Obstacles rencontrés lors de votre expatriation au Canada

Bonjour à toutes et à tous,

Avant de décider de s'expatrier, il est essentiel d’analyser la faisabilité de son projet : il faut en effet franchir de nombreuses étapes avant de pouvoir concrétiser son rêve.

Chacun d'entre vous a certainement dû faire face à des obstacles, certains faciles à surmonter et d'autres pas.

Comment s’est passée votre expatriation au Canada  ? Quelles sont les épreuves que vous avez rencontrées et à quel moment sont-elles survenues ?
Comment les avez-vous surmontées ?

Merci de partager votre experience avec nous.

Priscilla

Avant de parler de faisabilité et de projet, il faudrait d'abord qu'on connaisse votre métier. Si vous me dites que vous êtes dans l'informatique, je vous dirai c'est sûrement moins difficile que si vous êtes juriste. Déjà, si j'étais vous, je regarderais si ma profession est en demande au Québec, si celle-ci est régie par un ordre professionnel, si vous devez passer par la case formation pour pouvoir exercer sur place... Ensuite, votre niveau d'anglais (c'est très important et j'insiste là-dessus, surtout à Montréal). Enfin, ne pensez pas en termes d'obstacles, plus en termes de ce que vous devez faire pour pouvoir immigrer. Il y a aussi des tests sur le site de la délégation générale du Québec qui peut vous donner une idée sur le nombre de points que vous obtiendrez. Ensuite, c'est votre projet à vous, pas celui des autres. Déjà, si vous êtes célibataire ou en couple, ce sera moins d'obstacles qu'avec une famille. Venez sur place, contactez les gens d'affaires de votre métier ou les représentants sur place dans un voyage de découverte... Ici, c'est l'Amérique du Nord, un Québécois vit en Amérique du Nord et a des relations avec l'argent, avec le monde en général bien différente de ce qu'on trouve en France. Ne vous laissez pas gagner par le pessimisme de certains... Il n'y a pas que le Québec (je vis en Ontario après avoir passé plusieurs années au Québec) et vérifiez (en option) si d'autres provinces peuvent vous intéresser (ou sont plus faciles pour immigrer que le Québec).

Nouvelle discussion