bonsoir

Entendu. Merci pour ces Conseils et ces éclaircissements.

Cordialement

Khalid

Objectivement sur la qualité des études il n'y pas de différence , la vie elles sans doute un peu différente mais c'est une question de sensiblité personnelle.Bruxelles de par sa fonction de capitale de l'Europe est plus multiculturelle,plus animée...Mais je ne pense pas que cela ait une incidence sur la vie des étudiants.
Permettez moi d'attirer votre attention sur le choix de l'orientation d'études et le choix entre enseignement de type court,de type,universitaire ou non car il y  des différences fondamentales.Le seul 
bon choix est celui qui correspond à la personnalité de l'étudiant.
Pour faire ce choix il est important d'avoir une vue d'ensemble de l'enseignement supérieur en B.Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas.
Cordialement

Bien le bonjour Khalid,

Tout en étant un peu chauvin vu que Liège est ma ville de coeur, voici ce que je dirais pour promouvoir la région:

Concernant les études:

-Créée en 1817, l'Université de Liège est ouverte sur le monde, un carrefour de l'enseignement, la recherche et l'innovation, à la jonction des routes internationales et cultures européennes.
Accueillant plus de 20000 étudiants (près d'un quart sont d'origine internationale), plus de 3000 enseignants et chercheurs, elle offre l'un des choix éducatifs les plus diversifiés en français dans la Belgique francophone ainsi que des méthodes pédagogiques actives. L'ULg a des liens avec plus de plus de 700 institutions dans le monde entier et est intégrée dans de vastes réseaux universitaires et scientifiques internationales, qui en fait un acteur pleinement engagé dans l'enseignement supérieur et de la recherche espace européen.
Attentif aux besoins de la société, l'Université de Liège joue un rôle important en tant que créateur d'activités à haute valeur ajoutée et dans la fourniture de dynamisme des centres technologiques, réunissant les sociétés commerciales et les opérateurs publics (biotechnologies, l'industrie spatiale, environnement, etc.). c'est l'université de langue française qui crée le plus grand nombre d'entreprises dérivées nées de ses laboratoires.
38 baccalauréats, plus de 200 masters, 65 maîtres de pointe des cours, des docteurs, de nombreux cours de formation interne. L'ULg offre la possibilité de mettre sur pied un programme de formation personnalisé, finement ajusté pour les plans de chacun et aux besoins du marché de l'emploi. 30% des diplômes de master proposés ici sont uniques en langue française. Avec 9 Facultés (Philosophie et Lettres, Droit et sciences politiques, sciences, médecine, sciences appliquées, la médecine vétérinaire, la psychologie et de l'éducation, Gembloux Agro-Bio Tech, Architecture), HEC-ULg Ecole de Management et l'Institut de sciences humaines et sociales , l'ULg est devenue l'un des plus complètes universités en Belgique. L'ULg participe activement à des projets dans les cinq pôles de compétitivité (Skywin, Wagralim, Mecatech, Biowin et Logistics in Wallonia), et cela comprend la coordination inter-universitaire pour deux d'entre eux (SkyWin et de la logistique en Wallonie) .L'ULg tient une part de l'avenir de la croissance économique régionale et compte le «plan Marshall» sur un actif.

Concernant la vie :

- Coût de la vie nettement inférieur
- Accès direct en moins de vingt minutes à deux autres pays européens
- Beaucoup moins de tensions inter-culturelles
- Nombreux espaces verts
- Criminalité inférieure à Bruxelles
- C'est vrai que Bruxelles est la capitale mais à l'heure actuelle, suite aux agissements de certaines personnes, les nouveaux arrivants originaires de l'Afrique du nord doivent faire face à un certain ressentiment...

J'ai travaillé sur Bruxelles pendant presque huit ans. C'était intéressant mais rien ne vaux Liège...

Bien le Bonjour Phipiemar

C'est Clair. Merci Beaucoup.

Bonne journée

Cordialement

Khalid

Bonjour

Merci pour votre réponse. Si j'ai une autre question à poser c'est peut être conçernant le type de choix

universitaire entre court et long.

J'ai vu un peu les programmes des écoles supérieurs de type courte durée. C'est vrai c'est intéressant pour

entrer dans le monde du travail après trois années d'Eudes si tout marche bien.

Quant aux Etudes  à l'université je n'ai pas une idée  s'elles offrent aussi bien les mêmes chances pour

touver un travail et si leurs cursus n'est pas très difficile à suivre. ( autrement dit je ne sais s'il y a assez de

soutien pour les étudiants qui trouveraient éventuellment des difficultés surtout au début).

Merci et Bonne journée

Cordialement

Khalid

Là, on rentre dans l'éternel débat de la généralisation et/ou de la spécialisation...

Plus une personne fait de longues études, plus elle se forme. Mais plus elle réduit les chances de trouver un poste adapté à ses "connaissances"...

Dans la quasi majorité des secteurs de l'emploi, il est rare qu'un employeur engage un jeune diplômé pour un travail bien précis. Car il partira du postulat que le jeune connaît la théorie mais pas la pratique ni l'expérience qui permettra de bien peser chaque problème et de prendre un certain recul.

C'est triste mais c'est la réalité dans bien des cas.

Pour ma part, si je devais orienter mon enfant, je lui conseillerais plutôt des formations supérieures de type universitaire et/ou non-universitaire. Ce qui l'amènerait sur le marché de l'emploi dans la tranche d'âge des 20/25. Et ensuite si le désir est présent de prendre des cours du soir pour accéder à un diplôme supérieur, ce sera une décision mûrement réfléchie de sa part.

Vouloir que son enfant fasse des études supérieures à celle que nous avons faite est légitime. Mais c'est également notre rôle avec notre connaissance de la vie et du monde du travail de quelques fois mettre des barrières à nos/leurs envies de diplôme, et/ou d'études dans des branches qui ne sont absolument plus d'avenir aujourd'hui, pour le bien-être de nos enfants.

Soutenir nos enfants est normal. Mais plus nous les soutenons, plus il sera difficile de "couper" le cordon ombilical pour que l'enfant "vole de ses propres ailes". Ils auront bien entendu des difficultés pour décrocher leur premier contrat mais c'est une étape nécessaire pour rentrer dans le "monde des adultes". Nous pouvons leur expliquer les erreurs que nous avons faite mais ils doivent faire aussi leurs erreurs...

Cordialement
Philippe

Oui c'est sûr et c'est clair. Je vois qu'on partage les même avis pour l'orientation et l'encadrement des Enfants. Et que le chemein à parcourir est encore long. Merci beaucoup

Cordialement

Khalid

J'ai vraiment été séduit par la présentation de Liège....Ne pourrait-on pas mon cher ami essayer de sortir  de ton style café du commerce et
ne pourrais-tu pas abandonner ton "régionalisme" étriquer.Ce qui ne signifie nullement dénigrer sa région d'origine et sa culture.Pourtant n'es-tu pas le premier à réagir quand certains de nos voisins estiment que tout est mieux chez eux?
Sécurité?sur quelle base peut tu comparer 2 villes,les statistiques lesquelles?et ensuite comment bien les interpréter?les faits divers?
Ok sur cette base je décrète que Namur,capitale de la Wallonie,est la ville la plus dangereuse pour les étudiantes et "preuves"à l'appui.
Cordialement

Hahahaha, je l'ai annoncé dès le départ sur cet article avec la présentation de Liège que j'allais être chauvin et partial. Et je suis bien aise de voir que cela t'as titiller. Cela voudrait-il dire que je suis finalement en face d'un vrai "ket". Si c'est le cas, alors j'en suis bien heureux.

Je ne suis pas en permanence sur tous les forums. Mais à chaque fois que je peux répondre aux dénigrements contre notre pays, je le fais avec plaisir.

Concernant la sécurité, ce sont les statistiques provenant de http://www.cadastre.be/belgique/S%C3%A9curit%C3%A9

Concernant Namur, pour être franc, je n'y ai encore jamais mis les pieds de ma vie... Donc si tu estimes que c'est l'équivalent de Dodge-city, pourquoi pas.

Concernant Bruxelles, comme toute les capitales, elle a beaucoup d'atouts. Mais ce n'est déjà pas une ville facile à appréhender pour un belge. Alors pour une primo-arrivante... C'est pour cela que je ne suis pas partisan d'envoyer un(e) jeune sans expérience loin de sa famille.

Le bonsoir chez toi

PS: n'oublions pas que cette personne va déjà devoir se débrouiller par rapport à des choses comme :
- https://www.youtube.com/watch?v=ft-ib9dv7W4
- https://www.youtube.com/watch?v=GBvSGZkN5R8
- https://www.youtube.com/watch?v=FzWGvx1pmFA
- https://www.youtube.com/watch?v=d9_nWglRDX0
- ...

Bonsoir,
Soyons rigoureux et critique.Comment déterminer,si c'est possible,si une ville est sûre?
Les statistiques de criminalité.Parfait quels sont les faits répertoriés?En fait,chacun,y va de sa méthodologie dont il peut tirer les conclusions qui l'arrangent.j'ai introduit dans google"villes sûres en Belgique:je cite"Bruxelles-ville,Saint-gilles et Liège se révèlent être les moins sûres...."voici la source:
http://www.logic-immo.be/fr/nouvelles-i … es-66.html ,ce qui nous montre que selon les sources on trouve n'importe quoi...La citation mentionne Bruxelles-vlle et non la région bruxelloise...Donc ce n'est pas un argument à utiliser.Tu me dit ne jamais être allé à Namur.Est-ce visiter une ville qui nous permet de déterminer si elle  sûre?si on répond oui,c'esr que l'on confond sécurité et sentiment de sécurité.A propos de Namur je faisais simplement allusion à des agressions d'étudiantes,relatées par la presse,qui ont inquiété les autorités et donné lieu à des opération policières.Dernier aspect la difficulté pour une étudiante venant d'un autre pays avec une autre culture
de s'intégrer et de s'organiser,là comme toi je pense que ce n'est pas simple.Mes 2 fils qui viennent d'entrer dans le supérieur à Bruxelles m'en parlent de façon anecdotique,tous les jours,de ces" pauvres "étudiants qui doivent tout gérer seul et s'adapter au fonctionnement de l'enseignement supérieur.
Personnelement:le conseil que je donnerais à ce papa c'est que sa fille commence ses études supérieures dans son pays et les poursuivent en Belgique pour faire les 2 masters.
Bonne soirée

Nouvelle discussion