écoles à Lausanne

Bonjour,

Nous sommes français et nous vivons depuis 2 ans en Angleterre avec nos 3 enfants. Ils sont scolarisés en écoles primaires et secondaires anglaise. Ils suivent également le cursus français via le CNED. Nous pourrions être amenés à nous installer à Lausanne d'ici un an et ceci pour plusieurs années.
Du coup, je m'interroge sur les écoles - cette question est même déterminante pour notre choix. Du coup, j'ai quelques questions :
- Y a-t-il la possibilité de suivre un enseignement anglophone à Lausanne ? ou au moins bilingue français / anglais ? Si oui, avez-vous des écoles à me conseiller.
- Pour préparer un bac à option international, faut-il obligatoirement aller en écoles privées ?
- Par ailleurs, mes enfants n'ont jamais fait d'allemand : est-ce obligatoire dans le système scolaire Suisse ? ou certaines écoles s'en passent ?
- Enfin, dernière question (et pas des moindres) : selon vous à partir de quel niveau de salaire annuel est-il envisageable de pouvoir mettre ces 3 enfants en écoles privées à Lausanne - sachant que nous aurons un loyer ;-))

Je vous remercie par avance pour tous les conseils que vous pourriez me donner.

Bonjour SophieW, et bienvenue sur le forum Suisse :)

Vous pourrez trouver quelques éléments de réponse en consultant:
     - le plan de formation du canton de Vaud pour situer vos enfants en fonction de leur âge et apprendre à connaître le système scolaire suisse
     - site des écoles privées de Vaud pour voir l'offre bilingue anglais et les contacter pour avoir des infos notamment sur les prix
     - le plan d'études romand qui détaille ce qu'un écolier romand est censé connaître en allemand en fonction de son niveau

Tenez-nous au courant!

Bonne chance,
Valérie.

Toujours difficile de choisir une école.

Voici un autre avis complètement subjectif:

ISL - enseignement international type (programmes du IB), bien fait, pour ceux qui veulent ça à ce prix-là (et évidemment des terrains de sport à gogo, ne manque que le golf). Beaucoup de technologie, de fun, de « créativité », bons résultats au IB (moyenne 34/35 pt)- parfait pour les futurs businessmen et women.

Champittet  - On risque de cohabiter avec ceux qui se plaignent de n’avoir qu’une piscine extérieure… Ecole rachetée par NordAnglia, qui comme son nom ne l’indique pas est un groupe chinois de Hong-Kong définitivement axé profits. Très forts en marketing, enseignement standard.

Ecole Sofia – Marketing « HP » efficace, réalité mix élèves standards entre échecs du public et divers. A la base une « école de rattrapage ».

Alphalif – petite structure sérieuse et efficace, pour élèves qui veulent se remettre en selle. 

ENSR (Ecole Nouvelle) – beaucoup de fun, ambiance Club Med. Les enfants adorent pendant qu’ils y sont. Les résultats correspondent aux efforts demandés… les horaires de cours sont encore plus maigres qu’à l’école publique (attention à rajouter tous les frais pour les ateliers 2x par jour si vous voulez un horaire normal).

Lemania – fait de tout ; résultats à la Matu et au Bac Français OK.

EBSR (Ecole Bilingue) – les programmes sont avancés et complètement bilingues (ils ont plus d’heures de cours). Sûrement trop « intello » pour certains.

Club Alpha – peine à décoller. Pas bilingue.

De toute façon, sans avoir visité les écoles, c’est impossible de se faire un avis.

Quelques éléments:

- Y a-t-il la possibilité de suivre un enseignement anglophone à Lausanne ? ou au moins bilingue français / anglais ? Si oui, avez-vous des écoles à me conseiller.
Anglophone: ISL à Lausanne (Bac International) ou Haut-Lac à Vevey (Bac International)
Bilingue: EBSR (Ecole Bilingue) à Lausanne ou Haut-Lac à Vevey (filière bilingue)

- Pour préparer un bac à option international, faut-il obligatoirement aller en écoles privées ?
Les "options internationales" n'existent qu'en France. Un tel bac n'existe pas en Suisse et pas non plus dans les écoles internationales, qui préparent toutes le IB. En Suisse, on peut passer une Maturité Bilingue soit en privé soit en public (au Gymnase = Lycée), un Bac Français standard (L, S, ES) en école privée, ou un IB (normalement anglophone) en école internationale.

- Par ailleurs, mes enfants n'ont jamais fait d'allemand : est-ce obligatoire dans le système scolaire Suisse ? ou certaines écoles s'en passent ?
C'est obligatoire en Suisse Romande (mais le niveau n'est pas haut); les écoles internationales s'en passent.

- Enfin, dernière question (et pas des moindres) : selon vous à partir de quel niveau de salaire annuel est-il envisageable de pouvoir mettre ces 3 enfants en écoles privées à Lausanne - sachant que nous aurons un loyer ;-))
Les tarifs par enfant sont de env. 15'000.-/20'000.-/25'000.- an pour les primaires à 17'000.-/25'000/35'000.- pour le collège/lycée. Il faut rajouter les frais de repas/sorties etc. (Attention aux frais cachés). Il y a des rabais pour les fratries, il faut se renseigner. Mais vous ne vous en sortirez pas au primaire à moins de 5'000.- par mois pour du privé francophone ou bilingue avec 3 enfants, même avec des rabais (et bien plus pour de l'international anglophone).
Attention toutefois à l'école publique - elle est gratuite, mais au primaire ça avance très très lentement, min 1 an de retard sur les programmes français.

Bon courage!

Bonjour Sophie,
Oublie le groupe lemania champittet, c'est hors de prix
ma fille vient de quitter l ecole une catastrophe , des leleves avec 3 ou 4 ans de retard ...

Bonsoir!

C'est qui qui parle d'où, là? Vive Internet où on peut raconter n'importe quoi!!

Confondre  Lémania et Champittet, c'est assez ahurissant.

Lémania: vielle école fondée pour la Matu fédérale ( il y a plus de 100 ans par le grand-père); maintenant un groupe familial de 11 écoles (Lemania Groupe), avec offre de Matu, IB, langue, commerce etc, dans l'école de base, et des écoles autonomes (BSL, EBSR, etc.) qui font partie du groupe.

Champittet: ancienne école religieuse, presque partie en faillite, rachetée par les propriétaires du Rosey and co (autres écoles de luxe à Villars, etc); ensuite revendue (pas à perte on imagine) à East Anglia Education...

En gros, c'est confondre le Chalet Suisse avec la chaîne IBIS: vous avez retiré votre enfant de l'école: on espère quand même que vous savez d'où???

A méditer.

Modéré par Christopher l'année dernière
Raison : Post supprimé pour éviter toutes diffamations

Bonjour  Marianne ,
Vous pensez que ENSR est une bonne école ?
Les élèves sortent avec un bon bagage ?
Merci beaucoup
Alexandre

Bonsoir Alexandre!

Il faut d'abord comprendre que les programmes scolaires ont des objectifs différents. Il y en a qui ont des objectifs académiques élevés (comme l'Ecole de l'Abbaye de Saint Maurice -semi-privé - ou l'Ecole Bilingue de Suisse Romande - école privée et complètement bilingue), mais pour les écoles publiques dans les régime "Harmos" l'objectif est surtout de socialiser et de donner la "même chance" = "la même base sans rien de plus"  à tout le monde.  l'Ecole Nouvelle de la Suisse Romande et Champittet regroupent surtout des familles riches qui ne veulent pas trop se mêler.
Que recherche-vous  pour vos/votre enfant?

Meilleurs messages!

Bonjour Valerie,

Je ne sais pas si vous êtes encore active sur le fórum expat mais je viens de lire un de vos messages datant de 2016 concernant le système scolaire en suisse .

Je suis française mariée à un allemand , nous avons 3 enfants (12, 9 et 5) et Nous vivons actuellement à  Madrid et sur le point de Nous expatrier à lausanne cet été (2019) dans le cadre d'une promotion professionnelle de mon mari.


Moi je parle couramment le français et l'espagnol et j'ai un haut niveau d'anglais. Je ne parle ni ne comprend l'allemand.

Mon mari parle couramment allemand, espagnol et anglais et comprend et parle bien le français. Mais pour lui ce n'est pas un pb car la langue dans son travail va etre soit allemand soit anglais.


Enfin mes 3 enfants parlent couramment español, comprennent , parlent et lisent le français (l'écrivent trés moyennement car ils  n ont pas été dans une école française) et comprennent et parlent un peu l'anglais, et pas du tout l'allemand.


Nous souhaitons les inscrire dans une école publique sur Lausanne et si posible une école qui puisse accueillir mes 3 enfants (écoles primaires + secondaires).
Pensez vous qu'ils seront acceptés même si ils ne parlent pas du tout l'allemand? auront ils des cours de rattrapage d'allemand?

quels sont les démarches à faire pour les écrire dans une école publique? quelles sont les écoles primaoires et secondaires que vous me recommandez sur Lausanne et quels sont en moyenne les horaires d'entree et de sortie?

merci pour vos élements de reponses

bonne soirée

claire

Bonsoir!

Quelques pistes:
1) pour votre enfant de 12 ans qui ne maîtrise pas bien le français à l'écrit, qui n'a pas l'habitude de faire des maths en français selon les méthodes Harmos, et qui n'a pas d'allemand, le problème est de savoir dans quelle voie (générale ou pré-gymnasiale) il sera placé. Selon toute probabilité, il n'aura pas les compétences/connaissances nécessaires pour la voie pré-gymnasiale (ce qui n'est évidemment pas de sa faute, mais cela n'entrera guère en ligne de compte). Comme il parle le français couramment, il ne sera probablement pas placé par les autorités dans une classe d'accueil (c'est destiné surtout aux allophones). Si vous souhaitez qu'il passe en pré-gymnasiale, une possibilité serait de demander à ce qu'il soit scolarisé dans la classe précédente - c'est de cas en cas. Avec une année de plus, il est probablement possible de combler le retard et de passer en pré-gymnasiale. Sinon, environ 50% des élèves sont en voie générale et cela convient à de nombreuses personnes.
2) pour vos deux autres enfants, il y a assez de temps d'adaptation, le programme Harmos est très lent au primaire (vous serez surprise par contraste avec l'Espagne).
3) Pour les horaires, il faut voir selon où vous allez vous installer. Les écoles primaires sont gérées par les communes. Idem pour les APEMS, soit les plages de garde proposées (ou non) en plus.
4) On ne peut pas recommander une école publique plutôt qu'une autre.... Le programme est le même partout, les profs sont aussi engagés - ou non :-)) - qu'ailleurs. En revanche, comme partout dans le monde, l'environnement socio-économique joue un rôle - ça, c'est sans surprise - il y a des localisations "bourgeoises" (Pully, Saint-Sulpice, etc.), "bobo" (Lausanne Sous-Gare) et des localisations considérées comme "pauvres/immigrées" (Renens, etc.) - et donc le public d'élèves et de famille y correspond plus ou moins. Il faut quand même garder à l'esprit que les environnements "bourgeois" ne préservent en rien du harcèlement, et que les "populaires" ne donnent pas un enseignement inférieur - les familles sont souvent plus engagées... Le prix du loyer ne fait pas tout.
Bon courage à vous!

merci bcp Marianne pour votre réponse .

belle soirée

claire

Nouvelle discussion